À Ixelles, Fritkot Bompa lance «la frite suspendue», ou la solidarité gourmande | actions de concertation citoyenne | Scoop.it
BRUXELLES - Au Fritkot Bompa à Ixelles, quand vous commandez une frite, vous pouvez désormais en payer une deuxième. Le patron ne vous la cuit pas mais vous confie en échange un coupon que vous pouvez offrir à un sans-abri.

Via Serge Dielens * Soci(et)al Marketing Communication expert @ EdgeCommunication.be *