Actualité photographie
10 views | +0 today
Follow
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by L'observateur Photo from Actualité Photo
Scoop.it!

L'imprimante 3D est déjà dépassée... place à la 4D

L'imprimante 3D est déjà dépassée... place à la 4D | Actualité photographie | Scoop.it

Imprimer des objets, ce serait LA révolution technologique des années 2010. Et si ces objets évoluaient tous seuls pour s'adapter à leur environnement? Bienvenue dans la quatrième dimension. L'impression 3D, c'est tellement 2013! Désormais, c'est sur la 4D qu'il faudrait miser. Tandis que la première de ces technologies révolutionnaires se démocratise à peine - La Poste par exemple teste en France un service d'impression d'objets - la seconde se développe/ fait son chemin. Un objet intelligentMais au fait, des objets en quatre dimensions, qu'est ce que c'est? En premier lieu, oui, il y a bien un rapport avec l'abstraction géométrique ou le concept d'astrophysique faisant intervenir la notion du temps... Même s'il est un peu tiré par les cheveux. Il s'agit en effet de matériaux qui évoluent dans le temps ou s'adaptent à leur environnement. Ils sont programmés pour se déplacer, onduler, se contracter, rétrécir ou s'élargir etc... en fonction de circonstances extérieures comme la chaleur, la lumière, l'humidité ou les sons. Autrement dit, ce sont des objets intelligents. Comme ils sont conçus pour être fabriqués couche par couche, sur une bonne vieille imprimante 3D ad hoc, le terme "4D" semblait à propos... Qui intègre la nano-technologieConcrètement, pour passer de la troisième à la quatrième dimension, il faut ajouter un élément: les nano-technologies. Le nouveau pape de l'impression 4D, le designer, architecte et informaticien Skylar Tibbits, qui dirige une équipe au MIT a présenté cette technologie en public ors d'une session de conférence TED en février 2013. Lors d'une expérience présentée en vidéo, il montre le fonctionnement de ses premiers prototypes. Plongée dans l'eau, une sorte de paille en plusieurs modules forme "toute seule" l'acronyme du Massachusetts Institute of Technology. Elle est conçue grâce à des machines fabriquées par Stratasys, le leader mondial du secteur, et intègre des nano-matériaux rendant la matière capable de "s'auto-assembler". L'intérêt de ces nouveaux matériaux? Ils sont d'abord une nouvelle source d'économies en temps et en main d'oeuvre lors des processus de fabrication. Ensuite, ils permettent créer des objets ou bâtiments capables de réagir au monde extérieur. Ce qui permettrait par exemple de construire des immeubles sensibles à la météo, et donc d'économiser de l'énergie. Le chercheur explique ainsi: "J'aimerais proposer (...) qu'on combine le monde des matériaux adaptifs programmables de l'échelle nanotechnologique et l'environnement du bâtiment. Je ne parle pas simplement d'automates, de machines intelligentes qui remplacent les humains. Je parle de matériaux programmables qui se construisent eux-mêmes." Une autre université américaine, Boulder dans le Colorado, planche sur un autre prototype. Une équipe de chercheurs y a fabriquer un cube à "mémoire de forme" qui s'assemble seul. L'Armée américaine intéressée........................................


Via Julien Arthapignet (Acheterduneuf.com), Prenez La Pose
more...
No comment yet.
Scooped by L'observateur Photo
Scoop.it!

Picbulle

Picbulle | Actualité photographie | Scoop.it

Un espace d'échange en temps réel entre passionnés francophones de la photographie des quatres coins du monde.

more...
No comment yet.
Rescooped by L'observateur Photo from Actualité Photo
Scoop.it!

Un nouveau concours de photojournalisme voit le jour en 2014.
Vous avez jusqu'a...

Un nouveau concours de photojournalisme voit le jour en 2014.
Vous avez jusqu'au 31 janvier pour participer !

Via Prenez La Pose
more...
No comment yet.