Abeilles, intoxications et informations
99.0K views | +20 today
Follow
Abeilles, intoxications et informations
Articles pertinents sur les problématiques des mortalités et disparitions des abeilles
Curated by Bee Api?
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Les vignerons sont-ils responsables de la mort des abeilles? - Tribune de Genève

Les vignerons sont-ils responsables de la mort des abeilles? - Tribune de Genève | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

C'est une hécatombe d'abeilles que la région de Coire dans les Grisons a vécu cet automne. Trois quart de la la population n'a pas survécu, soit environ 60'000 insectes.

Les apiculteurs s'en prennent aux vignerons qui n'auraient pas respecté la réglementation sur l'épandage en vigueur, accusent-ils. En effet, la loi permet de sprayer des pesticides sur les vignes uniquement le soir ou très tôt le matin, quand les abeilles sont inactives. Or, les vignerons auraient été aperçus en train d'arroser le vignoble à 10h du matin, heure à laquelle les insectes jaune et noir sont très actifs. Mais les vignerons concernés rejettent ces accusations. Pour eux, ce sont les conditions météo qui sont en cause.

 

Du côté du vétérinaire cantonal, on affirme n'avoir trouvé aucune trace de pesticides dans les insectes morts. Ce qui ne surprend pas les apiculteurs qui affirment que ces poisons ne peuvent pas être détectés très longtemps. Ils restent donc persuadés qu'il y a un «lien certain» entre l'hécatombe d'abeilles et les produits chimiques utilisés dans les vignes.

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Blayais (33) : des écoliers tombent malades après un traitement de la vigne

Blayais (33) : des écoliers tombent malades après un traitement de la vigne | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Toux, douleurs dans la gorge, picotements de la langue, irritations des yeux, nausées et mal de tête. Vingt-trois élèves des deux classes de l'école primaire de Villeneuve, près de Bourg-sur-Gironde, ainsi que l'institutrice ont commencé à ressentir les mêmes symptômes lundi 5 mai, en fin de matinée. 

Publicité

Au retour de la pause du déjeuner, que beaucoup d'élèves ont pris à l'école, les symptômes s'accentuent. Le jeune directeur, Jean-Daniel Sans, confine alors ses élèves dans une salle et contacte le médecin scolaire.

Au centre antipoison qui lui demande ce qu'il a pu observer, il indique que les vignes qui entourent et longent l'école (voir image) sont en cours de traitement depuis le matin. « C'est la seule chose que j'aie pu constater », précise-t-il.

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Emmanuel Giboulot : après le bijoutier de Nice, le vigneron de Beaune ?- Les Inrocks

Emmanuel Giboulot : après le bijoutier de Nice, le vigneron de Beaune ?- Les Inrocks | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Cinquante nuances de vert


On se doute que dans une telle communauté, élargie aux visiteurs extérieurs, via Facebook, et aux relais de l’affaire sur la blogosphère, au moins cinquante nuances de vert cohabitent.

 

Le vigneron a d’abord reçu le soutien de la Confédération des Associations de Protection de l’Environnement et de la Nature (CAPEN), de la Confédération paysanne, d’Europe Ecologie-Les Verts (EELV) en la personne de la députée européenne Sandrine Bélier, d’apiculteurs et d’agriculteurs bios.

 

Une multitude d’organisations rouge-vertes ont ensuite appelé à un pique-nique de soutien à l’occasion de son procès le 24 février : le NPA, Attac, Cap 21, Ensemble-Front de gauche, EELV, la Confédération Paysanne, Greenpeace et d’autres.

 

Cependant des soutiens plus inattendus se sont glissés dans l’attroupement virtuel. Les sites d’extrême droite identitaires Fortune (le blog économique de Fdesouche) et Novopress se sont saisis du cas Giboulot, en relayant la pétition et les informations sur son procès.

 

Pourquoi cet intérêt inopiné?

Bee Api?'s insight:

add your insight...

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

OPINION : "Epandages aériens de pesticides , un scandale sanitaire ... - Infos Chalon.com

OPINION : "Epandages aériens de pesticides , un scandale sanitaire ... - Infos Chalon.com | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

 

    EPANDAGES AERIENS DE PESTICIDES :
                UN SCANDALE SANITAIRE

  La quantité de pesticides épandue sur nos vignes devrait battre tous les records cette année.

 

Trois applications obligatoires supplémentaires de pesticides sont en effet imposées en 2013 aux professionnels du département, en juin et juillet.

 

Après avoir fermé la porte à toute négociation avec certains d'entre eux, qui souhaitaient proposer des alternatives, dans le cadre de la lutte contre la flavescence dorée, voici maintenant que le préfet a autorisé, de surcroît, par arrêtés (1) des dérogations à l'interdiction des épandages aériens dans notre département dans le cadre de la lutte contre l'oïdium et le mildiou.

 

Les dérogations sont à sens unique : tous les motifs sont bons pour satisfaire le lobby des marchands de poison, quand bien même l'efficacité de la méthode serait contestée.


Malgré le plan Ecophyto et l’objectif affiché de réduire les pesticides de 50% en dix ans, l'utilisation de ces derniers ne cesse d’augmenter ( +3% en 2010/2011), la France étant déjà championne du monde dans ce domaine !

 

Alors que leurs graves conséquences sanitaires sur les professionnels et la population riveraine sont maintenant connues (2) ces épandages toujours plus nombreux, aériens ou pas, vont aggraver la situation.

 

Les maires et les apiculteurs seront-ils avertis à chaque passage pour pouvoir réagir à temps, distribuer des consignes sanitaires aux riverains ?

 

Les épandages aériens seront-ils stoppés lorsque le vent dépassera 19 km/h, comme le veut la loi ?

 

On peut en douter.
 

 

Bee Api?'s insight:

add your insight...

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

49 pesticides interdits polluent nos cours d'eau - LyonCapitale.fr

49 pesticides interdits polluent nos cours d'eau - LyonCapitale.fr | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it
D'où viennent les 49 pesticides interdits présents dans nos cours d'eau ?

Pire, l'Agence de l'eau a détecté 49 pesticides interdits dans nos cours d'eau, sur les 53 cloués au pilori par le Grenelle Environnement en 2007.

 

Pour certains, cette présence est relativement normale, car ils ne se dégradent pas. Pour d'autres, en revanche, on ne devrait plus en retrouver trace dans l'eau... du moins, si l'on avait réellement cessé de les utiliser. La conclusion de Martin Guespereau est simple : "On fait toujours un usage courant de pesticides interdits !" Notamment dans le Beaujolais.

 

Du côté des nappes phréatiques, 38 d'entre elles dépassent les normes de potabilité. Cela implique un coût énorme en matière de dépollution. Au niveau national, on dépense ainsi 400 à 700 millions d'euros par an pour dépolluer de l'eau destinée à être bue. Certains cours d'eau sont si "sales" qu'il est interdit de les transformer en eau potable, dépollution ou pas...

 

D'où viennent ces pesticides ? De la vigne et des lavandes, notamment. Ces deux pollutions se sont avérées suffisamment fortes pour imposer un blocage du captage. Mais aussi l'arboriculture, soit en répandant beaucoup de pesticide sur des surfaces limitées, soit en utilisant peu de pesticide mais sur des surfaces très larges.

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Certiphyto : Licence to Kill - Le blog de Corinne Comme

Certiphyto : Licence to Kill - Le blog de Corinne Comme | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

 Certiphyto : Licence to Kill

 

Sauf erreur de ma part, il me reste encore deux saisons, soit jusqu’au 1er octobre 2014, avant l’obligation d’avoir obtenu le Certiphyto, c’est-à-dire le certificat pour utiliser des produits de traitement.

 

Même quand on est en bio et qu’on n’utilise que des tisanes, du soufre et du cuivre à un dixième ou un vingtième de la dose homologuée, on a l’obligation d’obtenir ce certificat.

 

Pour cela, il faut suivre une formation dans laquelle on va nous indiquer tous les risques d’utiliser des pesticides que nous n’utilisons pas chez nous et comment éviter de trop polluer la nature et les gens en les appliquant alors qu’on ne les applique pas chez nous !

 

Un vrai permis de polluer pour ne pas dire pire !

 

On ne se pose pas la bonne question de l’opportunité ou non d’utiliser de tels produits de mort.

Grâce à Certiphyto, on valide un peu plus le fait que de telles substances sont nécessaires à notre survie.

 

On va donc nous refaire le coup de la nécessité de nourrir la planète, nécessité qui passe évidemment par l’utilisation, massive si possible de pesticides.

 

L’OGM n’est pas loin, c’est l’étape suivante.

 

Nourrir la planète. Sujet intéressant quand il s’agit de l’agriculture, car on laisse sous silence que la solution est beaucoup moins alimentaire que démographique. J’ai quelques compétences dans le domaine de l’alimentation et je trouve pitoyable de penser nourrir les pays pauvres avec des produits agricoles que ces populations ne savent pas digérer car ils ne font pas partie de leur alimentation traditionnelle.

 

Par contre, tant qu’on est sur le terrain de l’alimentation, on peut penser que la viticulture n’y a pas sa place. S’il y a bien un produit issu de l’agriculture qui ne mérite pas de suivre cette logique, si toutefois on peut parler de logique, c’est bien le vin.

 

Il n’est absolument pas nécessaire à l’alimentation des populations. Donc, à ce compte-là la viticulture sans pesticide devrait être la règle.

 

Pourtant ce n’est pas le cas et les efforts sont massifs pour éloigner la viticulture de solutions vraiment propres. Les firmes phytosanitaires ont beau jeu car c’est toute l’agriculture qui leur déroule le tapis rouge et qui leur supprime les obstacles.

 

On peut aussi rajouter que l’ombre de l’amiante plane au-dessus du dossier des pesticides.

Après avoir laissé des générations de personnes manipuler sans précaution ce matériau mortel, les protagonistes de l’affaire, politiques et industriels ont reçu un coup de boomerang en se retrouvant devant le juge parfois plusieurs dizaines d’années après les faits.

 

Avec le Certiphyto, les politiques et les industriels renvoient la responsabilité sur les utilisateurs, qui ayant été prévenus des risques ne peuvent se retourner vers personne ; comme ce fut le cas avec l’amiante ; au grand détriment des gens de pouvoir.

 

Est-il juste de valider l’utilisation de produits potentiellement cancérigènes, perturbateurs endocriniens, mutagènes, perturbateurs des grossesses,(…) ?

 

Je réponds non. Le pesticide est une mauvaise réponse à un problème bien souvent généré par des mauvaises pratiques. Et il y a bien d’autres méthodes pour travailler efficacement sans lui. Mes vins et des centaines ou milliers d’autres en sont les exemples évidents.

 

Et bien, moi je refuse de passer le Certiphyto !

 

J’assume mon choix et si un contrôle se présente, je ne prétexterai pas la mauvaise information ou la négligence. Je ne ferai pas non plus semblant d’être absente.

 

Si je dois avoir une amende ou de la prison, je m’acquitterai de mon dû, puis j’arrêterai mon activité et je partirai ailleurs.

 

J’en ai assez de courber l’échine face à des règlementations dans lesquelles je ne me reconnais pas.

 

Tous lesvignerons bio devraient refuser d’appliquer des règles qui ne sont pas faites pour eux et en ayant comme seul tort le fait qu’ils ont d’autres idées que les apparatchiks de l’agriculture.

Notre prospérité actuelle se paie en hypothéquant la Terre et ses ressources au détriment de nos enfants.

 

Le Certiphyto c’est la carte de crédit révolving environnementale, sans plafond de retrait et sans pénalité de dépassement.

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

23 enfants intoxiqués aux pesticides : « Attention, la presse est aux aguets » - Rue89

23 enfants intoxiqués aux pesticides : « Attention, la presse est aux aguets » - Rue89 | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it
 Attention la presse est aux aguets »

Dans la foulée, voyant que l’affaire prenait des proportions nationales, l’interprofession viticole bordelaise a envoyé un courrier aux viticulteurs de la région les mettant en garde contre « la presse aux aguets ». Voici cette lettre :

« Si vous êtes questionné par des journalistes, nous vous recommandons de les renvoyer vers le service communication du CIVB [Conseil interprofessionnel du vin de Bordeaux, ndlr] afin qu’une position commune de la filière soit communiquée.

Nous invitons instamment les viticulteurs qui ont des vignes à proximité des écoles à prendre les plus grandes précautions : traiter si possible le mercredi ou les jours fériés et utiliser de préférence des produits classés bio.

Pour les parcelles situées à proximité des zone habitées, respecter strictement les préconisations en matière de vitesse maximale du vent pour éviter les dérives.

Attention, la presse est aux aguets : un comportement individuel irresponsable peut pénaliser toute la profession. »

Pas un mot sur la santé des enfants ; leurs craintes s’adressant en priorité à la profession (laquelle, précisons-le, ne se sent pas forcément représentée par le CIVB).

 

A noter enfin que cette communication interne de la puissante interprofession bordelaise (30 millions d’euros de budget annuel) « invite instamment » les viticulteurs à privilégier les traitements bio... mais seulement à proximité des écoles.

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Épandage aérien : ces pesticides venus du ciel

Épandage aérien : ces pesticides venus du ciel | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Interdits depuis 2009, les épandages aériens de pesticides se poursuivent en France, grâce à des dérogations préfectorales. Les Antilles, l’Aquitaine et la Champagne sont les principales régions concernées. Défaut d’informations, risque de dispersion, contournement de la réglementation : plusieurs associations et élus montent au créneau. Un dossier révélateur de l’incapacité de la France à prendre le chemin de pratiques agricoles moins gourmandes en chimie.

(...)

« Cela dure quelques secondes, rapporte Fabrice Mirouraud, voisin de châtaigneraies traitées depuis le ciel, et président de l’association corrézienne Allassac ONGF. Les engins arrivent vrombissant, à très basse altitude, ils lâchent leurs nuages empoisonnés et s’en vont. » Son association a porté plainte il y a plus d’un an contre des épandages illégaux (sans dérogation) ou non réglementaires dans 17 communes de Corrèze. « Les pilotes sont des as. Ils larguent les produits pile au bon endroit. Le problème c’est qu’ensuite, ils ne contrôlent plus rien. Et que la volatilité de ces nuages chimiques est très élevée, explique François Veillerette, porte-parole de Générations futures. Il y a donc un vrai risque d’exposition des espaces situés à proximité de la zone d’épandage. »

more...
Christian Allié's curator insight, April 26, 2014 3:07 AM

........""""""""""""""""""".......

 

[ ... ]

...... 

Le grand public n’est pas informé

« Un agriculteur ne peut pas mettre des affiches tout le long d’un chemin qui longe son champ », remarque Sophie Primas, sénatrice UMP des Yvelines, et présidente d’une mission d’information sur les pesticides en 2012. « Dans l’idéal, il faudrait bloquer toutes les routes », ironise François Veillerette, qui assure avoir aperçu à plusieurs reprises, « des gens faire du vélo et des parents pousser des landaus à proximité d’épandages aériens ». « Nous avons beaucoup de plaintes de nos riverains sur ces défauts d’information », confirme Sophie Primas.

Autre problème souligné par la mission sénatoriale : le manque de contrôles « des conditions concrètes dans lesquelles sont réalisés les épandages et dont se plaignent de nombreux acteurs de terrain ». L’interdiction d’épandre à moins de 50 mètres des habitations et jardins ou des points d’eau consommable serait ainsi régulièrement violée, ainsi que l’obligation de s’assurer que le vent ne souffle pas trop fort.

« Constater le massacre sous les avions »

C’est sur la base du non-respect de ces règles liées à la vitesse du vent que Générations futures et Allassac ONGF ont attaqué des pomiculteurs de Corrèze en 2010. Relaxés en mars 2011, les trois prévenus ont affirmé que, vu le mouvement des branches et des herbes, ils pensaient que le vent soufflait en deçà des 19 km/h réglementaires. Les parties civiles se sont appuyés sur un relevé de météo France, selon lequel le vent soufflait à plus de 30 km/h le jour de l’épandage. « Ils ont été relaxés au bénéfice du doute, détaille François Veillerette. La station météo qui nous avait fourni les relevés a été jugée trop éloignée des cultures traitées. Cela prouve que les textes de loi ne protègent pas les riverains. »

Les pesticides tombés du ciel posent aussi de sérieux problèmes aux apiculteurs. « Nous ne sommes jamais consultés ni prévenus à temps », regrette Olivier Belval, président l’Unaf. La loi stipule que les syndicats apicoles doivent être avertis au moins 48 heures avant. « C’est beaucoup trop court pour joindre les professionnels concernés et leur donner le temps de déplacer 200 ou 300 ruches, proteste Olivier Belval. Pour peu que l’info soit donnée la veille d’un week-end, les 48 heures sont vite passées ! On se retrouve souvent sous les avions à constater le massacre. »

[ ... ]

..........

Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Pesticides dans les vins Excell révèle ses résultats - Lavigne-mag

Pesticides dans les vins Excell révèle ses résultats - Lavigne-mag | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Le 14 février, Pascal Chatonnet, directeur du laboratoire Excell, a présenté ses résultats d’analyse indiquant que les vins sont couramment contaminés par des traces de pesticides.

 

En préambule, Stéphane Boutou, responsable technique du laboratoire, a dressé l’état des lieux. Il a rappelé que, dès 2008, la France s’était fixé comme objectif de réduire de 50 % l’utilisation des produits phytosanitaires à moyen terme. Quatre ans plus tard, quel est le constat ? Pas de réduction enregistrée des pesticides. Bien au contraire. Selon Excell, les quantités de produits phytosanitaires utilisées en viticulture ont progressé de 2,6 % entre 2008 et 2010 et de 2,7 % entre 2010 et 2011.

Bee Api?'s insight:

add your insight...

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Saône-et-Loire et Côte-d'Or: la lutte contre la flavescence dorée s'intensifie - France 3 Bourgogne

Saône-et-Loire et Côte-d'Or: la lutte contre la flavescence dorée s'intensifie - France 3 Bourgogne | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

GARE A VOS RUCHES!!!!!


Jusqu'à présent, quinze communes de Saône-et-Loire avaient été touchées par cette maladie de la vigne apparue en 2011. Mais à partir du mois de juin, le traitement par insecticide va s'élargir à tout le département et même à la Côte-d'Or voisine.


Bee Api?'s insight:

add your insight...

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Pesticides : les riverains des vignes fortement contaminés

Pesticides : les riverains des vignes fortement contaminés | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Premier utilisateur de pesticides en Europe, la France continue d’en consommer toujours un peu plus, malgré le plan Ecophyto en 2008 qui vise une réduction de 50% des pesticides en 10 ans. Une étude inédite en France révèle une exposition particulièrement inquiétante des populations viticoles.


Riverains également concernés


Pire, un produit interdit, le diuron, a été retrouvé chez un professionnel souligne Générations Futures. L’ONG précise que plus de 45% des molécules retrouvées sont classées cancérigènes possibles en Europe ou aux USA. Enfin, plus de 36% des molécules retrouvées sont suspectées d’être des perturbateurs endocriniens (PE).

 

« A l’heure où va s’ouvrir le Salon International de l’Agriculture, ces résultats montrent clairement que l’exposition des travailleurs agricoles à des pesticides dangereux est importante, même si ceux-ci non pas manipulé les produits. Ce rapport montre également que le simple fait de vivre à proximité de zones cultivées, moins de 250 mètres, ce qui est sans doute le lot de millions de familles françaises, augmente votre exposition » s’inquiète François Veillerette, porte-parole de Générations Futures.

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Pesticides : sensibiliser les jeunes viticulteurs du lycée agricole de Rouffach en Alsace

Pesticides : sensibiliser les jeunes viticulteurs du lycée agricole de Rouffach en Alsace | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

NOS ABEILLES VOUS DISENT MERCI : QUAND ON PEUT ON VEUT!

Christine Klein, chef d’exploitation du lycée agricole de Rouffach en Alsace peut être fière de son engagement. L’établissement vient de rentrer cette année dans le réseau des fermes DEPHY pour son exemplarité en terme de réduction de l’usage de produits phytosanitaires. Depuis 5 ans déjà, cette fille de viticulteurs enseigne à ses jeunes étudiants de nouvelles méthodes pour réduire l’emploi des pesticides dans les vignes et les sensibiliser à la protection de l’environnement.

 

Depuis 2008, l’exploitation a abandonné les traitements fongicides et plus aucun pesticide n’est utilisé aujourd’hui.

more...
No comment yet.