PARIS (AFP) -Le gouvernement souhaite doubler en cinq ans le nombre d'étudiants français à l'étranger, une piste du pacte de compétitivité, mais le coût financier et la complexité des dispositifs sont les principaux freins à la mobilité.

Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a présenté mardi la "mobilité internationale pour les étudiants, les élèves et les apprentis" comme un des leviers de la compétitivité. (...) - Nouvel Obs, 07/11/2012


Via Collectif PAPERA