Abeilles, intoxic...
Follow
Find tag "Roundup"
87.6K views | +6 today
Abeilles, intoxications et informations
Articles pertinents sur les problématiques des mortalités et disparitions des abeilles
Curated by Bee Api?
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Quand un lobbyiste de Monsanto refuse de boire un produit qu'il estime "non-dangereux" - Les Inrocks

Quand un lobbyiste de Monsanto refuse de boire un produit qu'il estime "non-dangereux" - Les Inrocks | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Il y a une semaine, le glyphosate, l’un des herbicides les plus vendus au monde – et présent dans des produits de Monsanto – était classé cancérogène “probable chez l’homme” par l’Iarc (Agence internationale de recherche sur le cancer).L’occasion de revoir cette interview musclée diffusée dans une enquête de Spécial Investigation de Canal + en septembre 2014. Le lobbyiste pro-Monsanto Patrick Moore y assure que le glyphosate que l’on trouve à l’intérieur de l’herbicide Roundup, ne présente aucun danger pour l’être humain et peut même être bu. Pourtant, lorsque le journaliste lui propose d’en boire, puisqu’il a la chance d’en avoir à ce moment-là, Patrick Moore refuse. Et s’énerve. “Je ne suis pas un idiot !” s’exclame-t-il avant de partir, en prenant le soin d’insulter le journaliste.

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Comment les OGM favorisent la vente de pesticides

Comment les OGM favorisent la vente de pesticides | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

C’était l’un des arguments majeurs en faveur de l’introduction des OGM aux Etats-Unis. Les plantes capables de résister à un insecticide devaient permettre aux agriculteurs de ne plus utiliser qu’un seul traitement phytosanitaire – par exemple le Roundup dans le cas des semences « Roundup ready » – et donc de réduire l’impact écologique de l’agriculture.

 

Un rapport publié en juillet dernier par l’ONG américaine Food and Water watch montre que c’est exactement l’inverse qui est arrivé. Un premier graphique, que nous reproduisons ci-dessous, montre que l’utilisation de pesticides a d’abord bien diminué entre 1998 et 2001, c’est-à-dire dans les premières années qui ont suivi l’autorisation de la commercialisation des plantes OGM. 

 

Mais leur utilisation a ensuite explosé. La faute, notamment, à l’émergence de mauvaises herbes résistantes aux pesticides, expose l’ONG. « A mesure que les plantes résistantes (aux pesticides, ndlr) ont envahi les champs et diminué les rendements, les agriculteurs ont recommencé à utiliser de plus en plus de pesticides dangereux, ceux-là même que les cultures OGM étaient censées leur faire éviter. »

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

OGM : le règlement sur l'évaluation sanitaire et environnementale enfin publié- Actu-environnement.

OGM : le règlement sur l'évaluation sanitaire et environnementale enfin publié- Actu-environnement. | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Le règlement d'exécution visant à renforcer l'évaluation des risques avant autorisation de mise sur le marché des OGM destinés à l'alimentation humaine et animale a été publié le 8 juin au Journal officiel de l'Union européenne.

 

Ce texte prévoit "la réalisation d'une évaluation scientifique des risques que la denrée alimentaire ou l'aliment pour animaux génétiquement modifiés peuvent faire peser sur la santé humaine et la santé animale et, le cas échéant, sur l'environnement". Il fixe notamment l'obligation de réaliser des études de toxicité à court terme (90 jours), par administration orale de l'aliment à des rongeurs.

 

Ce texte répond ainsi à la demande, faite par les Etats membres à l'unanimité en 2008, de renforcer l'évaluation sanitaire et environnementale des OGM. Jusque-là, seules des lignes directrices de l'agence européenne de sécurité des aliments (Efsa) encadraient les évaluations des OGM.

 

Ce nouveau règlement entrera en vigueur le 28 juin. Cependant, le texte prévoit des dispositions transitoires: "Jusqu'au 8 décembre 2013, les demandes relevant du champ d'application du présent règlement peuvent être introduites en application du règlement n°641/2004 dans sa version en vigueur le 8 juin 2013".

 

Il ne s'appliquera donc pas aux demandes d'autorisation déjà déposées, ni à celles déposées avant décembre 2013. De nombreux OGM pourraient donc être autorisés d'ici là sans passer au crible de cette nouvelle évaluation sanitaire et environnementale…

Bee Api?'s insight:

add your insight...

more...
Rosy Dubourdieu's comment, June 27, 2013 3:02 PM
non seulement on attend 5 ans pour que ce réglement rentre en vigueur mais en plus il ne concerne pas les demandes faites avant décembre 2013 on se fout de tout ,what else?
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

ROYAUME-UNI • Londres veut faciliter les cultures OGM dans l'UE - Courrier International

ROYAUME-UNI • Londres veut faciliter les cultures OGM dans l'UE - Courrier International | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

"La révolution agricole : le Royaume-Uni prêt à adopter les OGM", titre le quotidien de gauche. Il précise que le ministre de l'Environnement, Owen Patterson, "s'apprête à demander à l'UE d'assouplir les restrictions sur les licences de culture".

 

Londres craint d'être à la traîne par rapport à une technologie agricole importante ; un douzième des terres arables de la planète sont cultivées avec des OGM. D'après une récente étude, 61 % des agriculteurs britanniques y seraient désormais favorables, alors que les mauvaises conditions climatiques ont provoqué des baisses de rendement depuis un an.

Bee Api?'s insight:

add your insight...

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Inf'OGM - UE – Le faux retrait de Monsanto du marché européen des OGM

Inf'OGM - UE – Le faux retrait de Monsanto du marché européen des OGM | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Dans une interview accordée au journal Investigative Reporting Denmark, Brandon Mitchener, responsable de Monsanto pour les relations publiques en Europe et au Moyen-Orient, annonce que dans l’Union européenne, Monsanto va « se concentrer entièrement sur les cultures hybrides, conventionnelles, normales. Et c’est tout ce que nous vendrons, sauf en Espagne et au Portugal où les cultures GM sont acceptées ».


Comme nous allons le voir, cette annonce ne doit pas être lue comme un retrait de l’entreprise du marché des OGM en Europe.


Après la mobilisation mondiale du 25 mai contre Monsanto qui a rassemblé plus de deux millions de personnes, l’entreprise joue en effet la carte de la communication qui, en étant mal comprise, pourrait laisser croire à son retrait effectif du marché.


Or, cette annonce n’aura concrètement aucune conséquence pratique quant aux demandes d’autorisation ou en disponibilité de semences GM en Europe.

Cela ne change donc rien à la présence de Monsanto sur ce marché.

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Les apiculteurs fuient l'avancée du soja OGM en Argentine

Plusieurs familles de petits producteurs de miel ont dû se déplacer vers le centre de l'Argentine face à la "marée verte" du soja transgénique qui détruit les fleurs, les arbres et les plantes privant les abeilles de toute alimentation.

Bee Api?'s insight:

add your insight...

more...
No comment yet.
Rescooped by Bee Api? from Libérons le vivant !
Scoop.it!

"Que faire contre Monsanto?" une interview de Vandana Shiva

Un projet internet pour contrer Monsanto: http://biosanto.fr/...

Via Shabba, Macrophone
Bee Api?'s insight:

add your insight...

more...
Macrophone's curator insight, May 22, 2013 3:52 PM

En 11 minutes comprendre pourquoi Monsanto est dangereux pour la vie et quelles solutions concrètes émergent pour construire un autre modèle. 

Shabba's curator insight, November 28, 2013 7:15 AM

http://shabbas.info/blog/dossier-corpocratie/
http://shabbas.info/blog/dossier-ecologie/
http://shabbas.info/blog/dossier-mediasmensonges/

Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Inf'OGM - ETATS-UNIS – La littérature scientifique sous l’influence de l’industrie des OGM

Inf'OGM - ETATS-UNIS – La littérature scientifique sous l’influence de l’industrie des OGM | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Septembre 2012, Gilles-Eric Séralini et son équipe publient dans le journal Food and Chemical Toxicology (FCT) une étude de deux ans qui met en doute l’innocuité sanitaire du maïs NK603 et de l’herbicide associé, le Roundup.


Cette étude a engendré une tempête internationale et une campagne de dénigrement avait été orchestrée par le Science Media Center [1] afin que le journal se rétracte. Parmi les scientifiques les plus virulents dans cette campagne, nombreux avaient des liens très étroits avec l’industrie des OGM. 


Finalement, le journal Food and Chemical Toxicology a maintenu la publication.


Mais, quelques mois après, au début de l’année 2013, le Comité de rédaction de ce journal a intégré un nouvel « éditeur associé pour les biotechnologies », un certain Richard E. Goodman. Il s’agit d’un nouveau poste, au sein de la revue, qui semble avoir été créé spécialement pour Goodman.


Or ce professeur à l’Université du Nebraska en charge des recherches sur les allergies alimentaires a travaillé pour l’entreprise Monsanto entre 1997 et 2004. Il a publié en 2004 une étude (Goodman and Leach, 2004) qui affirmait que les OGM ne provoquaient aucun problème d’allergie.


Et dans un autre article publié en 2011, Goodman s’est positionner en faveur d’un allègement des « exigences » officielles en matière d’évaluation allergologique.


Par ailleurs, Goodman a travaillé de façon continue avec l’organisation de lobby de l’agro-alimentaire, l’International Life Science Institute (ILSI) dont un certain nombre de membres siègent au sein de l’Agence européenne de sécurité alimentaire (AESA).


L’ILSI développe et réussit à introduire dans les législations des méthodes d’évaluation extrêmement favorables à l’industrie.

Bee Api?'s insight:

add your insight...

more...
SVT-Suger's curator insight, March 24, 2014 7:52 AM

L’article a été écrit en mai 2013, par Christophe Noisette, le rédacteur en chef et webmaster de l'association info OGM. Sa mission est de donner des informations critiques indépendantes et public sur les OGM et la biotechnologie et depuis 2013 sur les semences. Christophe Noisette a pour but de démontrer la corruption de la littérature scientifique par les industriels OGM, en utilisant des faits et des arguments rationnels. Il avance ainsi que la revue "Food and Chemical Toxicology" (qui a publié l'article de Séralini) a engagé Richard E. Goodman au début de l'année 2013, et quelques mois après l'article était retiré. Or, on apprend que Goodman a travaillé chez Monsanto (une puissante industrie des OGM). Monsanto aurait donc un contrôle sur les articles de la revue FCT et pourrait choisir son intérêt plutôt que la vérité des articles. [Laury & Sonya]

Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Bridget Kyoto : OG-Haine

Où l'on apprend que les faucheurs volontaires ne sont pas vraiment contre les OGM, en fait, mais plutôt contre les petits enfants handicapés vietnamiens. r

Bee Api?'s insight:

add your insight...

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Sitting Contre Monsanto - Paris (LIEU EN ATTENTE) | Facebook

Sitting Contre Monsanto - Paris (LIEU EN ATTENTE) | Facebook | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

 

La manif contre Monsanto, c'est le 25 mai partout dans le monde !
PARIS : Sitting de 14h à 18h >>> LIEU EN ATTENTE <<<

 

Bee Api?'s insight:

add your insight...

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Fronde contre la levée de l'interdiction des OGM

Fronde contre la levée de l'interdiction des OGM | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

 

Dans son projet de révision de la loi sur les OGM mis en consultation jusqu'à mercredi, le Conseil fédéral propose de créer un régime de coexistence entre cultures conventionnelles et cultures génétiquement modifiées.

Or un territoire suisse entièrement libre d'OGM est un argument capital de vente sur le marché européen, relève l'Union suisse des paysans.

Par contre, «aucune variété d'OGM n'apporte de plus-value économique», relèvent de leur côté les jeunes agriculteurs. Le régime de coexistence entraînerait des frais importants et beaucoup de démarches administratives, ajoutent-ils, soutenus sur ce point par le PS, les Verts et les associations de consommateurs.

En outre, la demande sur le marché est inexistante, insistent ces opposants. Egalement peu favorable au texte dans sa forme actuelle en raison de son manque d'utilité économique et sociale, le PDC demande de son côté qu'une évaluation des coûts-bénéfices de la coexistence soit effectuée.

Distances de protection «insuffisantes»

Afin d'éviter la contamination par les pollens, le projet prévoit en outre que les cultivateurs d'OGM devront notamment respecter des distances d'isolement minimales, fixées par exemple à douze mètres pour le soja ou cinquante mètres pour le maïs.

 

Ces distances peuvent être assouplies grâce à l'aménagement de bandes tampons, assurent les Académies suisses des sciences. «Non», répond le PS, qui les estime insuffisantes et nettement inférieures à ce qui se pratique au Danemark ou en Allemagne.

 

Les socialistes mettent en évidence qu'avec une coexistence entre cultures OGM et non OGM, la production d'un miel sans OGM n'est plus garantie. «Les abeilles ne respectent pas les signalisations de territoire», écrivent-ils.

 

Or au vu des menaces qui pèsent déjà sur la survie des abeilles, toute nouvelle intervention dans la nature demande une grande prudence, soulignent-ils.

Bee Api?'s insight:

add your insight...

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Suicide en Alsace d'un faucheur volontaire d'OGM - Reporterre

Suicide en Alsace d'un faucheur volontaire d'OGM - Reporterre | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

La Confédération paysanne d’Alsace et les Amis de la Confédération paysanne tiennent à honorer la mémoire de Pierre Azelvandre.

Pierre a été un des pionniers en Alsace à défendre la vie sous toutes ses formes contre la volonté humaine d’intervenir dans ses différents processus sans en mesurer la complexité, la globalité et la dangerosité.

 

Dans les années quatre-vingt, il fut un ardent formateur d’éducation populaire sur la réalité des organismes génétiquement modifiés.

Puis, dans les années quatre-vingt-dix, il contribua à ce que les mairies puissent informer les citoyens des parcelles où sont cultivés les organismes génétiquement modifiés.

 

Il introduisit, seul, un recours devant la cour de justice européenne, qui lui donna raison en 2007 en rendant obligatoire la publication de la situation des parcelles OGM. Mais cette décision ne changea rien. Il décida alors, en 2009, de détruire les plants de vigne de l’INRA de Colmar, s’inscrivant dans un large courant citoyen pour un débat sur les OG.M. Son geste fut repris l’année suivante par 60 Faucheurs venant des quatre coins de France.

Les pressions sur les éveilleurs de conscience qui posent des actes de désobéissance civile sont très fortes.

 

Pierre s’inscrivait dans un mouvement de refus des OGM de plus en plus large.Il n’a plus supporté ces pressions, ce qui l’a conduit à mettre fin à ses jours.

 

Il rejoint ceux qui ont mis toute leur énergie dans la défense de la vie, aux dépens de leur propre vie, parmi lesquels Vital Michalon contre l’énergie nucléaire à Malville, ou Jean-Luc Tournaire contre la vaccination obligatoire contre la fièvre catarrhale ovine.

 

Que les cultures d’OGM soient abandonnées serait le plus bel hommage qui pourrait lui être rendu.

La Confédération paysanne d’’Alsace
Les Amis de la Confédération paysanne
Les Faucheurs Volontaires
L’association Kerna ùn Sohma
Le comité de soutien des Faucheurs de Colmar

Bee Api?'s insight:

add your insight...

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Monsanto, un demi-siècle de scandales sanitaires

Monsanto, un demi-siècle de scandales sanitaires | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it
La condamnation, lundi 13 février, du géant américain de l'agroalimentaire Monsanto, poursuivi par un petit agriculteur charentais intoxiqué par un herbicide, est une première en France. A l'échelle de l'histoire de la multinationale, centenaire, cette condamnation ne constitue qu'une péripétie judiciaire de plus dans un casier déjà très chargé.

PCB, agent orange, dioxine, OGM, aspartame, hormones de croissance, herbicides (Lasso et Roundup)... nombre de produits qui ont fait la fortune de Monsanto ont été entachés de scandales sanitaires et de procès conduisant parfois à leur interdiction. Mais rien n'a jusqu'ici freiné l'irrésistible ascension de cet ancien géant de la chimie reconverti dans la biogénétique et passé maître dans l'art du lobbying. Portrait d'une multinationale multirécidiviste.


Un géant de la chimie... explosif

TOUT L'ARTICLE SOUS L'IMAGE, CLIC!

Bee Api?'s insight:

add your insight...

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Colzas et tournesols génétiquement modifiés : la contamination a commencé

Colzas et tournesols génétiquement modifiés : la contamination a commencé | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Depuis 2008, les entreprises semencières ont mis sur le marché de nouvelles variétés de semences dont le génome a été manipulé pour les rendre tolérantes à des herbicides spécifiques. Ces Variétés rendues Tolérantes aux Herbicides (VrTH) sont de véritables éponges à pesticides puisque, à l’instar de la plupart des OGM, elles survivent aux pulvérisations d’herbicides qu’elles absorbent. Ces «OGM cachés» sont cependant arbitrairement exclus du champ d’application de la réglementation sur les OGM, sous le seul prétexte qu’ils ont été obtenus par une autre technique de manipulation génétique que la transgenèse. Ils échappent ainsi à toute évaluation sur l’environnement, la santé, à toute obligation d’étiquetage, de traçabilité et d’information des utilisateurs et des consommateurs.

Des risques graves de contamination

En 2013, les OGM cachés ont représenté en France près de 20 % des cultures de tournesols. Plus inquiétant encore, les premiers semis de colzas VrTH ont démarré en 2014 et risquent de se poursuivre à une plus grande échelle en 2015. Or, comme l’a souligné une étude réalisée conjointement par une équipe de l’Inra/CNRS en 2013, «la caractéristique de tolérance aux herbicides, introduite par manipulation génétique pourrait être diffusée à d’autres plantes, cultivées ou sauvages»

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

OGM : la fin du rêve Monsanto en Inde ?

OGM : la fin du rêve Monsanto en Inde ? | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it
Dans l’ouest de l’Inde, l’État du Maharashtra a interdit à Mahyco, la filiale indienne du géant Monsanto, de vendre les graines de son coton OGM. Cette décision est un revers pour la multinationale américaine et pourrait avoir des conséquences importantes en Inde. Ici, plus de 90% des cotonniers recourent aux semences OGM. Plus grave, le ministre de l’Agriculture a dressé un lien entre les suicides de fermiers ruinés et l’usage de semences génétiquement modifiées.

Nous sommes partis dans le cœur agricole de l’Inde. L’état du Maharashtra est depuis dix ans le laboratoire de Monsanto en Inde. Au moment de la récolte du coton, les champs brillent de fleurs blanches, les usines croulent sous une neige de coton. Mais derrière cette abondance, nous avons été frappés par le désespoir des paysans. Surendettés par l’achat d'engrais et de pesticides, certains ne voient d’autre issue que le suicide. Ces dernières années, plus de 10 000 paysans ont mis fin à leur vie, en général en avalant les pesticides qui devaient les sortir de la misère.

 

Si les graines de Monsanto-Mahyco ont permis les premières années d’augmenter les rendements, les parasites ont fini par développer des résistances. Surtout, les petits cotonniers indiens n’étaient pas préparés à la transition OGM : 80% des champs du Maharashtra sont touchés par la sécheresse alors que le coton OGM requiert des systèmes d’irrigation complexes.

 

Notre reportage raconte l’histoire d’un échec, d’une deuxième "révolution verte" qui n’est jamais arrivée. C’est aussi l’histoire d’un pays, deuxième producteur mondial de coton après la Chine, d’abord acquis à la cause OGM, mais qui commence aujourd’hui à contester le rêve Monsanto.

Bee Api?'s insight:

add your insight...

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

OGM: un Belge lauréat du Prix Mondial de l'Alimentation - lalibre.be

OGM: un Belge lauréat du Prix Mondial de l'Alimentation - lalibre.be | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Ce prix constitue un premier pas vers "l'acceptation de la technologie OGM". 

 

Le scientifique Marc Van Montagu est le premier Belge à recevoir le Prix Mondial de l'Alimentation. C'est le secrétaire d'État américain John Kerry qui l'a annoncé mercredi à Washington D.C., indiquent dans un communiqué l'Université de Gand et le VIB, institut de recherche en sciences biologiques. Les recherches du professeur portent sur des technologies OGM permettant la création de plantes génétiquement modifiées aux propriétés favorables. 

 

Marc Van Montagu et les Américains Mary-Dell Chilton et Robert T. Fraley reçoivent le prix 2013 "pour leurs contributions au développement" de la technologie verte moderne. Leurs travaux ont notamment permis aux agriculteurs de cultiver des plantes qui résistent aux insectes ainsi que le développement à court terme de plantes adaptées aux environnements défavorables.

 

Marc Van Montagu est l'ancien directeur du VIB Department of Plant Systems Biology de l'Université de Gand et actuellement conseiller scientifique du VIB. Il a découvert à la fin des années 70 avec le professeur Jeff Schell un "vecteur permettant de modifier génétiquement les plantes".  

 

Pour le lauréat belge, ce prix constitue un premier pas vers "l'acceptation de la technologie OGM" comme "partie intégrante d'une production durable" d'aliments. En 2012, la superficie OGM totale dans les pays en développement était pour la première fois supérieure à celle des pays industrialisés, ce qui renforce "la sécurité alimentaire", précise le communiqué.

 

Aujourd'hui, "1 personne sur 8 dans le monde souffre de la faim", ajoute Kenneth M.Quinn, président de la Fondation World Food Prize, soulignant la contribution des lauréats à l'augmentation de la quantité de nourriture disponible.

 

Le prix ainsi qu'un montant de 250.000 dollars à partager entre les trois lauréats seront remis en octobre prochain.

Bee Api?'s insight:

LOBBYING  A PEINE CACHE...

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Monsanto indique tester des semences de blé OGM dans le Dakota du Nord

Monsanto indique tester des semences de blé OGM dans le Dakota du Nord | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it
Alors même que les autorités américaines enquêtent actuellement sur la présence mystérieuse de blé OGM dans l'Oregon, dans l'ouest du pays, le groupe américain d'agrochimie Monsanto a indiqué mercredi 5 juin qu'il testait une nouvelle génération de blé transgénique dans le nord des Etats-Unis.

Monsanto avait arrêté en 2005 un programme de développement de blé OGM Roundup Ready, c'est-à-dire résistant à son herbicide Roundup, face au manque d'enthousiasme du secteur, ont rappelé mercredi plusieurs de ses dirigeants lors d'une conférence téléphonique.

 

Il n'y a donc aucune semence de blé transgénique autorisée à l'heure actuelle dans le monde. Mais, en 2009, après le rachat de WestBred, société spécialisée dans la recherche et l'élaboration de semences de céréales, Monsanto a relancé ses efforts "à la demande des producteurs de blé", a indiqué Robb Fraley, directeur technologique du groupe.

 

Les recherches sur ces nouvelles semences de blé OGM de deuxième génération, différent du blé OGM trouvé récemment dans l'Oregon, se focalisent sur la résistance à la sécheresse ainsi qu'à l'action de multiples désherbants, et non seulement au Roundup.

Bee Api?'s insight:

add your insight...

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Des OGM autorisés dans les produits «bio»

Des OGM autorisés dans les produits «bio» | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Un label “bio” européen qui autorise les pesticides.

Les produits biologiques vendus en Europe pourront dorénavant contenir des résidus d’organismes génétiquement modifiés (OGM) sans étiquetage particulier, conformément à un nouveau règlement européen qui est entré en vigueur ce 1 janvier 2009.

 

Adopté en juin 2007 par les ministres européens de l’Agriculture, ce nouveau texte législatif autorise la présence « fortuite ou techniquement inévitable »d’OGM à hauteur de 0,9% dans les produits « bio ». Au-delà de ce seuil, ces aliments devront être étiquetés comme contenant des OGM. En deçà, aucune indication au consommateur n’est prévue.

 

Le ministre de l’Agriculture et de l’Environnement belge, Benoît Lutgen, rappelle sur RTLinfo que ce nouveau règlement sur l’étiquetage des produits bio est en totale contradiction avec les objectifs de développement d’une « agriculture basée sur des liens de confiance forts entre producteurs et consommateurs et sur des produits de haute qualité ». Et pour cause !

Le règlement [2]. L’augmentation des cas de contaminations OGM est même extrêmement préoccupante. Dès 2002 les Verts alertaient déjà sur la contamination lente et irréversible du territoire français par les produits transgéniques (OGM : La contamination s’étend, 9 août 2002).

 

Mais détecter la présence de gènes manipulés coûte cher et seules quelques grosses associations, comme Greenpeace et Genewatch le font, partiellement, et uniquement à partir des accidents de contamination identifiés.

 

Ce nouveau règlement européen rappelle ainsi à ceux qui en doutaient qu’on ne parle plus aujourd’hui « de risque de contamination par les OGM », la contamination par dissémination de produits transgéniques dans l’environnement est maintenant plus qu’avérée, elle est convenue : elle est en train de se produire.

 

Il est impossible d’organiser la coexistence entre variétés transgéniques et conventionnelles : la pollution génétique est scientifiquement inévitable.

 

Ce nouveau règlement étend donc aux produits « bio » les dispositions européennes déjà en vigueur depuis 2004 pour l’ensemble des aliments issus de l’agriculture conventionnelle.

 

Vu qu’il est prévisible qu’à terme tous les produits de l’agriculture et donc tous nos aliments seront contaminés par les organismes transgéniques, les décideurs politiques viennent donc d’autoriser la présence d’OGM, en deçà d’un certain seuil (0,9%) dans les éléments étiquetés « biologiques ».

Bee Api?'s insight:

add your insight...

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Journée mondiale de mobilisation contre Monsanto

Journée mondiale de mobilisation contre Monsanto | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

OGM - Pour la première fois, à l'initiative d'associations américaines, une journée mondiale de mobilisation contre la société Monsanto est organisée. Cette initiative est non seulement bienvenue, elle est devenue indispensable dans la mesure où seule la société civile, coordonnée au niveau international, est en capacité de s'opposer à la conquête du monde que Monsanto a engagé.

Le poids des lobbys à l'échelle de la planète, et bien évidemment à l'échelle européenne et nationale, est devenu un chancre démocratique. La plupart des décisions ne sont plus prises aujourd'hui dans l'intérêt général, mais sous la pression de lobbys qui ont acquis le pouvoir non seulement d'influencer les décideurs mais encore de se substituer en réalité à eux.

Le combat contre les lobbys est devenu la principale urgence démocratique et économique dans la mesure où non seulement ces multinationales sont devenues plus puissantes que les Etats puisqu'il leur impose la loi, mais encore où les effets à court, moyen et long terme sur les biens publics et la santé humaine sont délétères.

Bee Api?'s insight:

add your insight...

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

UE - L'AESA et l'industrie : des relations incestueuses renouvelées - Inf'OGM

UE - L'AESA et l'industrie : des relations incestueuses renouvelées - Inf'OGM | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Suite à la démission de Hubert Deluyker de son poste de Directeur de la Stratégie scientifique, l’Agence européenne de sécurité des aliments (AESA) a nommé à Juliane Kleiner pour le remplacer. Cette dernière travaille à l’AESA depuis mars 2004.


Mais surtout, elle est connue pour avoir travaillé pendant sept ans à l’International Life Sciences Institute (ILSI), une organisation du lobby de l’agro-industrie. Elle y était responsable de la gestion scientifique et en charge du programme sur la sécurité alimentaire. Quant à M. Deluyker, il devenu le conseiller scientifique du Directeur exécutif.


José Bové, euro-député, avait déjà dénoncé une collusion entre l’AESA et l’ILSI. Inf’OGM écrivait alors : « L’influence de l’ILSI est réelle dans le dossier OGM au sein de l’AESA.


En effet, dans l’avis rendu par ce comité à propos du maïs MON 89034 x 1507 x NK603 (mis au point par Monsanto et DOW Agrosciences), on peut lire que ’’la composition du maïs MON 89034 correspond à la variation naturelle telle que reportée dans la littérature et dans la base de données ILSI CropComposition’’ ». Un autre conflit d’intérêt entre l’AESA et l’ILSI avait été dénoncé par le Corporate Europe Observatory (CEO).

Bee Api?'s insight:

add your insight...

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Les abeilles n'auront pas de répit avant décembre

Les abeilles n'auront pas de répit avant décembre | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

L'interdiction de trois insecticides nocifs pour les abeilles a été repoussée au mois de décembre en Suisse, afin de s'aligner sur les directives de l'Union européenne.

L'interdiction temporaire de trois insecticides mortels pour ces insectes n'interviendra qu'à partir de décembre. La Suisse s'est alignée sur l'Union européenne.

 

Initialement, l'Office fédéral de l'agriculture (OFAG) avait annoncé la suspension de trois insecticides pour le traitement des semences de colza et de maïs pour le courant de l'été. Entre-temps, la date a été reportée au 1er décembre, a indiqué la vice-directrice de l'OFAG Eva Reinhard, lors d'une conférence de presse à Berne.

 

Les paysans pourront donc continuer leurs cultures comme d'habitude cet été. A court terme, le moratoire ne devrait de toute façon pas avoir d'effet sur la production agricole, selon Eva Reinhard.

Bee Api?'s insight:

add your insight...

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Pétition pour un moratoire OGM

Pétition pour un moratoire OGM | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Pétition adressée au premier ministre et aux ministres des affaires sociales et de la santé ; de l’écologie, du développement durable et de l’énergie ; de l’enseignement supérieur et de la recherche ; de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt ; de l’économie sociale et solidaire et de la consommation.

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

La révolte argentine contre Monsanto - Information - France Culture

La révolte argentine contre Monsanto - Information - France Culture | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

L’Argentine a longtemps été appelée le « grenier du monde ». Aujourd’hui, le pays compte presque 24 millions d’hectares de cultures transgéniques, soit plus que la superficie totale de la Grande-Bretagne. Du maïs, du coton, mais surtout du soja. L’Argentine est le premier exportateur mondial d’huile et de farine de soja, le troisième producteur de graines. Ce soja transgénique nourrit le bétail européen et chinois, et remplit les caisses de l’Etat. C’est même l’une des principales richesses du pays.

Pourtant, des Argentins s’élèvent contre la fièvre de l’or vert. De simples citoyens, des mères de famille, des étudiants qui dénoncent plus généralement les OGM et les pesticides qui rendent malades, qui tuent parfois.

 

En cause notamment, le glyphosate, la substance active du Roundup, l’herbicide vedette de Monsanto, le géant américain. Chaque année, 200 millions de litres de glyphosate sont utilisés en Argentine, et plus de 10 millions d’Argentins y sont exposés.

 

Dans la province de Córdoba, l’une des principales régions agricoles d’Argentine, au centre du pays, dans les villes de  Barrio Ituzaingo Anexo et de Malvinas Argentinas, des habitants se mobilisent.

 

« La révolte argentine contre Monsanto », c’est un Magazine de la rédaction signé Marine de La Moissonnière et Annie Brault.

Bee Api?'s insight:

A ECOUTER ABSOLUMENT!

AVEC MARIE-MONIQUE ROBIN

more...
No comment yet.
Rescooped by Bee Api? from Argent et Economie "AutreMent"
Scoop.it!

Etats-Unis: des OGM omniprésents dans les cultures

Etats-Unis: des OGM omniprésents dans les cultures | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it
Autorisés depuis une quinzaine d’années, les organismes génétiquement modifiés (OGM) ont cannibalisé pratiquement toutes les autres formes de cultures aux Etats-Unis. Ils représentent désormais 90 % des surfaces plantées. Ces organismes, qui requièrent moins de pesticides et résistent mieux aux climats extrêmes, constituent désormais la quasi-intégralité des cultures de maïs (88%), de coton (90%) et de soja (94%).

Une victoire pour Monsanto

Les géants du secteur, au premier rang desquels Monsanto, ont une autre raison de se réjouir : ils viennent de remporter une victoire de taille à Washington. Un amendement a été ajouté au budget du ministère de l’agriculture, selon lesquels les juges ne pourront plus faire barrage à la mise en culture d’OGM, y compris si leur homologation est contestée devant un tribunal.

 

Aujourd’hui, le développeur de l’OGM doit déposer une demande de permis, où il décrit les mesures qu’il compte prendre pour empêcher ou limiter la dissémination de l’OGM dans l’environnement. S’il ne convainc pas, sa plante ne peut pas être commercialisée. C’est cette règle que le Congrès vient de modifier. « Dans le cas où une décision a été invalidée ou annulée, le Ministère de l’agriculture doit, indépendamment de toute autre disposition légale, sur simple demande d’un cultivateur, d’un exploitant agricole ou d’un producteur, accorder immédiatement une autorisation ou une dérogation temporaire », stipule le nouveau texte. Cette période permettra aux autorités sanitaires de compléter leur analyse.

Les mouvements écologistes dénoncent un cadeau à peine voilé à Monsanto, le leader mondial des OGM. L’entreprise se porte déjà admirablement bien : elle vient d’annoncer une hausse d’un quart de ses bénéfices au premier trimestre, à 1,48 milliard de dollars.


Via L'Info Autrement
Bee Api?'s insight:

TOUT L'ARTICLE SOUS DARK-MICKEY, CLIC!

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

OGM : Monsanto signe des accords de licence à tour de bras - Inf'OGM

OGM : Monsanto signe des accords de licence à tour de bras - Inf'OGM | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Depuis 2009, Monsanto et Dupont croisaient le fer dans les tribunaux étatsuniens. En mars 2013, les deux entreprises ont mis fin à leurs désaccords hors de l’enceinte judiciaire, en signant un accord de licence  : Dupont payera à Monsanto la somme de 1,31 milliard d’euros pour avoir le droit d’utiliser ses soja transgéniques tolérants aux herbicides à base de glyphosate et / ou de dicamba (Genuity® Roundup Ready 2 Yield®, Genuity® Roundup Ready 2 Xtend™), et théoriquement ayant un meilleur rendement que les variétés non GM. 


L’accord met fin aux procédures en cours, et annule également l’amende de 800 millions d’euros à laquelle Dupont avait été condamnée en août 2012 pour violation de brevet.


Monsanto et Dupont se sont enfin mis d’accord pour que le second puisse maintenir ses demandes d’autorisations en cours pour des PGM modifiées pour résister au glyphosate, et que Monsanto puisse utiliser des technologies, développées par Dupont, de résistance à certaines maladies ainsi que des brevets de défoliation du maïs.

TOUT L'ARTICLE SOUS LA PHOTO, CLIC!

Bee Api?'s insight:

add your insight...

more...
No comment yet.