Abeilles, intoxic...
Follow
Find tag "Mutagenèse"
74.9K views | +38 today
Abeilles, intoxications et informations
Articles pertinents sur les problématiques des mortalités et disparitions des abeilles
Curated by Bee Api?
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

En Haute-Garonne, des anti-OGM empêchés de détruire du colza Clearfield - Sciences et Avenir

En Haute-Garonne, des anti-OGM empêchés de détruire du colza Clearfield - Sciences et Avenir | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it
Leur but était de détruire neuf parcelles de cette "variété rendue tolérante aux herbicides par mutagenèse" qu'ils considèrent comme une culture "OGM cachée".
Une trentaine de militants anti-OGM n'ont pu accéder samedi 7 juin 2014 aux parcelles de présentation de colza Clearfield qu'ils voulaient détruire à Ox en Haute-Garonne, où les attendaient des gendarmes deux fois plus nombreux qu'eux et des représentants de la FDSEA excédés, a constaté l'AFP.

Les militants anti-OGM, réunis à l'appel du collectif national des faucheurs volontaires, ont seulement été autorisés à manifester "contre l'agrobusiness", à une centaine de mètres du champ où ils avaient repéré des parcelles de démonstration de colza Clearfield, marque du groupe chimique allemand BASF.

Leur but était de détruire neuf parcelles de cette "variété rendue tolérante aux herbicides par mutagenèse" qu'ils considèrent comme une culture "OGM cachée". Des faucheurs avaient déjà saccagé ce type d'essais mis en oeuvre par le CETIOM (Centre technique interprofessionnel des oléagineux et du chanvre) en avril en Meurthe-et-Moselle et en mai en Charente-Maritime.

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

La Clau - Le tournesol modifié inquiète en Roussillon - Société

La Clau - Le tournesol modifié inquiète en Roussillon - Société | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Dans les Pyrénées-Orientales, les militants opposés aux organismes génétiquement modifié (OGM) observent avec inquiétude, en plaine du Roussillon, le développement de champs de tournesol mutés, aptes à résister aux herbicides.


Si, dans d'autres régions, des fauchages sauvages sont parfois organisés par les opposants, la méthode douce est déployée en Pays Catalan, au travers d'une conférence scientifique.

 

 

Bee Api?'s insight:

L’annexe 1 B est formelle : La mutagénèse est bien une technique de modification génétique qui donne des OGM. Mais, elle est exclue du champ d’application de la loi européenne. Les obligations d’évaluation, traçabilité, étiquetage, surveillance des OGM ne s’appliquent donc pas aux plantes mutées. Celles-ci suivent donc le circuit classique de réglementation (inscription au catalogue officiel).
Cependant la définition d’un OGM n’est pas uniquement réglementaire, elle est aussi technique, et là, la mutagénèse est bien un OGM sans aucun doute.

http://www.resogm.org/spip.php?article166

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Mutagénèse et magouille des lobbys : la France envahie par des OGM cachés.. | Les moutons enragés

Mutagénèse et magouille des lobbys : la France envahie par des OGM cachés.. | Les moutons enragés | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Mutagenèse… Qu’est-ce qui se cache derrière ce mot quelque peu ésotérique ? Beaucoup de choses, et en particulier un ensemble de techniques visant à faire muter artificiellement des organismes vivants. Cette manipulation génétique s’inscrit donc dans le champ général de la recherche sur les OGM. Mais avec certaines ambiguïtés qu’il est bon de débusquer…

 

Rappelons tout d’abord rapidement ce que sont les OGM. Le généticien Christian Vélot en donne une définition dans son excellent livre OGM, un choix de société (Editions de l’aube, 2011) : « La définition officielle dit qu’un OGM est un organisme vivant – quand on dit  » organisme vivant  » on pense tout de suite à un animal mais ça peut être un végétal, un microbe – dont on a modifié de façon non naturelle, c’est-à-dire par l’intervention de la main de l’homme, ses caractéristiques initiales.

 

Comment les a-t-on modifiées ? Soit par addition d’un ou plusieurs gène(s) dit(s)  » étranger(s)  » (c’est-à-dire venant d’une autre espèce), soit par suppression, par remplacement ou modification d’au moins l’un des gènes de cet organisme. » Concernant la mutagenèse elle-même, l’article du site Inf’OGM (mars 2008) que nous citons, avec un glossaire, à la suite de cette introduction, explique que c’est un ensemble de méthodes « permettant de modifier le génome d’un organisme vivant ».  

Ces  » modifications  » sont menées « par l’utilisation d’agents énergétiques (rayons gamma, rayons X…), chimiques, ou par culture de cellules exposées à des agents sélectifs – comme un herbicide. » On voit donc que la mutagenèse peut être considérée comme une des branches de la recherche fondamentale et appliquée sur les OGM.


C’est ce qui fait dire aux opposants aux manipulations de la mutagenèse que celles-ci sont destinées à produire des  » OGM cachés « .


TOUT L'ARTICLE SOUS L'IMAGE : CLIC!

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Qui connaît les Plantes mutées, ces OGM qui ne disent pas leur nom ...

Qui connaît les Plantes mutées, ces OGM qui ne disent pas leur nom ... | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Leur existence n’a jamais été aussi bien expliquée que dans l’article de Christophe Guyon, publié dans le numéro 144 de Rebelle-Santé en avril 2012.

Ci-joint l’article complet :

 

Les plantes mutées, d’un point de vue scientifique, sont bel et bien des organismes génétiquement modifiés. Pourtant les technologies utilisées pour manipuler leurs gènes ne sont pas soumises à la réglementation sur les OGM. Résultat : les plantes mutées échappent aux études, à l’étiquetage, et se retrouvent dans nos assiettes sans que nous puissions les repérer.

Depuis l’apparition des OGM (organismes génétiquement modifiés) dans l’agriculture, la situation était relativement simple. Il y avait d’un côté les plantes conventionnelles et de l’autre les plantes génétiquement modifiées. Depuis peu, on découvre qu’à l’intérieur de ces OGM, il existe un groupe de variétés végétales qui avancent masquées : les plantes mutées. En quelques années elles se sont retrouvées dans notre assiette sans que personne ne s’en rende compte. La raison à cela : elles échappent à la réglementation des OGM alors qu’elles font bien partie de ces organismes génétiquement modifiés.

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Communiqué de presse : OGM cachés tolérant aux herbicides : L’environnement et la souveraineté alimentaire sacrifiés | Confédération Paysanne

Communiqué de presse : OGM cachés tolérant aux herbicides : L’environnement et la souveraineté alimentaire sacrifiés | Confédération Paysanne | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Le premier procès des plantes génétiquement manipulées par mutagénèse dirigée s'ouvrira à Tours ce 26 Novembre 2012. Il fait suite à une action de neutralisation de deux parcelles de tournesol muté tolérant aux herbicides. La Confédération paysanne soutient les 119 faucheurs, et les deux qui comparaîtront. Elle dénonce avec eux l'omerta sur ces nouveaux OGM cachés.

 

La Confédération paysanne rappelle que les deux variétés concernées (l'Express Sun de Pioneer et le Clearfield de BASF) sont issues de la mutagénèse dirigée. Cette technique produit bien des OGM selon la réglementation européenne, mais est curieusement exclue de son champ d'application. Elle engendre pourtant les mêmes risques d'effets non intentionnels sur la santé et l'environnement et produit des plantes brevetées tout comme la transgénèse. C'est pourquoi la Confédération paysanne exige que la loi s'applique à ces OGM cachés comme pour les OGM issus de la transgénèse.

 

La Confédération paysanne met aussi en garde contre la catastrophe environnementale que l'usage de ces OGM cachés engendrera : toutes ces nouvelles plantes mutées, quelle que soit l'espèce, sont tolérantes à la même famille d'herbicide classée cancérigène élevé, qui de plus est déjà utilisée sur le blé.

 

Cela aboutira inévitablement à une augmentation de son utilisation chaque année sur les mêmes hectares, quelles que soient les rotations.

 

L'apparition de plantes tolérantes à cet herbicide rendant toute culture impossible n'est pas un risque, mais une certitude, comme cela s'est produit avec les OGM tolérants aux Round Up aux États-Unis. L'ambroisie, que ces nouvelles variétés prétendent combattre, proliférera ainsi encore plus au détriment des personnes allergiques.

 

Pour la Confédération paysanne il est urgent de suspendre ces cultures d'OGM cachés, afin de protéger la santé des paysans et des citoyens, ainsi que l'environnement.

La Confédération paysanne s'oppose à la culture en plein champ de ces semences brevetées qui contaminent les champs et rendent les paysans totalement dépendants des firmes multinationales.

 

Le droit à la souveraineté alimentaire exige la suppression des brevets sur les plantes !

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

La semence dans tous ses états

Les semenciers tuent la biodiversité, s'approprient le vivant, affament les populations du sud, empoisonnent les consommateurs...et nos dirigeants regardent ... Excellente vulgarisation sur les OGMs.

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Angoulême : une manifestation contre le colza OGM - Sud Ouest

Angoulême : une manifestation contre le colza OGM - Sud Ouest | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

C'était une action surprise. Un petit groupe de militants du Collectif vigilance OGM et pesticides et de la Confédération paysanne se sont rendus ce mercredi matin, dans les locaux de la Direction départementale des territoires de Charente, à Angoulême.

 

Le moyen d'attirer l'attention sur l'utilisation de semences de colza génétiquement modifiés lors de la campagne en cours. « Sur l'ensemble du territoire français, il y avait 1 000 hectares de semés l'an passé, on est à 17 000 cette année », indique Michel Menant, en charge de la communication au sein du Collectif. « En Charente on ne sait pas car cette utilisation n'est pas soumise à déclaration et demande d'autorisation », poursuit-il.

 

Toute la question est là, car ces colzas sont des plantes génétiquement modifiées par mutagénèse, « c'est-à-dire en modifiant un gène par procédé chimique ou par irradiation » et ne sont pas concernés par la directive européenne de 2012 qui encadre l'exploitation des OGM

 

 

Bee Api?'s insight:

Qui va avec :

Les Faucheurs Volontaires d'OGM ont "neutralisé" mercredi près de Toul en Meurthe-et-Moselle une plate-forme d'essai de colzas tolérants aux herbicides, qu'ils considèrent comme des "OGM cachés".

 

http://www.20minutes.fr/planete/1341257-20140402-lorraine-action-faucheurs-contre-ogm-caches

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Les OGM cachés

Les OGM cachés | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it
Variétés tolérantes aux herbicides, des OGM cachés dans les champs français?

Aspergées d’herbicides, ces plantes ne périclitent pas :  maïs, soja, blé, colza, tournesol, betterave, riz, chicorée/endive… Il existe pour toutes ces cultures des variétés tolérantes aux herbicides (VTH). Sont-elles des organismes génétiquement modifiés? Non, répond le droit européen.

 

Oui, répondent 10 associations et syndicats d’agriculteurs, qui s’inquiètent du développement en France de «colzas et tournesols tolérants aux herbicides», qu’ils considèrent comme des «OGM cachés». «Les seules informations disponibles sur les surfaces cultivées en France indiquent que ces VTH représentaient 10% des cultures de tournesol en 2011 et plusieurs centaines d’hectares de colza fleuri en 2013», a calculé la Confédération paysanne, qui appelle Stéphane Le Foll à s’opposer à leur développement et à protéger l’environnement face à ces cultures.

 

Bien que la mutagenèse soit considérée comme une méthode de modification génétique par la directive européenne de 2001, rappellent l’Inra et le CNRS, «les variétés obtenues par cette technique sont exclues de son champ d’application, et sont donc soumises aux mêmes procédures d’évaluation que les variétés issues de l’amélioration variétale conventionnelle».


La Confédération paysanne s’inquiète de «l’impact de ces plantes sur l’environnement: biodiversité, résistance aux herbicides, contamination génétique, qualité de l’eau». Par ailleurs, les organisations et syndicats agricoles s’interrogent «sur la pertinence de modifier le génome du colza pour lui permettre de tolérer des herbicides de la même famille que ceux utilisés dans les céréales, ce qui empêchera, notamment, de détruire ses repousses dans le blé qui lui succédera dans la rotation». Près d’un mois après la méta-analyse réalisée par l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) sur l’enjeu sanitaire attaché aux expositions professionnelles et générales des populations aux pesticides, les organisations pointent «les dangers sanitaires inhérents à l’utilisation d’herbicides, non seulement pour les utilisateurs mais aussi pour ceux qui consomment des aliments contenant des pesticides».

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

cyberaction mobilisation des paysans polonais contre la vente des terres destinées à la culture d'OGM

cyberaction mobilisation des paysans polonais contre la vente des terres destinées à la culture d'OGM | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Les paysans polonais bloquent des villes dans le nord ouest de la Pologne pour mettre fin aux ventes de terres agricoles, destinées à des multinationales qui feraient pousser des OGM dessus.


Un tel accaparement des terres devient de plus en plus fréquent dans le monde, alors que les multinationales cherchent à s'établir sur des terres étrangères et à exploiter les ressources qui s'y trouvent pour accroître leurs opportunités d'exportation.

Il y a tout juste un an, nous avions déjà soutenu les paysans polonais menacés par les OGM


http://www.cyberacteurs.org/archives/bilan.php?id=486  


La nourriture génétiquement modifiée est fermement rejetée par 75 % des citoyens polonais et par environ 55 % des citoyens britanniques. Le gouvernement polonais a récemment pris une décision qui proclame l'interdiction de la culture de semences OGM, mais qui en réalité les autorise par derrière, puisque cette décision n'interdit pas l'échange de telles semences OGM.


Les paysans polonais demandent :
- d'arrêter la plantation de semences OGM (qui est permise selon une décision parlementaire récente)
- de mettre fin à la vente de terres agricoles aux multinationales
- de lever les réglementations alimentaires qui freinent la vente locale de produits fermiers.

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Tournesols fauchés : leur mutation cristallise

Tournesols fauchés : leur mutation cristallise | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Tribune ou tribunal ?

 

Les deux, alors forcément, le procès des faucheurs volontaires de tournesols ne pouvait pas se dérouler sereinement.

Trois personnes, domiciliées dans l'Yonne, le Sud-Est et la Vendée, comparaissaient hier devant le Tribunal correctionnel de Tours (Indre-et-Loire) pour avoir détruit, en juillet 2010, à Saint-Branchs et à Sorigny, des parcelles de champs dans lesquelles étaient plantés des tournesols mutés.

 

Ils n'avaient pas été transformés par transgénèse, mais par mutagénèse (par l'action d'un agent chimique). Les faucheurs estiment qu'il s'agit d'OGM, contrairement aux deux agriculteurs, appuyés de leur côté par le syndicat UDSEA.

 

Seulement voilà, seules trois personnes étaient poursuivies alors que cette action collective a mobilisé plus d'une centaine de militants dont de nombreux Indriens.

Dès le début de l'audience, Me Gallon, avocat au barreau de Montpellier, a demandé que 75 des 119 faucheurs volontaires comparaissent devant le tribunal. Il se demande pourquoi seulement trois personnes sont convoquées alors que la gendarmerie en a auditionné des dizaines.

 

Le procureur Lacotte répond que l'opportunité des poursuites appartenait au ministère public. Mais surtout, il a expliqué pourquoi ces trois-là. Tout simplement parce qu'ils ont été vus, photographiés et reconnus. Face aux gendarmes, interrogés juste après les faits, chaque « suspect » s'était limité à dire : « Je n'ai rien à déclarer ».

Difficile alors de confondre tout le monde. Le tribunal a choisi de « joindre l'incident au fond ».

 

Autrement dit, de s'en tenir au procès des trois prévenus. Coup de théâtre : leurs avocats se démettent, tout le monde quitte la salle. Le tribunal n'a pas voulu se laisser impressionner ni « prendre en otage ».

 

Il a choisi de juger l'affaire, même si les prévenus venaient de quitter leur banc. Restait la question des six témoins cités par la défense. Cinq d'entre eux ont refusé de témoigner, quitte à risquer une amende. Le procureur en a d'ailleurs systématiquement requis une de 350 €. Délibéré au 7 février 2013.

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

OGM : après la transgénèse, la mutagénèse

OGM : après la transgénèse, la mutagénèse | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Pour les anti-OGM, les agriculteurs utilisent dorénavant  de nouveaux organismes génétiquement modifiés « qui ne disent pas leur nom ».

 

Mutagénèse et transgénèse, alors que la première résulte d’un phénomène naturel, l’accumulation des mutations génétiques imprévisibles et parfois accessoires d’une génération à l’autre.

C’est elle qui permet aux espèces de s’adapter et d’évoluer. Et c’est bien sûr ce que clame l’Union Française des Semenciers (UFS) qui réfute les accusations des Faucheurs volontaires.

Mais ce phénomène naturel peut être obtenu et accentué en laboratoire grâce à des manipulations chimiques ou à des rayonnements, augmentant ainsi la probabilité d’obtenir ces mutations. La transgénèse « forcée » est ainsi utilisée pour changer la couleur des fleurs ou la texture des fruits. Elle peut donc permettre, comme le reconnaît l’USF, de rendre des plants résistants à des pesticides ou des parasites. Pour les anti-OGM, les plantes issues de la mutagénèse devraient donc être classées comme des OGM.

 

Pour se défendre, les industriels avancent que les plantations visées servent à lutter contre l’ambroisie et qu’ils se sont engagés à n’utiliser ces plantes mutées que sous le contrôle du ministère. « Et alors ? répondent les écolos, l’ambroisie finira par résister aussi si l’on généralise l’utilisation des tournesols mutés ». C’est en tout cas, constatent-ils, ce qui est en train de se passer en Amérique du Nord où le développement des mauvaises herbes devient problématique malgré les cultures transgéniques.

Surtout, ils craignent que les entreprises de la filière se servent de la mutagénèse pour s’assurer  la propriété intellectuelle des semences.

 

Ce qui interdirait aux agriculteurs la possibilité de replanter leurs propres semences d’une année sur l’autre. Un combat que mène l’association Kokopelli qui a été déboutée  par la Cour de justice européenne en juillet dernier.

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Collectif Populaire en Quercy: 10/10/2012 : Conférence/débat avec Guy Kastler à Castelnau Montratier

Collectif Populaire en Quercy: 10/10/2012 : Conférence/débat avec Guy Kastler à Castelnau Montratier | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Attention, qu'on se le dise, le lieu de la conférence a changé : ce n'est plus à la salle de la mairie mais à la salle des fêtes de Castelnau Montratier. L'heure reste la même, à savoir 20h30.

more...
No comment yet.