Afrique: Histoire , Art et Culture
16.9K views | +9 today
Follow
Afrique: Histoire , Art et Culture
Promouvoir la culture et les arts africains, devoir de mémoire: mieux connaître son passé pour être maître de son destin, demain! http://www.voix-africaine.org
Curated by Voix Africaine
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by Voix Africaine from Les déserts dans le monde
Scoop.it!

Hoggar ,Terre des Touaregs ESCALES TV avec Itinerance Tourisme Tamanrasset

Itinérance tourisme est initiatrice de ce projet,faire connaitre la beauté du Sahara Algérien et la richesse culturelle des habitants d
Via Gengembre Dominique
more...
No comment yet.
Rescooped by Voix Africaine from Nourritures et justice mondiale.
Scoop.it!

(Nigéria) L'appli magique pour lutter contre le gaspillage alimentaire et contre la faim

(Nigéria) L'appli magique pour lutter contre le gaspillage alimentaire et contre la faim | Afrique: Histoire , Art et Culture | Scoop.it

Le Nigérian Oscar Ekponimo a créé Chowberry pour réduire la famine dans son pays. Un projet qui vient d’être primé aux Rolex Awards.


L’année de ses 11 ans, Oscar Ekponimo se souvient d’avoir eu faim. Très faim. « Mon père a fait un accident vasculaire cérébral et il a perdu son emploi, se rappelle le Nigérian. Nous étions cinq enfants, c’était très difficile de nous nourrir. La plupart du temps, je partais à l’école sans manger…Je me suis promis qu’une fois adulte, j’utiliserais mes compétences pour que personne d’autre ne vive cela.»

Promesse tenue : Oscar Ekponimo, désormais trentenaire, vient de recevoir un Rolex Award. Cette récompense, remise par la société horlogère suisse, soutient des projets novateurs dans cinq domaines : sciences et santé, techniques appliquées, exploration et découvertes, environnement, patrimoine culturel. Concrètement, cela signifie qu’il va recevoir 50 000 francs suisses (environ 46 000 euros) pour développer son projet.


L’application Chowberry qu’il a créée vise à réduire le gaspillage alimentaire et la famine dans son pays. Une idée qui a mûri progressivement. « En 2005, nous distribuions des repas, avec des amis, pour les enfants des rues. J’ai découvert que les magasins d’alimentation jetaient de nombreux produits qui approchaient de la date de péremption. J’en ai convaincu certains d’en faire don. Mais cette initiative n’était pas durable. Il fallait une solution pérenne qui soit rentable pour les détaillants. »

La même année, le jeune homme entame des études d’informatique à l’université de Calabar, dans le sud-est du pays. En parallèle, un chef d’entreprise local lui propose de travailler à temps partiel, lui offrant en échange un ordinateur et de la documentation pour approfondir ses connaissances en programmation de logiciels. Toutes ses matinées et ses soirées, Oscar Ekponimo les passe à engloutir des livres d’informatique. Son projet ne le quitte plus.


En 2014, son application est enfin prête. Le principe est simple : des magasins d’alimentation scannent leurs produits – conserves, céréales, boissons, biscuits, produits laitiers… – et, quelques jours avant la limite de consommation, ceux-ci apparaissent sur une plateforme de vente en ligne. Plus ils approchent de la date de péremption, plus leur prix chute.


Via Elsa R., Katell Rochard
more...
No comment yet.
Rescooped by Voix Africaine from Nourritures et justice mondiale.
Scoop.it!

En plein coeur d'un immense bidonville, une école de danse classique… Des photos de toute beauté.

En plein coeur d'un immense bidonville, une école de danse classique… Des photos de toute beauté. | Afrique: Histoire , Art et Culture | Scoop.it

Avec des moyens dérisoires, cette école enseigne la danse aux plus pauvres. Un projet magnifique observé de près par un photographe de talent.
Souvent considérée comme un art élitiste, la danse classique a fait son entrée dans l’un des plus grands bidonvilles d’Afrique. À Nairobi, capitale du Kenya, un ancien danseur et chorégraphe professionnel a en effet décidé de transmettre son savoir aux enfants pauvres. Un projet magnifique illustré par des photos sublimes…
Ce danseur, c’est Mike Wamaya. Chaque semaine, dans une salle de classe vidée de ses meubles, il enseigne la danse aux jeunes enfants du bidonville de Kibera.


Via Katell Rochard
more...
No comment yet.
Rescooped by Voix Africaine from Nourritures et justice mondiale.
Scoop.it!

De la coiffure littéraire en Côte d’Ivoire | Actualitté

De la coiffure littéraire en Côte d’Ivoire | Actualitté | Afrique: Histoire , Art et Culture | Scoop.it

À l’initiative de la Bibliothèque nationale de Côte d’Ivoire, 23 petites bibliothèques ont été aménagées dans des salons de coiffure du pays. Une initiative qui devrait permettre un accès plus facile à la lecture pour les femmes, rapporte l’AFP. (...)


En Côte d’Ivoire la Bibliothèque nationale a voulu remédier à plusieurs problèmes en passant par des salons de coiffure.

Via son projet Femmes et lecture, elle a installé 23 bibliothèques dans des salons de coiffure à Abidjan, Adzopé et d’autres villes du pays. Cinquante livres côtoient ainsi les produits capillaires et sont renouvelés régulièrement grâce à un stock de 1750 œuvres.


Via musée du quai Branly - Jacques Chirac, Katell Rochard
more...
Ya MANDA's curator insight, January 4, 11:21 AM
#Littérature #Ci225
Rescooped by Voix Africaine from Kiosque du monde : Afrique
Scoop.it!

Abidjan offre une rue à Bernard Dadié, “père des lettres ivoiriennes” | Actualitté

Abidjan offre une rue à Bernard Dadié, “père des lettres ivoiriennes” | Actualitté | Afrique: Histoire , Art et Culture | Scoop.it

Bernard Dadié, écrivain et homme politique de Côte d’Ivoire, aura désormais sa rue, au cœur d’Abidjan. Présenté comme le « père des lettres ivoiriennes » par le ministre de la Culture, Maurice Bandaman, c’est un centenaire dont la vie fut engagée tant en littérature que dans l’unification du pays...


Via musée du quai Branly - Jacques Chirac
more...
No comment yet.
Rescooped by Voix Africaine from Nourritures et justice mondiale.
Scoop.it!

Noël

Noël | Afrique: Histoire , Art et Culture | Scoop.it

Dès avant sa naissance, dans le ventre de sa mère, Jésus rencontra la difficulté : le départ de la maison, du village, la marche éprouvante vers une destination imposée par les autorités pour un recensement. Et puis un soir, le refus des hommes : pas de place pour vous ! Allez ailleurs, débrouillez-vous ! Comme cela se dit et se fait pour les migrants d'aujourd'hui.

Alors la petite famille, avec son âne, trouve une grange. Parmi les animaux dont le souffle réchauffe un peu l'atmosphère, la future mère s'étend sur la paille, la fatigue déclenche la naissance.


[...] Comment ne pas penser, en regardant cette image, à la ville d'Alep si meurtrie et au drame que vivent tant de familles au Moyen-Orient. C'est pour ne pas les oublier que Médecins du Monde en a fait le coeur de sa campagne de Noël au Royaume-Uni. La générosité des lecteurs de Ouest-France s'est poursuivie cette année pour les minorités persécutées du Moyen-Orient : au total, 164 916 € ont été confiés à Ouest-France Solidarité. 81 600 € ont aidé des habitants d'Alep à vivre, à réparer leurs maisons, à se soigner à l'hôpital Saint-Louis. Avec Médecins du Monde, 39 603 € ont permis de secourir des réfugiés, de Grande-Synthe (France) à l'Irak et de financer une journée de sauvetage en Méditerranée à bord de l'Aquarius. 43 713 € ont aussi soutenu des réfugiés cherchant asile en France, en Irak et au Liban.




Via Katell Rochard
Voix Africaine's insight:
Comment ne pas penser, en regardant cette image, à la ville d'Alep si meurtrie et au drame que vivent tant de familles au Moyen-Orient.
more...
Voix Africaine's comment, December 24, 2016 9:19 AM
merci pour cet article! je ne peux plus hélas aujourd'hui le partager sur scoopit , étant limitée à 5 articles mais le ferai demain! merci beaucoup! bon Noël!
Katell Rochard's comment, December 24, 2016 9:57 AM
Merci Aisha, bon Noël!
Rescooped by Voix Africaine from Sénégal
Scoop.it!

Orthographe et prononciation du wolof | Jangileen

Orthographe et prononciation du wolof

Introduction

Le wolof est l’une des multiples langues nationales du Sénégal, et la plus parlées d’entre elles. La langue officielle du Sénégal est néanmoins le français, le wolof y est donc peu enseigné dans les écoles, se limitant le plus souvent à un usage parlé. Son usage reste très répandu : il s'agit de la langue natale de l'ethnie wolofe (40% de la population), et elle est souvent comprise par les populations des autres ethnies. La compréhension du français est quant à elle moins répandue, surtout lorsqu’on s’éloigne des grandes villes comme Dakar.

À l'origine, la langue wolofe s'est surtout écrite en « wolofal », une adaptation de l'écriture arabe. Suite à la colonisation, c'est l'alphabet latin qui s'est finalement répandu, avec une orthographe tout d'abord très diverse, mais qui a finalement été codifiée dans les années 60. L'orthographe officielle reste cependant moyennement respectée, et la littérature en wolof peu répandue, même si elle se développe peu à peu. Ne vous étonnez donc pas de voir du wolof mal orthographié, y compris dans les médias de masse comme la télévision !

 

Alphabet

L'aphabet wolof est assez proche de celui du français, on y retrouve ainsi toutes les lettres de son alphabet en dehors du H, du V et du Z. S'y joignent aussi les caractères Ŋ (« ng», en minuscule : ŋ) et Ñ (« gn », comme à l'espagnole). Les accentuations sont présentes, mais en nombre limité (À, É, Ë, Ó).

A, À, B, C, D, E, É, Ë, F, G, I, J, K, L, M, N, Ñ, Ŋ, O, Ó, P, Q, R, S, T, U, W, X, Y
 

Règles générales

Le wolof est une langue facile à lire, car il n'y a pas de lettres muettes et assez peu de subtilités orthographiques, encore moins d'exceptions. Une bonne partie de l'alphabet se lit de manière proche du français, voici la liste des cas particuliers :

Lettre Son Exemple de prononciation Exemple wolof
À [a:] (« aa ») gare (faire un peu durer le a) tàkk (attacher)
C [c] (« tch ») match cere (couscous de mil)
E [e] (« è ») grève mel (ressembler)
Ë [ə] (« eu ») bleu jën (poisson)
G [g] (« gu ») bague gar (femme)
J [ɟ] (« dj ») badge jigéen (femme)
Ñ [ɲ] (« gn ») pagne ñaata (combien)
Ŋ [ŋ] (« ng ») meringue (faire un peu ressortir le « n ») karyoŋ (crayon)
Ó [o] (« ô ») môme góor (homme)
Q [q] (« k » appuyé et guttural) accablé (rapprocher le « cc » de la gorge),
« ق » arabe daqaar (tamarin)
U [u] (« ou ») poule dugub (mil)
X [x] (« j » espagnol) Juan (prononcer à l'espagnole) xibla (direction)
 

Règles spéciales

Bien que les règles ci-dessus permettent déjà une lecture à peu près correcte du wolof, il est important de savoir que certaines lettres placées en fin de mot ou combinées à d'autres donnent lieu à des règles de prononciation particulières.

Les fins de mots

Un b en fin de mot se lit « p », et un g en fin de mot se lit « k ».

dugub (« dougoup ») : mil (= une céréale surtout consommée dans certaines régions d'Afrique)
njëg (« njeuk ») : prix
Les voyelles longues

Deux voyelles accolées correspondent à une voyelle longue. Elles se prononcent donc de la même manière, mais simplement en plus allongé : kaas se prononce comme il s'écrit. Il n'y a pas besoin de mettre de l'emphase sur la deuxième voyelle pour la « faire ressortir »

Cas particuliers :

Quand deux lettres accentuées se suivent (exemple : « ÉÉ »), on n'écrit en pratique que le premier accent (« ÉE »), mais on doit lire toujours comme si le deuxième accent était présent ;
La lettre À est équivalente à « AA », il s'agit juste d'une variante orthographique utilisée par certains mots.
Exemples :

kaas (« kaas ») : verre
ceeb (« tchèèpe ») : riz
téere (« téérè ») : livre
tuuti (« tou...ti ») : un peu
làkk (« laakk ») : brûler
Les pré-nasalisées

Derrière ce terme se cache simplement la combinaison d'un M ou d'un N avec une autre consonne. Les pré-nasalisées présentes en wolof sont :

MB, NT, ND, NC, NJ, NK, NG, NQ
Ces combinaisons doivent être lues en passant brièvement sur le M/N. En particulier, le N se prononce plutôt comme dans le « ng » de « pingre », en faisant ressortir un peu le « n » ; au contraire du « n » de « navire » qui se prononce plus nettement, avec le bout de la langue entre les dents. Exemples :

démb : hier
ndanq : doucement
jàngileen : étudiez (impératif)
Les géminées (consonnes doubles)

De nombreux mots dédoublent des consonnes. Comme l'intuition invite à le faire, cela signifie bien qu'il faut insister sur la consonne, et plus qu'en français où ces emphases sont souvent négligées. Exemples :

gémmiñ (« guémmign ») : bouche
jàmm (« jaamm ») : paix
Les noms propres francisés

Si vous rencontrez un nom propre avec une apostrophe, comme « N'Diaye » ou « M'Backé », sachez que la prononciation correcte se fait en collant les deux parties du mot, et non pas en les détachant. Ainsi, prononcer « èn-diay » est incorrect, préférez « ndiay » voire, en l'occurrence, la prononciation wolofe « njaay ». Le nom N'Diaye s'épelle d'ailleurs généralement Njaay au Sénégal.

 

Intonation

L'intonation varie assez peu en wolof, et approche assez celle du français, aussi un francophone n'a pas besoin d'y porter d'attention particulière. La pratique permettra de s'approprier les subtilités, vous remarquez juste que l'intonation est parfois plus haute en début de mot/phrase, ce qui ressort surtout dans les exclamations :

En wolof  : Bul ma sonal ! (intonation descendante)
En français : Ne me fatigue pas ! (intonation en cloche)

Via Charles Tiayon, Nar Gade Alé Diagne
more...
No comment yet.
Rescooped by Voix Africaine from Nourritures et justice mondiale.
Scoop.it!

« Kemtiyu », le retour de Cheikh Anta Diop

« Kemtiyu », le retour de Cheikh Anta Diop | Afrique: Histoire , Art et Culture | Scoop.it

Notre chroniqueur nous invite à découvrir la vie de l’auteur de « Nations nègres et culture » à l’occasion de la sortie du premier documentaire qui lui est consacré.


Le 7 février 1986, vers 15 heures, Cheikh Anta Diop pousse son dernier soupir chez lui, à Dakar. Le lendemain, la presse lui rend un fervent hommage, saluant à juste titre la disparition prématurée de celui qu’elle appelle « l’homme universel », « le géant du savoir » ou encore « le dernier pharaon ».


[...] Il a fallu trente ans pour donner à entendre la voix prophétique et enthousiaste de Cheikh Anta Diop. Donner à voir ses gestes amples et généreux d’homme tour à tour curieux, passionné, attentif, emporté, réservé ou courtois. Avec tact, Kemtiyu dresse le portrait intime du grand penseur en donnant la parole à ses enfants, ses amis d’enfance, ses camarades de combat, sa fidèle éditrice, Christiane Yandé Diop, et à ses nombreux admirateurs, dont le romancier Boubacar Boris Diop. .

Se dessine alors une photo de groupe intime et sensible, un paysage culturel à nul autre pareil.


Via Katell Rochard
more...
No comment yet.
Rescooped by Voix Africaine from TdF | Culture & Société
Scoop.it!

Mort de l’anthropologue Malek Chebel, défenseur d’un « islam des Lumières » [L'hommage de Salah Stétié]

Mort de l’anthropologue Malek Chebel, défenseur d’un « islam des Lumières » [L'hommage de Salah Stétié] | Afrique: Histoire , Art et Culture | Scoop.it

Il était notamment l’auteur de L’Islam pour les nuls et du Coran pour les nuls, qui s’étaient arrachés dans les librairies après les attentats de janvier 2015.

L'HOMMAGE DE SALAH STÉTIÉ


« Adieu Makek.
Parti, tu nous restes.

Makek Chebek est mort brutalement à 63 ans, d'un cancer fulgurant. Mon cœur est plein d'amertume. C'était un érudit, au sens presque médiéval du terme, c'est-à-dire qu'il connaissait tout ou presque tout sur l'objet de sa passion qui était l'islam, l'islam de son enfance, l'islam dont il avait fait au-delà de sa passion pour les inspiration et les idées, son métier, sa profession universitaire. Il a écrit une dizaine de livres sur la grande question religieuse dont traite le Coran, mais aussi sur des questions secondaires, du moins du point de vue d'un specialiste de l'Universel. Il a écrit un très beau livre sur le vin dans l'islam : il faut dire qu'il était bon vivant, un homme qui aimait non seulement réfléchir, analyser, communiquer, mais aussi bien manger, s'émerveiller de la beauté des femmes, les émerveiller elles-mêmes, ces femmes, par sa manière de les aborder, de les flatter, de les chanter en prose jusqu'à l'enchantement. Sans doute retrouvera-t-il tout cela au paradis d'Allah qu'il a toute sa vie servi avec cœur, s'usant les yeux à pratiquer les grands textes, usant de pleines rames de papier à recueillir sa pensée qui naissait d'une sorte de dictée mentale pour lui toujours facile et généreuse, parfois difficile, et toujours rigoureuse. Quelle bibliothèque à lui seul il constituait ! Quel monde de savoir il contenait ! Les radios et télés en cette époque où l'islam pose tant de problèmes à lui-même et aux autres, venaient à Malek pour lui demander des explications et des clefs, des interprétations et, si possible, des jugements. Jamais il ne concédait au mal, et jamais il n'évitait de prendre position avec une fermeté pleine d'humanisme nourri aux meilleures sources.
Adieu, Malek, mon ami. Ton prénom signifie "roi" ou "ange". Ton nom signifie "le lionceau". Tu auras été l'un et l'autre. » 

 

 


Via Angèle Paoli | TdF Actu
more...
No comment yet.
Rescooped by Voix Africaine from Kiosque du monde : Afrique
Scoop.it!

Maroc - Cinéma : "L’Orchestre des aveugles", de Mohamed Mouftakir | Jeune Afrique

Maroc - Cinéma : "L’Orchestre des aveugles", de Mohamed Mouftakir | Jeune Afrique | Afrique: Histoire , Art et Culture | Scoop.it

Rencontre avec le réalisateur Mohamed Mouftakir, dont le nouveau film, qui a connu un franc succès au Maroc, vient de sortir en France. Difficile de faire mieux pour un cinéaste à la recherche d’une consécration. Avec son premier long-métrage, Pégase, le Marocain Mohamed Mouftakir a obtenu, en 2011, l’Étalon d’or de Yennenga, la récompense suprême au Fespaco de Ouagadougou. En...


Via musée du quai Branly - Jacques Chirac
more...
No comment yet.
Scooped by Voix Africaine
Scoop.it!

Ouverture à Liège de l'exposition "zoos humains"

Ouverture à Liège de l'exposition "zoos humains" | Afrique: Histoire , Art et Culture | Scoop.it
Une exposition consacrée aux zoos humains vient de s'ouvrir à la Cité miroir à Liège. L'histoire est peu connue, c'est pour ça qu'elle mérite d'être rappelée. Des hommes et des femmes ont été présentés aux foules dans des spectacle
Voix Africaine's insight:
Une exposition consacrée aux zoos humains vient de s'ouvrir à la Cité miroir à Liège. L'histoire est peu connue, c'est pour ça qu'elle mérite d'être rappelée. Des hommes et des femmes ont été présentés aux foules dans des spectacles "exotiques", parfois même derrière des grilles. Ces zoos humains ont renforcé chez les populations occidentales le sentiment de leur propre supériorité. C'est tout ça que veut rappeler l'exposition qui vient de s'ouvrir. Le phénomène des zoos humains commence avec Christophe colomb qui ramène des indigènes du nouveau monde. Il continue avec les spectacles de cirque de Barnum et de Buffalo Bill et se termine en Belgique, en 1958, à l'exposition universelle. Il y a eu là un "village congolais". Notre ancien présentateur, Jacques Bredael, se souvient de l'avoir visité : "On avait reconstitué des cabanes, comme on imaginait qu'on les construisait en Afrique, avec du torchis et des toitures en feuilles de palme, et dedans, on pouvait voir des noirs, des hommes, des femmes et des enfants, qui se livraient à des activités "coutumières", les femmes pillaient du millet dans des calebasses, les hommes manipulaient des arcs et des flèches et faisaient mine de partir à la chasse, les enfants jouaient avec des osselets ou des choses comme ça." Les visiteurs leur jetaient des bananes et imitaient des singes "Vraiment, l'expression de "zoo humain" qui sert de base à cette exposition à Liège, ça colle tout à fait bien. Et quand je l'ai visité ce village congolais, je dois vous avouer que je n'ai pas été choqué ! Je trouvais ça intéressant ! C'était comme une carte postale animée ! Ce n'est que plus tard que j'ai réalisé que peut-être bien il fallait se préoccuper du racisme. Avant ça, il faut être honnête, on en parlait peu."
more...
No comment yet.
Scooped by Voix Africaine
Scoop.it!

L’écrivain le plus jeune d’Afrique est une sud-africaine…de 7 ans

A 7 ans, Michelle Nkamankeng vient de publier son tout premier roman aux éditions LANSM Publishing qui fait d'elle le plus jeune écrivain du continent.
Voix Africaine's insight:
Bien au-dessus des attentes que peut susciter un livre rédigé par un enfant de 7 ans, « Waiting for the waves » raconte l’histoire d’une petite fille en vacances avec ses parents dans une station balnéaire. Cette dernière va devoir surmonter, avec l’aide de ses proches, une phobie à laquelle elle sera confrontée durant toutes les vacances : les vagues. Le roman est en fait le premier tome d’une tétralogie dont les volumes suivants seront publiés au cours des prochaines années.
more...
No comment yet.
Rescooped by Voix Africaine from Kiosque du monde : Afrique
Scoop.it!

Célébration de la journée des Nations-Unies : L’Unesco exhibe des projets novateurs des Nations-Unies au Mali | Le Républicain (Mali)

Célébration de la journée des Nations-Unies : L’Unesco exhibe des projets novateurs des Nations-Unies au Mali | Le Républicain (Mali) | Afrique: Histoire , Art et Culture | Scoop.it

Dans le cadre de la commémoration de la journée des Nations-Unies,  célébrée chaque 24 Octobre, le Fonds des Nations-Unies pour l’Education, la Science et...


Via musée du quai Branly - Jacques Chirac
more...
No comment yet.
Scooped by Voix Africaine
Scoop.it!

Kundara, l'ode à l'Afrique éternelle

Kundara, l'ode à l'Afrique éternelle | Afrique: Histoire , Art et Culture | Scoop.it
KUNDARA, c'est une aventure littéraire, qui nous emmène de Mantes la Jolie à Saint Louis du Sénégal. L'auteur, le Dr ABRAHAM SYLLA, y exprime des rêves, des souvenirs, des réflexions, des espoirs comme des regrets sur une Afrique à jamai
more...
No comment yet.
Rescooped by Voix Africaine from Nourritures et justice mondiale.
Scoop.it!

Ce monde où il est plus facile d'avoir un portable que de l'eau potable

Ce monde où il est plus facile d'avoir un portable que de l'eau potable | Afrique: Histoire , Art et Culture | Scoop.it

Une infographie de l'Unicef dévoile que la part de population dans le monde ayant un téléphone portable est plus importante que celle ayant accès à une source d'eau potable. Faut-il s'inquiéter ?


Avoir un téléphone portable mais toujours pas d'accès à de l'eau potable, voilà le contraste aberrant qu'on peut retrouver dans certains pays du tiers-monde. À tel point qu'en 2015, l'accès à une source d'eau potable est désormais moins important que l'accès à un téléphone portable. C'est ce que démontrait hier, dimanche 9 janvier, Le Point sur son compte Twitter, avec à l'appui une infographie s'appuyant sur des chiffres de l'Unicef (Fonds International des Nations Unies pour l'Enfance) et de la Banque mondiale.


Via Sylvain Rotillon, Katell Rochard
more...
No comment yet.
Rescooped by Voix Africaine from A Voice of Our Own
Scoop.it!

Solange, Beyoncé et le «womanism»

Solange, Beyoncé et le «womanism» | Afrique: Histoire , Art et Culture | Scoop.it
Dans un entretien au magazine «Interview» avec sa sœur Beyoncé, la chanteuse Solange réactualise ce concept pionnier du féminisme afro datant des années 80.

Via Agnès Poirier K
more...
No comment yet.
Scooped by Voix Africaine
Scoop.it!

Le Sénégal prend des mesures pour sauver le patrimoine de Saint-Louis - RFI

Le Sénégal prend des mesures pour sauver le patrimoine de Saint-Louis - RFI | Afrique: Histoire , Art et Culture | Scoop.it
La ville de Saint-Louis est inscrite au patrimoine mondial par l'Unesco depuis 2000, mais récemment l'organisation avait menacée de retirer ce statut à
Voix Africaine's insight:
La ville de Saint-Louis est inscrite au patrimoine mondial par l'Unesco depuis 2000, mais récemment l'organisation avait menacée de retirer ce statut à Saint-Louis après la démolition de maisons historiques.Le gouvernement a donc décidé de prendre des mesures. Le gouvernement sénégalais promet d'arrêter les constructions anarchiques et les destructions. Une bonne nouvelle pour Marie-Caroline Camara, présidente de l'association Entrevues, qui lutte pour la sauvegarde du patrimoine. « Cela devient de toute façon urgent, parce qu’il y avait en 2005 plus de 1300 bâtiments et parmi eux, il y en avait 700 qui était de grand intérêt architectural. Aujourd’hui, sur ces 700, on en a perdus pas loin de 200. Alors c’est préoccupant. Un certain nombre de bâtiments ont été perdus. Ça veut dire que soit certains ont été rasés. Soit d’autres ont été transformés ou reconstruits, mais sans que ce soit en accord avec la loi. On comprend bien que là, il faut prendre des mesures d’urgence pour que cesse cette déconstruction de notre patrimoine. »
more...
No comment yet.
Scooped by Voix Africaine
Scoop.it!

Kundara, l'ode à l'Afrique éternelle

Kundara, l'ode à l'Afrique éternelle | Afrique: Histoire , Art et Culture | Scoop.it
KUNDARA, c'est une aventure littéraire, qui nous emmène de Mantes la Jolie à Saint Louis du Sénégal. L'auteur, le Dr ABRAHAM SYLLA, y exprime des rêves, des souvenirs, des réflexions, des espoirs comme des regrets sur une Afrique à jamai
Voix Africaine's insight:
Un voyage littéraire à s'offrir... Une aventure profondément humaniste!
De Mantes la Jolie à Saint Louis du Sénégal: des allers retours sur des souvenirs, des regrets, des espérances, des réflexions sur une Afrique à jamais perdue peut-être...
Merci de nous aider à publier cet ouvrage du Dr SYLLA.
Le bénéfice de la vente sera versé intégralement au projet AFRIKA MANDELA RANCH. D'avance Merciii!
more...
No comment yet.
Rescooped by Voix Africaine from Revue Politique Guadeloupe
Scoop.it!

E. Bareigts : Sans les marrons, l’esclavage n’aurait sans doute pas été aboli

E. Bareigts : Sans les marrons, l’esclavage n’aurait sans doute pas été aboli | Afrique: Histoire , Art et Culture | Scoop.it
OUI, LES MARRONS ONT PORTÉ CET IMMENSE PROGRÈS ! ILS ONT FAIT AVANCER LA RÉPUBLIQUE. ILS ONT ÉCRIT L’HISTOIRE DE NOTRE ÎLE, DE LA FRANCE ET D’UNE CERTAINE MANIÈRE CELLE DE L’HUMANITÉ ! »

Via La Rédaction
more...
No comment yet.
Rescooped by Voix Africaine from Nourritures et justice mondiale.
Scoop.it!

Ateliers de la pensée : le souffle de Dakar

Ateliers de la pensée : le souffle de Dakar | Afrique: Histoire , Art et Culture | Scoop.it

Notre chroniqueur revient sur la première édition de ces quatre journées « événement » consacrées à « sortir l’Afrique du tête-à-tête avec l’Occident ».
Par Abdourahman Waberi (chroniqueur Le Monde Afrique)


Impossible de restituer en quelques paragraphes le bouillonnement intellectuel et artistique de la première édition des Ateliers de la pensée qui, sous l’impulsion d’Achille Mbembe et de Felwine Sarr, se sont déroulés fin octobre à Dakar et à Saint-Louis. J’ai bien écrit « première édition », le désir impérieux d’inscrire ces agapes intellectuelles dans la durée s’étant imposé dès la première session. Il y aura un deuxième, un troisième, voire un dixième « Ateliers », ne serait-ce que pour prolonger le plaisir d’être ensemble sur le continent africain, de réfléchir aux problèmes qui nous préoccupent, de rappeler à nous d’abord et, à tous les autres ensuite, le souci de l’Afrique et le souci du monde.


[...] Si le but est de rendre le continent plus visible et plus confiant dans l’arène mondiale, force est de reconnaître que les défis ne manquent pas. Et tant mieux, car c’est dans la difficulté que les individus et les communautés se dépassent pour donner le meilleur. Des voix sceptiques se lèvent déjà, nous demandant comment repenser l’Afrique et sa relation planétaire après des siècles de « dépossession » des Africains de leur propre Histoire. Il nous faut « sortir du tête-à-tête avec l’Occident », nous suggère l’historien sénégalais Mamadou Diouf. Cet exemple nous montre que des réponses multiples, inattendues ou évidentes, ont été annoncées, testées, débattues lors de ces Ateliers de la pensée.


En restant sur les grandes lignes, il me plaît aussi de retenir que nous fûmes bel et bien présents au rendez-vous. Mieux, les figures tutélaires (Césaire, Senghor, Fanon, Dubois, etc.) souvent évoquées n’étaient jamais loin, nous assurant leur protection et leur attention bienveillantes. Elles aussi ne voulaient pas manquer à l’appel car, pour emprunter les mots de mon ami Achille Mbembe, « la planétarisation de la question africaine » et son corollaire « l’africanisation de la question planétaire » sur le plan philosophique et esthétique ne sont rien d’autre que l’événement du XXIe siècle. (...)


Via Katell Rochard
more...
No comment yet.
Rescooped by Voix Africaine from Kiosque du monde : Afrique
Scoop.it!

25e édition de la foire internationale de Dakar (FIDAK) | Au Sénégal.com

25e édition de la foire internationale de Dakar (FIDAK) | Au Sénégal.com | Afrique: Histoire , Art et Culture | Scoop.it

La foire internationale de Dakar célèbre sa 25e édition du 24 novembre au 9 décembre 2016 au Cices...


Via musée du quai Branly - Jacques Chirac
more...
No comment yet.
Scooped by Voix Africaine
Scoop.it!

« L’avenir des Africains se trouve entre leurs propres mains »

« L’avenir des Africains se trouve entre leurs propres mains » | Afrique: Histoire , Art et Culture | Scoop.it
Achille Mbembe revient pour ID4D sur les principales idées qui ont émergé lors des Ateliers de la pensée (Dakar, du 28 au 31 octobre 2016)
Voix Africaine's insight:
Ces rencontres ont réuni une vingtaine d’intellectuels d’Afrique francophone et de la diaspora, parmi lesquels les écrivains Léonora Miano, Sami Tchak, Alain Mabanckou, Boubacar Boris Diop et Abdourahman Waberi, les universitaires de renom Mamadou Diouf et Souleymane Bachir Diagne (Université de Columbia), Romuald Fonkua (La Sorbonne), ainsi que de nombreuses femmes, parmi lesquelles la politologue Françoise Vergès ainsi que les philosophes Houria Bentahoumi, Séverine Kodjo-Grandvaux et Nadia Yala Kisukidi. En différents lieux, à Dakar et Saint-Louis, ils ont tenu de longues sessions de débats, à huis clos ainsi qu’avec le public, lors de soirées marathon qui ont rencontré un vif succès. Leur ambition : faire le point sur l’état de leurs travaux et réflexions respectives, et tracer une nouvelle voie pour penser l’avenir de l’Afrique, en sortant du temps post-colonial.
more...
No comment yet.
Rescooped by Voix Africaine from Kiosque du monde : Afrique
Scoop.it!

Ziguinchor : bientôt un musée des arts et du patrimoine de Casamance | Au Sénégal, le cœur du Sénégal

Ziguinchor : bientôt un musée des arts et du patrimoine de Casamance | Au Sénégal, le cœur du Sénégal | Afrique: Histoire , Art et Culture | Scoop.it

La création d'un Musée des Arts et du Patrimoine de la Casamance à Ziguinchor est en pleine gestation. Porté par le metteur en scène et sculpteur...


Via musée du quai Branly - Jacques Chirac
Voix Africaine's insight:
La volonté des porteurs du projet et ce premier élan de solidarité ont permis d’ouvrir « Une fenêtre du musée ». Après quelques moi d’exercice, l’espace a reçu des élèves et des touristes de tout bord. Cependant, l’exiguïté du site et l’ambition grandissante du projet poussent l’équipe à s’orienter résolument vers la mise en place effective d’un musée digne de son nom.
more...
No comment yet.
Rescooped by Voix Africaine from Madagascar
Scoop.it!

Jeux de société: un quizz pour découvrir ou redécouvrir Madagascar - RFI

Jeux de société: un quizz pour découvrir ou redécouvrir Madagascar - RFI | Afrique: Histoire , Art et Culture | Scoop.it
A Madagascar, les jeux de société traditionnels font partie intégrante de la culture de l'île. Autrefois très pratiqués dans les classes aristocratiques,
Via MSRakotonirainy
Voix Africaine's insight:
A Madagascar, les jeux de société traditionnels font partie intégrante de la culture de l'île. Autrefois très pratiqués dans les classes aristocratiques, ces jeux de réflexion étaient même utilisés comme une initiation à la stratégie de guerre. Mais depuis 2012, un nouveau jeu a fait son apparition : un quizz, entièrement dédié à Madagascar, pour tous les âges et tous les niveaux. Sa conceptrice anime régulièrement des quizz en langue malgache, française ou anglaise, dans les écoles ou les médiathèques.
more...
No comment yet.
Rescooped by Voix Africaine from Literaturas africanas
Scoop.it!

Les dix penseurs africains qui veulent achever l’émancipation du continent

Les dix penseurs africains qui veulent achever l’émancipation du continent | Afrique: Histoire , Art et Culture | Scoop.it
Portraits des intellectuels les plus féconds dans le renouveau d’une pensée africaine « décolonisée ».
Via Ese caleidoscopio gigantesco
more...
No comment yet.