Abeilles, intoxications et informations
98.9K views | +11 today
Follow
Abeilles, intoxications et informations
Articles pertinents sur les problématiques des mortalités et disparitions des abeilles
Curated by Bee Api?
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

L'AMM des pesticides aux mains de l'Anses - Natura Sciences

L'AMM des pesticides aux mains de l'Anses - Natura Sciences | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

 

L'autorisation de mise sur le marché des pesticides sera transféré à l'Anses en juillet 2015. L'UNAF veut la révision d

Depuis 2006, l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) n’émettait qu’un avis sur les dossiers d’autorisation de mise sur le marché (AMM) des pesticides soumis par les industriels ; la décision d’autorisation ou non de ces produits était prise par le Ministère de l’Agriculture. Suite à la loi du 13 octobre 2014 d’Avenir pour l’agriculture, l’alimentation et la forêt, l’Anses aura en charge l’ensemble de ces missions à partir du 1er juillet 2015.

Créer une séparation pour assurer l’indépendance

Suite aux différents drames sanitaires qu’a connu la France, la pierre angulaire du système décidé pour protéger la santé publique et l’environnement a été la dissociation du gestionnaire et de l’évaluateur. Pour les pesticides, l’évaluation a été confiée à l’Anses en 2006, la décision d’AMM restant aux mains du ministre chargé de l’agriculture. Ce transfert à nouveau en une même main de l’évaluation et du gestionnaire interroge différents acteurs du monde agricole.

« C’est un non-sens de la rigueur juridique », assure Maître Bernard Fau, Avocat à la Cour de Paris et Avocat de l’Union Nationale de l’Apiculture Française (UNAF). « L’Anses va être obligée de prendre des postures très difficiles pour créer en son sein une dissociation artificielle entre ceux qui vont évaluer, ceux qui vont décider et ceux qui vont traiter les évaluations en cours… », prévient-il. En effet, pour mener à bien la gestion des AMM, l’Anses va créer une direction séparée de sa direction de l’évaluation des risques. L’Agence espère ainsi assurer l’indépendance des deux activités en toute transparence.

u dispositif de consultation publique
more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Lutte contre le frelon asiatique. L'incompréhension des apiculteurs

Lutte contre le frelon asiatique.  L'incompréhension des apiculteurs | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it
Dans un courrier, Denis Jaffré, administrateur d'AAAFA (Association action anti frelon asiatique) demande au préfet du Finistère de le « sanctionner personnellement pour usage illicite d'une substance active non homologuée biocide pour protéger les abeilles, les pollinisateurs et surtout la santé des hommes ». Pour détruire les nids de frelons asiatiques, l'apiculteur utilise, sans autorisation, du soufre, produit qui a « un effet foudroyant sans engendrer d'effets indésirables sur l'environnement ». Mais ce SO2 est toujours interdit. « On demande à la filière apicole exsangue de faire une demande d'AMM (autorisation de mise sur le marché) coûteuse pour le soufre, alors que la filière agricole n'a jamais financé la moindre AMM pour un pesticide ! ».
Promesse du ministre Par ce courrier, Denis Jaffré épingle « l'inexistence de la lutte coordonnée contre le frelon asiatique » et s'interroge : « Pourquoi n'y a-t-il pas de dispositif d'État pour lutter contre le frelon comme cela existe pour lutter contre des espèces envahissantes telle la tortue de Floride. Qu'est-ce qui bloque la décision gouvernementale de classement du frelon en danger sanitaire de 1re catégorie, comme nous l'a promis le ministre de l'Agriculture au salon de l'Agriculture, le 25 février dernier ?

 

 

more...
No comment yet.
Rescooped by Bee Api? from La parole de l'arbre
Scoop.it!

Ecocide, épisode 5 : pesticides, la fabrique infernale

Ecocide, épisode 5 : pesticides, la fabrique infernale | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Pesticides, la fabrique infernale

Sur le bidon blanc en plastique, les deux petits logos de couleur orange ne laissent aucun doute : « Toxico » et « Peligroso para el medio ambiente » (« dangereux pour l’environnement »). Un avertissement supplémentaire, bien visible, précise que ce fongicide destiné à l’agriculture est particulièrement nocif pour les « mujeres embarazadas » (« femmes enceintes »). La carbendazime, substance active du Maypon Flow (de la marque Cheminova), est strictement interdite en France : elle est non seulement dangereuse pour l’environnement, mais peut provoquer des altérations génétiques.

Nous venons pourtant, ce 6 février, d’en acheter un bidon à Figueras, en Espagne, à une trentaine de kilomètres de la frontière du Perthus. Le magasin Saiga nous l’a vendu – 11,80 euros le litre – sans ignorer qu’il était prohibé de l’autre côté de la frontière et nous l’avons rapporté en toute quiétude en France. Nous aurions pu en acheter dix fois plus, à condition de prévenir à l’avance. « Certains agriculteurs, pour la vigne, les céréales, les fruitiers, viennent de loin, en camion, et en emportent des palettes entières ; j’en ai même vu venir des Pays de la Loire ou de Haute-Savoie », précise au Monde Daniel Bouix, apiculteur, animateur du Collectif alternatives aux pesticides 66


Via Christian Allié
more...
Christian Allié's curator insight, February 23, 2015 5:01 AM

............ """"""""""""""""""""""""""""""""""""""""............

 

[ ... ]

..........

Au royaume de la contrefaçon, les autorités chinoises interviennent parfois. Il faut alors fournir la preuve de la fabrication d’une molécule, sous brevet, identifier la société qui produit, cibler l’intermédiaire, dont la raison sociale change régulièrement au bout de quelques mois, et éventuellement le transporteur. « La fabrication d’une substance active, souvent en Chine, ne constitue pas une infraction en soi, c’est ce qu’on en fait ensuite qui peut être illégal, précise le colonel Bruno Manin, à la tête de l’Oclaesp. Le produit contrefait, c’est d’abord une affaire de business, d’argent. Mais il peut être moins bien fait et représenter un danger pour la santé publique ou la pollution des sols. »

 

C’est sur ce point qu’insistent les représentants de l’industrie chimique, Syngenta, Bayer, BASF, Monsanto… « Toute contrefaçon a un impact sur les entreprises, mais la problématique n’est pas la même que pour des sacs à main. Il y a un encadrement précis, au niveau sanitaire et environnemental, plaide Eugenia Pommaret, la directrice générale de l’Union des industries de la protection des plantes (UIPP). Si des produits contrefaits arrivent sur le marché, cela signifie qu’ils ont échappé à toute évaluation. Au mieux, il peut y avoir un impact sur les cultures, qui sont grillées. Plus grave, le produit fait courir un risque à l’agriculteur et au consommateur. »


[ ... ]....... 

Notre nouvel objectif est Odessa. Le premier port ukrainien, ancienne base navale russe et port franc depuis janvier 2000, est souvent présenté comme une porte d’entrée facile pour le trafic de pesticides à destination de l’Europe. La guerre qui sévit dans l’est du pays et les changements fréquents à la tête des administrations compliquent la tâche pour obtenir les autorisations afin de pénétrer dans la zone internationale. A proximité des majestueux escaliers Richelieu immortalisés dans Le Cuirassé « Potemkine » de Sergueï Eisenstein (1925), des dizaines de kilomètres de quais accueillent des conteneurs manipulés par des grues. Dans le froid glacial de janvier, il faut guetter l’arrivée des navires. Mais les autorités changent d’avis et ne souhaitent plus que l’on s’approche des chargements.

 

Avec la complicité d’Artiom Tychenko, du département de la propriété intellectuelle pour l’ensemble de la région, nous découvrons différents systèmes de surveillance. Chaque conteneur, aussitôt chargé sur un camion, doit passer un contrôle de radioactivité puis la pesée ; il peut être ouvert et son contenu vérifié. Des camions scanners, alignés sur l’immense parking où patientent une centaine de semi-remorques, peuvent aussi être utilisés.

[ ... ]


En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/planete/visuel/2015/01/24/ecocide-episode-1-le-bois-qui-saigne_4527270_3244.html#58WCmSuj44zde7R0.99
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

La folie des néonicotinoïdes | Confédération Paysanne

La folie des néonicotinoïdes | Confédération Paysanne | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Les néonicotinoïdes et le fipronil sont des molécules insecticides extrêmement toxiques, cinq à dix mille fois plus toxique que le DTT pour les abeilles. Certaines ont des durées de vie très longues : il faut neuf mois pour que la moitié de l'imidaclopride, insecticide présent au semis en enrobage de semences, soit dégradé dans le champ. Et encore neuf mois pour qu'une moitié de cette moitié – le quart donc – le soit à son tour. Du coup, il en reste forcément quand on en remet une couche avec le semis suivant, et ça s'accumule. Par ailleurs, ces insecticides sont solubles dans l'eau. Ils passent des semences qu'ils enrobent dans la sève de la plante qui est ainsi protégée longtemps de ses ravageurs. Mais on les retrouve aussi dans toutes les parties végétales de la plante, y compris les fleurs, le nectar et le pollen dont se nourrissent les pollinisateurs. Restant majoritairement dans le sol, ils passent ensuite dans l'eau par le lessivage des sols et finissent par contaminer les eaux de surface et les eaux profondes.

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Insolite au Sénat. Joël Labbé tombe la cravate pour montrer sa colère

Insolite au Sénat. Joël Labbé tombe la cravate pour montrer sa colère | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

En colère après le rejet par ses collègues de sa résolution en faveur de l’interdiction d’insecticides mortels pour les abeilles, Joël Labbé, ancien maire de Saint-Nolff et désormais sénateur du Morbihan a tombé la cravate en pleine séance, ce mercredi 4 février. Une entorse majeure au protocole, qui impose son port au Sénat !

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Pesticides : le Sénat examine une résolution défendant l’interdiction des néonicotinoïdes

Pesticides : le Sénat examine une résolution défendant l’interdiction des néonicotinoïdes | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Les sénateurs doivent examiner, le 4 février en soirée, la proposition de moratoire sur les pesticides de la famille des néonicotinoïdes, portée par le sénateur écologiste Joël Labbé. Si le texte était adopté, il faudrait encore que le gouvernement le relaie auprès de Bruxelles. Par ailleurs, le ministère de l'Agriculture a présenté le 30 janvier un plan "Ecophyto 2" repoussant à 2025 l'objectif de réduire les pesticides de 50%.

Admirateur des vers de terre, auxquels il rendait un vibrant hommage lors de la troisième Conférence environnementale (fin novembre 2014), Stéphane Le Foll devrait en toute logique soutenir l’interdiction d’une famille de pesticides particulièrement ravageuse pour ces invertébrés, que Joël Labbé a défendue devant la presse, le 29 février au Sénat.

 

Bannir ces « poisons »

L’élu (EE-LV) du Morbihan soumettra à la Haute assemblée, le 4 février, une résolution proposant un moratoire européen sur les néonicotinoïdes, insecticides associés à l’effondrement des colonies d’abeilles(1). Ces pesticides sont aussi très toxiques pour la faune des sols, dont le « camarade » ver de terre, cet inlassable laboureur dont le ministre de l’Agriculture faisait l’éloge, le 27 novembre dernier. Une telle mesure nécessiterait l’intervention du gouvernement français auprès de la Commission européenne.

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Le premier groupe coopératif agricole français se lance dans la production de pesticides

Le premier groupe coopératif agricole français se lance dans la production de pesticides | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it
Un modèle agricole verrouilléPour de nombreux agriculteurs et agronomes, baisser la consommation de produits phytosanitaires nécessite un changement radical de système de cultures: le choix des variétés doit être lié à la résistance aux parasites plus qu’à la productivité, les rotations de culture doivent être réintroduites pour limiter le développement des mauvaises herbes et des maladies, etc.

Or, le modèle agricole est figé, notamment à cause de l’intégration très forte de toutes les étapes de la filière au sein des coopératives. Des filières alternatives ont du mal à émerger.

En investissant dans la production des produits chimiques, la coopérative In Vivo conforte évidemment leur place dans la filière agricole. Mais elle contribue aussi à verrouiller le système. Les pesticides et autres produits chimiques semblent avoir de beaux jours devant eux.

 

Le gouvernement livrera la nouvelle version du plan Ecophyto ce 30 janvier. Soit il proposera un autre modèle agricole, soit il abandonnera l’objectif de réduire les pesticides de 50% à l’horizon 2018.

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

TTIP: bientôt plus de pesticides dans nos assiettes? - Journal de l'environnement

TTIP: bientôt plus de pesticides dans nos assiettes? - Journal de l'environnement | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Avec le partenariat transatlantique de commerce et d’investissement (TTIP) en cours de négociation entre les Etats-Unis et l’Union européenne (UE), celle-ci devrait probablement être plus indulgente quant à la présence de pesticides dans les aliments. C’est ce que révèlent des documents publiés mercredi 7 janvier par la Commission européenne.

Les craintes des associations semblent bien fondées: avec le TTIP, qui vise à aplanir toute entrave commerciale entre les Etats-Unis et l’UE, la sécurité des aliments de ce côté-ci de l’Atlantique pourrait en prendre un sacré coup. Du moins avec les pesticides, pour lesquels l’UE emploie des limites maximales de résidus très inférieures à celles des Etats-Unis.

Selon des documents de négociation rendus publics mercredi par la Commission européenne, cédant ainsi aux demandes de transparence, l’UE propose aux Etats-Unis que «les tolérances et les limites maximales de résidus [LMR] adoptées par la commission du Codex Alimentarius soient appliquées par les deux parties après l’entrée en vigueur de l’accord,  sans délai excessif»

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Les pollinisateurs en déclin depuis le 19ème siècle - Journal de l'environnement (Abonnement)

Les pollinisateurs en déclin depuis le 19ème siècle - Journal de l'environnement (Abonnement) | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

La raréfaction des abeilles et d’autres pollinisateurs est souvent perçue comme un phénomène récent, datant au plus de quelques décennies. A tort, révèlent Jeff Ollerton, biologiste à l’université de Northampton, et ses collègues: selon le registre de la BWARS [1], qui recèle près de 495.000 observations d’espèces britanniques d’abeilles et de guêpes depuis le milieu du 19ème siècle, ce déclin est bien plus ancien.

D’après l’analyse des 23 disparitions d’espèces britanniques recensées par le BWARS, une première phase de déclin survient dès la fin du 19ème siècle: entre 1874 et 1928, on compte 0,96 espèce éteinte par décennie, contre 0,21 pour la période 1850-1874. Les chercheurs y voient l’effet d’un usage massif de guano d’Amérique du Sud, puis d’engrais de synthèse, qui ont permis une moindre rotation des cultures.

Une accélération à la fin des années 1920

Mais c’est sur la période 1928-1958 que les pollinisateurs ont le plus souffert, avec un taux d’extinction s’élevant à 3,46 espèces par décennie. «Cet effet peut être attribué à l’intensification de l’agriculture après la première guerre mondiale, ainsi que pendant et après la deuxième guerre mondiale», expliquent les chercheurs.

 

 

more...
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

guadeloupe : L'Association des Apiculteurs de Guadeloupe, au secours de l'abeille Mélipone

guadeloupe : L'Association des Apiculteurs de Guadeloupe, au secours de l'abeille Mélipone | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

 

Selon les spécialistes, la Guadeloupe se distingue des autres îles des Antilles.

Selon les spécialistes, la Guadeloupe se distingue des autres îles des Antilles. Mis à part l’abeille élevée par les apiculteurs, notre archipel abrite une vingtaine d'autres espèces, toutes sauvages dont une intéresse particulièrement nos apiculteurs. Ils tentent d'éviter son extinction.

La Guadeloupe est exceptionnellement riche en matière d'abeilles. On y dénombre au moins 20 espèces sauvages différentes.


L'exception

Les espèces sauvages vivant en Guadeloupe sont solitaires, sauf une toute petite abeille, de la famille des Mélipones. Elle développe des semblants de colonies. Présente depuis l’époque pré- colombienne, c’est une abeille endémique de Guadeloupe.

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

L'Anses relaye deux études sur l'exposition des enfants aux pesticides

L'Anses relaye deux études sur l'exposition des enfants aux pesticides | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Quelle est l'exposition environnementale et alimentaire des jeunes enfants aux résidus de pesticides ? Ce sujet a été à l'origine de crispations cet été lors de la préparation de la loi d'Avenir pour l'agriculture : Ségolène Royal avait alors annoncé "une interdiction des épandages de produits phytosanitaires « à moins de 200 mètres des écoles »".

Au final, la loi n'a retenu que la mise en place de mesures de protection près des lieux sensibles (écoles, hôpitaux, etc.) : "des haies, des équipements pour le traitement ou des dates et horaires de traitement permettant d'éviter la présence de personnes vulnérables".

Dans son dernier bulletin de veille scientifique, l'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) vient alimenter le débat à travers la présentation de deux études : l'une se penche sur l'exposition d'écoles d'Afrique du Sud situées à proximité de vignobles et la seconde tente d'évaluer la contribution de certains aliments à l'exposition de jeunes enfants.

Si l'Agence souligne dans son analyse "la difficulté de documenter les sources d'exposition aux pesticides" du fait de leur "présence ubiquiste (…) dans l'environnement et au nombre élevé de molécules mises sur le marché", elle relève toutefois les apports documentaires de ces deux études.

more...
Eugene Louicius M.'s curator insight, December 2, 2014 10:57 AM

Attention, les enfants! Enfants et pesticides ne riment pas 

Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Evaluation des pesticides : l'industrie a toujours la main - Terra eco

Evaluation des pesticides : l'industrie a toujours la main - Terra eco | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Une étude réalisée par l’ONG européenne Pesticides Action Network (PAN) et l’association française Générations futures montre « l’hypocrisie à l’œuvre » dans les évaluations des risques des pesticides avant leur mise sur le marché. Institutions européennes, Etats membres et industriels ignorent les travaux issus de la recherche publique et ce, malgré la réglementation européenne en place.

Les études de toxicité financées par les industriels ont longtemps été les seules utilisées pour arbitrer les conditions de la commercialisation des produits. Mais depuis 2009, le règlement européen sur les pesticides exige que toutes les études existantes soient prises en compte. Cette mesure votée par le Parlement européen cherchait à faire de la place aux travaux de la recherche publique, universitaires compris, dans l’évaluation des risques.

23% des études universitaires citées

En réalité, rien n’a changé, selon PAN. Sans que la puissance publique s’en émeuve. Les Etats membres valident les dossiers présentés par l’industrie, même si les sources références sont incomplètes. 23% seulement des études universitaires réalisées ont ainsi été citées dans les sept demandes d’homologation analysées par l’étude de PAN et Générations futures. Et, lorsqu’elles sont mentionnées, les études publiques indépendantes ne sont jamais utilisées pour l’avis final. Le diable se cache dans les détails : la pertinence des études scientifiques est notée selon un barème établi par l’industrie elle-même.

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

ETATS-UNIS – Une gestion des essais en champs d'OGM peu rigoureuse - Inf'OGM

ETATS-UNIS – Une gestion des essais en champs d'OGM peu rigoureuse  - Inf'OGM | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it
Monsanto en tête des incidents

Parmi les incidents listés sur le site de l’Aphis se trouve un cas anonyme impliquant des pommiers. Il s’agit en fait de l’entreprise Gebbers Farms, qui avait réalisé un essai en champs de pommier transgénique dans l’état de Washington et qui a reçu une amende de 15 242 euros fin 2013. Cet essai ne respectait pas les distances d’isolement fixées par la législation car implanté à moins de 31 mètres de pommiers non transgéniques. Bill Lambrecht, journaliste à Hearst Newspaper, nous renseigne un peu mieux que l’Aphis qui cite ce cas sans indiquer le nom de l’entreprise, la nature de l’incident ni le montant de l’amende. En revanche, ni la nature de la modification génétique de la pomme, ni l’information concernant une contamination effective ou non des pommiers non GM ne sont données. Bill Lambrecht nous précise que cette amende est une exception sur la période 2010-2014.

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Pourquoi tous les gouvernements échouent à réduire la présence des pesticides

Pourquoi tous les gouvernements échouent à réduire la présence des pesticides | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Entièrement basé sur la bonne volonté, « le plan Écophyto a péché par idéalisme, en misant trop exclusivement sur une approche d’incitation au changement de pratiques », souligne le rapport du député PS de Meurthe et Moselle Dominique Potier, « Pesticides et agro-écologie, les champs du possible » [2]. Joël Labbé, sénateur EELV du Morbihan, est plus sévère : « L’objectif était de diminuer la consommation de phytos de 50%. Très bien. Et puis, au dernier moment, les lobbies agricoles ont fait ajouter un « si possible », qui a tout mis par terre [3] ». Pour Jean-Pierre Fonbastier, agriculteur et membre de la Confédération paysanne, la raison principale de la faillite d’Écophyto est « toute simple » : « Les organismes économiques – coopératives et négoce – n’ont aucun intérêt à ce que le niveau de consommation de produits phytosanitaires se réduise. Il y a une très grosse responsabilité de la filière agricole. »

 

 

more...
Philippe Trendel's curator insight, March 31, 2015 11:31 AM

Plan Ecophyto : inciter ne suffit pas...

Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Quand un lobbyiste de Monsanto refuse de boire un produit qu'il estime "non-dangereux" - Les Inrocks

Quand un lobbyiste de Monsanto refuse de boire un produit qu'il estime "non-dangereux" - Les Inrocks | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Il y a une semaine, le glyphosate, l’un des herbicides les plus vendus au monde – et présent dans des produits de Monsanto – était classé cancérogène “probable chez l’homme” par l’Iarc (Agence internationale de recherche sur le cancer).L’occasion de revoir cette interview musclée diffusée dans une enquête de Spécial Investigation de Canal + en septembre 2014. Le lobbyiste pro-Monsanto Patrick Moore y assure que le glyphosate que l’on trouve à l’intérieur de l’herbicide Roundup, ne présente aucun danger pour l’être humain et peut même être bu. Pourtant, lorsque le journaliste lui propose d’en boire, puisqu’il a la chance d’en avoir à ce moment-là, Patrick Moore refuse. Et s’énerve. “Je ne suis pas un idiot !” s’exclame-t-il avant de partir, en prenant le soin d’insulter le journaliste.

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

« On peut réduire fortement la quantité de pesticides. J'ai réussi ! »

« On peut réduire fortement la quantité de pesticides. J'ai réussi ! » | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Le véritable déclic a lieu en 2005, quand l’agriculteur se retrouve confronté à des problèmes de résistances en tous genres. « Je n’arrivais plus à me débarrasser du vulpin, une mauvaise herbe qui envahissait mes parcelles de blé. Je dépensais jusqu’à 100 € de désherbant par hectare, sans arriver à en venir à bout, se souvient-il. Je ne pouvais plus continuer comme ça. » Il rejoint un groupe de travail sur les méthodes alternatives aux pesticides, animé par l’ingénieur agronome Bertrand Omon de la chambre d’agriculture de l’Eure. La vingtaine d’agriculteurs qui y participent échangent sur leurs difficultés, écoutent les conseils en agronomie de chercheurs et d’ingénieurs agronomes.

Le groupe étudie des principes d’agronomie comme alternatives aux produits phytosanitaires. Ce qui a conduit par exemple Antoine Lambert a repousser la date de semis du blé pour limiter le désherbage. « Les graines de ’mauvaise herbe’, qu’on appelle une adventice, sont présentes dans la terre. Quand on travaille le sol, on les met en condition de germer, indique-t-il. Or, chaque plante a sa période optimale de levée ; pour le vulpin, c’est à la fin de l’été. L’idée, c’est donc de travailler le sol et de semer le blé le plus tard possible, à l’automne, pour être en décalage avec la période optimale de levée du vulpin. » Il observe que cela permet aussi de limiter le recours aux insecticides, puisque les attaques de pucerons sont plus fortes quand on sème dans la chaleur

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Moratoire néonicotinoïdes - Les pour et les contre...

Moratoire néonicotinoïdes - Les pour et les contre... | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

La proposition de résolution écologiste, visant à demander un moratoire sur les insecticides néonicotinoïdes, a été rejetée par les sénateurs, le 4 février. Elle invitait le gouvernement à agir auprès des autorités européennes pour interdire toutes les utilisations de ces substances actives "tant que les risques graves pour la santé humaine, animale et l'environnement ne seront pas écartés".

 

http://www.actu-environnement.com/ae/news/inerdiction-insecticides-neonicotinoides-risques-faune-sante-23796.php4

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Pesticides: un moratoire urgent - Mediapart

Pesticides: un moratoire urgent - Mediapart | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

En votant la loi d'avenir pour l'agriculture, l'alimentation et la forêt, la France s'est engagée dans la transition agro-écologique, pour que notre agriculture puisse nourrir les Français et les Européens avec une nourriture de qualité, exempte de polluants chimiques et contribuant à l'accroissement de la biodiversité et à la préservation des sols.

Il s'agit d'un objectif ambitieux, tant les impératifs quantitatifs ont pu primer par le passé sur les questions environnementales et de santé publique. 

Le Président de la République s'y est d'ailleurs engagé lors de son discours introductif à la conférence environnementale en décembre 2014: « Une grande attention doit être portée sur la situation sanitaire des pollinisateurs, aux impacts des pesticides et des perturbateurs endocriniens. Un moratoire européen concernant trois néonicotinoïdes a été décidé à notre initiative. Je sais qu'il y a d'autres risques et nous irons plus loin. La France portera elle-même ce dossier au plan communautaire. »

Les néonicotinoïdes sont des pesticides systémiques, ils peuvent rester dans la plante tout au long de sa vie et sont extrêmement persistants dans l'environnement, aussi bien les eaux que les sols. 

Ils sont neurotoxiques pour les insectes et les pollinisateurs, mais ils produisent également des effets négatifs sur les oiseaux, les vers de terre, les rongeurs, l'ensemble de la biodiversité des sols et sur le développement du système nerveux humain.

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

50% de pesticides en moins d'ici 2025 ? - Sciences et Avenir

50% de pesticides en moins d'ici 2025 ? - Sciences et Avenir | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

"SI POSSIBLE". Le ministre de l'Agriculture annonce vouloir réduire de moitié l'usage des pesticides en France. Stéphane Le Foll repousse l'objectif de 2018 à 2025, avec un palier intermédiaire du quart en 2020. Une façon d'acter l'échec du plan précédent : Ecophyto avait été lancé après le Grenelle de l'environnement de 2008 par la précédente majorité. Son ambition était de réduire "si possible" de 50% l'usage des pesticides d'ici à 2018. À l'arrivée, un bide, puisque l'utilisation de produits chimiques en agriculture a progressé de 5% par an en moyenne entre 2009 et 2013.

 

 

more...
No comment yet.
Rescooped by Bee Api? from Planete DDurable
Scoop.it!

Ecophyto: une deuxième version vouée à l’échec? - Journal de l'environnement

Ecophyto: une deuxième version vouée à l’échec? - Journal de l'environnement | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Après le constat d’échec dressé le 23 décembre par le rapport du député socialiste Dominique Potier, le ministre de l’agriculture Stéphane Le Foll avait promis de redresser la barre, avec un nouveau plan Ecophyto plus ambitieux prévu pour le 30 janvier. Pour rappel, alors qu’Ecophyto 1 ciblait une réduction de moitié de l’usage des pesticides entre 2008 et 2018 «si possible», celui-ci a augmenté de 5% en moyenne entre 2009 et 2013.

 

Urgence accrue

Sept ans après le premier plan Ecophyto, les études scientifiques démontrant les effets nocifs des pesticides se sont accumulées, dont l’expertise collective de l’Inserm[1] publiée en juin 2013 énumérant les effets à long terme sur la santé, y compris à de faibles doses. Autant de résultats inquiétants qui ont intensifié les attentes des ONG en faveur d’une politique volontariste de réduction. «L’urgence d’agir est encore plus importante aujourd’hui. Les effets sur la santé humaine sont démontrés. On sait aussi que les pesticides ont réduit à 25% les colonies d’abeilles nécessaires au bon fonctionnement des écosystèmes, et que 93% des cours d’eau français sont contaminés», alerte Matthieu Orphelin, porte-parole de la Fondation Nicolas Hulot (FNH), lors d’une conférence de presse organisée ce 27 janvier à Paris.

 

Des objectifs revus et corrigés

Si tous les dispositifs ne sont pas encore arbitrés, FNH croit savoir que l’objectif de réduction de moitié sera reporté de 2018 à 2025 avec un objectif intermédiaire de 25% en 2020. Soit une trajectoire conforme aux recommandations du rapport Potier. Cette baisse devrait s’accompagner d’une hausse à 20% de la surface agricole utile (SAU) en bio d’ici 2020 (contre à peine 4% aujourd’hui), et du déploiement du réseau des fermes Dephy (2.000 fermes aujourd’hui ont pu réduire l’usage des pesticides de 12% entre 2012 et 2013).


Via Hubert MESSMER @Zehub on Twitter
more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Champignons et bactéries donnent leur parfum aux fleurs et permettent leur pollinisation.

Champignons et bactéries donnent leur parfum aux fleurs et permettent leur pollinisation. | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Dans une étude publiée par Nature Scientific Reports, des chercheurs du Centro de Investigacion Ecologica y Applicaciones Forestales (CREAF) ont montré que le parfum des fleurs dépend largement de la présence de champignons et bactéries sur leur surface.

Pour ce faire, ils se sont intéressés aux terpénoïdes, cette famille de composés chimiques aux propriétés aromatiques qui donnent leur identité olfactive aux plantes. Les terpénoïdes font partie de ce que l'on appelle les métabolites secondaires, c'est-à-dire qui n'interviennent pas directement dans le développement de la plante, mais plutôt dans son interaction avec l'environnement. En l'occurrence, l'émission de ces terpénoïdes joue un rôle clef en permettant aux plantes, par le parfum qu'elles diffusent, d'attirer les insectes pollinisateurs.


En outre, cette étude tend à montrer que les pesticides et fongicides avec lesquels sont traitées les plantes cultivées pourraient avoir un effet négatif, en altérant les messages chimiques parfumés adressés par les plantes aux insectes dont dépend leur pollinisation.

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Terre d'actu - Emploi des phytosanitaires : la Région Limousin vote une motion qui ne passe pas chez les agriculteurs

Terre d'actu - Emploi des phytosanitaires : la Région Limousin vote une motion qui ne passe pas chez les agriculteurs | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Le débat sur l’emploi des phytosanitaires en Agriculture est au cœur d’une motion adoptée le 14 octobre dernier par l’assemblée plénière de la Région Limousin. Cette motion « relative à la programmation pluriannuelle de suppression de l’usages des pesticides en région Limousin » a été présentée par l’élu vert Marc Horvat et suscite de vives réactions de la profession agricole.

Face à l’exaspération grandissante du milieu agricole suscitée par la motion programmant l’arrêt de l’utilisation des phytosanitaires en agriculture en Limousin, le président du conseil régional, Gérard Vandenbroucke, préfère user de la boutade et jouer la carte de l’apaisement : « Nous n’avons pas voté une interdiction des phytos en Limousin demain matin à l’aube. Nous sommes seulement conscients du danger que représente l’utilisation d’un certain nombre de produits et nous estimons nécessaire d’en discuter, puis d’accompagner les entreprises, les exploitations vers une utilisation moindre... »

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Earth Focus: Neonicotinoids: The New DDT?

Earth Focus: Neonicotinoids: The New DDT? | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it
(Earth Focus: Episode 69) Neonicotinoids are the most widely used insecticides in the world. But they've been linked to the decline of honeybees, which pollinate many food crops. And scientists now say neonicotinoids also harm many terrestrial, aquatic, and marine invertebrates. These pervasive insecticides damage sea urchin DNA, suppress the immune systems of crabs, and affect the tunneling and reproductive behavior of earthworms. They kill off insects that many birds, amphibians, and reptiles rely on for food. "We are witnessing a threat to the productivity of our natural and farmed environment equivalent to that posed by organophosphates or DDT," says Dr. Jean Marc Bonmatin, the lead author of an October 2014 report by the international Task Force on Systemic Pesticides. DDT was banned in 1972 due to both environmental and human health concerns. Read more on the Earth Focus blog: "Poison Is Big Business" by Miles Benson
more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

OGM: l'UE renvoie aux Etats la décision finale - Le Quotidien.lu

OGM: l'UE renvoie aux Etats la décision finale - Le Quotidien.lu | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

En juin, les responsables de l'UE avaient trouvé un compromis: remettre aux Etats le pouvoir de décision finale, même si un produit OGM a été approuvé au niveau de l'UE. Cette décision a été approuvée par 53 votes contre 11 mardi par la commission environnement du Parlement européen.

Celle-ci n'a pas repris à son compte la décision d'autoriser les firmes qui fabriquent des OGM à négocier directement avec les Etats membres. "Les mesures approuvées garantissent de la flexibilité pour les Etats membres qui veulent restreindre et interdire la culture des OGM", a commenté l'euro-députée Frédérique Ries, de l'Alliance libérale et démocratique.

 

Les euro-députés "ont amélioré le texte adopté en juin, qui était fortement influencé par les positions pro-OGM du gouvernement britannique", s'est félicité l'association de défense de l'environnement Greenpeace. "Le vote d'aujourd'hui donnera aux pays européens une base légale solide pour interdire la culture des OGM sur leur territoire, en compliquant la tâche des industries de biotechnologies qui voudraient contester cette interdiction devant les tribunaux", ajoute Greenpeace.

 

Plusieurs semences OGM ont obtenu le feu vert de l'UE, mais seul le maïs Montsanto MON810 est toujours cultivé après avoir été autorisé en 1998. L'année dernière, ce géant américain des biotechnologies a déclaré qu'il ne solliciterait plus d'autorisations commerciales pour introduire de nouveaux produits OGM dans l'Union européenne.

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Pesticides: bannis, ils resurgissent du passé - Techno-science.net

Pesticides: bannis, ils resurgissent du passé - Techno-science.net | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Cette rétro-analyse inédite a permis de retrouver les preuves de l'utilisation de la bouillie bordelaise pour lutter contre le mildiou dans les échantillons datant de la fin du 19e siècle. Des traces de captane (un fongicide) ont été identifiées à partir des années 60. Quant à l'atrazine, interdit en France depuis 2003 en raison de sa toxicité, il a été identifié dans les sédiments déposés dans les années 60 et 70. Au total, ce sont 12 pesticides (5 fongicides, 4 insecticides et 3 herbicides) qui ont été révélés et leurs périodes d'utilisation datées.

Les chercheurs ont aussi observé que les apports en sédiments dans le lac avaient doublé au début des années 70 et au début des années 90, indiquant une érosion plus importante des sols du bassin versant durant ces périodes."Ces augmentations majeures sont concomitantes avec la généralisation de nouvelles pratiques agricoles: la mécanisation avec un labour plus intense et l'apparition des premiers herbicides totaux dans les années 70 ou encore l'utilisation d'herbicides totaux à base de glyphosate dans les années 90. En empêchant la croissance de l'herbe entre les rangées de vigne, les herbicides totaux laissent le sol nu, exposé à la pluie et donc à l'érosion" indique Pierre Sabatier, auteur principal de l'étude et chercheur au Laboratoire Environnements, dynamiques et territoires de montagne (EDYTEM – CNRS / Université de Savoie Mont Blanc).

Mais ce qui a surtout surpris les scientifiques, c'est de retrouver à partir des années 90 des traces de DDT, un insecticide interdit en France depuis 1972. "Le DDT est une molécule très persistante dans l'environnement. Stocké dans les sols, nous pensons qu'il a été remobilisé par l'érosion plus importante induite par l'utilisation de ces herbicides totaux", souligne Pierre Sabatier.

 

 

more...
No comment yet.