afrique du sud
31 views | +0 today
Follow
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by Anais Dewitte from L'Afrique australe (Afrique du Sud, Namibie, Botswana, Lesotho-Swaziland, Zimbabwe, Mozambique)
Scoop.it!

Patrimonialisation et (re)valorisation touristiques dans la métropole d’eThekwini/Durban (KwaZulu-Natal, Afrique du Sud) : à la croisée des enjeux politiques et économiques (Cybergeo)

Patrimonialisation et (re)valorisation touristiques dans la métropole d’eThekwini/Durban (KwaZulu-Natal, Afrique du Sud) : à la croisée des enjeux politiques et économiques (Cybergeo) | afrique du sud | Scoop.it

Le KwaZulu-Natal se situe à la confluence des flux touristiques domestiques et étrangers en Afrique du Sud. En 2009, la province a accueilli 1,21 million de visiteurs étrangers et 8,8 millions de séjours touristiques internes. En son sein, le lieu le plus prisé est la cité littorale d’eThekwini, plus connue sous le nom de Durban. Troisième ville du pays, eThekwini est une métropole pluriethnique jouant un rôle clé dans l’économie sud-africaine, par son parc industrialo-portuaire, son activité d’affaire et son secteur du tourisme balnéaire. Depuis quelques années, la municipalité développe des attractions touristiques qui relèvent clairement d’une logique de patrimonialisation. Des lieux et/ou des hommes – et leur histoire – sont réhabilités et mis en scène, en phase avec un idéal national. Dans le contexte sud-africain, cette tendance va au-delà de la préservation de sites matériels, et des enjeux à la fois économiques et politiques apparaissent et s’entremêlent. Nos études de cas portant sur la Inanda Heritage Route et la revitalisation du front de mer d’eThekwini illustrent cette réalité, où différents publics ou clientèles semblent interpellés. Entre la nécessité de s’imposer sur la scène mondiale d’une part, les défis du développement et de la réconciliation locale d’autre part, la ville tente de trouver sa voie.


Via François Arnal
more...
François Arnal's curator insight, February 9, 2014 5:57 AM

Merci  à Bénédicte Tratjnek pour la suggestion...

ça tombe bien on vient de finir les aires naturelles protégées et la région urbaine de Durban !-)

Scooped by Anais Dewitte
Scoop.it!

Mozambique : Les populations déplacées par les ...

Mozambique : Les populations déplacées par les ... | afrique du sud | Scoop.it
(Maputo, le 23 mai 2013) – Parmi les 1 429 foyers relogés pour faire place aux chantiers des sociétés internationales Vale et Rio Tinto, qui exploitent des mines de charbon dans la province de Tete au Mozambique, beaucoup rencontrent de grandes...
more...
No comment yet.
Rescooped by Anais Dewitte from L'Afrique australe (Afrique du Sud, Namibie, Botswana, Lesotho-Swaziland, Zimbabwe, Mozambique)
Scoop.it!

Les énergies renouvelables dans les townships de Durban

Les énergies renouvelables dans les townships de Durban | afrique du sud | Scoop.it

C’est bien dans les townships de Durban que les panneaux solaires investissent les toits des maisons. Une initiative prise Eskom, le producteur sud africain d’électricité. Eskom subventionne 90% de l’opération les autres 10% viennent de sponsors et autres investisseurs. L’objectif d’Eskom est d’installer 1 million de chauffe-eau solaires dans toute l’Afrique du Sud d’ici 2015.

Durban et Port Elisabeth, villes pionnières dans la marche verte l’énergie verte

Durban est l’une des premières villes, avec Port Elisabeth, à avoir commencé les installations de panneaux solaires dans les townships.

Ce programme a commencé en Janvier 2011, 160 000 maisons devraient être équipées de chauffe-eau solaire d’ici 2015 dans les environs de Durban. En Juin 2011, 34000 maisons devraient être équipées.

Dans le township de Damat, près de Durban, 2500 chauffe-eau solaires ont été installés à la grande joie des habitants qui ont désormais l’eau chaude au robinet. C’est le cas de Zandile, cette mère de famille a découvert le plaisir de ne pas à avoir à attendre que l’eau chauffe avant de vouloir se doucher. « Avant il fallait que je chauffe l’eau dans une bouilloire avant de ma doucher et en faisant comme ça, j’utilisais de l’électricité. Maintenant j’ai de l’eau chaude au robinet et en plus c’est gratuit, je suis très contente » nous raconte Zandile.


Via François Arnal
more...
No comment yet.
Rescooped by Anais Dewitte from L'Afrique australe (Afrique du Sud, Namibie, Botswana, Lesotho-Swaziland, Zimbabwe, Mozambique)
Scoop.it!

Zulu , thriller violent dans une Afrique du Sud post-apartheid

Zulu , thriller violent dans une Afrique du Sud post-apartheid | afrique du sud | Scoop.it

'AFP) - Avec "Zulu", en salles mercredi, le cinéaste français Jérôme Salle ("Anthony Zimmer", "Largo Winch") signe un thriller pessimiste et violent planté dans une Afrique du Sud post-apartheid entre townships miséreux et quartiers huppés de Cape Town.

L'Américain Forest Whitaker et le Britannique Orlando Bloom, entourés d'une myriade d'acteurs sud-africains recrutés en partie dans des gangs locaux, incarnent deux policiers amis poursuivant le meurtrier d'une jeune fille à Cape Town.

Le brillant Whitaker - prix d'interprétation masculine à Cannes en 1988 pour son rôle du jazzman Charlie Parker ("Bird") et Oscar du meilleur acteur en 2007 pour sa personnification du dictateur ougandais Idi Amin Dada ("Le dernier roi d'Ecosse") - soutient sans surprise le film.

"Je me suis promené avec une unité de police s'occupant de crimes violents, j'ai rencontré des membres de gangs et j'ai commencé à comprendre ce qu'était un township", expliquait en mai à la presse Forest Whitaker dont le film était présenté en clôture du dernier Festival de Cannes, hors compétition.

Pour l'acteur sud-africain Conrad Kemp (qui joue un policier blanc), "le film est empreint d'une grande authenticité quant aux dysfonctionnements du pays".


Via François Arnal
more...
François Arnal's curator insight, December 2, 2013 5:43 AM

Entre la sortie du film sur Nelson Mendela annoncée pour Décembre (Un long chemin vers la liberté", film consacré à la vie Nelson Mandela,  qui vient de sortir sur les écrans sud-africains) et celui ci sur les gangs sud-africains au Cap, nous pouvons mieux comprendre la situation post-apartheid et les séquelles que le pays doit affronter (drogue, la violence, la prostitution, la corruption et la séparation sociale)