Qu’on les aime ou pas, les infographies ont la cote. Pour ma part, je ne vois d’intérêt que dans celles qui ont une réelle plus-value sur les articles traditionnels.