Actualités des entreprises drômoises
93 views | +0 today
Follow
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Cécile MULATO
Scoop.it!

Ici, tous les potins économiques de Sud Rhône-Alpes

Ici, tous les potins économiques de Sud Rhône-Alpes | Actualités des entreprises drômoises | Scoop.it
more...
No comment yet.
Rescooped by Cécile MULATO from Sous-traitance industrielle
Scoop.it!

Aéronautique - Crouzet Aerospace et Kavlico font cause commune et investissent

Aéronautique - Crouzet Aerospace et Kavlico font cause commune et investissent | Actualités des entreprises drômoises | Scoop.it

La PME de Valence (Drôme) et le californien sont désormais réunis au sein d'une division commerciale commune destinée à accroître leurs parts de marché dans l'aéronautique. Un marché dont les perspectives de développement impliquent également d'importants investissements sur le site valentinois.


Via MIDEST
more...
No comment yet.
Scooped by Cécile MULATO
Scoop.it!

Drôme: Amazon France va embaucher 600 CDD pour Noël

Drôme: Amazon France va embaucher 600 CDD pour Noël | Actualités des entreprises drômoises | Scoop.it
Drôme: Amazon France va embaucher 600 CDD pour Noël http://t.co/VEUNGFLzsI via @20minutesEco
more...
No comment yet.
Rescooped by Cécile MULATO from actualités économique Lyon
Scoop.it!

Migma va ouvrir une agence à L’Isle-d’Abeau

Migma va ouvrir une agence à L’Isle-d’Abeau | Actualités des entreprises drômoises | Scoop.it
L’entreprise drômoise, spécialisée dans la conception et la mise en œuvre de bétons décoratifs, veut développer ses activités sur l’axe Lyon-Grenoble en se rapprochant de ses clients et tout spécialement des collectivités territoriales.

Via Infoéco Grandsud
more...
No comment yet.
Scooped by Cécile MULATO
Scoop.it!

Trigano VDL envisage de réduire la voilure

Trigano VDL envisage de réduire la voilure | Actualités des entreprises drômoises | Scoop.it
Quotidien des Usines :
Quelques jours seulement après que le chiffre d’affaires du groupe Trigano pour l’exercice 2012-2103 ait été rendu public...
more...
No comment yet.
Rescooped by Cécile MULATO from Nature to Share
Scoop.it!

Drôme: Une fabrique géante d'insectes utiles pour remplacer les pesticides

Drôme: Une fabrique géante d'insectes utiles pour remplacer les pesticides | Actualités des entreprises drômoises | Scoop.it

Une société élève 100 milliards d'insectes par an...

 

Dans l'usine de Biotop, pas de chaîne de production mais des bacs en plastiques sur des chariots en fer: la PME drômoise élève 100 milliards d'insectes par an, destinés à rendre de sacrés services. L'ex-startup, qui a désormais pignon sur la Vallée du Rhône, s'est contentée de «prendre dans la nature ce qui existe et ce qui est utile», explique Marc Vignau, directeur général.

 

Et la nature fait bien les choses: la coccinelle raffole des pucerons, jusqu'à 100 par jours, la punaise macrolophus mange tout ce qui passe, dont les pucerons ou acariens, et le trichogramme parasite les oeufs de la pyrale, qui ravage les cultures de maïs.

 

Biotop propose donc d'utiliser des insectes plutôt que des insecticides. Une «lutte biologique» qui séduit de plus en plus à une époque où les préoccupations environnementales s'accompagnent d'incitations à utiliser moins de produits chimiques. Des agriculteurs, des collectivités comme Caen ou Grenoble, pour leurs espaces verts, et même des particuliers s'approvisionnent chez Biotop.

 

Le coût de cette protection naturelle ? Cent euros par an pour une serre de 600 pieds. «Un poil plus cher que les insecticides classiques», souligne l'agriculteur. Mais avec ça, «c'est propre», s'enthousiasment les techniciens-commerciaux de Biotop qui font un petit tour du propriétaire, armés d'une mini-loupe pour repérer leurs petites fées travailleuses.

 

Secrets de fabrication

 

Chez Biotop, tous semblent très fiers de leur travail. Il faut dire que l'entreprise a réussi une prouesse technologique en produisant de façon industrielle des insectes. Un savoir-faire mis au point à Sophia-Antipolis (Alpes-Maritimes) dans les années 80 avec les chercheurs de l'Inra (Institut de la recherche agronomique).

A l'entrée de l'usine, le directeur industriel, Éric Thouvenin, en blouse blanche réglementaire, conduit la visite mais ne montre pas tout. Système anti-invasion, vidéosurveillance, enfilade de portes et de badges, Biotop veut protéger ses secrets de production, notamment de ses deux concurrents belge et néerlandais.

En France, elle se présente comme le «leader». Il existe bien un autre élevage, appartenant au spécialiste de la tomate Savéol, mais celui-ci utilise les insectes pour sa propre production uniquement. Dans des salles semblables à des frigos industriels, les insectes grandissent dans des bacs en plastique blanc. Température, lumière, hydrométrie, il faut être très précis au risque d'en perdre des millions en quelques minutes.

Aujourd'hui Biotop emploie 40 personnes et réalise un chiffre d'affaires de 5 millions d'euros, en croissance de 10% par an. Et pour se développer, le petit poucet s'appuie sur la force de recherche et développement de son actionnaire majoritaire, InVivo, premier groupe coopératif agricole de France.

 

La PME nourrit de grands projets. Cultiver des champignons, capables de tuer des ravageurs, d'autres champignons et même de détruire des mauvaises herbes. Et il n'exclut pas de se lancer dans les insectes à manger

Le site de la société:
http://www.biotop.fr/

 


Via Damoclès
more...
No comment yet.
Rescooped by Cécile MULATO from Plasturgie
Scoop.it!

Vercors Thermoformage monte à bord de la Méhari électrique

Vercors Thermoformage  monte à bord de la Méhari électrique | Actualités des entreprises drômoises | Scoop.it
L’entreprise drômoise réalise l’ensemble des pièces plastiques de la carrosserie de la version électrique du véhicule mythique que la société ardéchoise Méhari Loisirs présente au Rist et va, en principe, lancer d’ici l’été.

Via MIDEST
more...
No comment yet.
Rescooped by Cécile MULATO from La sélection de BABinfo
Scoop.it!

Des salariés de Waterman dans la Drôme priés de former leurs successeurs polonais

Des salariés de Waterman dans la Drôme priés de former leurs successeurs polonais | Actualités des entreprises drômoises | Scoop.it

C'est une épreuve de plus dont les salariés drômois du groupe américain Newell Rubbermaid se seraient bien passés. Actuellement en cours de licenciement, ces employés ont été priés par leur direction de former leurs successeurs, dans le cadre de la restructuration du groupe qui fabrique entre autres les stylos Parker, Reynolds, et Waterman. Ce plan, qui prévoit la délocalisation du service clients en Pologne, se traduit en effet par le licenciement de six personnes sur le site de Malissard (Drôme), ainsi que de 72 salariés sur le site de Saint-Herblain en Loire-Atlantique, et de 20 employés sur celui de Boulogne-Billancourt en région parisienne.


Via BABinfo
more...
No comment yet.