Pour une presse numérique payante, par Jacques Hardoin | Actualité de la Presse | Scoop.it

Alors que l'affaire Cahuzac a projeté sur le devant de la scène Médiapart et ses 65000 abonnés, la presse quotidienne forte de plus de 3.300.000 abonnés papier peine, elle, à trouver sa place dans l'univers numérique payant. 
L’une des raisons essentielles est qu'elle hésite encore à choisir son modèle entre d’un côté le «tout gratuit» et l'audience d’un mass média et de l’autre monétiser ses contenus pour garantir sa pérennité et financer des rédactions d'une taille susceptible d’assurer une information fiable et à valeur ajoutée.


Via DocPresseESJ