Tunisie : Pas de liberté pour les ennemis de la liberté | Actualités Afrique | Scoop.it
Le RCD est de retour. Si tant est qu’il ait jamais disparu du paysage. Mais dans la soirée du mercredi 27 juin, les Tunisiens ont eu la divine surprise de voir réapparaître des fantômes, désignés sous le qualificatif désormais galvaudé de «militant de droits de l’Homme», à la télévision nationale.