Abeilles, intoxic...
Follow
Find tag "herbicide"
83.6K views | +54 today
Abeilles, intoxications et informations
Articles pertinents sur les problématiques des mortalités et disparitions des abeilles
Curated by Bee Api?
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Etats-Unis : des super-OGM pour doper les ventes des herbicides - Novethic

Etats-Unis : des super-OGM pour doper les ventes des herbicides - Novethic | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

C’est le dernier bijou biotechnologique de Dow Chemical : des semences capables de résister à deux herbicides. Le géant américain de l’agrochimie attend de recevoir l’autorisation pour le commercialiser. Ces cultures résisteront au glyphosate, comme plus de 80% des OGM cultivés aux États-Unis. Mais elles resteront aussi insensibles aux pulvérisations de 2,4-D. Ce puissant défoliant est connu pour entrer dans la composition de l’agent orange, rendu tristement célèbre par son utilisation pendant la guerre du Vietnam par l’armée américaine.

 

Le 2,4-D était tombé en disgrâce pour sa nocivité dans les années 1990. S’il revient aujourd’hui sur le devant de la scène, c’est que le glyphosate seul n’est plus efficace. Depuis une dizaine d’années, des mauvaises herbes résistantes à l’herbicide envahissent les champs des agriculteurs (voir notre article). La puissance du 2,4-D doit permettre d’en venir à bout.

 

 

more...
No comment yet.
Rescooped by Bee Api? from Toxique, soyons vigilant !
Scoop.it!

Manipulations génétiques : Monsanto n’est pas le seul !

Manipulations génétiques : Monsanto n’est pas le seul ! | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

La liste des plantes transgéniques pour lesquelles la firme Bayer CropScience détient un brevet est fort longue. Bayer s’est même assuré un brevet pour des arbres manipulés génétiquement : peupliers, pins, eucalyptus entre autres.

 

C’est ce qu’a révélé une étude effectuée à l’Office européen des brevets (OEB) à Munichpar l’ONG « Coordination contre les méfaits de Bayer ». L’association s’est penchée sur les demandes d’agrément déposées par Bayer au cours des 20 dernières années.

 

Il en ressort que l’entreprise détient 206 des 2000 brevets accordés en Europe à des plantes transgéniques, ce qui confère à Bayer la première place, devant Dupont, Basf, Syngenta et Monsanto.

 

Le premier fournisseur mondial de semences transgéniques est de loin la firme Monsanto. L’entreprise a racheté des dizaines de petits producteurs et sélectionneurs de semences, ce qui lui a permis de s’attribuer 27% du marché des semences.

Pour les herbicides aussi la firme US est en tête : 95% du soja génétiquement modifié et 75% de l’ensemble des plantes transgéniques (coton, maïs) sont résistantes au glyphosate (commercialisé sous le nom de Roundup), le pesticide-phare de Monsanto.

 

Des études indiquent que ce produit peut être tératogène et cancérigène. Le nombre d’agriculteurs et travailleurs agricoles intoxiqués croît sans cesse, surtout en Amérique latine. Et à l’inverse de ce que promettait l’industrie agro-alimentaire, l’introduction de plantes transgéniques, loin de réduire l’usage des pesticides, l’a constamment accru. Il est donc tout à fait justifié de concentrer les critiques sur Monsanto.


Via Pascal Faucompré
Bee Api?'s insight:

add your insight...

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Etats Unis-L’Aphis veut une évaluation environnementale approfondie de cinq OGM avant commercialisation

Etats Unis-L’Aphis veut une évaluation environnementale approfondie de cinq OGM avant commercialisation | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Dow AgroScience avait déposé trois dossiers : celui du maïs DAS-40278-9, tolérant les herbicides à base de 2,4-D et les inhibiteurs d’ACCase ; celui du soja DAS-44406-6 tolérant les herbicides à base de 2,4-D, de glyphosate et de glufosinate ; et celui du soja DAS-68416-4 tolérant les herbicides à base de 2,4-D et de glufosinate. Monsanto en avait déposé deux : celui du coton MON88701-3 tolérant les herbicides à base de dicamba et de glufosinate ; et celui du soja MON 87708 tolérant les herbicides à base de dicamba.


Aucun de ces cinq dossiers n’a convaincu le service de régulation des biotechnologies (Aphis), du ministère de l’Agriculture. Ce dernier a considéré qu’une décision d’autorisation pour la culture et l’alimentation pourrait « affecter de manière significative l’environnement des humains », et a donc ordonné la conduite d’une évaluation approfondie de ces impacts.

Les réactions à cette annonce ont été nombreuses

Pour Monsanto, cette décision est « inattendue », mais l’entreprise explique qu’elle coopérera avec l’Aphis pour conduire cette évaluation, notant néanmoins que cette coopération se fera afin « de finaliser cette procédure aussi vite que possible ». De son côté, Dow Agroscience a également annoncé un travail conjoint avec le ministère afin d’aboutir à une « autorisation commerciale le plus tôt possible ».

 

La réaction la plus franche a manifestement été laissée à la charge de l’organisation des industries de biotechnologie. Sa vice-présidente, Cathleen Enright, s’est déclarée « déçue de cette décision » qui « établit un mauvais précédent pour les futures évaluations » de PGM. Et de se plaindre des délais de traitement des dossiers, de la lourdeur du système d’autorisations étasunien et de son caractère imprévisible.

 

Des critiques finalement équivalentes à celles formulées à l’encontre de l’Union européenne, qui pourtant cite souvent les États-Unis en exemple.


A l’inverse, le Center for Food Safety (CFS, le Centre pour la sécurité alimentaire), une ONG opposée aux OGM, s’est réjoui de cette décision qui, selon lui, correspond à une évaluation adaptée aux « risques sanitaires et environnementaux que posent les cultures GM résistantes aux herbicides à base de 2,4-D et Dicamba »


Bee Api?'s insight:

add your insight...

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Projection-débat du film "Des abeilles et des hommes" le mercredi 20 février 2013 - Ministère de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt

Projection-débat du film "Des abeilles et des hommes" le mercredi 20 février 2013 - Ministère de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Mercredi 20 février 2013, à l’occasion de la première du film "Des abeilles et des hommes", dont le ministère de l’agriculture est partenaire officiel, se tiendra une projection-débat en présence de Stéphane Le Foll, ministre de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt, et de Markus Imhoof, réalisateur du film.


Ouvert à tous, cet événement spécial se tiendra à 20h00 à l’UGC Ciné Cité Bercy (2 Cour St Emilion, 75012 Paris).

La projection (20h00) sera précédée de la présentation d’une ruche (sous plexiglas) installée par Apiterra dans le hall du cinéma (19h45) et sera suivie d’un échange avec la salle en présence du ministre et du réalisateur.

Réservation et achat des places dès lundi 18 février auprès du cinéma : http://www.ugc.fr/cinema.html?code=BERCY

Le ministère de l’agriculture partenaire du film "Des abeilles et des hommes" :

Entre 50 et 90% des abeilles ont disparu depuis quinze ans. Cette épidémie, d’une violence et d’une ampleur phénoménale, est en train de se propager de ruche en ruche sur toute la planète. Markus Imhoof, réalisateur du film "Des abeilles et des hommes" a ainsi parcouru la planète à la rencontre des femmes et des hommes qui travaillent au quotidien avec les abeilles et qui font tous le même constat : l’Apis millefera disparaît sans que l’on sache vraiment pourquoi.


Retrouvez toutes les informations sur le film "Des abeilles et des hommes" sur le site de JOUR2FETE : http://jour2fete.com/index.php/film...

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

OGM : comment mettre fin à l'irresponsabilité organisée ? - Rue89

OGM : comment mettre fin à l'irresponsabilité organisée ? - Rue89 | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

 

Le Pr Séralini tonne :

 

« Nous ne parviendrons pas à apaiser le débat sans mettre sur la table l’ensemble des analyses qui ont permis l’autorisation de ces produits. »

 

Imaginez que les entreprises pharmaceutiques empêchent des chercheurs d’évaluer les effets secondaires de leurs médicaments au motif qu’ils sont protégés par le « secret industriel » d’un brevet, le scandale serait assuré. Pourtant, dans l’évaluation sanitaire des OGM et des pesticides, c’est la norme.

 

99% des substances chimiques non évaluées

 

C’est-à-dire les résultats primaires des expériences de toxicologie menées par des laboratoires privés à la demande des entreprises de biotechnologie, et dont seules les conclusions finales sont communiquées lors des demandes d’autorisation.

more...
No comment yet.
Rescooped by Bee Api? from Toxique, soyons vigilant !
Scoop.it!

Monsanto, un demi-siècle de scandales sanitaires

Monsanto, un demi-siècle de scandales sanitaires | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

INFO


La condamnation, lundi 13 février 2012, du géant américain de l’agroalimentaire Monsanto, poursuivi par un petit agriculteur charentais intoxiqué par un herbicide, est une première en France. A l’échelle de l’histoire de la multinationale, centenaire, cette condamnation ne constitue qu’une péripétie judiciaire de plus dans un casier déjà très chargé.

 

PCB, agent orange, dioxine, OGM, aspartame, hormones de croissance, herbicides (Lasso et Roundup)... nombre de produits qui ont fait la fortune de Monsanto ont été entachés de scandales sanitaires et de procès conduisant parfois à leur interdiction. Mais rien n’a jusqu’ici freiné l’irrésistible ascension de cet ancien géant de la chimie reconverti dans la biogénétique et passé maître dans l’art du lobbying.

(...)


Via Pascal Faucompré
more...
Bee Api?'s comment, May 1, 2012 1:43 AM
Merci ¨Pascal, pas oublier les masques et les gants sur ce scoop.it didonque :o)
Pascal Faucompré's comment, May 1, 2012 2:02 AM
Vaudrait mieux surtout être sourd et aveugle :( Qu'est-ce qu'on va laisser à nos enfants !
Bee Api?'s comment, May 1, 2012 2:46 PM
C'est vrai que là on commence à cumuler de façon inquiétante, et quid des synergies entre elles de toutes molécules une fois ingérées, on nous parle toujours de dose journalière admissible, pas si simple, trop facile même....
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

La Clau - Le tournesol modifié inquiète en Roussillon - Société

La Clau - Le tournesol modifié inquiète en Roussillon - Société | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Dans les Pyrénées-Orientales, les militants opposés aux organismes génétiquement modifié (OGM) observent avec inquiétude, en plaine du Roussillon, le développement de champs de tournesol mutés, aptes à résister aux herbicides.


Si, dans d'autres régions, des fauchages sauvages sont parfois organisés par les opposants, la méthode douce est déployée en Pays Catalan, au travers d'une conférence scientifique.

 

 

Bee Api?'s insight:

L’annexe 1 B est formelle : La mutagénèse est bien une technique de modification génétique qui donne des OGM. Mais, elle est exclue du champ d’application de la loi européenne. Les obligations d’évaluation, traçabilité, étiquetage, surveillance des OGM ne s’appliquent donc pas aux plantes mutées. Celles-ci suivent donc le circuit classique de réglementation (inscription au catalogue officiel).
Cependant la définition d’un OGM n’est pas uniquement réglementaire, elle est aussi technique, et là, la mutagénèse est bien un OGM sans aucun doute.

http://www.resogm.org/spip.php?article166

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Les OGM cachés

Les OGM cachés | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it
Variétés tolérantes aux herbicides, des OGM cachés dans les champs français?

Aspergées d’herbicides, ces plantes ne périclitent pas :  maïs, soja, blé, colza, tournesol, betterave, riz, chicorée/endive… Il existe pour toutes ces cultures des variétés tolérantes aux herbicides (VTH). Sont-elles des organismes génétiquement modifiés? Non, répond le droit européen.

 

Oui, répondent 10 associations et syndicats d’agriculteurs, qui s’inquiètent du développement en France de «colzas et tournesols tolérants aux herbicides», qu’ils considèrent comme des «OGM cachés». «Les seules informations disponibles sur les surfaces cultivées en France indiquent que ces VTH représentaient 10% des cultures de tournesol en 2011 et plusieurs centaines d’hectares de colza fleuri en 2013», a calculé la Confédération paysanne, qui appelle Stéphane Le Foll à s’opposer à leur développement et à protéger l’environnement face à ces cultures.

 

Bien que la mutagenèse soit considérée comme une méthode de modification génétique par la directive européenne de 2001, rappellent l’Inra et le CNRS, «les variétés obtenues par cette technique sont exclues de son champ d’application, et sont donc soumises aux mêmes procédures d’évaluation que les variétés issues de l’amélioration variétale conventionnelle».


La Confédération paysanne s’inquiète de «l’impact de ces plantes sur l’environnement: biodiversité, résistance aux herbicides, contamination génétique, qualité de l’eau». Par ailleurs, les organisations et syndicats agricoles s’interrogent «sur la pertinence de modifier le génome du colza pour lui permettre de tolérer des herbicides de la même famille que ceux utilisés dans les céréales, ce qui empêchera, notamment, de détruire ses repousses dans le blé qui lui succédera dans la rotation». Près d’un mois après la méta-analyse réalisée par l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) sur l’enjeu sanitaire attaché aux expositions professionnelles et générales des populations aux pesticides, les organisations pointent «les dangers sanitaires inhérents à l’utilisation d’herbicides, non seulement pour les utilisateurs mais aussi pour ceux qui consomment des aliments contenant des pesticides».

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

OGM : la menace des « super mauvaises herbes » s’amplifie

OGM : la menace des « super mauvaises herbes » s’amplifie | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Cinq mille hectares de culture de soja transgénique ont été abandonnés par les agriculteurs en Géorgie, et 50.000 autres sont gravement menacés par une mauvaise herbe impossible à éliminer, tandis que le phénomène s'étend à d'autres états. La cause : un gène de résistance aux herbicides ayant apparemment fait le grand bond entre la graine qu’il est censé protéger et l’amarante, une plante à la fois indésirable et envahissante…


En 2004, un agriculteur de Macon, au centre de la Géorgie (à l'est des Etats-Unis), applique à ses cultures de soja un traitement herbicide au Roundup, comme il en a l’habitude. Curieusement, il remarque que certaines pousses d’amarantes (amarante réfléchie, ou Amarantus retroflexus L.), une plante parasite, n’en semblent pas incommodées… Pourtant, ce produit est élaboré à partir de glyphosphate, qui est à la fois l’herbicide le plus puissant et le plus utilisé aux Etats-Unis.

Depuis, la situation a empiré. Actuellement, et rien qu’en Géorgie, 50.000 hectares sont atteints et nombre d’agriculteurs ont été contraints d’arracher leurs mauvaises herbes à la main… quand c’est possible, considérant l’étendue des cultures. A l’épicentre du phénomène, 5.000 hectares ont été tout simplement abandonnés.

Comment en est-on arrivé là ?


Tous les champs victimes de cette envahissante mauvaise herbe avaient été ensemencés avec des graines Roundup Ready, produites par la société Monsanto. Celles-ci comportent une semence ayant reçu un gène de résistance au Roundup, un herbicide également produit par Monsanto. L’argument publicitaire de la firme repose sur le moindre coût représenté par le traitement d’une culture ainsi protégée contre un herbicide total auquel elle est devenue insensible, plutôt que de l’application d’un herbicide sélectif, plus cher à l’achat.

Selon un groupe de scientifiques du Centre for Ecology and Hydrology, organisation britannique à Winfrith (Dorset), il y aurait eu transfert de gènes entre la plante OGM et certaines herbes indésirables, comme l’amarante. Bien que considéré comme très faible car n’ayant jamais été détecté lors d’essais, le risque ne serait cependant pas nul.

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Pour la Science - Actualité - Amphibiens : la mort par les pesticides

Pour la Science - Actualité - Amphibiens : la mort par les pesticides | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

 

Selon une étude germano-suisse, l'impact des pesticides sur les grenouilles et autres amphibiens est alarmant et sous-estimé.

(...)

Pour les fongicides Headline et Captan Omya administrés à la dose recommandée, la mortalité résultante des grenouilles était de 100 pour cent. Des niveaux importants de mortalité, allant de 40 à 60 pour cent, ont été obtenus avec les autres produits commerciaux testés à la même dose.

 

C. Brühl et ses collègues ont aussi montré que les additifs contenus dans le produit peuvent changer la donne : le Headline, à base de pyraclostrobine et qui contient 67 pour cent de naphta (un solvant), est bien plus toxique qu'une formulation de pyraclostrobine où la proportion de naphta est inférieure à 25 pour cent. À cette formulation est en effet associée une mortalité de 20 pour cent seulement, tant pour la dose nominale que pour la dose dix fois supérieure.

 

La mise en évidence de mortalités aussi importantes dans un groupe d'animaux vertébrés, dues à des pesticides disponibles dans le commerce, étonne : on aurait pu penser que l'amélioration des tests de toxicité et des procédures d'autorisation de mise sur le marché avait fini par écarter le risque de commercialiser des produits ayant de tels effets délétères. Mais contrairement aux oiseaux et aux mammifères, les amphibiens ne font pas partie des tests imposés pour l'homologation d'un produit pesticide. Or les amphibiens ont une peau très perméable, qui les rend beaucoup plus vulnérables aux polluants.

 

 

more...
No comment yet.
Rescooped by Bee Api? from Toxique, soyons vigilant !
Scoop.it!

Monsanto entre dans sa période de « Vaches maigres »

Monsanto entre dans sa période de « Vaches maigres » | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

INFO

Après avoir impunément massacré et pillé la Planète, le géant Monsanto essuie quelques revers bien mérités. La firme a fait l’objet de poursuites à plusieurs reprises au cours des dix dernières années mais qui se sont souvent soldées par une entente à l’amiable. Et trop souvent, Monsanto qui a osé poursuivre des agriculteurs pour vol de semences brevetées s’en est tiré sans aucun problème. Mais comme l’enseigne La Bible : « Après les vaches grasses, les vaches maigres ».

(...)


Via Pascal Faucompré
more...
Bee Api?'s comment, May 19, 2012 4:01 PM
D'un scoop.it à l'autre ;o))
Pascal Faucompré's comment, May 19, 2012 4:03 PM
ça mérite d'être multi-diffusé ;-)