Actualités éducat...
Follow
Find tag "pédagogie"
610 views | +0 today
Actualités éducatives
Déclarations, textes officiels. Enjeux de société, débats. Apports pédagogiques.
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by Blandine Lécuyer from Pédagogie: un peu de tout...
Scoop.it!

Et s'il était urgent d'enseigner l'humanité ? - Edgar Morin plaide pour une révolution pédagogique.

Et s'il était urgent d'enseigner l'humanité ? - Edgar Morin plaide pour une révolution pédagogique. | Actualités éducatives | Scoop.it
Parce que « Vivre est une aventure », Edgar Morin prône une refonte profonde de l’éducation, centrée sur la mission essentielle telle que l’envisageait Rousseau : « enseigner à vivre », pour permettre à chacun de s’épanouir individuellement et solidairement, mais aussi de se préparer aux dangers quotidiens du risque d’erreur et d’illusion, de l’incompréhension d’autrui et de soi-même. Apprendre à chacun à affronter les incertitudes multiples du destin humain et le préparer à faire face aux problèmes du « vivre ». L’école et l’Université enseignent des connaissances, mais non la nature de la connaissance : la connaissance de la connaissance, celle qui permet de remettre en cause les certitudes et les croyances, d’identifier les erreurs et illusions, et permet de dévier et d’innover. Pour Edgar Mroin, « Enseigner à vivre, c’est enseigner à relier les savoirs à la vie… Ce n’est pas le bonheur qu’il faut chercher – plus on le cherche, plus il fuit – mais chercher l’art de vivre qui donne en plus de grands et de petits bonheurs. » Et surtout nous permet d’affronter les incertitudes : « il faut apprendre à naviguer dans un océan d’incertitudes à travers des archipels de certitude ». L’école d’aujourd’hui n’apporte pas « le viatique bienfaisant pour l’aventure de vie de chacun » : elle n’apporte pas les défenses pour affronter les incertitudes de l’existence, ni les défenses contre l’erreur, l’illusion et l’aveuglement : « elle n’enseigne que très lacunairement à vivre ». C’est pourquoi Edgar Morin propose que l’école nous donne les moyens « d’apprendre à apprendre », c’est à dire apprendre pour nous donner une meilleure compréhension du monde, qui intègre l’histoire de l’humanité, la condition humaine, l’écologie et l’éthique. A l’heure de la disponibilité des savoirs sur le net, Edgar Morin préconise de revoir le rôle de l’enseignant comme celui d’un chef d’orchestre inspirant, et non d’un simple distributeur de savoirs. Selon Edgar Morin, « il nous faut une révolution pédagogique équivalente à celle de l’université moderne née à Berlin au début du 19ème siècle »: une véritable métamorphose pour savoir vivre-penser-agir au XXIème siècle !

Via alozach, Françoise Chatelain
more...
alozach's curator insight, October 9, 2014 4:04 AM

J'aime beaucoup l'idée notamment de relier les savoirs, d'aborder la connaissance de la connaissance, et de pouvoir affronter les incertitudes.

 

Citations : 

 

"De plus la raréfaction de la reconnaissance des problèmes complexes, la surabondance des savoirs séparés et dispersés, partiaux et partiels dont la dispersion et la partialité sont elles-mêmes sources d'erreur, tout cela nous confirme qu'un des problème-clé de notre vie d'individu, de citoyen, d'être humain à l'ère planétaire, est celui de la connaissance. Partout on enseigne des connaissances, nulle part on n'enseigne ce qu'est la connaissance..."

 

"Ainsi notre éducation ne nous enseigne que très partiellement et très insuffisamment à vivre, et elle s'écarte de la vie en ignorant les problèmes permanents du vivre que nous venons d'évoquer et en découpant les connaissances en tranches séparées. La tendance techno-économique de plus en plus puissante et pesante tend à réduire l'éducation à l'acquisition de compétences socioprofessionnelles au détriment des compétences existentielles que peuvent donner une régénération de la culture et une introduction de thèmes vitaux dans l'enseignement."

alozach's comment, October 11, 2014 2:53 AM
quote : "la raréfaction de la reconnaissance des problèmes complexes, la surabondance des savoirs séparés et dispersés, partiaux et partiels dont la dispersion et la partialité sont elles-mêmes sources d'erreur, tout cela nous confirme qu'un des problème-clé de notre vie d'individu, de citoyen, d'être humain à l'ère planétaire, est celui de la connaissance. Partout on enseigne des connaissances, nulle part on n'enseigne ce qu'est la connaissance..."
Rescooped by Blandine Lécuyer from Education et TICE
Scoop.it!

Vertus des compétences dans et hors de l’école - Les Cahiers pédagogiques

Vertus des compétences dans et hors de l’école - Les Cahiers pédagogiques | Actualités éducatives | Scoop.it

« Non, les compétences ne s’opposent pas au savoir, bien au contraire  », nous dit Yves Lichtenberger, sociologue engagé et spécialiste de l’organisation du travail.

Entretien avec Yves Lichtenberger  


Via Laurent Blanquer
more...
No comment yet.
Rescooped by Blandine Lécuyer from TICE, Web 2.0, logiciels libres
Scoop.it!

L'institution scolaire et le numérique : du fan­tasme aux réa­lités

L'institution scolaire et le numérique : du fan­tasme aux réa­lités | Actualités éducatives | Scoop.it

Numé­rique : Et si on avait oublié l’établissement ?, interroge Bruno Devau­chelle. Depuis des années l’Etat a impulsé des pro­grammes d’équipement des établis­se­ments d’enseignement en mul­ti­pliant des "plans numé­riques" souvent asth­ma­tiques. " L’écart entre les pro­messes, les dis­cours et les réa­lités de terrain est étonnant et même inquiétant". Avec la décen­tra­li­sation s’est ajouté un écart croissant entre le décideur et le financeur, avec toutes les dérives que cela entraîne. Aujourd’hui alors que le numé­rique s’est ins­tallé de façon stable dans la société, sa place reste à tous points de vue fragile dans le monde sco­laire. Et s’il était trop tard ?


Via Alain MICHEL
more...
Alain MICHEL's curator insight, August 17, 2013 3:50 AM

Une analyse pertinente et sans concession de la situation actuelle des établissements, mais ô combien exacte...!

Morceaux choisis :

"L’État a beau jeu de faire des annonces s’il n’assume pas les moyens de la mise en œuvre. [...] Entre l’effet d’annonce et la réalité quo­ti­dienne… il y aura un grand écart bien dif­ficile à combler. [...] Il part d’un effet d’annonce, suivi de mise en œuvre par­tielle et se termine par un sen­timent d’inachevé voire d’incohérence pour les usagers en bout de chaîne."

Matthieu Dunias's curator insight, August 29, 2013 3:03 AM

Difficile de concilier la rigidité du système éducatif français avec le chaos apparent qu'amènent les nouveaux modes d'apprentissage...

Rescooped by Blandine Lécuyer from Education et TICE
Scoop.it!

Académie de Versailles - Brochure : Expérimenter l’École du socle

Académie de Versailles - Brochure : Expérimenter l’École du socle | Actualités éducatives | Scoop.it

Durant cette année scolaire 2011 - 2012, des réseaux écoles - collège ont expérimenté « l’École du socle ».

Cette brochure veut présenter quelques pistes explorées par ces réseaux expérimentateurs, celles qui nous ont paru les mieux à même d’éclairer ce que peut devenir « l’École du socle ».

Les différents acteurs ont identifié des problématiques et des leviers pour la plupart communs à l’ensemble des projets présentés. Quelles que soient les entrées choisies, tous les témoignages se rejoignent sur la construction de nouveaux partages vécus ou mis en perspective.

La diversité de ces retours d’expérience atteste de la prise en compte des situations locales. Les réponses choisies ne se veulent en aucun cas des modèles mais ouvrent simplement le champ des possibles dont chaque établissement, chaque équipe, chaque enseignant peut s’emparer. 

 


Via Laurent Blanquer
more...
No comment yet.