France-Gabon: faux et usage de faux du parti politique du dictateur Ali Bongo | Actualités Afrique | Scoop.it

C’est, sur le front franco-gabonais, le feuilleton de la rentrée. A mi-chemin entre « Usual Suspects » et « Les Branquignols ». Peut-être avez-vous lu lundi, sur lexpress.fr, le récit de la piteuse équipée de cette simili-délégation du PDG qui, munie d’une pseudo-invitation grossièrement bricolée et envoyée depuis le fax de Roland Dumas, avait joué les coucous fin août à La Rochelle, lors de l’Université d’Eté du Parti socialiste.