Afrique: Entrepreneurs
2.6K views | +2 today
Follow
 
Rescooped by Voix Africaine from Nourritures et justice mondiale.
onto Afrique: Entrepreneurs
Scoop.it!

Sénégal: le textile chinois asphyxie les artisans

Sénégal: le textile chinois asphyxie les artisans | Afrique: Entrepreneurs | Scoop.it
À la sauvette ou dans des boutiques, les imitations chinoises importées s'écoulent à prix imbattables.La production locale souffre et les commerçants grognent.
Dakar, de notre correspondant

Sur le boulevard De Gaulle, pas moins de 58 échoppes débordent de sacs, chaussures et tissus bigarrés, ressemblant à s'y méprendre au lin et au wax, ce textile ciré sur les deux faces aux propriétés hydrophobes, très prisés des Sénégalais. On trouve une robe à 2500 francs CFA (3,80 €). La raison de ce prix cassé? Le coton chinois.

Via Katell Rochard
more...
No comment yet.
Afrique: Entrepreneurs
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by Voix Africaine from Agroalimentaire des Pays du Sud
Scoop.it!

Le Mali va créer au moins 20 nouveaux villages agricoles

Le Mali va créer au moins 20 nouveaux villages agricoles | Afrique: Entrepreneurs | Scoop.it
Moderniser l’agriculture, améliorer la productivité et la compétitivité agricoles telle est l’ambition du gouvernement malien en créant

Via Dieynaba BA
Voix Africaine's insight:
Moderniser l’agriculture, améliorer la productivité et la compétitivité agricoles telle est l’ambition du gouvernement malien en créant des « Nouveaux villages agricoles ». Ce nouveau programme a été présenté par le ministre de l’Agriculture au conseil des ministres du 22 mars. « Le nouveau village agricole est un espace géographique contenant, notamment, des infrastructures de développement des secteurs de l’agriculture, de l’élevage, de la pêche, de la foresterie, de l’agro-industrie et des équipements socio-économiques de base» indique le communiqué du conseil des ministres.
more...
No comment yet.
Scooped by Voix Africaine
Scoop.it!

L'agro-industrie ciblée pour les 1ères Journées commerciales Sénégal-Togo

L'agro-industrie ciblée pour les 1ères Journées commerciales Sénégal-Togo | Afrique: Entrepreneurs | Scoop.it
Les Chambres de commerce et d’industrie du Sénégal et du Togo lancent à Dakar, du 29 au 31 mar
Voix Africaine's insight:
Les Chambres de commerce et d’industrie du Sénégal et du Togo lancent à Dakar, du 29 au 31 mars, les premières Journées commerciales Togo-Sénégal.
A noter que la part des exportations sénégalaises vers le Togo ne représente que 1,6% du total du commerce extérieur sénégalais et à peine 0,6% côté Togo-Sénégal, a souligné Bineta Samba-Ba, ambassadrice du Sénégal à Lomé.
more...
No comment yet.
Rescooped by Voix Africaine from Agroalimentaire des Pays du Sud
Scoop.it!

Du malt à base de riz pour la brasserie BB au Togo

Du malt à base de riz pour la brasserie BB au Togo | Afrique: Entrepreneurs | Scoop.it
La bière de la filiale du groupe Castel à Lomé au Togo sera-t-elle produite uniquement à base de matières premières locales ?

Via Dieynaba BA
more...
No comment yet.
Scooped by Voix Africaine
Scoop.it!

Avez-vous fait le plein de nouvelles sensations parfumées? Il n'est pas encore trop tard...

Avez-vous fait le plein de nouvelles sensations parfumées? Il n'est pas encore trop tard... | Afrique: Entrepreneurs | Scoop.it
Il reste 3 jours! Chaque Femme passant commande sur notre site avant le 17 mars (inclus), se verra offrir un échantillon de l'un de nos nouveaux thiourayes! J'en profite!
Voix Africaine's insight:
Du Bois de Santal, au vétyver, en passant par le gowé, ou divers bois, graines, racines, résines semi-fossilisées, savamment choisies, mon nez, mon esprit savourent chacun des parfums qui invitent à de nouvelles sensations…
more...
No comment yet.
Scooped by Voix Africaine
Scoop.it!

Au Cameroun, Sappgo fait vos courses pour vous! - Ecce Africa

Au Cameroun, Sappgo fait vos courses pour vous! - Ecce Africa | Afrique: Entrepreneurs | Scoop.it
Sappgo est une start-up créée en 2015 par la camerounaise Christelle Jackson Ndongou. Sappgo, dont le nom signifie « panier » dans un dialecte local camerounais, est en fait une plateforme spécialisée dans la distribution de denrées alimentaires. « Nous avons noué des partenariats avec de nombreux commerçants pour développer notre entreprise », assure Christelle Jackson Ndongou. …
more...
No comment yet.
Rescooped by Voix Africaine from Questions de développement ...
Scoop.it!

L’Ethiopie se fixe un objectif de production de 700 000 tonnes de sucre en 2017

L’Ethiopie se fixe un objectif de production de 700 000 tonnes de sucre en 2017 | Afrique: Entrepreneurs | Scoop.it

En 2017, l’Ethiopie compte produire 700 000 tonnes de sucre. Un volume record qui représente une hausse de 75% par rapport aux 400 000 enregistrés ces dernières années.


Via JJ Grodent
more...
No comment yet.
Rescooped by Voix Africaine from Sénégal
Scoop.it!

Sénégal: l'arachide, nouvel "or" du paysan grâce aux Chinois

Sénégal: l'arachide, nouvel "or" du paysan grâce aux Chinois | Afrique: Entrepreneurs | Scoop.it

De hauts murs protègent un entrepôt chinois d'arachide à Dinguiraye (centre du Sénégal) où ce produit devient "l'or" des paysans qui la vendent plus cher avec l'arrivée des Chinois mais les huiliers locaux, boudés par les cultivateurs, parlent de "concurrence déloyale".

En contrebas de la route bitumée menant dans ce village du bassin arachidier sénégalais, dans un paysage de savane parsemé d'herbes sèches et d'arbres rabougris, surgit une fabrique abritant des machines à décortiquer électriques.

"Nous avons préféré vendre nos arachides aux Chinois entre 250 et 260 FCFA (autour de 0,3 euro) le kilo. Le prix a même atteint parfois 300 FCFA (0,4 euro) dans les marchés hebdomadaires. C'est nettement mieux que les 190 FCFA" (0,2 euro), le prix fixé par l'Etat, affirme Oumar Thiam, un paysan venu vendre ses arachides.

"C'est la première fois que le prix de l'arachide atteint ce niveau et c'est grâce aux Chinois. Ces dernières années, non seulement il y avait une mévente de notre production mais les huiliers (locaux) l'achetaient à crédit et il y a toujours des impayés", indique Ablaye Dieng, venu d'un village proche.

A Sanguel, autre village voisin de Dinguiraye, des femmes trient les graines d'arachide, en présence de superviseurs dont des Chinois. Mais il est "interdit de filmer, prendre des photos et discuter avec les employées", déclare fermement un contrôleur sénégalais, qui veille à l'application de la décision.

"J'achète aux paysans des graines d'arachide que je décortique avant de les exporter en Chine, en Russie, en Philippines et en Malaisie", explique le Chinois Yang Dong, chef de l'entreprise de Sanguel, rencontré à Dakar. Il est un des rares Chinois acceptant de parler de son activité.

L'arachide, culture de rente introduite par le colon français et devenue depuis lors premier secteur pourvoyeur d'emplois avec au moins 60% des Sénégalais, a connu ces dernières années un déclin lié à une baisse de production due notamment à un déficit pluviométrique et une chute des cours.

En raison de son importance pour les huileries locales, publiques et privées, son exportation a été pendant longtemps interdite avant la libéralisation en 2010.

Le casse-tête chinois des huileries

"Les gens ont découvert le marché international. Il y a maintenant des Chinois, des Marocains et des Indiens sur le marché sénégalais" de l'arachide, affirme Mamadou Diallo, le directeur national de l'Agriculture du Sénégal.

"Les paysans dictent maintenant leur loi parce qu'il y a beaucoup d'acheteurs étrangers. L'arachide devient l'or du paysan après avoir été l'or des huiliers" qui l'achetaient à un prix moins rémunérateur, indique Habib Thiam, un opérateur économique sénégalais.

L'arrivée d'étrangers se fait au détriment des huiliers privés qui ont remplacé l'Etat dans la commercialisation après la privatisation de la filière.

"Cette ruée sur le Sénégal défavorise les industriels (les huiliers) qui ne trouvent pas de graines" d'arachide, fait remarquer M. Diallo.

"C'est une année catastrophique pour nos usines qui ne fonctionneront que pendant un mois sur douze à cause de cette concurrence étrangère malsaine et déloyale", se désole Bouba Aw, un responsable d'un syndicat de travailleurs de l'huilerie.

Il appelle à l'institution de "règles pour approvisionner d'abord les huileries locales qui emploient quelque 5.000 personnes dont 2.000 permanents. Dans tous les pays au monde, on protège les nationaux".

En outre, cette libéralisation va selon lui causer "des problèmes de semences d'arachide" en raison de "l'exportation des graines".

Mais pour El Hadji Ndiaye, responsable d'un syndicat local d'agriculteurs, "le paysan sénégalais cultive l'arachide depuis le 19e siècle. Il s'est toujours débrouillé pour avoir ses semences et met toujours en réserve des graines".


Via Paul-Jean Ricolfi, Nar Gade Alé Diagne
more...
No comment yet.
Rescooped by Voix Africaine from Agroalimentaire des Pays du Sud
Scoop.it!

Maroc export appuiera la transformation agricole et industrielle au Sénégal

Maroc export appuiera la transformation agricole et industrielle au Sénégal | Afrique: Entrepreneurs | Scoop.it
En marge de la Foire internationale de Dakar (Fidak) lors de la journée Maroc, une convention a été signée hier entre la Chambre de commerce et d’

Via Dieynaba BA
more...
No comment yet.
Rescooped by Voix Africaine from Confidences Canopéennes
Scoop.it!

GRAIN — Une entreprise d'huile de palme en RDC soutenue par l'aide au développement est confrontée à des conflits fonciers et des opérations financières suspectes

GRAIN — Une entreprise d'huile de palme en RDC soutenue par l'aide au développement est confrontée à des conflits fonciers et des opérations financières suspectes | Afrique: Entrepreneurs | Scoop.it

Des fonds de développement européens et américains financent actuellement l’entreprise d’huile de palme Feronia Inc en dépit des conflits portant sur les terres et les conditions de travail sur ses plantations en République démocratique du Congo (RDC). Des informations récentes posent des questions sur la façon dont l’entreprise agro-alimentaire d’origine canadienne a utilisé des millions de dollars payés par les contribuables à destination de l’aide internationale, laissant à penser qu’il y a eu détournements de fonds à travers des entreprises connectées à un haut responsable politique congolais.


Cliquez ici pour télécharger le rapport en Swahili

Téléchargez le rapport en Lingala


Ce rapport réunit de nouvelles informations qui montrent comment la société agroalimentaire canadienne Feronia Inc, détenue majoritairement par la CDC, un organisme public britannique, et d'autres banques de développement européennes et américaines, occupe plus de 100 000 ha de territoires en litige en République démocratique du Congo (RDC). Le rapport donne également des éléments qui posent des questions sur la façon dont Feronia Inc a utilisé des millions de dollars d’aide à destination de l’Afrique, laissant à penser qu’il y a eu détournements de fonds à travers des entreprises connectées à un haut responsable politique congolais.


[...] Le rapport révèle un inquiétant défaut de due diligence par rapport à l'utilisation de fonds publics par les IFD, qui toutes prétendent respecter des normes strictes d'investissement responsable. Les auteurs de ce rapport demandent que des enquêtes officielles soient menées par les organismes publics compétents sur les activités de Feronia et la participation des IFD.


Nous demandons également une mission d'information internationale indépendante pour enquêter sur les violations des droits humains et d'autres violations qui auraient été commises par l'entreprise à l'encontre des communautés locales.


Par souci de responsabilité, les IFD – en tant que principaux actionnaires de Feronia et principaux pourvoyeurs de financement de l'entreprise – devraient prendre immédiatement des mesures pour rendre publics la totalité des comptes de Feronia et de chacune de ses filiales, ainsi que les documents juridiques qu'elle prétend posséder par rapport à ses concessions en RDC. Les auteurs de ce rapport appellent également Feronia et les institutions de financement du développement qui en sont propriétaires à accéder aux demandes des communautés touchées, qui exigent depuis longtemps la restitution immédiate de leurs terres et le paiement d'indemnités.


[...] Comment les institutions européennes et américaines de financement du développement sont-elles impliquées ?


Depuis janvier 2013, Feronia a reçu un financement de 118 millions USD des institutions européennes et américaines de financement du développement. Les IFD possèdent maintenant 93 % des actions de la société. Le plus grand contributeur est la CDC, une entreprise publique britannique, qui a investi 41 millions de dollars dans l'entreprise et détient actuellement 67 % des actions de Feronia. Le Fonds d'investissement pour l'agriculture en Afrique (African Agricultural Fund - AAF), une société basée à l'île Maurice qui gère les investissements des IFD de la France, de l'Espagne et des États-Unis ainsi que de banques multilatérales comme la Banque africaine de développement, a investi 27,5 millions USD dans Feronia depuis 2012 et détient actuellement environ 26 % de la société (voir la Figure 1).


Encadré 1. Qu'est-ce qu'une IFD ?

Les gouvernements des pays du Nord ont créé les Institutions de financement du développement (IFD) avec pour principal objectif de financer des projets du secteur privé dans les pays pauvres, pour lesquels on peut escompter des résultats importants en termes de réduction de la pauvreté.8 Aujourd’hui, ces institutions publiques financées par les contribuables fournissent plus de 100 milliards USD à des entreprises qui exercent leurs activités dans les pays en développement, ce qui équivaut à près des deux tiers de l’aide publique au développement.[9] Une part importante des fonds des IFD est maintenant transférée à des entreprises opérant dans le secteur agricole et alimentaire, où les problèmes d’accaparement des terres, de violations des droits de l’homme, d’exploitation de la main d’oeuvre et de corruption sont largement répandus.


Via Katell Rochard, Christian Allié
more...
No comment yet.
Rescooped by Voix Africaine from Plaidoyer pour la sécurité alimentaire et nutrionnelle en Afrique Subsaherienne
Scoop.it!

Libre-échange : l’accord entre l’Europe et l’Afrique de l’Ouest menace le lait africain

Libre-échange : l’accord entre l’Europe et l’Afrique de l’Ouest menace le lait africain | Afrique: Entrepreneurs | Scoop.it
Les industriels européens du lait seront parmi les grands bénéficiaires de l’accord de libre-échange que la Commission européenne tente d’imposer à l’Afrique de l’Ouest. Au détriment des filières de production locales, qui peinent déjà à vivre.

Via Cedric Garnier, Eloy Bethsaleel Soglohoun
more...
No comment yet.
Rescooped by Voix Africaine from Plaidoyer pour la sécurité alimentaire et nutrionnelle en Afrique Subsaherienne
Scoop.it!

Africa 4 Tech : Le sommet de l’innovation en Afrique pour l’Afrique

Africa 4 Tech : Le sommet de l’innovation en Afrique pour l’Afrique | Afrique: Entrepreneurs | Scoop.it
Africa 4 Tech, le plus grand rassemblement de la tech africaine du 2 au 4 Novembre 2016 à Marrakech : Le sommet de l’innovation en Afrique pour l’Afrique

Via Multipliance, Eloy Bethsaleel Soglohoun
more...
No comment yet.
Rescooped by Voix Africaine from Agroalimentaire des Pays du Sud
Scoop.it!

Valoriser l'agro-industrie, prochain thème de la XIIIè Foire de Lomé

Valoriser l'agro-industrie, prochain thème de la XIIIè Foire de Lomé | Afrique: Entrepreneurs | Scoop.it
La valorisation de l'agro-industrie sera le thème de  la XIIIème Foire internationale de Lomé qui se déroulera du 18 novembre au 5 décembre.

Via Dieynaba BA
more...
No comment yet.
Rescooped by Voix Africaine from Agroalimentaire des Pays du Sud
Scoop.it!

La start-up Matahi, spécialisée dans le jus de baobab, lève ‎€ 1,5 million

La start-up Matahi, spécialisée dans le jus de baobab, lève ‎€ 1,5 million | Afrique: Entrepreneurs | Scoop.it
Fondée en 2013 à Montpellier par deux ingénieurs agronomes, Raphaël Girardin et Alexandre Giora,  la start-up Matahi, qui a conçu la boisson énerg

Via Dieynaba BA
more...
No comment yet.
Rescooped by Voix Africaine from Agroalimentaire des Pays du Sud
Scoop.it!

La valorisation des filières de produits forestiers non ligneux au Togo à l'ordre du jour

La valorisation des filières de produits forestiers non ligneux au Togo à l'ordre du jour | Afrique: Entrepreneurs | Scoop.it
La FAO a accordé hier au Togo un appui financier de $ 244 000 pour valoriser et modernis

Via Dieynaba BA
Voix Africaine's insight:
La FAO a accordé hier au Togo un appui financier de $ 244 000 pour valoriser et moderniser les filières des produits forestiers non ligneux (PFNL), ces produits dérivés des forêts mais autres que le bois. Les PFNL d'origine végétale sont classés en 8 catégories : aliments, fourrage, matière première pour la préparation de médicaments et de produits aromatiques, matière première pour la préparation de colorants et de teintures, matière première pour la fabrication d’ustensiles, d’objets d’artisanat et pour la construction, plantes ornementales, exsudats et autres produits végétaux
more...
No comment yet.
Rescooped by Voix Africaine from Nourritures et justice mondiale.
Scoop.it!

Sénégal: le textile chinois asphyxie les artisans

Sénégal: le textile chinois asphyxie les artisans | Afrique: Entrepreneurs | Scoop.it
À la sauvette ou dans des boutiques, les imitations chinoises importées s'écoulent à prix imbattables.La production locale souffre et les commerçants grognent.
Dakar, de notre correspondant

Sur le boulevard De Gaulle, pas moins de 58 échoppes débordent de sacs, chaussures et tissus bigarrés, ressemblant à s'y méprendre au lin et au wax, ce textile ciré sur les deux faces aux propriétés hydrophobes, très prisés des Sénégalais. On trouve une robe à 2500 francs CFA (3,80 €). La raison de ce prix cassé? Le coton chinois.

Via Katell Rochard
more...
No comment yet.
Rescooped by Voix Africaine from Agroalimentaire des Pays du Sud
Scoop.it!

Agriculture : comment l'Afrique de l'Ouest s'y prend sur les marchés internationaux

Agriculture : comment l'Afrique de l'Ouest s'y prend sur les marchés internationaux | Afrique: Entrepreneurs | Scoop.it

L’Afrique ne représente que 2 % du commerce mondial. Pis, les échanges commerciaux interafricains dépassent à peine 10 %. Seule alternative, une approche régionale. C’est le choix qu’a fait l’Alliance régionale Mangue. Cette initiative sénégalaise réunit sept pays de la sous-région regroupés sous le même label. Objectif : conquérir ensemble les marchés internationaux.


Via JJ Grodent, Dieynaba BA
Voix Africaine's insight:
Le Sénégal, premier pays exportateur d’arachide en Chine, en envoie 300 000 tonnes par an. Ce qui semble énorme. Sauf que la demande chinoise est plus importante que la capacité de production nationale. D’où l’idée, pour conserver le marché, de réunir les voisins de la sous-région. Une expérience déjà tentée il y a quelques mois avec un autre produit : la mangue. « Le Sénégal a pris l’initiative, avec l’aide de l’Usad, impliquée dans un projet appelé Trade Africa. L’idée est de réunir les pays producteurs de mangues d’Afrique de l’Ouest. Car nous nous sommes rendu compte que si nous produisions beaucoup de mangues (nous avons même doublé les exportations en trois ans), d’autres pays faisaient la même chose, mais à des périodes différentes. Nous ne sommes donc pas concurrents mais complémentaires », souligne le docteur Malick Diop, directeur général de l’Agence sénégalaise pour la promotion des exportations (Asepex). Selon lui, « regrouper les pays permet d’être plus compétitif et d’imposer [leurs] prix, alors que les importateurs jouaient sur la division pour baisser les tarifs. » Sept pays ont donc été invités à se regrouper de manière à produire de la mangue pendant douze mois et d’avoir des volumes d’exportation beaucoup plus importants.
more...
No comment yet.
Rescooped by Voix Africaine from Questions de développement ...
Scoop.it!

Nourrir l’Afrique : une urgence humanitaire, une opportunité pour les PME africaines

Nourrir l’Afrique : une urgence humanitaire, une opportunité pour les PME africaines | Afrique: Entrepreneurs | Scoop.it

L’émergence de véritables petites et moyennes entreprises africaines de l’agroalimentaire est un phénomène récent. Pendant longtemps, l’idée de modernité a été associée à la ville et à l’industrie, et les difficultés opérationnelles décourageaient l’entrepreneuriat rural : conditions climatiques, droit foncier, faiblesse des infrastructures, insuffisante maîtrise des techniques agro-alimentaires,  manque d’accès au capital, faible protection douanière du marché intérieur.Malgré tous ces obstacles, la PME agricole africaine est en train de s’imposer.


Via JJ Grodent
Voix Africaine's insight:
Malgré tous ces obstacles, la PME agricole africaine est en train de s’imposer. L’entrepreneuriat est une voie maintenant valorisée par la jeunesse africaine et l’agroalimentaire est de plus en plus prisé. Car l’agroalimentaire est vu aujourd’hui comme une immense opportunité, qui tient en une réalité toute simple : l’Afrique subsaharienne a faim (223 millions de Subsahariens étaient sous-alimentés en 2013[2]). C’est terrifiant mais, du point de vue des entrepreneurs africains, c’est tout un continent à servir. L’agriculture et l’agrobusiness représenteront pour l’Afrique subsaharienne une industrie de 1 000 milliards de dollars en 2030 contre 313 milliards en 2010[3].Dans un contexte où les terres arables ne manquent pas (même si leur mise en valeur suppose des investissements massifs), et où on note des progrès significatifs dans la diffusion des techniques de production, notamment grâce à l’usage des nouvelles technologies, l’envie d’entreprendre s’impose. D’autant plus que le marché intérieur africain grandit rapidement, porté par sa classe moyenne émergente. Les poules aux œufs d’or On l’observe particulièrement dans le secteur de l’aviculture. Les œufs constituent sans doute l’une des meilleures armes de l’Afrique dans le combat pour l’autosuffisance en protéines animales[4]. Des entrepreneurs africains créent des unités de production modernes, là où il n’existait traditionnellement que des petites exploitations familiales et des comptoirs d’importation.
more...
No comment yet.
Scooped by Voix Africaine
Scoop.it!

L'huile de figue de barbarie tunisienne à la conquête de l'Allemagne

L'huile de figue de barbarie tunisienne à la conquête de l'Allemagne | Afrique: Entrepreneurs | Scoop.it
L’huile de figue de barbarie tunisienne biologique part à la conquête de l’Allemagne sous le logo «Organic Cactus Seed Oil – OriginTunisia ». Cette initiative entre dans le cadre d’une campagne lancée par la Direction Générale de l’Agriculture Biologique au Ministère de l’Agriculture, des Ressources Hydrauliques et de la Pêche,
more...
No comment yet.
Rescooped by Voix Africaine from Madagascar
Scoop.it!

Jeunes entrepreneurs francophones, l’OIF finance vos projets

Jeunes entrepreneurs francophones, l’OIF finance vos projets | Afrique: Entrepreneurs | Scoop.it
Trouver un outil de financement à leurs projets et innovations est un véritable casse-tête pour plusieurs jeunes africains francophones. Face à ce constat,
Via MSRakotonirainy
more...
No comment yet.
Rescooped by Voix Africaine from Agroalimentaire des Pays du Sud
Scoop.it!

Bonne performance du Fonds national de la finance inclusive auprès des agriculteurs au Togo

Bonne performance du Fonds national de la finance inclusive auprès des agriculteurs au Togo | Afrique: Entrepreneurs | Scoop.it
Lancé en janvier 2014 par l'Etat et les institutions de micro-finance pour combattre l'exclusion financière d'un certain nombre d'acteurs de la vi

Via Dieynaba BA
more...
No comment yet.
Scooped by Voix Africaine
Scoop.it!

L’argent des Africains : Michel, gérant de chambres d’hôtes au Sénégal - 229 euros par mois - JeuneAfrique.com

L’argent des Africains : Michel, gérant de chambres d’hôtes au Sénégal - 229 euros par mois - JeuneAfrique.com | Afrique: Entrepreneurs | Scoop.it
Michel a 36 ans. Après un master en gestion hôtelière à Dakar, ce Casamançais a fait parler son sens de l'entrepreneuriat en Guinée-Bissau et maintenant chez lui, à Ziguinchor. Pour ce nouveau numéro de notre série l’argent des Africains, il nous ouvre son portefeuille.
Voix Africaine's insight:
Le caquètement des poulets qui s’égayent dans la basse-cour et les salutations des amis et voisins ne le détournent pas de la conversation. Il est dix heures ce matin dans le quartier de Colobane, en périphérie de Ziguinchor, et Michel retrace le fil de sa carrière et de sa vie. Un fil tissé entre Dakar, d’où cet élégant Sénégalais est reparti avec son master de gestion hôtelière sous le bras, Ziguinchor, où Michel a travaillé pendant six ans comme comptable dans le plus bel hôtel de la ville, le Kadiandoumagne, et les îles Bijagos, en Guinée-Bissau, où il est devenu gérant d’un autre établissement. Mais aujourd’hui, cette vie est derrière lui. Michel est rentré à Ziguinchor, que tout le monde ici appelle affectueusement « Zig ».
more...
No comment yet.
Rescooped by Voix Africaine from Agroalimentaire des Pays du Sud
Scoop.it!

Les pays d’Afrique subsaharienne ont adopté un nombre record de réformes selon Doing Business 2017

Les pays d’Afrique subsaharienne ont adopté un nombre record de réformes selon Doing Business 2017 | Afrique: Entrepreneurs | Scoop.it
Un nombre record de réformes visant à améliorer le climat des affaires pour les entrepreneurs ont été adoptées par les économies de l’Afrique subsaharienne l’année dernière.

Via Dieynaba BA
more...
No comment yet.
Scooped by Voix Africaine
Scoop.it!

Waalam, une plateforme de crowdfunding qui pourrait vous rendre riche

Lancée par Gaissiri Dia, une Franco-sénégalaise, Waalam est une plateforme de crowdfunding essentiellement basée sur le système des royalties.
more...
No comment yet.
Rescooped by Voix Africaine from Multipliance
Scoop.it!

Haweya Mohamed : « Les nouvelles pistes d'atterrissage en Afrique sont les Hubs technologiques »

Haweya Mohamed : « Les nouvelles pistes d'atterrissage en Afrique sont les Hubs technologiques » | Afrique: Entrepreneurs | Scoop.it
La première conférence internationale sur la tech africaine, qui s’est déroulée en juin dernier à Paris a fait connaître Afrobytes, l’organisateur de la rencontre.
Via Multipliance
more...
No comment yet.
Rescooped by Voix Africaine from Agroalimentaire des Pays du Sud
Scoop.it!

Le commerce du coco, une source potentielle de devises pour le Nigéria

Le commerce du coco, une source potentielle de devises pour le Nigéria | Afrique: Entrepreneurs | Scoop.it
Le Nigéria, 18ème producteur de noix de coco à l’échelle mondiale, pourrait progresser dans ce classement et renforcer sa présence au sein de cette

Via Dieynaba BA
more...
No comment yet.