Un quart des entreprises de travaux forestiers en difficulté - Sud Ouest | ACTUALITE EN AQUITAINE | Scoop.it
Sud« Réunion de crise » : c'est le qualificatif qu'a donné le président Gérard Napias au rassemblement des Entrepreneurs de travaux forestiers (ETF) vendredi à Liposthey (40). À son grand regret, ils ne se sont pas déplacés aussi nombreux qu'il l'aurait souhaité. Car, a-t-il déclaré, il s'agit désormais de « se mettre en phase avec la situation réelle du massif forestier aquitain » et d'activer « les outils qui permettront aux entreprises en difficulté de traverser cette mauvaise période ».

 

Les perspectives à court terme ne sont guère réjouissantes, en effet. « Ce n'est pas la peine de se le cacher, la situation n'est pas bonne, l'activité baisse, de grosses entreprises ne font plus rentrer de bois », a expliqué Olivier Roger, responsable du service forêt à la Direction régionale de l'agriculture (Draaf). L'enjeu, a précisé Gérard Napias, est néanmoins de préserver le potentiel des ETF : « Il faut garder l'envie de rester. Quand l'activité repartira, le massif aura besoin de nos machines. Si un tiers des entreprises plongent, cela ne signifie pas qu'il y a un tiers de machines en trop ! »


Via Alpha Omega 24