La Nouvelle Économie 2.0
6.9K views | +5 today
Follow
 
Scooped by Thierry Curty
onto La Nouvelle Économie 2.0
Scoop.it!

Les plus grandes fortunes se jouent de l'ISF : faut-il supprimer cet impôt ?

Les plus grandes fortunes se jouent de l'ISF : faut-il supprimer cet impôt ? | La Nouvelle Économie 2.0 | Scoop.it
2ème fortune de France, Liliane Bettencourt a payé zéro euro d'ISF en 2015. Le signe qu'il faut abandonner cet impôt ? Sondage.
Thierry Curty's insight:
Rappelons que l'ISF ne rapporte que 5 milliards et qu'il est le moins inéquitable des impôts. 

La solution n'est surtout pas de l'abolir, ce qui serait contraire à l'évolution de la société, en allant dans le mauvais sens, mais de le travailler un peu en le rendant inconditionnel, sur une base de taux plus faible et une assiette beaucoup plus large reposant sur l'intégralité du patrimoine au-dessus d'un seuil de déclenchement. 

Exemple : un seuil de déclenchement à 150'000€ de patrimoine avec un taux à 1.5‰ et tout le patrimoine est pris en compte, absolument tout : la fortune, les biens, tout, éventuellement au forfait pour les plus grosses fortunes. Liliane Bettencourt dispose d'une fortune d'environ 40 milliards? >> Un forfait de 60 millions, payé chaque année, sans tenir compte des autres versements, point barre, révisé tous les dix ans ou sur demande de l'une ou l'autre partie en cas de changement. 

Pour le commun des mortels, qui possède un pavillon familial en banlieue, avec un scooter pour le petit, des meubles, quelques oeuvres d'art, un carnet d'épargne, une assurance-vie, une voiture pour MOnsieur et une pour Madame pour une somme totale de 450'000€ > 300€ (450'000 - 250'000 x 1.5‰).

Le riche moyen, qui possède pour 25 millions, d'immobilier, de voitures, d'oeuvres d'art, de placements, etc...etc...  > 37'125€ (même calcul : 25'000'000 - 250'000 x 1.5‰). 

Question réglée, plus de bouclier fiscal, plus d'optimisation fiscale, plus de niche fiscale avec les oeuvres d'art, etc... 
more...
No comment yet.
La Nouvelle Économie 2.0
La première révolution industrielle, de la vapeur, a fait du paysan inculte un ouvrier. La seconde révolution industrielle, du pétrole, a fait de l'ouvrier un citoyen. La troisième révolution industrielle, du numérique, fera de ce citoyen que le paysan devenu ouvrier est aujourd'hui, un acteur du développement sociétal au travers de l'intelligence collective.  Une nouvelle économie, contributive, émerge l'économie du futur. http://soyons-AMI.fr
Curated by Thierry Curty
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Thierry Curty
Scoop.it!

Les adhésions à Renouveau Sociétal sont ouvertes

Les adhésions à Renouveau Sociétal sont ouvertes | La Nouvelle Économie 2.0 | Scoop.it

"Premier parti politique pour le 21ème siècle et par le 21ème siècle"


Si vous voulez enfin changer les choses, accéder à une vraie vision cohérente et plausible pour le XXIème siècle et entrer dans l'aventure pour 2022, c'est le moment. 


C'est facile, c'est pas cher et ça pourra nous rapporter gros !

Thierry Curty's insight:
Renouveau Sociétal est le premier parti politique du XXIème siècle. Nous nous apprêtons à élire le dernier président du XXème siècle, en 2022 il faudra que nous soyons prêts pour le changement, Renouveau Sociétal compte bien être là à ce moment-là. 

 Il faut adhérer et faire adhérer pour produire un vrai programme cohérent, bien éloigné des absurdités des uns et des autres d'aujourd'hui. 

Entre Mélenchon qui veut tout foutre en l'air, Hamon qui ne maîtrise pas le sujet, Fillon qui rêve de restaurer les prérogatives de la bourgeoisie du XIXème siècle, Macron qui n'a rien à proposer et Lepen qui nous menace, nous avons atteint le mur. 

Maintenant, place au nouveau siècle, le changement, c'est en 2022.
more...
Thierry Curty's curator insight, March 1, 5:08 AM
Renouveau Sociétal est le premier parti politique du XXIème siècle. Nous nous apprêtons à élire le dernier président du XXème siècle, en 2022 il faudra que nous soyons prêts pour le changement, Renouveau Sociétal compte bien être là à ce moment-là. 

 Il faut adhérer et faire adhérer pour produire un vrai programme cohérent, bien éloigné des absurdités des uns et des autres d'aujourd'hui. 

 Entre Mélenchon qui veut tout foutre en l'air, Hamon qui ne maîtrise pas le sujet, Fillon qui rêve de restaurer les prérogatives de la bourgeoisie du XIXème siècle, Macron qui n'a rien à proposer et Lepen qui nous menace, nous avons atteint le mur. 

Maintenant, place au nouveau siècle, le changement, c'est en 2022.
Scooped by Thierry Curty
Scoop.it!

La start-up créatrice de « l’arbre à vent » met la clé sous la porte

La start-up créatrice de « l’arbre à vent » met la clé sous la porte | La Nouvelle Économie 2.0 | Scoop.it
Un temps présidée par l'ex-ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg, la société bretonne NewWind, spécialisée dans le petit éolien, va cesser ses activités. 
Thierry Curty's insight:
Et voilà, encore une de plus. Le succès était au rendez-vous, le concept, bien que peu performant, était symbolique et permettait une production d'énergie là où nulle autre ne pouvait se faire. 

Si le projet avait été américain, il aurait déjà inondé le marché mondial, on l'aurait trouvé depuis longtemps en kit, de diverses formes, tailles, couleurs. Une rue en aurait été couverte à Dubaï, juste pour faire genre. En France, on laisse crever. 

Je suis consterné, c'est inacceptable ! Si l'AMI avait existé, ça ne se serait pas produit et nous avons là la preuve par A+B de ce que je dis depuis le début, à savoir à quel point la BPI tient plus de la fumisterie qu'autre chose. Si nous avions rien que le loyer du siège à Paris à disposition, on changerait le monde. 
more...
No comment yet.
Scooped by Thierry Curty
Scoop.it!

What if Sociologists Had as Much Influence as Economists?

What if Sociologists Had as Much Influence as Economists? | La Nouvelle Économie 2.0 | Scoop.it
Economists traditionally dominate policy making in Washington, but they don’t have all the answers. Sociologists have a lot to teach us.
Thierry Curty's insight:
C'est clairement ce qu'il faudrait. L'économie n'est pas une science, la sociologie, si. Les sociologues sont des économistes, alors que les économistes ne sont que des matheux. 

« the risk is that when every policy adviser is an economist, every problem looks like inadequate per-capita gross domestic product. »

Qu'ajouter de plus? 
more...
No comment yet.
Scooped by Thierry Curty
Scoop.it!

La consommation collaborative, un complément de revenu de 495 euros par an et par Français

La consommation collaborative, un complément de revenu de 495 euros par an et par Français | La Nouvelle Économie 2.0 | Scoop.it
Pour arrondir leurs fins de mois, les Français sont de plus en plus nombreux à pratiquer l'échange de biens et de services à travers les plateformes collaboratives.
Thierry Curty's insight:
Dépenser moins, c'est gagner plus ! 
more...
No comment yet.
Scooped by Thierry Curty
Scoop.it!

La machine à crises financières tourne à plein régime, alerte le Sénat

La machine à crises financières tourne à plein régime, alerte le Sénat | La Nouvelle Économie 2.0 | Scoop.it
Explosion de l’endettement dans le monde, bulles sur les actions et les obligations, fragilité bancaire, boom des créances douteuses… Les germes d’une prochaine crise d’ampleur sont là.
Thierry Curty's insight:
Sans blague? 
more...
No comment yet.
Scooped by Thierry Curty
Scoop.it!

DataGueule, la financiarisation

Détails sur la page officielle Facebook ;: https://www.facebook.com/DataGueuleOfficiel/videos/978910252241463/
Thierry Curty's insight:
Et là la solution est facile, l'AMI résout tout ça...  http://soyons-AMI.fr


more...
No comment yet.
Scooped by Thierry Curty
Scoop.it!

CETA, snow washing et Panama Papers

CETA, snow washing et Panama Papers | La Nouvelle Économie 2.0 | Scoop.it
Les Panama Papers ont révélé que le Canada était aujourd'hui le nouveau paradis fiscal à la mode. Le blanchiment d'argent version canadienne a même un petit nom, le "snow washing". L'UE et le Canada partagent-ils vraiment les mêmes valeurs, comme l'affirment les partisans du CETA?
more...
No comment yet.
Scooped by Thierry Curty
Scoop.it!

Le Danemark nomme un ambassadeur auprès des GAFA

Le Danemark nomme un ambassadeur auprès des GAFA | La Nouvelle Économie 2.0 | Scoop.it
Le gouvernement danois a annoncé la nomination d'un ambassadeur numériqu
Thierry Curty's insight:
Je ne suis pas certain du tout que ce soit pertinent. Quels que soient les chiffres concernés, ce ne sont que des sociétés. Pour moi, que le Danemark nomme un ambassadeur auprès de ces sociétés n'est pas un signe d'évolution, mais un symptôme du dysfonctionnement de l'économie.
more...
No comment yet.
Scooped by Thierry Curty
Scoop.it!

Top 20 des pays les plus riches: où sera la France en 2030?

Top 20 des pays les plus riches: où sera la France en 2030? | La Nouvelle Économie 2.0 | Scoop.it
Actuellement 10ème puissance mondiale en termes de PIB en parité de pouvoir d'achat, la France devrait sensiblement reculer d'ici 2030 et 2050 avec la montée en puissance des pays émergents, selon PwC. 
Thierry Curty's insight:
Ce qui est normal. Il est clairement anormal qu'une économie de 66 millions d'habitants soit aussi haut dans le classement. Fort logiquement, si tout le monde sur la planète avait le même niveau de vie, ce qui est l'objectif à atteindre, c'est le nombre d'habitants qui déterminerait le positionnement, 

Quand la mondialisation sera accomplie, la France sera plutôt en .80ème position qu'en 5ème. ...Et elle ne sera pas plus pauvre pour autant, bien sûr, c'est juste que les français ne seront plus plus riches que 98% de la population mondiale qui sera devenue aussi riche que les français.
more...
No comment yet.
Scooped by Thierry Curty
Scoop.it!

Ravagée par la crise économique, Detroit renaît de ses cendres avec l'agriculture urbaine

Ravagée par la crise économique, Detroit renaît de ses cendres avec l'agriculture urbaine | La Nouvelle Économie 2.0 | Scoop.it
Déclarée en faillite en 2011, la ville de Detroit commence à remonter la pente. Elle est aujourd'hui considérée comme un modèle en termes d'agriculture urbaine.
Thierry Curty's insight:
Quand la nourriture est assurée, la population est rassurée. 

 Une fois cette étape franchie, l'activité peut renaître et, un jour, Detroit sera une ville qui produira de la richesse, en bénéficiant de l'opportunisme créatif humain. 

 L'avenir naîtra du courage qu'impose la misère, c'est ça le capitalisme cognitif du XXIème siècle, l'économie collaborative reposant sur l'intelligence collective.
more...
No comment yet.
Scooped by Thierry Curty
Scoop.it!

Jacques Rueff et la double pyramide de crédits (d'où viennent les crises) ?

Jacques Rueff et la double pyramide de crédits (d'où viennent les crises) ? | La Nouvelle Économie 2.0 | Scoop.it
Blog du cercle des économistes e-toile: Jacques Rueff et la double pyramide de crédits
Thierry Curty's insight:
Un texte un peu complexe mais passionnant qui décrypte ce que le génial Jacques Rueff avait appelé "la double pyramide du crédit". 
more...
No comment yet.
Scooped by Thierry Curty
Scoop.it!

Pour Ted Malloch, possible ambassadeur américain à Bruxelles, l’euro va s’effondrer d’ici 18 mois

Pour Ted Malloch, possible ambassadeur américain à Bruxelles, l’euro va s’effondrer d’ici 18 mois | La Nouvelle Économie 2.0 | Scoop.it
Après l'économiste Joseph Stiglitz, c'est au tour d'un proche de Donald Trump de parier sur l'échec de l'euro à court à terme. Les faiblesses inhérentes à la monnaie européenne ne devraient pas lui permettre de survivre au-delà de 18 mois.
Thierry Curty's insight:
Malheureusement, il pourrait avoir raison. Mais alors là on va en chier... on va comprendre ce que "misère", "récession", "inflation", "pouvoir d'achat" etc. veulent dire.

Mario Draghi qui continue avec son prétendu "QE", consistant à enrichir massivement les riches, avant la débacle... 

Cela dit, ce sera alors l'heure pour autre chose. L'AMI serait précisément LA solution à ce type de crise. 
more...
No comment yet.
Scooped by Thierry Curty
Scoop.it!

Les frais bancaires augmentent plus pour les clients en difficulté

Les frais bancaires augmentent plus pour les clients en difficulté | La Nouvelle Économie 2.0 | Scoop.it
Une facture qui a grimpé de plus de 10% en 4 ans pour les "petits" clients
Thierry Curty's insight:
Ben, de toute façon, les riches n'ont pas de frais du tout, ils ont même un petit rendement, alors... Faut pas croire, si vous dépensez 15k par mois, votre Visa Platinum est gratuite.

 C'est con à dire, mais il n'y a que les pauvres qui coûtent aux banques !!

Il est donc plus que temps de se poser la question de leur position dans notre société. Etant devenues incontournables et bénéficiant d'un oligopole absolu par la concession, ont-elles le droit d'être une activité commerciale libérale comme une autre?

 N'ont-elles pas une responsabilité sociétale? 

Avant, la banque était le partenaire financier de l'économie. La société lui confiait le rôle de la création monétaire et de la gestion des flux financiers. EN ECHANGE le banquier était le partenaire, LE PARTENAIRE de ses clients qu'il contribuait à développer. C'était un échange, en somme, un contrat synallagmatique macrosociétal, la banque faisait partie intégrante du Contrat Social. Aujourd'hui, le banquier détient les prérogatives et sa source d'approvisionnement les obligations. Le banquier n'a strictement AUCUNE obligation, AUCUN devoir envers ses clients. Si le client n'est pas content il va se faire arnaquer ailleurs, point barre. La population est ASSERVIE par le système bancaire.

 Donc soit on régule, en limitant les frais TOTAUX (donc agios éventuels inclus) à 20€ par mois au lieu de 88€, soit on laisse les frais tels qu'ils sont, mais on met en place une solution qui garantit un compte gratuit avec une VIsa internationale incluse. Ou alors on rétablit le cash et on peut se faire verser son salaire par mandat ou en liquide à la caisse, au choix. Mais là, il va falloir faire quelque chose, parce que de rendre un secteur économique incontournable en lui accordant le droit d'arnaquer tranquillou ses clients comme bon lui chante, c'est incompatible. 

La banque n'est pas juste un service auquel on fait appel, elle est un besoin social, une obligation, même. Partant, certains métiers occupent une position particulière dans la société et doivent répondre à des impératifs. Comme pharmacien, fabricant de médicaments, médecin, agriculteur, etc. De nourrir ou soigner la population, de financer l'économie, ne sont pas des prestations comme coiffeur ou marchand de TV, ce sont des professions qui évoluent dans un schéma différent qui répond à un besoin vital. 

Tout comme les terres des agriculteurs n'étant pas extensibles il est crucial de veiller à ce qu'elles soient bien exploitées pour nourrir tout le monde. Tout comme le fournisseur d'eau ne doit pas pouvoir couper l'eau, ce qui revient littéralement à tuer les habitants. Tout comme le fournisseur d'électricité ne doit pas avoir le droit d'empêcher de se chauffer. Tout comme un hôpital ne peut pas refuser de soigner. Peu importe comment on répond à ces impératifs, par des dispositifs de contrainte, des saisies, des obligations de part et d'autre, mais ils doivent fonctionner, il y va de la vie des citoyens. 

Aujourd'hui, sans compte en banque, c'est la rue. Vous pouvez avoir un travail, une voiture, un appartement, si vous n'avez plus de compte en banque, vous vous retrouvez très rapidement à la rue dans le dénuement complet. 

Donc soit on organise la société pour que ça ne soit pas le cas, soit on décrète que la profession de banquier n'est pas une profession libérale comme les autres et que le compte de base est une obligation sociétale qui doit répondre à des critères légaux auxquels sont soumis toutes les banques de détails. Et celles qui ne sont pas contentes ne font plus de banque de détail. Et si elles veulent en faire, alors elles assument les conditions de base. 

Ca semble être la moindre des choses. D'autant qu'il ne s'agit pas d'une contrainte compromettante, mais que le compte de base ne soit pas contraignant pour les couches les plus faibles. Là, il est cher, source de péril et de soucis, c'est un vecteur d'inégalité qu'il est facile et nécessaire de combattre.
more...
No comment yet.
Scooped by Thierry Curty
Scoop.it!

Un paiement en bitcoin est 3 994 fois plus énergivore qu’une transaction par carte de crédit

Un paiement en bitcoin est 3 994 fois plus énergivore qu’une transaction par carte de crédit | La Nouvelle Économie 2.0 | Scoop.it
Dans les meilleures hypothèses, chaque transaction en bitcoin représente environ 90% de la consommation quotidienne en électricité d’un foyer américain.
Thierry Curty's insight:
C'est assez logique en somme, puisque la Blockchain implique des transactions sur des milliers de serveurs... forcément. On change une virgule, un chiffre, à une adresse, c'est l'effervescence sur le web. 
more...
No comment yet.
Scooped by Thierry Curty
Scoop.it!

Des milliardaires toujours plus riches et toujours plus nombreux

Des milliardaires toujours plus riches et toujours plus nombreux | La Nouvelle Économie 2.0 | Scoop.it
En trente et un ans du célèbre classement du magazine américain Forbes, le nombre de milliardaires dans le monde n'a jamais connu une telle hausse : +13% en seulement un an. La barre des 2000 milliardaires vien
Thierry Curty's insight:
C'est NORMAL ! C'est parce que la société refuse obstinément de s'adapter et du coup ceux-là profitent opportunément du décalage entre la révolution numérique et une société qui fait tout pour rester accrochée au XXème siècle comme une moule à son rocher. 

 Il suffit d'accepter l'évolution et ainsi nous pourrons relancer la redistribution de la création de richesse et donc cesser cette captation de plus en plus prégnante par les élites qui creuse l'inégalité et les choses sont simples : https://www.linkedin.com/pulse/une-transition-soci%C3%A9tale-in%C3%A9luctable-et-souhaitable-thierry-curty
more...
No comment yet.
Scooped by Thierry Curty
Scoop.it!

Atteinte d’un cancer, la banque refuse de la financer. Le crowdfunding finance son projet

Atteinte d’un cancer, la banque refuse de la financer. Le crowdfunding finance son projet | La Nouvelle Économie 2.0 | Scoop.it
La Relève et La Peste
Thierry Curty's insight:
La banque ne peut clairement pas. C'est injuste, mais le financement par le crédit implique une gestion rigoureuse du risque et donc fatalement l'élimination du plus évident. On a assez gueulé que les banques avaient trop prêté et n'importe comment en 2008, avec des leviers gigantesques sur des risques bien trop conséquents. 

Alors, le crowdfunding répond à cette problématique en offrant un pan nouveau et tout aussi pragmatique que le capitalisme de base, dont il est pourtant issu : l'économie empathique ! 

Si la banque perd son crédit, c'est toute l'économie qui en souffre, alors que si cette personne devait décéder, ce qu'on ne souhaite évidemment pas, d'autant qu'elle a vraiment tout pour elle, c'est le moins que l'on puisse dire, les sommes perdues seront réparties sur des individus qui ont consciemment accepté le risque et ainsi contribué démocratiquement à l'évolution positive de tous. 

Voilà pourquoi l'économie, notre société, doivent absolument faire le pas de la transition sociétale afin de stimuler les forces existantes au sein de la population en offrant plus de chances à tout le monde. 

Quand je lis cet article, je lis un avenir non seulement possible et souhaitable, mais surtout bien meilleur !
more...
No comment yet.
Scooped by Thierry Curty
Scoop.it!

Dette publique : faut-il envisager le défaut ?

Dette publique : faut-il envisager le défaut ? | La Nouvelle Économie 2.0 | Scoop.it
L'idée de Benoît Hamon d'un défaut partiel sur la dette a déclenché un
Thierry Curty's insight:
Le défaut ne pourrait être que très partiel, si la part de défaut est trop grande, par systémique c'est l'économie mondiale qui flanche. Et là, la France ne sera pas bien vue. Et un défaut très partiel nous coûterait autrement plus cher rien qu'avec la perte de confiance des marchés que l'économie réalisée. Enfin, rien ne justifie le défaut, la France est loin d'être surendettée. Ce qu'il faut, c'est retrouver une croissance, c'est tout. 

Si les économies avancées connaissent cet endettement, c'est en raison de leur refus de s'inscrire dans la troisième révolution industrielle nous mettant en situation de déflation continue. Et à chaque fois que quelqu'un appelle à une "réforme" pour "générer de l'emploi", c'est une nouvelle augmentation de cette déflation et donc de la dette en plus. La solution est toute simple : il suffit d'inscrire l'économie dans le XXIème siècle, C'EST TOUT ! 

 On notera d'ailleurs que l'Allemagne, quelle que soit l'origine de sa croissance, en exportant son chômage chez ses partenaires via son comportement monétaire hégémonique, avec sa petite croissance, amortit à la vitesse Grand V sa dette grâce à son excédent primaire. L'Allemagne a certes fait reposer la crise sur les salariés, avec le plan Schröder, mais sans pour autant entrer dans une spirale déflationniste, comme le connaît la France où le revenu médian est très en-dessous de ce qu'il devrait être. 

L'Allemagne, elle, a baissé les salaires, mais seulement d'une frange de la population, la plus pauvre, pour la donner aux plus favorisées. Partant du principe que si vous gagnez 1100€ par mois, vous ne pourrez de toute façon pas acheter une voiture neuve, autant que vous ne gagniez que 800€, alors que si celui qui gagne 2200€ par mois en gagne 2500€, il pourra s'acheter une voiture neuve à 35'000€ au lieu d'une voiture à 25'000€. De fait, le revenu médian à continuer de monter malgré la paupérisation grandissante, le coefficient Gini n'a pas beaucoup varié parce que la classe moyenne a été favorisée. Seuls les premiers déciles ont été impactés et le système a permis d'avoir un plus gros PIB par une meilleure exploitation du marché intérieur, ce qui a impulsé fortement les constructeurs automobiles qui ont alors progressé en volumes et donc en exportations, générant l'excédent primaire. 

 C'est juste qu'une petite partie de la population, environ 12%, souffre vraiment beaucoup, pour la plus grande satisfaction des 88% restant. Mais il ressort de tout ceci qu'avec sa petite croissance, l'Allemagne amortit sa dette. La démonstration est double : 

 1) Comme écrit dans l'article, une baisse généralisée des salaires ne fait qu'entraîner une spirale déflationniste et malgré la prétendue hausse de compétitivité la dette augmente. 

 2) Sans spirale déflationniste, il n'y a pas besoin de beaucoup de croissance pour se désendetter.

 ...Et pour récupérer de la croissance, c'est très facile.
more...
No comment yet.
Scooped by Thierry Curty
Scoop.it!

L’UFC-Que Choisir éreinte les sites de crowdfunding "miroir aux alouettes"

L’UFC-Que Choisir éreinte les sites de crowdfunding "miroir aux alouettes" | La Nouvelle Économie 2.0 | Scoop.it
L’association de défense des consommateurs dénonce des pratiques déloyale
Thierry Curty's insight:
Share your insight
more...
No comment yet.
Scooped by Thierry Curty
Scoop.it!

Face à Uber, des chauffeurs de VTC de Toulouse créent une centrale de réservation indépendante 

Face à Uber, des chauffeurs de VTC de Toulouse créent une centrale de réservation indépendante  | La Nouvelle Économie 2.0 | Scoop.it
La plateforme "Centrale des VTC 31" va voir le jour fin février. Une réponse des chauffeurs toulousains aux grosses plateformes "qui paupérisent la profession". Explications. 
Thierry Curty's insight:
De fonder une association au lieu d'une société, qui reverserait des dividendes à ses actionnaires, est une erreur. Si au lieu d'être membres d'une association, ils étaient actionnaires de leur société, les dividendes seraient un moyen d'égaliser les revenus. 

Idéalement, plus leur revenu provient des dividendes, plus le système est équitable. Tous ne travaillent pas dans des zones aussi favorables. Et de redistribuer d'un côté par la course, qui rémunère le travail et par les dividendes, qui rémunèrent la contribution au système, permet de compenser un peu ce handicap.
more...
No comment yet.
Scooped by Thierry Curty
Scoop.it!

L'aéronautique reste la locomotive du "Made in France" à l'export

L'aéronautique reste la locomotive du "Made in France" à l'export | La Nouvelle Économie 2.0 | Scoop.it
L'excédent de la filière aéronautique et spatiale a atteint 18,6 milliard
Thierry Curty's insight:
Quelque part, ce n'est pas vraiment normal, c'est une faiblesse, une facilité que de se réfugier comme ça dans de l'armement alors que nos exportations devraient être constituées de nos fleurons technologiques dans l'imagerie électronique, la cybernétique, les biotechs. 

 Nous avons clairement un problème socio-structurel qu'il faut résoudre, libérer les initiatives au lieu de les faire chier comme on fait chier Carmat. Faire que si quelqu'un qui n'a rien à besoin de 500 millions pour faire le concurrent de Google ou Facebook n'ait pas besoin d'aller les chercher aux Etats-Unis. 

 Nous sommes figés dans une espèce de gangue, il nous faut une nouvelle économie. .
more...
No comment yet.
Scooped by Thierry Curty
Scoop.it!

Leboncoin, Airbnb, BlaBlaCar : quelles stratégies de développement ?

Leboncoin, Airbnb, BlaBlaCar : quelles stratégies de développement ? | La Nouvelle Économie 2.0 | Scoop.it

Logement, mobilité, commerce, finance : de nombreux secteurs sont déstabilisés par les plateformes de consommation collaborative.

Comment réagissent les acteurs traditionnels face à l'essor de ces solutions de consommations alternatives ? Philippe Gattet, directeur d’études Precepta, analyse l’ubérisation de l’économie et l’intégration de ces nouvelles pratiques par les acteurs historiques.

Retrouvez toutes les vidéos de Xerfi sur XerfiCanal TV. Le groupe Xerfi est le leader des études économiques sectorielles. Retrouvez toutes ces études sur le portail de www.xerfi.com. Et notamment l'étude sur la consommation collaborative de Delphine David.


Thierry Curty's insight:
Si elles veulent grandir, elles devront devenir des entreprises de l'économie collaborative, tout simplement. Là, ce ne sont que des entreprises ultranéolibérales du capitalisme dans ce qu'il a de plus dégueulasse. Forcément, ça coince un peu.

Une entreprise de l'économie collaborative est détenue par ses clients qui ainsi en plus de bénéficier de la prestation perçoit en échange de la mise à disposition de son capital les dividendes de sa collaboration. 

http://thierrycurty.fr/economie-partagee-pas-encore-positive/
more...
No comment yet.
Scooped by Thierry Curty
Scoop.it!

Commerce extérieur : c'est la Bérézina !

Commerce extérieur : c'est la Bérézina ! | La Nouvelle Économie 2.0 | Scoop.it
En 2016, le déficit commercial a progressé de plus de trois milliard
Thierry Curty's insight:
On notera que c'est un bon coup dans la tronche des protectionnistes, y'a qu'à imaginer ce qu'il se passerait si on se mettait à surproduire chez nous, on se demande bien où on vendrait? 

C'est également un coup sur la tronche des déflationnistes, qui soutiennent qu'une monnaie faible rend plus compétitif, l'Euro n'a jamais été aussi bas et ça n'a rien changé. Ce n'est donc surtout pas de revenir au franc qui nous aiderait, d'autant qu'on se retrouverait en plus grevés du coût du change alors qu'on est déjà trop chers. 

Et pour ma part, j'ai raillé la politique de l'offre dès que j'en ai entendu parler. Elle ne peut tout simplement pas marcher, nous ne sommes plus dans le système de marché de Say, nous sommes au XXIème siècle. Et on trouve le problème dans une seule phrase dans l'article : "les importateurs européens trouvent les produits français trop chers". Ils ne sont pas trop chers en valeur absolue, mais simplement non compétitifs, trop chers par rapport à leur positionnement qualitatif. 

La France doit monter en gamme, en particulier en technicité. Là encore, une fois de plus, le problème c'est l'acharnement à vouloir crée de l'emploi alors que ce qu'il faut c'est sortir l'humain du travail et inciter à l'automatisation. Développer la cybernétique, l'intelligence artificielle, produire moins mais mieux, à plus forte valeur ajoutée, pas "industrialiser pour créer de l'emploi", ça ne marchera plus ça. Aujourd'hui tout le monde sait faire un train ou un bateau. La France se refuse sa valeur ajoutée parce qu'elle signifierait aller vers l'automatisation de la production et donc la fin de l'emploi, alors que le seul avenir possible est de libérer de la ressource cognitive pour l'économie du XXIème siècle. 


Si nous voulons retrouver de la croissance, nous devons nous industrialiser dans les technologies du XXIème siècle et ajouter des couches productives à l'économie en la rendant plus collaborative et pour cela libérer l'individu de son emploi pour en faire une ressource supplémentaire disponible pour l'économie.
more...
No comment yet.
Rescooped by Thierry Curty from COOPEK, Monnaie complémentaire numérique
Scoop.it!

Les monnaies locales, leviers de la transition écologique

Les monnaies locales, leviers de la transition écologique | La Nouvelle Économie 2.0 | Scoop.it
Selon l’Ademe, les monnaies locales constituent des leviers pour orienter les comportements vers une consommation durable. L’Agence veut renforcer leur évaluation et leurs objectifs environnementaux.

Via Monnaie COOPEK
Thierry Curty's insight:
A lire et relire, ma proposition pour un système de redistribution adapté ; http://thierrycurty.fr/un-revenu-universel-equitable-et-porteur-de-developpement-socio-economique/
more...
No comment yet.
Scooped by Thierry Curty
Scoop.it!

74 % de "talents gâchés" en France, selon une étude : Comment y remédier ?

74 % de "talents gâchés" en France, selon une étude : Comment y remédier ? | La Nouvelle Économie 2.0 | Scoop.it
La start-up Ticket for Change révèle que 74 % des Français disposeraient d'un "talent gâché", car non mis en application pour le bien de la société. Neuf sondés sur dix ont pourtant "envi
Thierry Curty's insight:
L'économie collaborative, la voilà la solution, que toutes les capacités puissent être exploitées. La société du capitalisme cognitif. 

Forcément, dans une société portée par le travail où l'important sont les papelards plutôt que les compétences, la conformité plutôt que l'intelligence, on gaspille des talents. Et même dans le cas des diplômés, la plupart sont diplômés ailleurs que là où se trouve leur talent. 

.. Absurde ! La solution est libérale et démocratique et passe par la capacité de chacun d'exploiter ce pour quoi il est le meilleur. 
more...
No comment yet.
Scooped by Thierry Curty
Scoop.it!

Draghi visé par une enquête européenne

Draghi visé par une enquête européenne | La Nouvelle Économie 2.0 | Scoop.it
La médiatrice européenne, Emily O'Reilly,  reproche au président de la Banque centrale européenne d'appartenir à un forum international qui regroupe de grands dirigeants du secteur financier, que son institution est censée réguler.
Thierry Curty's insight:
Depuis le temps que je dis que son prétendu QE n'est en réalité pas un QE. Il fait semblant d'être surpris que son émission massive de monnaie n'engendre pas d'inflation alors que c'est de la monnaie non inflative, puisqu'il rachète de la dette en contrepartie. 

En conséquence, c'est en fait une arnaque qui consiste à enrichir les riches. C'est un transfert de la poche des pauvres, qui paient les intérêts des dettes, vers celle des riches. Il a déjà distribué aux riches 1000 milliards et ça continue... 

 Ce type est un VOLEUR ! Il est en train de commettre le plus grand braquage de l'Histoire. Le précédent, c'était la faillite de Lehman Brothers, dont j'ai parlé sur mon blog, où il était aussi impliqué indirectement ( http://lemondeenchantier.com/blog/faillite-de-lehman-brothers-une-arnaque/ ) et le précédent le prétendu sauvetage de la Grèce, dont j'avais déjà expliqué la chose sur mon forum ( http://lemondeenchantier.com/forum/viewtopic.php?f=4&t=1405&hilit=grèce+sauvetage ), où là il sévissait chez Goldman Sachs.
more...
No comment yet.