Actu Santé et alternatives
4.0K views | +2 today
Actu Santé et alternatives
Your new post is loading...
Scooped by Changement Global
Scoop.it!

Fil d'actualité et d'informations alternatives sur la Santé : conflits d'intérêts, lobby pharmaco-chimique, révélations (...)

Fil d'actualité et d'informations alternatives sur la Santé : conflits d'intérêts, lobby pharmaco-chimique, révélations (...) | Actu Santé et alternatives | Scoop.it
- Claire Séverac dénonce le complot mondial contre la santé https://www.youtube.com/watch?v=EqB2FgLk_ZE

 

- LLP : Complot Mondial contre la Santé, conférence avec Claire Séverac 1er Avril 2011 à Marseille http://www.dailymotion.com/video/xhywlq_llp-complot-mondial-contre-la-sante-avec-claire-severac-1er-avril-2011-a-marseille_news

 

Dossiers réalisés autour de la santé:

 

- Les Dessous de la vaccination https://explicithistoire.wordpress.com/2014/10/14/les-dessous-de-la-vaccination/

- Les Dessous de notre alimentation https://explicithistoire.wordpress.com/2014/03/02/les-dessous-de-notre-alimentation/

- Savants Maudits, Chercheurs Exclus (Livres) https://explicithistoire.wordpress.com/2014/01/03/savants-maudits-chercheurs-exclus-livres/


- Les Dessous du four à micro-ondes

https://explicithistoire.wordpress.com/2014/04/08/les-dessous-du-four-a-micro-ondes/


- Les Dessous de la géo-ingénierie https://explicithistoire.wordpress.com/2013/11/26/les-dessous-de-la-geo-ingenierie/


----------------------------------------------------------------------------
* Comptes principaux: (si cette page vous interpelle, visitez donc les autres pages du même passeur d'infos)

@L'Esprit Du Moment

@Changement Global

Changement Global's insight:

Sites intéressants: http://lachainedevv.com - http://www.sylviesimonrevelations.com (en cours)

more...
No comment yet.
Suggested by L'Esprit Du Moment
Scoop.it!

Le Wi-Fi serait un lent tueur silencieux

Le Wi-Fi serait un lent tueur silencieux | Actu Santé et alternatives | Scoop.it

« Si nous n’avons pas de certitude absolue, la prudence peut être recommandée. Le Wi-Fi pose le problème suivant : il utilise des ondes d’une fréquence d’environ 2 400 MHz, presque les mêmes que celles des fours à micro-ondes. Cette fréquence a la particularité d’agiter les molécules d’eau, et notre corps est constitué de 75 % d’eau… Biologiquement parlant, ce n’est pas bon. D’autant plus pour les enfants qui ont encore davantage d’eau dans le corps, en particulier dans le cerveau : il peut alors y avoir un effet de pénétration de chaleur à l’intérieur du crâne. On peut même penser que, par rapport au téléphone portable, le Wi-Fi aura plus d’impact avec des puissances plus faibles : avec le portable , l’effet est localisé près de la tête, tandis que le Wi-Fi aura un effet généralisé sur tout le corps », explique Pierre Le Ruz.


« Une étude a montré qu’une exposition prolongée pourrait nuire à la qualité du sperme , en diminuant notamment la mobilité des spermatozoïdes. Les chercheurs ont placé des échantillons de sperme sous un ordinateur portable téléchargeant des données en Wi-Fi, et d’autres échantillons loin de toute émission et exposés à la même température. Le constat : au bout de quatre heures, 25 % des spermatozoïdes placés sous l’ordinateur ne bougeaient plus, et 9 % avaient leur ADN endommagé. Les échantillons témoins ne comptaient que 14 % d’immobilité et des dommages ADN minimes », note le Dr Souvet.


Conséquences de l’exposition Wi-Fi:


fatigue chronique

douleurs dans les oreilles

manque de concentration

forts maux de tête fréquents

problèmes de sommeil

(...)

more...
No comment yet.
Suggested by L'Esprit Du Moment
Scoop.it!

L'arnaque des médicaments génériques - Le Dr Boukris sur  Meta TV

"Le Dr Boukris se lève contre l'arnaque des médicaments génériques qui selon lui constitue un marché mais en aucun cas ne trouve de justification médicale, mais pire fait l'objet d'un marché dans lequel on force les malades à les utiliser.

émission du vendredi 16 décembre 2016.
La libre antenne du lundi au vendredi de 21h à minuit sur www.metatv.org
"Si vous lisez ce message c'est que vous êtes la résistance"

more...
No comment yet.
Suggested by L'Esprit Du Moment
Scoop.it!

Big Pharma : « Au secours notre santé est en péril », livre de Mohand Sidi Saïd

Big Pharma : « Au secours notre santé est en péril », livre de Mohand Sidi Saïd | Actu Santé et alternatives | Scoop.it

"Monsieur Mohand Sidi Saïd nous propose ici un livre intéressant, paru aux éditions des Presses du Châtelet titré, Au secours notre santé est en péril ! (2016, 192 p. 17 €). Ce livre est intéressant car il a été écrit par un haut responsable de l’industrie pharmaco-chimique, Big Pharma. En effet, ce dernier a passé plus de 40 ans au sein du groupe Pfizer dont il sera le vice-président à New York. C’est donc un témoignage précieux dont nous disposons ici, d’autant que ce genre de récit est extrêmement rare.

Dès les premières, pages Monsieur Mohand Sidi Saïd nous explique l’extrême violence règnant dans les hautes sphères de ces groupes gigantesques. Comment des dirigeants se font virer sans ménagement, du jour au lendemain. Il insiste aussi sur le fait que le marketing et la course aux profits et aux dividendes a pris le dessus sur tout le reste et notamment sur la section recherche et développement (R&D). Il le dira clairement à la page 19, il veut faire son mea culpa car son entreprise n’avait à l’époque de ses responsabilités d’autres buts que ceux de l’intérêt général et de la santé des populations.

L’autre intérêt de ce livre réside dans le fait que ce responsable de Big Pharma a beaucoup voyagé dans quasiment tous les pays du monde et connaît parfaitement leur système de santé, du plus performant au plus catastrophique. Il relatera dans les pages suivantes ces systèmes de santé en essayant de récupérer ce qui se fait de mieux ailleurs afin d’en améliorer l’efficacité. L’objectif de l’auteur est de faire accéder tout le monde à la santé, du plus misérable aux plus riches d’entre nous.Il dénoncera sans concession les scandales des dernières années comme celui par exemple de la Thalidomide, du Mediator ou du Tamiflu… (p.59-62). Il dénonce également le prix exorbitant des médicaments génériques (p. 108) et plaide pour le retrait immédiat des médicaments inutiles et non pas simplement leur déremboursement, ce qui semble être parfaitement logique et raisonnable puisque ces médicaments ne servent absolument à rien si ce n’est à créer des effets secondaires supplémentaires qui peuvent être extrêmement dangereux, voire mortels lorsqu’ils sont pris avec d’autres médicaments.

Nous pouvons par contre lui reprocher une certaine naïveté politique puisque nous pouvons rencontrer dans ces pages des mots gentils pour l’ex-président brésilien Lula dont on sait aujourd’hui que c’était un escroc corrompu. Ce qui arrange grandement les affaires de Big Pharma au passage. Nous pouvons également lui reprocher le fait de croire un peu trop à la technologie et aux innovations alors que les dernières années nous ont prouvé le contraire systématiquement. Concernant le cancer par exemple et les milliards d’euros dépensés en recherche, nous ne constatons absolument aucune amélioration dans plus de 90 % des cas de cancers solides. Il ne suffit pas de donner des taux de survie à moins de cinq ans pour tromper les lecteurs. Concernant le sida nous ne pouvons que lui conseiller de voir le documentaire House of Numbers. Pour ce qui est du prix de développement d’une molécule qui varierait de 500 millions à 1 milliard de dollars, nous ne pouvons que constater que cette somme n’a absolument aucun sens et qu’elle doit être avant tout revue à la baisse. Rien au monde ne peut justifier un tel prix, aucune étude quelle qu’elle soit ne le peut.

Le bilan est catastrophique effectivement, l’auteur annonce qu’un grand nombre de firmes pharmaco-chimiques vont disparaître puisqu’elles ne découvrent plus rien, se reposant sur leurs lauriers (p. 159). Vous connaissez peut-être la fameuse technique du me-too, technique qui consiste à changer légèrement une molécule existante afin de faire durer encore plus son brevet.

Enfin, nous ne pouvons faire l’impasse sur la question essentielle des scandales meurtriers de Big Pharma. Question que l’auteur semble sous-estimer malheureusement. Se sont tenus dernièrement les débats du 27e Festival de la Communication Santé, organisés par le lobby pharmaco-chimique (Leem). Une des questions posées était le fait de comprendre pourquoi cette industrie avait une si mauvaise image chez le public. Question très curieuse que nous nous proposons de résoudre en quelques mots. Et si cette industrie cessait de tuer des centaines de milliers de personnes sans jamais en payer le prix alors que le citoyen lambda paye pour un crime infiniment moins grave et se retrouve jeté en prison. Il est question ici de vies humaines, de celles de nos proches, et il est totalement inconcevable et inacceptable de laisser passer de tels massacres de masse sans conséquences pénales.

L’objectif de l’auteur est certes noble, celui d’universaliser l’accès à la meilleure santé possible à toute personne vivant sur notre triste planète. Malheureusement, cette tâche va s’avérer extrêmement ardue étant donné que nous sommes dirigés par des sociopathes et des criminels."

more...
No comment yet.
Suggested by L'Esprit Du Moment
Scoop.it!

Monsanto : les produits à boycotter

Monsanto : les produits à boycotter | Actu Santé et alternatives | Scoop.it

Beaucoup d’articles contiennent des produits issus de cultures OGM. Des plantations dont les semences sont pour beaucoup brevetées par Monsanto, géant de l’industrie. L’ONGI Greenpeace a établi la liste des marques susceptibles de commercialiser ces produits OGM.

L’étiquetage des produits alimentaires conventionnels concernant la présence ou non d’OGM est quasi inexistant. Pour pallier ce manque, l’organisation Greenpeace a soumis les industriels de l’agroalimentaire à un questionnaire portant sur leur utilisation de plantes génétiquement modifiées. Les éléments recueillis ont permis à l’ONG de classer ces marques selon un code couleur. Vert pour celles qui garantissent ne pas utiliser d’OGM. Orange pour celles qui disent avoir entamé une démarche pour exclure les organismes génétiquement modifiés de leurs préparations.

Difficile d’échapper aux produits de la multinationale  Monsanto, ils sont partout dans les rayons! Donc voici une liste de quelques produits à boycotter si vous ne voulez pas avoir n’importe quoi dans votre assiette.

Monsanto, ce géant de la biotechnologie n’est pas célèbre pour la qualité de ses produits, mais plutôt pour les scandales sanitaires dans lesquels il est impliqué. De plus, les marques sont très nombreuses à utiliser les produits Monsanto , et on se garde bien de nous le dire.

Afin de savoir ce que vous mettez dans votre assiette, renseignez-vous sur les multinationales qui possèdent de nombreuses marques, afin de savoir s’ils utilisent des produits Monsanto pour fabriquer leurs produits.

Parmi celles-ci on retrouve les sociétés Kraft Philipp Moris, Unilever, General Mills, Coca-Cola, Pepsico ou encore Procter & Gamble.

Boissons Monsanto

Coca-Cola: Coca-Cola, Fanta, Dr Pepper, Minute Maid… Les jus de fruits Capri-Sun et Topricana. Le boissons Ocean Spray, les sodas Pepsi-Cola, Seven Up, Schweppes. Les thés Lipton et les cafés Maxwell. Le lait Gloria de la firme Nestlé

Produits sucrés Monsanto

Les chocolats Poulain, Lindt, Côte d’Or, Dam, Milka, Suchard et Toblerone. Les biscuits Lu, Oreo, Cadbury et les cookies Pepperidge Farm. Les produits Brossard et Savane. Les bonbons Carambar, Krema et La Vogienne. Les chewing-gums Hollywood et Malabar. Les barres de chocolat Bounty. Les glaces Häagen Dazs, Miko et Ben & Jerry’s. Les céréales Kellogg’s, parmi lesquelles Special K, Trésor, Miel Pop’s, Froties ou encore All Bran. Les yaourts Yoplait.

Hygiène et entretien Monsanto

Les couches pour bébé Pampers. Les protections féminines de la marque Always. Les gels douche, shampooings et déodorants Pantene, Axe, Monsavon, Dove, Rexona et Timotei. Les dentifrices Signal. Les produits nettoyants Cif, Omo, Dash, Skip, Cajoline et Sun. Les désodorisants Febreze.

Produits salés Monsanto

Les chips Lay’s, Pringles et Doritos. Les biscuits apéritif Benenuts et Bahlsen. Les spécialités fromagères Philadelphia. Les plats préparés Marie, Findus, Tipiak. Les pains Jacquet. Les soupes et bouillons Liebig, Knorr, Royaco, Alvale. Les préparations mexicaines Old El Paso. Les sauces Heinz, Amora, Benedicta. Les produits Uncle Ben’s.

Cette longue liste Monsanto , loin d’être exhaustive, ne concerne que les produits présents sur le marché français. Elle nous permet de nous donner une idée du nombre de produits de consommation courante dans lesquels on peut retrouver des produits Monsanto, afin de faire attention aux produits que l’on consomme.

more...
No comment yet.
Suggested by L'Esprit Du Moment
Scoop.it!

Si vous connaissez quelqu’un qui envisage un vaccin contre la grippe, montrez-lui ceci

Si vous connaissez quelqu’un qui envisage un vaccin contre la grippe, montrez-lui ceci | Actu Santé et alternatives | Scoop.it
Le verdict est tombé sur le vaccin contre la grippe. De nombreux experts médicaux reconnaissent maintenant qu’il est plus important pour vous et votre famille de vous protéger du vaccin contre la grippe que de la grippe elle-même.



Chaque année, l’industrie pharmaceutique, les experts médicaux et les médias grand public travaillent dur pour nous convaincre de nous faire vacciner contre la grippe.

Mais on ne nous dit pas toute l’histoire.

Ce que nous n’entendons pas, ce sont les cas d’effets indésirables ou les produits chimiques toxiques que l’on nous injecte.


11 raisons pour lesquelles les vaccins contre la grippe sont plus dangereux qu’une grippe
more...
No comment yet.
Suggested by L'Esprit Du Moment
Scoop.it!

Les pesticides de l’agriculture bio : une vérité qui dérange 

Les pesticides de l’agriculture bio : une vérité qui dérange  | Actu Santé et alternatives | Scoop.it
Le fait que l’agriculture biologique utilise des pesticides vous surprend ? Vous n’êtes probablement pas seul(e) : il semble qu’un Français sur deux l’ignore.

C’est ce qui a motivé le journaliste Erwan Seznec, qui contribue depuis des années au magazine Que Choisir, à écrire un article sur les pesticides utilisés par l’agriculture bio. Cet article, tout à fait standard et écrit dans une perspective d’information du consommateur, a été publié dans le numéro de septembre 2016 du magazine. Seulement, il n’a pas plu à certains au sein de la commission agriculture du parti Europe Écologie Les Verts (EELV). Comme expliqué sur un site temporaire visant à exposer cet incident, copie d’e-mails à l’appui, ces personnes se montrent préoccupées par les contributions passées et futures d’Erwan Seznec sur des sujets connexes. Loin d’apporter des contre-arguments pertinents et de s’engager dans un vrai débat sur les points scientifiques, les interlocuteurs adoptent une posture défensive, symptôme d’un malaise face à une réalité pourtant toute simple.

[EDIT] : il semble que le site d’Erwan Seznec ne soit plus accessible directement depuis le vendredi 14 octobre.
Le bio considéré à tort comme exempt de pesticides

Le sujet des pesticides bio est pratiquement tabou en France, et pour cause, si on interroge les consommateurs sur ce qui les pousse vers les produits bio, la première raison est l’idée que ces produits seraient plus sains, notamment du fait qu’ils ne contiendraient pas de résidus de pesticides. Casser cette idée reçue, c’est donc en quelque sorte remettre en cause la raison d’être du marché du bio. On peut se demander si les acteurs économiques qui profitent directement de cette idée reçue n’ont pas une responsabilité dans sa diffusion. Car évidemment, on imagine bien que ce non-dit contribue très positivement à la dynamique qui anime le marché du bio en France et ailleurs.
more...
No comment yet.
Suggested by L'Esprit Du Moment
Scoop.it!

Perturbateurs endocriniens : une facture de 340 milliards de dollars

Perturbateurs endocriniens : une facture de 340 milliards de dollars | Actu Santé et alternatives | Scoop.it
Très chers perturbateurs endocriniens… Aux Etats-Unis, des chercheurs viennent de chiffrer le coût de l’exposition à ces agents chimiques qui génèrent des dysfonctions hormonales, et que l’on trouve à peu près partout – dans les tickets de caisse (mais plus en France !), les cosmétiques, les jouets, les détergents, pesticides, bouteilles en plastique, canettes… Le montant de la facture donne le vertige.

Le coût sanitaire direct et indirect de l'exposition aux produits contenant des perturbateurs endocriniens pourrait s'élever à plus de 340 milliards de dollars par an, (310 milliards d'euros), soit 2,33 % du PIB américain, selon une évaluation publiée dans la revue The Lancet Diabetes and Endocrinology.

Cancers, obésité, autisme...

Les perturbateurs endocriniens jouent un rôle dans plus d'une quinzaine de maladies, incluant les cancers du sein et de la prostate, l'infertilité, les malformations congénitales, l'obésité, le diabète, les maladies cardiovasculaires, les dysfonctionnements neurocomportementaux ainsi que les problèmes d'apprentissage.

Ce calcul mathématique effectué par une équipe de chercheurs du centre médical Langone à New York dépasse largement les coûts estimés en Europe. Une précédente étude évaluait en effet ce coût à à 217 milliards de dollars (197 milliards d'euros), soit 1,28 % du PIB de l'Union européenne.

La différence s'explique, selon eux, par des réglementations différentes en ce qui concerne notamment les PBDE, des substances ignifuges également appelées « retardateurs de flammes » et utilisées notamment dans les meubles ou les emballages.

Beaucoup moins réglementés qu'en Europe, les PBDE seraient à l'origine des deux tiers des coûts sanitaires liés aux perturbateurs endocriniens aux Etats-Unis, soit environ 200 milliards de dollars. En Europe au contraire, les coûts associés aux PBDE seraient de l'ordre de 100 milliards de dollars par an, selon l'étude publiée en 2015.

11 millions de points de QI perdus

Selon les chercheurs, aux Eta-Unis, l'exposition aux PBDE a entraîné une perte de 11 millions de points de quotient intellectuel (QI), et généré 43 000 cas de retard intellectuel, alors que les pesticides ont abouti à la perte de 1,8 million de points de QI et à 7.500 cas de retard intellectuel.

Selon Teresa Attina, l'un des auteurs de l'étude, chaque point perdu de QI correspond à une réduction d'environ 2 % de la productivité, soit une perte de revenus de 20 000 dollars, « ce qui permet d'estimer le coût économique pour la société ».

Les chercheurs notent que leurs estimations sont probablement sous-évaluées et que même si des mesures sont prises rapidement, l'exposition aux PBDE ne devrait baisser que très progressivement, compte tenu de sa large utilisation dans le mobilier actuel.

245 000 cas de diabètes

En mesurant l'impact de l'ensemble des perturbateurs endocriniens, y compris des phtalates et du bisphénol A, les chercheurs sont également parvenus à 245 000 cas de diabète et 240 000 cas d'infertilité masculine, 10 000 décès prématurés dus à des maladies cardiovasculaires, 1500 cas d'autisme et 4400 cas de TDAH (trouble du déficit de l'attention) aux Etats-Unis.

En attendant que les réglementations évoluent, les auteurs préconise quelques mesures « simples » : ne plus réchauffer au micro-ondes de la nourriture placée dans des récipients en plastique ou recouverts d'une pellicule en plastique et laver ces récipients utilisés à la main plutôt qu'au lave-vaisselle.
more...
No comment yet.
Suggested by L'Esprit Du Moment
Scoop.it!

Big Pharma en pratique : Michel Cymes (le médecin cathodique) face à Gilles Lartigot, auteur de "Eat"

Big Pharma en pratique : Michel Cymes (le médecin cathodique) face à Gilles Lartigot, auteur de "Eat" | Actu Santé et alternatives | Scoop.it

"Débat très intéressant mais en même totalement inutile, je m’explique. Il est intéressant dans le sens où il démontre une énième fois la supercherie du médecin cathodique Michel Cymes. Totalement inutile car on ne peut pas communiquer avec les laquais de l’industrie, ceux-là mêmes qui ont des conflits d’intérêts majeurs, sans les communiquer. Comme vous devez le savoir en principe, il est illégal de ne pas communiquer ses conflits d’intérêts ou ceux de ses invités sur un plateau télé lorsque ces derniers viennent défendre leur boutique à la télé se faisant passer pour des docteurs loyaux et intègres. Ceci semble tellement logique et pourtant quasiment jamais respecté par les producteurs télé et autres animateurs.

Les propos de Michel Cymes sont creux et mensongers. Quand il dit « Les témoignages, ce n’est pas de la science ! », il se trompe sur toute la ligne puisqu’un témoignage peut vous faire rentrer en prison sans difficulté. Qu’est-ce d’autre, si ce n’est un témoignage, lorsque l’on prend des mesures et réalise des bilans sur un patient « témoin » en double aveugle et en prenant les précautions nécessaires ? La seule différence c’est que dans un cas il est pris en compte et conduira à une publication pour commercialisation ; dans l’autre, il est considéré comme anecdotique car en général, aucun labo n’ira se risquer sur une AMM à base de carottes, gingembre ou ananas, disponible gratuitement et non brevetable.

Concernant sa phrase « Les médecins et pas les laboratoires qui font les études scientifiques » c’est tout simplement comique. Point. Qui peut croire une telle bêtise aujourd’hui ? Michel Cymes parle comme s’il n’y avait pas eu des dizaines de scandales mortels en France à cause des Mediator, Vioxx, Isoméride, les vaccins, Distilbène, Thalidomide, Cérivastatine, Diane 35, prothèses PIP, l’hormone de croissance, le sang contaminé, les maladies nosocomiales, le mésusage médicamenteux et les effets secondaires mortels (15.000 morts par an, loin, très loin derrière Daech !) et ses milliers de morts… sans oublier l’amiante, le nuage de Tchernobyl sans visa et tant d’autres mensonges criminels. Il faut savoir également qu’il est très difficile pour la justice d’aujourd’hui de dénicher un expert, essentiel à la procédure, qui n’ait pas d’intérêts serrés et nombreux avec l’industrie ; c’est quasiment impossible à ce jour. Ainsi la boucle est bouclée : l’industrie se paie le luxe de présenter des mandarins que tous croient indépendants pour lancer les produits dans les congrès et à travers les médias et quand il y a mort d’homme, les experts stipendiés seront envoyés au front pour minimiser et nier la causalité ! L’industrie pharmaco-chimique s’est transformée en monstre quasi indestructible sauf que l’ordre des choses n’est pas si simple à corrompre puisqu’il suffit d’un simple témoignage pour que tout le mensonge sophistiqué s’écroule en une fraction de seconde malgré les milliards injectés.

Pour en finir avec la faculté et les liens incestueux de certains mandarins avec l’industrie, je vous en supplie, lisez l’article décrivant la soutenance de thèse de médecine du Dr Louis-Adrien Delarue, soutenue le 6 juillet 2011, que vous trouverez ici. C’est tout simplement consternant, kafkaïen, ubuesque, morticolien." (...)

-------------------------

Et aussi : Gilles Lartigot vs Michel Cymes : du bon, du moyen et du mauvais ! : http://www.dur-a-avaler.com/gilles-lartigot-vs-michel-cymes-du-bon-du-moyen-et-du-mauvais/

more...
No comment yet.
Suggested by L'Esprit Du Moment
Scoop.it!

La mauvaise alimentation, pire que l’alcool et les drogues réunis

La mauvaise alimentation, pire que l’alcool et les drogues réunis | Actu Santé et alternatives | Scoop.it
"Une mauvaise alimentation pose plus de risques pour la santé que l’alcool, le tabac, les drogues et les relations sexuelles non protégées réunis, conclut une étude. «Il faut absolument porter une plus grande attention à l’alimentation, puisque six des 11 facteurs de risques de maladies sont liés à ce qu’on mange. Il faut s’intéresser à la mauvaise alimentation, plutôt que seulement aux symptômes», a affirmé Patrick Webb, du Global Panel on Agriculture and Food Systems for Nutrition, un comité d’experts qui s’est penché sur les systèmes alimentaires. Leur rapport publié récemment fait état de la situation partout dans le monde. Cette malnutrition inclut donc autant la sous-alimentation que l’obésité et le surpoids. Les chercheurs calculent que les maladies liées à l’alimentation font perdre plus d’années de vie et d’années en bonne santé que celles causées par le tabagisme, l’alcool, les drogues et les rapports sexuels non protégés. Le Canada n’échappe pas aux conclusions de l’étude, puisque ce sont les risques alimentaires qui figurent ici aussi au premier rang des facteurs expliquant les maladies. Selon aux auteurs de l’étude, le problème ne réside pas tant dans la quantité de nourriture consommée, mais bien dans la qualité des aliments. «Ce sont les aliments sains, pauvres en sel et en sucre, qui devraient être les piliers des politiques alimentaires et amener les entreprises à faire des changements», a indiqué le nutritionniste québécois Hubert Cormier. Dommages sous-estimés ? Le Global Panel souhaiterait que les gouvernements s’attaquent à ce problème comme ils l’ont fait pour d’autres maladies, comme le VIH ou le tabagisme. Au Québec, l’obésité coûte 3 milliards $ par année au système de santé, a soutenu la Coalition poids. Un mal qui a peut-être été sous-estimé. «On s’est concentré sur le tabagisme et on a perdu de vue les efforts au niveau de l’alimentation», a insisté Corinne Voyer, directrice de l’organisation. «L’obésité et le diabète, ce sont des épidémies silencieuses, il faut avoir une approche globale. On peut favoriser les fruits et légumes, mais on ne peut pas interdire les brownies», a souligné Chantal Blouin, de l’Institut national de santé publique du Québec."
more...
No comment yet.
Suggested by L'Esprit Du Moment
Scoop.it!

La plupart des mueslis non bio sont bourrés de pesticides

La plupart des mueslis non bio sont bourrés de pesticides | Actu Santé et alternatives | Scoop.it

"Générations futures publie ce mardi une enquête sur la présence de pesticides et de perturbateurs endocriniens dans des mueslis (et assimilés). Seuls les produits bio en sont exempts.

Vous avez l'habitude d'engloutir une bonne cuillerée de müesli avec du lait pour votre petit-déjeuner. La suite va peut-être vous en dissuader.

L'association Générations futures a dévoilé ce mardi les résultats d'une enquête portant sur plusieurs marques de müeslis. L’association a acheté au hasard 15 boîtes de céréales non bio et 5 boîtes bio. Chacune de marque différente, y compris les marques distributeur.

Après analyses en laboratoire, il apparaît que toutes les céréales non bios passées au crible contiennent des résidus de pesticides et de perturbateurs endocriniens, des substances chimiques soupçonnées d'être délétères pour la santé par leur impact sur notre système hormonal." (...)

more...
No comment yet.
Suggested by L'Esprit Du Moment
Scoop.it!

VAXXED, de la dissimulation à la catastrophe [Docu]

Le Dr Wakefield brise le silence sur la violence vaccinale faite aux enfants

VAXXED, de la dissimulation à la catastrophe [Docu] <br/><br/>    Le Dr Wakefield brise le silence sur la violence vaccinale faite aux enfants | Actu Santé et alternatives | Scoop.it

"Le Dr Wakefield brise le silence sur la violence vaccinale faite aux enfants

En 2013, le docteur et biologiste Brian Hooker a reçu un appel d’un scientifique du Centre américain pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC) qui a dirigé en 2004 une étude sur le vaccin contre la rougeole-oreillons-rubéole (ROR) et son lien avec l’autisme.

Le scientifique, le Dr William Thompson, a avoué que le CDC avait omis des données cruciales dans son rapport final qui ont révélé une relation de cause à effet entre le vaccin ROR et l’autisme. Pendant plusieurs mois, le Dr Hooker enregistre ses appels téléphoniques avec le Dr Thompson, cet homme qui lui fournit des données confidentielles détruites par ses collègues au CDC.

Le Dr Hooker appelle à l’aide le Dr Andrew Wakefield, un gastroentérologue britannique accusé à tort en 1998 d’avoir lancé le mouvement anti-vaccins alors qu’il rapportait que le vaccin ROR pouvait provoquer l’autisme. Dans son effort continu pour plaider en faveur de la santé des enfants, Wakefield dirige ce documentaire en examinant les éléments de preuve camouflés par l’agence gouvernementale chargée de protéger la santé des citoyens américains.

Les entrevues avec des initiés de l’industrie pharmaceutique, des médecins, des politiciens et des parents d’enfants tombés malades suite à des vaccinations révèlent que cette dissimulation a contribué à l’augmentation alarmante et exponentielle de l’autisme et est potentiellement l’épidémie la plus catastrophique de notre époque.

Réalisé par Andrew Wakefield et produit par Del Bigtree."

more...
No comment yet.
Suggested by L'Esprit Du Moment
Scoop.it!

Le diesel : un scandale français

Redifusons ce documentaire important sur la réalité des effets du Diesel sur la santé, et sur le fait que les autorités savaient qu'il est très toxique.

"Le diesel est au coeur du secteur automobile. Au départ, ce carburant a été privilégié pour répondre à des besoins de l'industrie automobile française. Aujourd'hui, il détruit des vies. Des scientifiques, des victimes, des détracteurs et des défenseurs du diesel témoignent sur le sujet. Ce document analyse également pourquoi les autorités françaises n'ont pas alerté l'opinion plus tôt sur ses dangers. Il est dommage qu'il n'aborde pas du tout la question du transport routier qui est un aspect important de la pollution causée par le diesel."

more...
No comment yet.
Suggested by L'Esprit Du Moment
Scoop.it!

Le cannabis provoquerait la neurogenèse, selon une étude canadienne de 2005

"Une étude menée en 2005 par l’Université de la Saskatchewan au Canada a brisé le mythe selon lequel la marijuana provoque des lésions cérébrales. Les chercheurs ont constaté qu’un “High” de THC provoque en fait le développement de nouvelles cellules cérébrales.


La Neurogenèse Le processus de croissance dans les cellules du cerveau est la “Neurogenèse”. La neurogenèse désigne l’ensemble du processus de création d’un neurone fonctionnel du système nerveux à partir d’une cellule souche neurale. L’auteur de l’étude Zhang Xia a expliqué à l’époque qu’un composé synthétique de THC comme celui utilisé dans l’étude, augmente de 40% la formation des cellules du cerveau, dans la région du cerveau responsable de la mémoire, de l’apprentissage et de l’émotion appelé l’hippocampe.


Zone de la mémoire, l’hippocampe Mais le THC n’est évidement pas le seul cannabinoïde qui aide le cerveau à se développer. Selon une étude menée au Brésil et publiée dans « The International Journal of Neuropsychopharmacology« , le CBD (cannabinol) peut aussi y contribuer Contribution du CBD Pour étudier les effets du CBD sur l’anxiété et la dépression, les chercheurs se sont tournés vers la source concernée, à savoir la partie du cerveau appelé l’hippocampe. Chez l’adulte c’est la seule partie du cerveau qui peut continuer à croître. Bien que des études statistiques ont déjà constaté que le CBD contribue à améliorer les symptômes liés à la dépression, l’étude universitaire nous explique pour la première fois le mécanisme." (...)

more...
No comment yet.
Suggested by L'Esprit Du Moment
Scoop.it!

Le pire effet indésirable du paracétamol

Le pire effet indésirable du paracétamol | Actu Santé et alternatives | Scoop.it

"C’est un coup de tonnerre dans le monde de la médecine.

Une nouvelle étude d’Oxford [1] parue dans la revue « Social Cognitive and Affective Neuroscience » montre que le paracétamol, qui supprime nos propres souffrances, réduit aussi de façon dramatique notre capacité à comprendre et partager les souffrances des autres !

Ce n’est pas étonnant quand on y réfléchit :

Les circuits nerveux (dans votre corps et votre cerveau) qui vous font ressentir de la douleur physique sont, en grande partie, les mêmes que ceux qui s’activent quand vous voyez quelqu’un souffrir, se faire torturer, ou se pincer les doigts dans une porte.

Si vous bloquez les uns, cela bloque les autres.

Cet effet indésirable s’ajoute aux autres déjà bien connus pour le paracétamol : les risques pour le foie.

Le paracétamol peut détruire les cellules du foie. Des accidents arrivent même en l’absence de surdosage, avec une utilisation normale, selon une étude publiée le 23 novembre 2011 dans le British Journal of Clinical Pharmacology.

Mais bien sûr, le risque devient très important si l’on dépasse les doses recommandées. Si vous prenez plus de 4 comprimés de 1 g par jour pendant 7 jours, vous entrez dans la zone dangereuse où vous pouvez mourir d’hépatite fulminante (une destruction accélérée et totale de votre foie).

D’où l’importance de se méfier de ce médicament pourtant réputé « anodin ».

Conséquences possibles sur le couple et la vie amoureuse

Le paracétamol est le médicament le plus consommé de France, avec 500 millions de boîtes chaque année [2].

Aux Etats-Unis, une personne sur quatre prend du paracétamol chaque semaine [3].

À ce niveau de consommation, on peut supposer que le paracétamol influence les rapports sociaux à grande échelle dans les pays occidentaux.

Imaginez par exemple que vous vous disputiez avec votre conjoint.

Vous dites ou faites des choses qui le font souffrir, pleurer.

Normalement, arrive vite le moment où vous comprenez que vous êtes en train de lui causer du mal, qu’il faut arrêter, demander pardon.

Mais vous avez pris du paracétamol, parce que vous aviez mal à la tête, ou tout simplement mal aux articulations.

Sans vous en apercevoir, ce médicament bloque, au moins partiellement, votre capacité de compassion. Vous sous-estimez la détresse de votre conjoint. Vous ne réalisez tout simplement pas combien vos paroles ou vos actes sont en train de le blesser.

Bien imprudemment, vous jugez inutile de vous excuser, ou même de vous arrêter." (...)

more...
No comment yet.
Suggested by L'Esprit Du Moment
Scoop.it!

Vaccin contre les papillomavirus : les autorités européennes dans la tourmente

Vaccin contre les papillomavirus : les autorités européennes dans la tourmente | Actu Santé et alternatives | Scoop.it

"Cette fois, ce ne sont pas des associations de malades qui se plaignent, mais des institutions médicales au-dessus de tout soupçon de croisade anti-vaccins. Lundi 5 décembre, les services de la médiatrice européenne ont déclaré recevable les aspects majeurs d’une plainte déposée contre l’Agence européenne des médicaments (EMA) par le Nordic Cochrane Centre, ainsi que d’autres institutions, médecins ou chercheurs.

Les plaignants accusent l’agence européenne d’« incurie » dans le traitement d’une alerte de médecins danois suspectant des effets indésirables – rares mais sérieux – consécutifs à la vaccination contre le papillomavirus (HPV), virus à l’origine de cancers du col de l’utérus.

La plainte, détaillée sur plus de cinquante pages, jette une lumière crue sur les procédures de l’agence chargée des autorisations de mise sur le marché des médicaments dans l’Union européenne (UE).

L’affaire commence à l’été 2015. Louise Brinth, médecin à l’hôpital Frederiksberg de Copenhague, signale aux autorités sanitaires danoises plusieurs dizaines de cas de jeunes filles ayant été vaccinées contre le HPV et ayant présenté, dans les mois suivants, des troubles peu spécifiques, rassemblés sous diverses appellations : « syndrome de fatigue chronique », « syndrome douloureux régional complexe », « syndrome de tachycardie orthostatique posturale »…

Epuisement tenace, vertiges, douleurs musculaires ou articulaires persistantes, nausées et migraines, troubles de l’attention et de la mémoire : les effets peuvent être très invalidants. En 2013, au Japon, une alerte semblable a conduit les autorités locales à retirer leur recommandation aux vaccins anti-HPV.
Fuite instructive

Le Danemark saisit la Commission européenne. Celle-ci demande à l’EMA d’examiner la possibilité d’un lien avec les vaccins anti-HPV, notamment Gardasil et Cervarix. Quelques mois plus tard, en novembre 2015, l’agence européenne rend publique une opinion de quarante pages, écartant tout lien de causalité…" (...)

more...
No comment yet.
Suggested by L'Esprit Du Moment
Scoop.it!

L’Ordre des médecins continue : appel à l’action du docteur Julien Drouin

Mon confrère et ami, le Docteur Julien Drouin, est convoqué le 9 novembre 2016 au siège du conseil national de l’ordre des Médecins à Paris. Il s’agit du jugement en appel de « l’affaire » qui « l’oppose » au conseil départemental de l’ordre des médecins des Bouches du Rhône et de celui de l’Ain.

Julien nous explique : « Je ne suis « opposé » à personne !

« Initialement ces deux Conseils me reprochent les choses suivantes :

– Avoir détourné un patient du traitement conventionnel

– Avoir conseillé des traitements « non validés » par la science.

« Évidement tout cela est faux, archi faux ! Ce que je propose est complémentaire au traitement conventionnel et ne vise en rien à le remplacer. En cas de cancer, de demander toujours de consulter un oncologue.

« Mais il semble qu’on veuille me faire dire l’inverse !

« Concernant les traitements « non validés» tout le monde sait que personne, à part nous les citoyens, n’a intérêt à financer des études sur des traitements naturels chez l’homme. Cela ne

« rapporte » rien. Et comme il n’y a plus de recherche publique… Pas d’étude, pas d’avocat. L’impasse peut durer des siècles. Mais lorsque vous êtes dans l’impasse, un cancer résistant comme ce fut le cas pour mon père, vous ne les avez pas « ces siècles ». Pourtant les résultats sont très très encourageants chez l’animal.

« Je m’intéresse en tant que « chercheur », scientifique, et fils d’un homme décédé du cancer du colon résistant au traitement conventionnel, aux approches complémentaires et aux rémissions « spontanées » de cancer. Bref à toutes les approches qui pourraient ajouter quelque chose au traitement conventionnel.

« Savez vous par exemple qu’une étude a montré que des femmes atteintes de cancer du sein qui participaient à un groupe de libération émotionnelle voyaient leur survie doublée ? (Voir l’article :http://www.eftmarseille.com/blog/emotion-et-cancer-quel-rapport-docteur)

« Comment ne pas s’y intéresser et ne pas le conseiller ?

« J’ai publié sur youtube (https://www.youtube.com/watch?v=gqAjr80QfaU) une conférence qui résume 7 ans de recherches sur le sujet.

« L’affaire à été jugé devant le conseil régional de l’ordre des Médecins à Marseille, et j’ai été blanchi. Les deux Conseils départementaux ont décidé de faire appel de la décision auprès du conseil national de l’ordre des Médecins.

« Pourquoi je vous raconte cela ? Parce que, derrière une affaire qui semble ne concerner que le Docteur Julien Drouin, c’est en réalité toutes les médecines complémentaires qui sont concernées, leur accès pour le grand public. Et ce n’est pas la première fois que l’on cherche à l’écarter de cet accès, et de loin ! (cf, les Drs Jean Solomides, Mirko Beljanski, André Gernez, et bien d’autres …)

« TOUS ceux qui sont intéressés par les médecines complémentaires, intégratives etc. (prise en compte de l’aspect émotionnel, mental et physique) sont concernés.

« Si c’est votre cas, et si vous ne dites rien aujourd’hui, si vous ne placez pas votre « vote », demain vous ne trouverez plus aucun médecin proposant ce type d’approche complémentaire en France.

« La question est « quelle médecine voulez-vous pour vous, votre famille et pour ce pays ? » »

« Je suis pour un dialogue entre les deux approches. Elles ne s’opposent pas. La majorité des Médecins, oncologues et autres, membres du conseil de l’ordre ou pas, sont intelligents, ouverts, et humains. J’en connais personnellement plusieurs. Le jugement favorable me concernant devant le conseil régional des Médecins en témoigne. Mais force est de constater qu’une petite minorité ne veut pas dialoguer.

« Alors comment placer son « vote » ? En apportant votre soutien :
(....)

more...
No comment yet.
Suggested by L'Esprit Du Moment
Scoop.it!

Nouvelle étude sur un lien entre téléphone portable et cancer

Nouvelle étude sur un lien entre téléphone portable et cancer | Actu Santé et alternatives | Scoop.it

"Une nouvelle étude américaine, menée par le docteur Ronald Melnick du National Institutes of Health (Etats-Unis) mets en avant le lien potentiel entre téléphone mobile et tumeur cérébrale. En dépit d'un accent un peu alarmiste, il est important de respecter le principe de précaution, face à des phénomènes dont on comprend encore mal les implications.
Principe de précaution

L'étude fait état d'un constat surprenant : les rats mâles sont beaucoup plus touchés que les rats femelles. Comment expliquer de telles différences ? Traduisent-elles la proéminence de certains types de profils au sein des victimes ?

Cette observation est effectivement étonnante, et rien ne permet aujourd’hui de comprendre cette différence d’effet entre les animaux mâles et femelles. Elle permet cependant de souligner un point important : on ne connaît que très mal aujourd’hui les effets de ces radiofréquences sur les tissus et les organismes vivants. Pour ce que l’on en sait, ces radiofréquences n’ont pas d’effet sur l’ADN, à la différence des radiations ionisantes qui peuvent créer des mutations dans la séquence de l’ADN et qui favorisent la survenue de tumeurs par ce biais." (...)

more...
No comment yet.
Suggested by L'Esprit Du Moment
Scoop.it!

"La fille de Brest", un doc sur l'auteur de "Mediator, combien de morts ?" sort en novembre

"La fille de Brest", un doc sur l'auteur de "Mediator, combien de morts ?" sort en novembre | Actu Santé et alternatives | Scoop.it

Le film s’ouvre sur une femme nageant seule, luttant contre les assauts des vagues. On peut y voir une allégorie transparente du combat d’Irène Frachon contre tout un système. Mais la scène rappellera aussi aux lecteurs de son livre « Mediator, combien de morts ? » l’instant où la pneumologue réalise qu’elle vient de mettre le doigt sur un scandale sanitaire :

« J’arrête, j’ai compris. Je fixe longtemps la nuit à travers ma fenêtre, des gens se noient devant moi, personne ne les voit, sauf moi. Crier maintenant ne sert à rien. Et cela fait trente ans. »

Cette nageuse qui suffoque, c’est autant la lanceuse d’alerte que les victimes de ce médicament, qui étouffent littéralement sous les effets du produit. Tout au long du film transpire par de multiples détails cette profonde continuité dans l’humanité, cette empathie pour les patients qui caractérise Irène Frachon. « Comment ça, « ma péricardite » ? » répond-elle ainsi au téléphone, refusant de réduire sa patiente Corine à sa pathologie.

En ce soir d’avant-première dans le cadre du festival Le Monde, ce 17 septembre 2016, Serafina, une des victimes survivantes, se tient aux côtés de l’héroïne du jour. C’est la grande victoire d’Irène Frachon que d’avoir révélé les victimes en les dénombrant, mais surtout de leur avoir rendu un nom, un visage, une voix. Et celle d’Emmanuelle Bercot, la réalisatrice, d’avoir su faire d’une affaire complexe un film grand public, "divertissant" comme elle tient à le souligner, qui espérons-le saura être non seulement un bon moment de cinéma mais un catalyseur de changement.

On voit Irène Frachon dans le film égrener sur un plateau de journal télévisé les prénoms des victimes qu’elle suit. Loin d’un effet de manche, cette litanie terrible, qu’elle renouvelle régulièrement, est un rappel salutaire, à l’intention d’un système qui les a trahis.

« Qui défendez-vous ? Les victimes ou votre agence ? ».

L’interpellation d’Irène Frachon à « Mme Luciani » (Fabienne Bartoli était la DG adjointe de l’AFSSAPS) continue hélas d’être d’actualité, tant le conflit entre intérêts économiques, survie de l’institution, et intérêts des patients est inscrit au cœur même du système, gravé dans la loi.

Les considérants du règlement 2001/83, qui régit le fonctionnement des agences du médicament dans toute l’Europe, sont abrupts :

« (2) Toute réglementation en matière de production, de distribution ou d’utilisation des médicaments doit avoir comme objectif essentiel la sauvegarde de la santé publique.

(3) Toutefois ce but doit être atteint par des moyens qui ne puissent pas freiner le développement de l’industrie pharmaceutique et les échanges de médicaments au sein de la Communauté. »

L’épilogue du film est optimiste, évoquant les changements législatifs intervenus grâce à l’affaire, visant à mieux contrôler les conflits d’intérêts des professionnels de santé et experts sanitaires. Nous savons hélas au Formindep que la loi Bertrand a fait l’objet d’un travail de sape continu par le Ministère de la santé depuis 2011, et n’est toujours pas pleinement appliquée, ou encore que les déclarations de la nouvelle présidente de la HAS, banalisant les conflits d’intérêts, sont la partie émergée d’un mouvement de réaction plus large.
Enfin, en ce mois de septembre 2016, 7 ans après l’éclatement de l’affaire, les victimes du Mediator attendent toujours que justice leur soit rendue. Aucune date n’a encore été fixée pour le procès pénal.

La fille de Brest, film d’Emmanuelle Bercot, sortie en salle le 23 novembre."

more...
No comment yet.
Suggested by L'Esprit Du Moment
Scoop.it!

« Toxic story » : le Pr Gherardi publie un livre sur le danger de l’aluminium vaccinal

« Toxic story » : le Pr Gherardi publie un livre sur le danger de l’aluminium vaccinal | Actu Santé et alternatives | Scoop.it

"On se souvient du Marseillais, le Pr Gherardi il y a bientôt 10 ans, lorsque l’on a visionné l’excellent documentaire de la Canadienne Lina B. Moreco, Silence on vaccine. Il expliquait déjà à l’époque, avec son confrère le Pr Chérin, le danger de l’aluminium. Il publie aujourd’hui un livre sur l’aluminium et le danger de santé publique qu’il représente. On attendait les résultats de ses travaux avec impatience, ils sont là."

-------

« Et pourtant, elle tourne ! »

Nous pourrions paraphraser cette phrase célèbre de Galilée devant ses inquisiteurs en disant à propos de l’aluminium utilisé dans les vaccins : « et pourtant, il est toxique ! ».

Dans son livre Toxic story – 2 ou 3 vérités embarrassantes sur les adjuvants vaccinaux publié aux éditions Actes Sud, le Pr Romain GHERARDI nous raconte avec talent l’histoire incroyable dans laquelle il est embarqué depuis 20 ans.

20 ans d’une recherche opiniâtre, d’une confiance dans les institutions régulièrement trahie, mais aussi 20 ans au service de la vérité scientifique et des patients. Des personnes atteintes de Myofasciite à Macrophages, pathologie causée par l’aluminium utilisé dans les vaccins.

Contre vents et marées et en dépit de propos souvent mensongers émis par les inquisiteurs des temps modernes qui se répandent dans les médias, le Pr GHERARDI persiste et signe.

toxic-story

Un livre et un documentaire sur l’aluminium dans les vaccins

Ce livre d’utilité publique sort aujourd’hui, mercredi 12 octobre, et le film documentaire de Marie-Ange Poyet (L’aluminium, les vaccins et 2 lapins…) est présenté au public cette semaine, en avant-première, dans le cadre de l’événement national « Pour des vaccins sans aluminium : 7 jours pour agir » organisé par l’association de malades E3M.

Deux occasions de s’informer sur le drame vécu par des milliers de malades, victimes de cette histoire toxique.

Bien au-delà des seuls vaccins, ces découvertes ouvrent, en outre, des perspectives vertigineuses sur la manière dont divers facteurs environnementaux des plus courants pourraient favoriser la survenue de nombreuses maladies chroniques. Pourtant, le doute, toujours lent à s’estomper et de surcroît favorable à des intérêts financiers considérables, subsiste chez les autorités appelées à statuer.

Et tant qu’il durera, des femmes, des hommes du monde entier continueront de souffrir, de nouvelles victimes viendront inexorablement grossir leurs rangs. Corollaire non moins préoccupant : ce déni persistant d’une toxicité désormais avérée induit dans la population une méfiance grandissante à l’endroit de la vaccination. Le médecin que je suis ne saurait s’y résoudre.

Toxic story – 2 ou 3 vérités embarrassantes sur les adjuvants vaccinaux, du Pr Romain Gherardi, éditions Actes Sud, est disponible dans toutes les bonnes librairies (256 pages, 21€).

Pour des vaccins sans aluminium"

more...
No comment yet.
Suggested by L'Esprit Du Moment
Scoop.it!

Cash investigation - Industrie agro-alimentaire : business contre santé / intégrale

Pourquoi le jambon est-il rose ? Pourquoi a-t-il la réputation d'être bon pour les enfants ? Elise Lucet révèle les recettes inavouables des géants de l'agroalimentaire. De la Bretagne au Danemark en passant par la Californie et le Wisconsin, pendant un an, une équipe a avalé les kilomètres, en avion, en voiture et en caddy pour déterminer comment ces mastodontes de l'assiette pèsent sur les décisions de santé publique, à leur avantage. Elise Lucet prolonge l'enquête avec des experts et des responsables politiques.

Présenté par Elise Lucet
France 2
more...
No comment yet.
Suggested by L'Esprit Du Moment
Scoop.it!

Gérard Delépine : [Conférence Big Pharma] Liaisons dangereuses médecins-labos

"Conférence de Gérard Delépine au Cercle Aristote le 19 septembre 2016 : "Liaisons dangereuses médecins-labos : entre naïveté et corruption"."

more...
No comment yet.
Suggested by L'Esprit Du Moment
Scoop.it!

Du Glyphosate de Monsanto dans les vaccins pour enfants

Du Glyphosate de Monsanto dans les vaccins pour enfants | Actu Santé et alternatives | Scoop.it

(LLP) "On est loin de savoir tout ce que contiennent ces soupes purulentes, car en plus du mercure, du formol, de l’aluminium, et des cellules cancéreuses,… on apprend aujourd’hui qu’elles contiennent également du Glyphosate, le puissant herbicide de Monsanto ?!! Que vient-il faire dans la composition d’un vaccin pour maladies infantiles ? On sait également aujourd’hui que les nanoparticules entrent dans la composition des vaccins sans que personne ne sache comment vont se comporter ces microscopiques molécules dans les organismes tant à moyen terme que sur le long terme. Dormez tranquilles, aucune enquête ne sera diligentée pour en savoir plus, Big Pharma continuera son massacre…" (...)

Article en Anglais

more...
No comment yet.
Suggested by L'Esprit Du Moment
Scoop.it!

Mise en quarantaine du vaccin pentavalent en Algérie suite à la mort de 3 nourrissons fraîchement vaccinés

Suite au décès de deux nourrissons dans une clinique privée à Rouiba, le vaccin pentavalent nouvellement introduit dans le programme national de vaccination est mis en quarantaine en attendant les résultats de l’enquête, selon un communiqué du ministère de la Santé.

Comme déjà annoncé dans nos dernières éditions, le vaccin pentavalent nouvellement introduit dans le programme national de vaccination est mis en quarantaine en attendant les résultats de l’enquête judiciaire déclenchée suite au décès de deux nourrissons dans une clinique privée à Rouiba selon un communiqué du ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière. Comme il a également été décidé de procéder au changement du fournisseur du vaccin pentavalent. Une décision prise par le comité des experts de la vaccination, signale le communiqué du ministère de la Santé.

Devant les réticences vis-à-vis du vaccin combiné pentavalent observées aussi bien chez les parents que chez les prestataires de la vaccination, le comité national des experts de la vaccination, après évaluation de la situation au regard des données nationales et internationales, notamment l’avis du Comité consultatif mondial de la Sécurité vaccinale de l’OMS, a considéré que cette situation est de nature à compromettre les résultats acquis aussi bien en termes d’adhésion de la population qu’en termes de couverture des populations cibles, et que tout recul de la vaccination constitue un risque important de résurgence de maladies mortelles évitables.

Le comité, poursuit le communiqué, indique que dans l’attente des résultats de l’enquête judiciaire, « le principe de précaution doit être maintenu pour faire face aux réticences préjudiciables au programme élargi de vaccination ». Le Comité recommande, par ailleurs, le maintien du calendrier vaccinal, « dès lors que les événements graves observés n’ont aucun rapport avec la nature de ce calendrier, le recours à un autre fournisseur pour le vaccin pentavalent qui obéit aux règles de la préqualification de l’OMS et par conséquent le vaccin pentavalent jusque-là utilisé doit demeurer en quarantaine dans l’attente des résultats de l’enquête judiciaire ». Par ailleurs, le comité d’experts recommande le maintien du vaccin anti-pneumococcique (13 valences) utilisé.

Ainsi, le ministère de la santé, de la Population et de la Réforme hospitalière tient à préciser, selon le communiqué, que «ces mesures revêtent un caractère provisoire dans l’attente des résultats de l’enquête judiciaire et à rappeler que les vaccins du calendrier national de vaccination sont préqualifiés par l’Organisation mondiale de la Santé et obéissent aux critères d’efficacité et d’innocuité. La vaccination demeure une priorité de santé publique et le programme élargi de vaccination, du fait de l’adhésion de la population et des professionnels de santé, a permis d’éliminer et/ou d’éradiquer la plupart des maladies transmissibles prévalentes mortelles de l’enfant ».

Djamila Kourta
more...
No comment yet.
Suggested by L'Esprit Du Moment
Scoop.it!

"Le gouvernement génère, par son attitude opaque, une défiance vis-à-vis des vaccins" (BFMTV)

Plus d'infos : www.vaccinssansaluminium.org. Emission du 27 février 2016 sur BFMTV : "Les Français se méfient des vaccins".


-------------------------------------

(LLP) "Voici la preuve définitive que le débat national citoyen organisé par la ministre de la santé Marisol Touraine est une totale fumisterie puisque les dés sont pipés, les décisions déjà prises. Ce n’est qu’une mise en scène ridicule, pseudo démocratique, afin de faire accroire aux gens qu’ils participent à cette décision alors que ce n’est pas le cas ; Big Pharma veille jalousement à ne pas subir de pertes financières. Cette mascarade finira par se retourner contre eux et créer encore plus de défiance vis-à-vis de la vaccination obligatoire."
-------------------------------------


"Thomas Dietrich a démissionné avec fracas du secrétariat général de la Conférence nationale de santé, dénonçant dans sa lettre ouverte le fait que « la démocratie dans le domaine de la santé n’est qu’une vaste mascarade montée par les politiques ». Ce terrible constat émanant d’un lanceur d’alerte haut fonctionnaire dans le domaine de la santé publique rejoint les combats que nous portons pour une maîtrise publique des politiques des produits de santé dans le cadre de l’opération mains propres lancée il y a un an.

Dans sa lettre de démission, M. Dietrich fait état de pressions subies de la part du cabinet de la Ministre de la Santé, de baisses de dotations budgétaires pour son instance jugée trop indépendante.

M. Dietrich dénonce également la supercherie du débat public sur la vaccination annoncée par la Ministre début janvier suite à la remise du rapport de Sandrine Hurel.

Il étrille « un débat public piloté par une agence sous tutelle de l’Etat et qui mène dans le même temps des campagnes de communication pro-vaccination, un comité d’organisation de ce débat aux ordres de la Ministre, un comité d’orientation dirigé par un proche de Marisol Touraine et qui n’aura de fait aucune indépendance (…) En fait de débat public, c’est une véritable opération de propagande qui est menée pour inciter les français à se vacciner, en occultant totalement toute réflexion sur la question de la balance bénéfices/risques. Machiavel en sortira sans doute grandi, mais non la démocratie en santé. L’état de santé des français, non plus. Car il est évident que de plus en plus de parents renonceront à vacciner leurs enfants, faute de pouvoir disposer d’une information qui ne soit pas entachée du soupçon de la partialité et du conflit d’intérêts avec les laboratoires pharmaceutiques. Une information qu’auraient pu leur apporter les conclusions de ce débat public, s’il n’avait été honteusement biaisé. »

Notre santé doit primer sur les intérêts de l’industrie pharmaceutique réticente à toute transparence dans l’ensemble des agences sanitaires.

Nous réaffirmons notre souhait de voir être organisée une vraie conférence citoyenne sur la politique du médicament et des vaccins afin de rompre avec ses « liaisons dangereuses ». L’intérêt général doit retrouver ses droits. Notre santé n’est pas une marchandise !"

more...
No comment yet.
Suggested by L'Esprit Du Moment
Scoop.it!

La blette, un légume anti diabète et anticancer

La blette, un légume anti diabète et anticancer | Actu Santé et alternatives | Scoop.it

"Protéines, potassium, phosphore ou encore calcium… Ce légume d’accompagnement possède bien des vertus nutritionnelles. Voici tout ce qu’il faut savoir sur un aliment parfois délaissé, à tort.

Originaire du bassin méditerranéen, la texture de la blette vous fera fondre de plaisir. Ses richesses sont gustatives, mais surtout nutritionnelles. Ainsi, elle déborde de vitamines et de nutriments essentiels pour entretenir une bonne santé. On consomme aussi bien sa tige que ses feuilles. Et cela tombe très bien, car les deux se complètent d’un point de vue nutritionnel. Découvrez toutes ses vertus avec le diététicien-nutritionniste, Maxime Mességué." (...)

more...
No comment yet.