Le Numérique en Haute-Normandie : Les investissements dans les TIC | Actualité Economique en Normandie | Scoop.it
Les entreprises sont confrontées à la multiplicité des investissements avec des budgets qui restent faibles

Lorsqu'on interroge les chefs d'entreprise sur les investissements prioritaires à réaliser en matière de numérique, on constate qu'aucun type d'investissement ne ressort du lot de façon prédominante. On assiste plutôt à un large éventail de priorités qui concerne à chaque fois un petit nombre de chefs d'entreprise.
La majorité des entreprises haut-normandes investiront moins de 1000 € 
Par ailleurs, l'analyse du volume des investissements réalisés révèle que cette diversité est aussi associée à des investissements faibles pour une large majorité d'entreprises.  En effet plus de la moitié (57%) investiront moins de 1000 € dans les technologies de l'information, et si on examine précisément les entreprises qui n'ont pas de site, cela concerne près de deux entreprises sur trois (65,3%).
Si les entreprises ayant un site internet investissent un peu plus, leurs budgets restent encore très souvent limités puisque un peu moins de la moitié d’entre elles (48%) consacrent moins de 1000€ par an aux TIC.

Les budgets consacrés à la communication sur internet en majorité faible

Force est de constater que les budgets consacrés au site internet et à l'e-marketing restent globalement  faibles. Neuf entreprises sur dix y investissent moins de 5000 € et près d'une entreprise sur deux (44%) dépensera moins de 1000 €.  Avec une hausse de 9%, cette tranche d'entreprises qui investissent très peu dans la communication sur internet est en forte augmentation par rapport à 2012. 
Toutes les entreprises n'ont pas diminué leur budget «site internet», puisque 21% des entreprises comptent investir cette année entre 2500 € et 5000 €, ce qui représente une hausse de 4% par rapport à 2012. Ces augmentations se font au détriment de la tranche qui investit entre 1000 et 2500 €. Cette tranche enregistre la plus forte baisse avec 16 % de diminution par rapport à l'année précédente. 
Enfin, les entreprises qui investissent plus de 5000 € dans le site et la communication en ligne ne représentent qu'une faible minorité (10%) qui reste stable par rapport à 2012.

Les priorités d'investissement

Pour 2013, les 5 premiers investissements jugés prioritaires en matière de technologies  concernent la formation (17%), de nouveaux ordinateurs (15%), des progiciels dédiés au métier (11%) à égalité avec la sécurisation des systèmes en place (11%) suivi de la dématérialisation des documents (10%).
Le recrutement n'est cité qu'en dernière position avec 3% des chefs d'entreprise interrogés.