Abeilles, intoxic...
Follow
Find tag "Imidaclopride"
74.0K views | +29 today
Abeilles, intoxications et informations
Articles pertinents sur les problématiques des mortalités et disparitions des abeilles
Curated by Bee Api?
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Des mouches au secours des abeilles-CNRS - Institut de chimie

Des mouches au secours des abeilles-CNRS - Institut de chimie | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Les néonicotinoïdes sont une petite famille de neurotoxiques ciblant les récepteurs nicotiniques de l’acétylcholine. Ils sont extrêmement toxiques pour leurs cibles, ont des propriétés systémiques (diffusion dans les organismes) et une longue persistance dans l’environnement. Leurs impacts sur l’affaiblissement des pollinisateurs, que ce soit directement ou indirectement, ont déjà été décrits [1]. Le Centre de biophysique moléculaire, à l’interface entre la chimie et la biologie, conduit des études pour mieux évaluer les risques induits par de tels insecticides en agriculture. Ces recherches concernent deux thématiques essentielles :

la mesure de l’exposition des espèces non-cibles (méthodes analytiques) [2],la mesure des effets sur de telles espèces (études toxicologiques) [3].

Depuis les années 2000, il a été montré que, non seulement les effets létaux lors d’une exposition aigue devaient être pris en compte (CL50 aigue : Concentration Létale 50% aigue), mais également les effets lors d’intoxications chroniques (faibles doses réitérées). Ces derniers peuvent aussi être létaux (CL50 chronique) ou sublétaux (perturbation biologiques importantes en absence d’effets létaux). Toutefois, même en laboratoire, il est très difficile de maitriser l’ensemble exhaustif des paramètres expérimentaux avec des espèces sauvages, ou plus ou moins gérées, comme les abeilles par exemple. Dans le cadre d’un projet financé par le Conseil Général du Loiret, le modèle animal Drosophila melanogaster, parfaitement connu et représentatif, a permis de décrire et de mieux comprendre la toxicité des insecticides [3]. Ceci est particulièrement utile pour des insecticides neurotoxiques, lesquels bloquent le système nerveux central.

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Les oiseaux sont aussi victimes des pesticides "tueurs d'abeilles"

Les oiseaux sont aussi victimes des pesticides "tueurs d'abeilles" | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Cette étude, va dans le sens d'une récente évaluation internationale qui avait conclu que certains pesticides parmi les plus utilisés dans le monde, dont certains néonicotinoïdes, avaient des effets néfastes non seulement sur les abeilles mais aussi sur les papillons, les vers de terre, les oiseaux et les poissons. 

 

Pour leur part, les chercheurs néerlandais ont constaté une baisse des populations de 15 espèces d'oiseaux différentes de 3,5% par an, entre 2003 à 2010, dans des régions des Pays-Bas où l'eau de surface contenait des concentrations importantes de l'un de ces pesticides, l'imidaclopride. 

 

Cette baisse coïncide avec l'utilisation croissante d'imidaclopride, substance chimique très utilisée dans le pays, souligne l'étude conduite par Caspar Hallmann, chercheur à l'université de Radboud à Nijmegen. 

 

Les quantités utilisées de ce néonicotinoïde, autorisé en 1994 aux Pays-Bas, ont été quasiment multipliées par dix jusqu'en 2004, rapporte l'étude.

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Les pesticides néonicotinoïdes causent la mort des abeilles - Journal de Québec

Les pesticides néonicotinoïdes causent la mort des abeilles - Journal de Québec | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Plus de 50 scientifiques ont étudié l’impact des néonicotinoïdes, non seulement sur les insectes et les animaux, mais aussi sur les écosystèmes.

 

«Les néonicotinoïdes persistent pendant longtemps dans le sol, sont lessivés et se retrouvent dans nos cours d’eau, a expliqué le scientifique Sydeny Ribaux. Nous sommes préoccupés au sujet de leur utilisation à grande échelle et des impacts sur la santé humaine et les écosystèmes.»

Idéalement, disent les scientifiques, ce produit serait interdit. Cependant une utilisation restreinte, seulement lorsque nécessaire, aiderait grandement à augmenter les chances de survie des abeilles.

 

Le scientifique Jean-Marc Bonmatin a indiqué que près de 30 % des populations d’abeilles mourraient chaque année. Si l’utilisation actuelle des pesticides néonicotinoïdes se poursuit sans restriction, il a averti que l’extinction des abeilles deviendrait une réalité.

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Interdiction rapide des pesticides demandée - 20 minutes.ch

Interdiction rapide des pesticides demandée - 20 minutes.ch | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

La décision du Conseil fédéral d'élaborer un plan d'action pour les abeilles est saluée par les organisations environnementales. Greenpeace estime qu'il est urgent d'interdire les insecticides les plus nocifs. Encore récemment, 172 colonies ont été anéanties en quelques jours dans l'Emmental.

(...)

Mais celles-ci attendent de ce plan une réduction effective des pesticides. Il s'agit maintenant de définir des objectifs mesurables. La Confédération doit en outre veiller à la transparence des coûts et soutenir le développement d'alternatives aux produits chimiques.

Les organisations déplorent qu'il ait fallu deux ans pour répondre à l'intervention parlementaire sur la santé des abeilles. Il ne faudrait pas que les butineuses deviennent victimes des lenteurs administratives, souligne Marianne Künzle de Greenpeace.

 

Dans l'Emmental, les tests effectués sur des échantillons des colonies anéanties ont montré la présence d'un cocktail de pesticides dont l'Imidaclopride, un produit phytosanitaire qui appartient à la famille des néonicotinoïdes.

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Mortalité des abeilles : non-lieu pour Bayer sur le Gaucho - Le Parisien

Mortalité des abeilles : non-lieu pour Bayer sur le Gaucho - Le Parisien | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Treize ans après les premières plaintes, l'enquête pénale sur la commercialisation par le groupe Bayer du Gaucho et ses conséquences pour les abeilles s'est soldée par un non-lieu, alors que le pesticide fait désormais l'objet de restrictions en Europe.

 

Dans son ordonnance de non-lieu rendue le 1er avril, et conforme aux réquisitions du parquet de Paris, le juge d'instruction relève notamment que « la communauté scientifique n'a pas démontré l'existence d'un lien de causalité entre l'introduction du Gaucho dans les cultures agricoles et l'augmentation de la mortalité des abeilles ».

  

L'information judiciaire, ouverte en 2001, en pleine polémique sur ce pesticide, portait notamment sur des faits éventuels de tromperie, escroquerie et de destruction du bien d'autrui, en l'occurrence le cheptel apicole. Le groupe Bayer n'avait pas été mis en examen mais placé sous le statut de témoin assisté.

 

 

Bee Api?'s insight:

Et ça c'est quoi?
Nos résultats démontrent combien il est capital de mieux prendre en compte, les effets des faibles doses de toxiques dans l’évaluation du risque de pesticides chez l’abeille. En effet, nous avons montré que même des doses de l’ordre du mg/kg entraînaient non seulement des effets délétères (nocifs) mais aussi des effets létaux.

 

http://www.beekeeping.com/abeille-de-france/articles/toxicite_subchronique.htm

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Disparition des abeilles : la piste des néonicotinoïdes confirmée par ... - Taiwan Info

Disparition des abeilles : la piste des néonicotinoïdes confirmée par ... - Taiwan Info | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Yang Eng-cheng [楊恩誠] fait partie d’une équipe multidisciplinaire de chercheurs de la NTU qui ont collaboré sur un projet utilisant une technologie de marquage au laser et un suivi de ces insectes hyménoptères à l’aide d’instruments infrarouges. Il a expliqué que l’étude avait montré que la capacité des abeilles à retrouver le chemin de la ruche et à se nourrir est lourdement affectée lorsqu’elles sont exposées à l’imidaclopride, même à faibles doses (10 parties par milliard), au stade larvaire.

 

L’imidaclopride contenu dans le nectar de fleurs ramené par les abeilles adultes à la ruche est aussi absorbé par les larves dont il n’empêche pas la croissance mais perturbe le système nerveux central. Une fois adultes, les abeilles affectées ne sont pas en mesure d’apprendre à collecter le nectar et à se repérer dans les alentours de la ruche.

 

A fortes doses (50 ppm), l’insecticide a également de graves conséquences sur l’abeille adulte qui, elle non plus, ne retrouve pas le chemin de la ruche.

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Comment le lobby des pesticides se bat pour les néonicotinoïdes - Journal de l'environnement

Comment le lobby des pesticides se bat pour les néonicotinoïdes - Journal de l'environnement | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Les pressions sur l’Efsa ayant eu peu d’effets, des courriers démontrent que Bayer et Syngenta vont opter pour une opération de dénigrement. «L’Efsa a des connaissances limitées en agriculture», écrivent-ils, comme le rapporte CEO. Et de s’alarmer: si ce type d’évaluation des risques était généralisé, «il deviendrait impossible de maintenir l’enregistrement du moindre pesticide ou d’obtenir l’enregistrement de nouveaux produits». Enfin, les semenciers s’offrent une opération de communication à peu de frais, en proposant de planter des prairies fleuries [JDLE] –accréditant l’idée que c’est le manque de nourriture qui serait à l’origine de l’effondrement des colonies- et en plaidant pour la poursuite des recherches sur les causes de ce déclin massif.

 

Le 26 avril ou le 2 mai prochains, les Etats devraient voter à nouveau sur l’interdiction des trois néonicotinoïdes analysés par l’Efsa. CEO affirme que les Etats sont désormais l'objet de toutes les attentions de la part des marchands de pesticides. «Si les Etats membres ne parviennent pas à atteindre une majorité qualifiée sur la proposition [de limiter pendant 2 ans l’usage du chlothianidine, de l’imidaclopride et du thiamétoxam et des semences enrobées pour les seules cultures non attirantes pour les abeilles], la Commission pourrait l’imposer. Pendant ce temps-là, l’industrie des pesticide fait durement pression sur les Etats membres pour atteindre une majorité qualifiée qui rejetterait la proposition et bloquerait l’interdiction. Les semaines de bataille à venir seront cruciales: les intérêts de l’industrie prévaudront-ils sur la survie des abeilles?», s'interroge CEO.

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Néonicotinoïdes 2, le retour? - Revenu Agricole

Néonicotinoïdes 2, le retour? - Revenu Agricole | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Le Parlement européen a adopté mardi un texte, sans valeur législative ou juridique, qui prône de revenir sur l'interdiction des insecticides néonicotinoïdes, actuellement en vigueur dans l'UE selon l'AFP.

 

Le texte d'apparence anodine et destiné officiellement à défendre le secteur horticole en Europe, était porté par la conservatrice britannique Anthea McIntyre, une eurodéputée connue notamment pour ses positions pro-OGM.

 

Le rapport dit d'initiative parlementaire, a été adopté par 354 voix pour, 285 contre et 21 abstentions.

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Pesticides et hécatombe des abeilles - Libertalia

Pesticides et hécatombe des abeilles - Libertalia | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Parasites, virus et maladies fongiques constituent des dangers non négligeables pour les abeilles.

 

Toutefois les pesticides systémiques dits de nouvelle génération qui sont largement utilisés dans la monoculture d'échelle, constituent indiscutablement la plus importante source de mortalité. Même à des doses infinitésimales, ces produits chimiques insidieusement toxiques provoquent l'hécatombe chez les pollinisateurs.

Bee Api?'s insight:

add your insight...

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Les apiculteurs toujours en guerre contre les pesticides - 20minutes.fr

Les apiculteurs toujours en guerre contre les pesticides - 20minutes.fr | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Le syndicat d'apiculteurs professionnels, qui bataille depuis des années contre l'utilisation de pesticides sur les cultures pollinisées par les abeilles, a de nouveau sonné la charge contre plusieurs produits dont ceux contenant les molécules de thiaclopride (Protéus, Sonido) et d'acétamipride (Suprême).

 

Ils réclament leur interdiction par la France et demandent à l'Europe de revoir l'évaluation de leur toxicité.

 

«Ces deux substances néonicotinoïdes présentent les mêmes modes d'actions que ceux récemment suspendus» par l'Union européenne, explique l'Unaf. Et leurs évaluations présentent les carences similaires à celles ayant conduit à l'interdiction, ajoute l'organisation professionnelle.

Au printemps dernier, Bruxelles a interdit pour deux ans et sur certaines cultures trois substances actives (clothianidine, imidaclopride et thiaméthoxame) appartenant à la famille des néonicotinoïdes en raison de leur rôle dans la mortalité accrue des abeilles (environ 30% du cheptel par an).

 

Jean-Marc Bonmantin, chercheur au CNRS à Orléans, spécialiste des produits neurotoxiques, a fait état mardi de travaux montrant que «la toxicité chronique de l'acétamipride et du thiaclopride est similaire aux néonicotinoïdes bannis» par Bruxelles.

 

Pour lui, «les différentes molécules de la famille des néonicotinoïdes sont très proches et il n'est pas très judicieux d'en avoir interdit seulement trois».

Bee Api?'s insight:

add your insight...

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

EFSA Communiqué de presse: L'EFSA évalue un lien potentiel entre deux néonicotinoïdes et la neurotoxicité développementale

EFSA Communiqué de presse: L'EFSA évalue un lien potentiel entre deux néonicotinoïdes et la neurotoxicité développementale | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Deux insecticides néonicotinoïdes – l'acétamipride et l'imidaclopride – peuvent avoir une incidence sur le développement du système nerveux humain, a déclaré l'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA). Les experts de l'Autorité proposent que certains niveaux recommandés d'exposition acceptable à ces deux néonicotinoïdes soient abaissés pendant que des recherches complémentaires sont menées pour fournir des données plus fiables sur la neurotoxicité développementale (NTD). Le groupe scientifique de l'EFSA sur les produits phytopharmaceutiques et leurs résidus (groupe PPR) demande que des critères soient définis au niveau de l'UE pour rendre obligatoire la soumission d'études NTD dans le processus d'autorisation des pesticides. Cela pourrait inclure l'élaboration d'une stratégie d'essai complète pour évaluer le potentiel de neurotoxicité développementale des substances, y compris tous les néonicotinoïdes.

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Insecticides : ils modifient l'expression des gènes des abeilles

Insecticides : ils modifient l'expression des gènes des abeilles | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

L'équipe de Nottingham a contaminé des larves d'une ruche à l’imidaclopride. Ils ont ensuite comparé l'expression de leurs gènes (RNA expression analysis, analyse de l'expression d'ARN) et leur profil lipidique (Lipid profiling) à d'autres larves, d'une ruche saine, située à 150 m d'eux. © Kamila Derecka et al., Plos One

Les larves d’abeilles exposées à l’insecticide ont besoin d’intensifier l’activité de leurs gènes impliqués dans la dégradation des toxines pour se développer. Par ailleurs, les gènes qui interviennent dans la régulation de l’énergie, essentielle au bon fonctionnement de la cellule, sont endommagés. Ces modifications génétiques réduisent souvent la durée de vie des insectes, et atténuent considérablement les chances de survie des larves.

Développement des larves modifié par l’imidaclopride

Sur une période de 15 jours, les chercheurs ont contaminé des larves directement dans les ruches, en leur injectant du sirop concentré à faible dose (2 µg/L) d’imidaclopride. Ils ont ensuite mesuré les niveaux de transcription, c'est-à-dire le nombre de molécules d’ARN transcrites depuis l’ADN. Plus le nombre de molécules d’ARN transcrites est grand, plus le gène s’exprime. Les chercheurs ont donc pu comparer les niveaux de transcription des larves contaminées à ceux des larves saines d'une ruche située à seulement 150 m. Ils ont aussi établi des profils lipidiques par chromatographie en phase liquide couplée à de la spectrométrie de masse.

« Bien que les larves puissent encore grandir et se développer en présence de l'imidaclopride, la stabilité du processus de développement semble être compromise, explique Reinhard Stöger. Si les abeilles sont soumises à des contraintes supplémentaires telles que les ravageurs, les maladies et le mauvais temps, le taux d'échec du développement augmente sérieusement. »

Si l’imidaclopride n’est peut-être pas directement mortel, il est clairement un facteur aggravant dans le déclin des abeilles domestiques, et probablement des insectes butineurs en général.

 

Ces butineurs contribuent à la pollinisation de 80 % des espèces de plantes à fleurs. De plus, par leur travail, elles apportent une participation annuelle de 22 milliards d'euros à l'agriculture européenne. Ces insectes sont donc vitaux pour la préservation de nos écosystèmes

Bee Api?'s insight:

Photographie Stephen Criscolo

 


more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Interdire les pesticides pour sauver les abeilles - Radio-Canada

Interdire les pesticides pour sauver les abeilles - Radio-Canada | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Un regroupement d'organismes presse le gouvernement d'agir pour préserver les colonies d'abeilles au Québec. La Coalition réclame l'interdiction de pesticides de type néonicotinoïdes dans les grandes cultures.

 

La Fédération des apiculteurs du Québec, Nature Québec et les Amis de la Terre de Québec soutiennent que l'utilisation très répandue des néonicotinoïdes dans les champs contribue au déclin des abeilles. Mis au point dans les années 1980, ces pesticides sont utilisés comme enrobage des semences de maïs et de soya.

 

Les néonicotinoïdes sont parmi les insecticides les plus utilisés à travers le monde. Ils agissent sur le système nerveux central des insectes, allant jusqu'à provoquer la paralysie et leur mort. Les pesticides affaiblissent aussi le système immunitaire des abeilles et réduisent leur capacité à retrouver leur ruche.

 

Selon la coalition, qui demande leur interdiction, la quasi-totalité des semences de maïs vendues au Québec et plus de la moitié des semences de soya seraient enrobées avec ces produits. Or, leur utilisation menace la survie des abeilles à court terme.

 

« Environ 40 % des aliments à haute valeur nutritive contenus dans notre assiette au Québec proviennent du travail des abeilles par la pollinisation des fruits, légumes et autres plantes », rappelle Valérie Fournier, entomologiste à l'Université Laval.

 

Certaines cultures, comme le bleuet et la canneberge, sont particulièrement dépendantes de la pollinisation des abeilles dont les colonies sont en constante diminution ces dernières années.

 

Le regroupement réclame une politique gouvernementale et des mesures concrètes pour s'attaquer au problème.

 

Au Canada, un tiers de la production de nourriture dépend de la pollinisation par les insectes.

Bee Api?'s insight:

add your insight...

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Les abeilles plus sensibles aux pesticides quand la météo est mauvaise - Sciences et Avenir

Les abeilles plus sensibles aux pesticides quand la météo est mauvaise - Sciences et Avenir | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Le phénomène de désorientation observé chez les abeilles, sous l'effet de certains insecticides très utilisés en agriculture, est plus important par mauvais temps et dans un paysage varié, montre une étude française publiée jeudi dans Nature Communications.

L'équipe de Mickaël Henry, de l'Institut national de la recherche agronomique (Inra), et Axel Decourtye, de l'Association de coordination technique agricole (Acta,) avait déjà montré, en 2012, que de faibles doses d'un insecticide de la famille des néonicotinoïdes - le thiaméthoxame - pouvaient perturber l'orientation des abeilles et les empêcher de retrouver leur ruche, entraînant la mort d'un grand nombre d'entre elles.

Dans une nouvelle étude, ils ont reproduit l'expérience, mais en prenant en compte cette fois deux critères environnementaux: les conditions météorologiques et la variété du paysage.

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Les néonicotinoïdes | LES RUCHERS DE L'AN 01

Les néonicotinoïdes | LES RUCHERS DE L'AN 01 | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it
Pourquoi les néonicotinoïdes sont ils si dangereux?

La dangerosité des néonicotinoïdes, et leur particularité par rapport aux autres pesticides, est qu’ils sont systémiques. Cela signifie qu’au lieu d’être pulvérisés sur la plante selon les besoins ponctuels, ils sont présents dans la plante durant toute sa durée de vie, et restent ensuite dans les sols pendant de nombreuses années.

Pour les abeilles et autres pollinisateurs, cela pose un gros problème, puisque l’exposition et la consommation du pesticide est permanente, de trois manières différentes :

 

Le nectar récolté et utilisé pour la consommation de la colonieLe pollen récolté et utilisé pour l’élevage du couvainL’eau issu de la guttation (sorte de transpiration végétale) des plantes, très utilisée par les abeilles

Cette constante exposition aux produits ne créé pas toujours de mort subite, car les doses sont faibles. En revanche, cela a un effet très pernicieux, que sont les effets sub-létaux.

C’est à dire que la colonie ne meure pas tout de suite, mais qu’elle s’affaiblit petit à petit. Il est donc très difficile pour un apiculteur de savoir où et comment on été empoisonnées ses colonies.

Dossier complet en cliquant l'image et merci à l'an 01!

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Abeilles en péril: démontrer les responsabilités - RFI

Abeilles en péril: démontrer les responsabilités - RFI | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Bien que Syngenta et Bayer, les industriels de l’agrochimie, contestent la toxicité des néonicotinoïdes et fassent un lobbying effréné auprès de la Commission européenne, des Etats et de l’agence européenne de sécurité alimentaire (Efsa), la toxicité de ces pesticides à haute dose a déjà été démontrée par des études scientifiques.

 

Mais des effets à faible dose se font également sentir et ceux-là ne sont pas pris en compte dans les études validant la mise sur le marché des produits.

Pourtant, quand Sylvie Tchamitchian, la technicienne qui travaille avec Luc Belzunce, écotoxicologue à l’INRA-Avignon, nous emmène voir les abeilles victimes d’une intoxication chronique suite à l’ingestion de pesticides à faibles doses, on comprend immédiatement que bien que si elles sont encore vivantes, elles se traînent et se tordent, elles ne seront plus jamais capables de remplir leurs tâches quotidiennes : voler, butiner, nourrir les larves, surveiller la ruche…

 

 

Bee Api?'s insight:

Pour info, le Gaucho reste autorisé sur les céréales à paille et la betterave, le Confidor et L'Actara ne sont pas des traitements de semences ( bravo RFI!!!) mais des traitements par voie aérienne, et ce ne sont pas les seuls néonics ( entre autres pesticides d'ailleurs) que croisent nos abeilles à longueur d'année, loin de là même...
Varroa arrivé en 1982, , arrivée des néonicotinoïdes en 1994., effondrement des colonies constaté en 1998...

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Une nouvelle étude confirme le rôle des pesticides dans la mortalité des abeilles | Slate

Une nouvelle étude confirme le rôle des pesticides dans la mortalité des abeilles | Slate | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Si certains en doutaient encore, cette nouvelle étude viendra peut-être les convaincre: la mortalité accrue des abeilles serait bel et bien liée à l’utilisation de pesticides, et plus particulièrement de néonicotinoïdes. Le site Io9 rapporte les résultats d’une expérience menée par le biologiste Chensheng Lu, de l’université d’Harvard, publiés dans le Bulletin of insectology.

 

Depuis plusieurs années, les abeilles, principales pollinisatrices des végétaux dans le monde, souffrent de ce que les scientifiques appellent le CCD (Colony Collapse Disorder), ou en français, syndrome d’effondrement des colonies d’abeilles. Pour résumer, de plus en plus de ruches se vident d’années en années: soit les abeilles y meurent, soit elles n’y retournent pas après l’hiver.

 

Les pesticides sont mis en cause par certaines études scientifiques. Chensheng Lu vient donc renforcer une fois de plus cette thèse. Le biologiste a suivi 18 colonies d’abeilles entre octobre 2012 et avril 2013. Douze d’entre elles ont été traitées avec des néonicotinoïdes, les six autres ont servi d’échantillon de contrôle.

 

A l’arrivée de l’hiver, toutes les ruches ont eu tendance à se vider, en raison du froid. Mais en janvier, l’échantillon test a vu son nombre d'abeilles augmenter, tandis que les deux autres groupes ont continué de perdre en population.

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Insecticide Gaucho : non-lieu après treize ans d'instruction, les apiculteurs font appel

Insecticide Gaucho : non-lieu après treize ans d'instruction, les apiculteurs font appel | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

L'information judiciaire sur le pesticide Gaucho, ouverte en 2001 à la suite d'une plainte de 350 apiculteurs auprès du tribunal de grande instance de Paris, s'est soldée par un non-lieu, le 1er avril dernier, a annoncé l'Union nationale de l'apiculture française (Unaf).

Celle-ci précise, dans un communiqué, qu'elle a fait appel de cette ordonnance.

La plainte des apiculteurs portait sur des faits de tromperie, d'escroquerie et de destruction du bien d'autrui (le cheptel apicole). Le juge d'instruction a justifié sa décision de non-lieu par le fait que "la communauté scientifique n'a pas démontré l'existence d'un lien de causalité entre l'introduction du Gaucho dans les cultures agricoles et l'augmentation de la mortalité des abeilles".

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

générations-futures » Alerte aux insecticides néonicotinoides dans nos aliments !

générations-futures » Alerte aux insecticides néonicotinoides dans nos aliments ! | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Et les abeilles ?

Afin d’évaluer quel pourrait être l’impact de ces résidus de néonicotinoïdes sur les abeilles, nous avons calculé les conséquences de l’exposition d’abeilles aux quantités de résidus retrouvés dans nos échantillons. Si on prend l’exemple d’une courgette d’un poids moyen de 250 g contenant 25 µg d’imidaclopride/kg, nos calculs nous permettent de conclure que ce sont près de 845 abeilles qui seraient mortes ou au moins 3788 abeilles qui auraient vu leur comportement gravement perturbés suite à l’exposition à la quantité d’imidaclopride contenue dans cette seule courgette ! Sans commentaire !

 

« Ces résultats montrent que malgré les premières décisions prises par la Commission Européenne, des néonicotinoïdes vont continuer à être déversés en grandes quantités dans l’environnement ou utilisés en enrobage de semences malgré cette première interdiction…ils pourront donc continuer à contaminer et à menacer les pollinisateurs, mais aussi à  contaminer les êtres humains par l’air, les aliments, l’eau….


Ce dernier point est particulièrement préoccupant alors que de très récentes études montrent que ces molécules peuvent nuire au développement du cerveau et montrent un potentiel génotoxique. » déclare François Veillerette, porte-parole de Générations Futures.

 

« Face à cette double menace nous n’avons qu’une seule demande : l’interdiction de cette famille d’insecticides !

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Des apiculteurs en colère contre la province | ICI.Radio-Canada.ca

Des apiculteurs en colère contre la province | ICI.Radio-Canada.ca | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

L'Association des apiculteurs de l'Ontario refuse de valider le rapport d'un groupe de travail provincial qui s'est penché sur la santé des abeilles.

 

Le rapport publié mercredi par la première ministre, Kathleen Wynne, qui est aussi ministre de l'Agriculture, encourage les agriculteurs à utiliser des graines qui n'ont pas été traité avec un pesticide.

 

Le groupe de travail recommande aussi l'utilisation de produits et d'outils afin de réduire le risque que des abeilles pollinisatrices soient exposées à des particules de poussières contenant des néonicotinoïdes (type d'insecticide) au moment de l'ensemencement des champs.

 

Le gouvernement ontarien refuse cependant d'interdire l'utilisation de ces pesticides même si le groupe de travail recommande d'envisager une interdiction temporaire.

 

Mark Cripps, porte-parole du ministère de l'Agriculture, soutient que le groupe de travail n'est pas parvenu à un consensus sur une éventuelle interdiction de ce type de produit.

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Trois études mettent en cause les insecticides néonicotinoïdes

Trois études mettent en cause les insecticides néonicotinoïdes | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Trois études scientifiques récentes mettent en cause le rôle dangereux des  insecticides néonicotinoïdes pour les abeilles. C’est ce qu’explique la très sérieuse revue La Santé de l’Abeille,  éditée par la fédération Nationale des Organisations Sanitaires Apicoles Départementales, présidée par Jean-Marie Barbançon, vétérinaire dans la Drôme.

 

Bee Api?'s insight:

add your insight...

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

En France, la production de miel est en chute libre

En France, la production de miel est en chute libre | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Presque pas d’acacia, de thym ni de romarin, à peine un peu de colza, de sapin, de châtaignier : la récolte de miel est en chute libre en France. Elle n’atteint même pas 15 000 tonnes pour 2013, moins qu’en 2012 (16 000 t) et loin derrière les 33 000 t par an que l’apiculture enregistrait jusqu’en 1995.

Compte tenu de l’engouement actuel pour cette activité professionnelle ou amateur, le nombre de ruches est resté stable, aux alentours de 1,3 million. Mais la mortalité des colonies ne cesse de grimper : de 15 % à 30 % en moyenne selon les régions, voire 100% par endroit. Et la situation se dégrade pareillement dans de nombreux pays.

Pourtant, au-delà des périls nombreux et variés, qui menacent les abeilles − conditions climatiques défavorables, varroa et nosema (un acarien et un champignon qui les parasitent), frelon asiatique entre autres −, les membres de l’Unaf ont une fois encore dénoncé leurs principaux ennemis : les pesticides et plus précisément les néonicotinoïdes.

 

Pour ceux qui élèvent les abeilles, il y a un avant et un après 1994, date d’arrivée sur le marché de cette famille d’insecticides organochlorés neurotoxiques. Après des années d’effort, leur cri d’alerte a fini par être entendu. Un moratoire interdisant l’usage de trois néonicotinoïdes pendant deux ans sur certaines cultures vient d’être adopté dans l’Union européenne, mais il donne lieu à des recours juridiques de la part de plusieurs firmes agrochimiques.

 

Pendant ce temps-là, d’autres produits utilisant ce type de molécules conquièrent les campagnes à leur tour. Les apiculteurs mettent en cause le thiaclopride et l’acétamipride que l’on retrouve notamment dans différentes préparations sous les noms de Proteus et Biscaya du groupe Bayer pour le premier ; Suprême, Horeme, Bambi, Cazogaze, Equinoxe et Insyst de la marque Certis Europe BV (groupe Nisso Chemical Europe GMBH), pour le second.

Bee Api?'s insight:

add your insight...

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Mortalité des abeilles : c’est l’hécatombe dans les ruches des Pyrénées-Orientales

Mortalité des abeilles : c’est l’hécatombe dans les ruches des Pyrénées-Orientales | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Mais que se passe-t-il donc dans certains ruchers des Pyrénées-Orientales ? Les apiculteurs, très inquiets, soupçonnent une intoxication.

C’est un lourd et inquiétant état des lieux que dressent conjointement le Groupement de défense sanitaire apicole des Pyrénées-Orientales (GDSA) et l’Union syndicale apicole du Roussillon (USAR) : "Depuis les premiers froids du mois de novembre, les abeilles meurent en masse devant les ruches ou disparaissent au fil des jours. Sur les ruchers impactés, c’est partout le même scénario avec une poignée d’abeilles et la reine au milieu. Les provisions sont excellentes, mais c’est le silence qui l’emporte".

Aucune maladie n'a été détectée

Bee Api?'s insight:

add your insight...

more...
No comment yet.
Rescooped by Bee Api? from Agriculture et planète
Scoop.it!

Maria Spivak: Pourquoi les abeilles disparaissent | Video on TED.com

Les abeilles ont prospéré pendant 50 millions d'années, chaque colonie de 40 à 50 000 individus coordonnée dans une harmonie incroyable. Alors pourquoi les colonies ont-elles commencé à mourir en masse il y a sept ans ?

Via Piotr Zut
more...
Bernadette Cassel's comment, January 14, 2:49 AM
Il se pourrait, Christian... Entendu parler de ça déjà... Et ici on voit bien la courbe, pour nous : http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=879
Christian Allié's comment, January 14, 3:58 AM
Merci Bernadette, redoutable rappel !
Avenir Adn Agri's curator insight, February 15, 11:56 PM

Il est important de s'y intéresser et de participer à la protection et au développement des abeilles sur notre planète terre. Elles sont l'essence même de la pollinisation, berceau de notre alimentation !

Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Alpes : le danger qui menace la santé des abeilles et celle des hommes ... - La Provence

Alpes : le danger qui menace la santé des abeilles et celle des hommes ... - La Provence | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Moratoire de Bruxelles


Le 29 avril, la commission européenne annonçait un moratoire de 2 ans pour 3 pesticides qui seraient à l'origine de la mortalité des abeilles domestiques : l'imidaclopride, la clothianidine et le thiaméthoxame et ce, sur 4 cultures : le maïs, le colza, le tournesol et le coton. Une décision qui prendra effet le 1er décembre prochain. Là où le bât blesse, c'est que cette décision est pernicieuse.

 

En effet, les semis de colza par exemple, se font toujours en automne, ils ne seront donc pas concernés par ce moratoire qui prend effet au 1er décembre et les agriculteurs pourront donc récolter en 2014 du colza élevé aux néonicotinoïdes après que les abeilles auront copieusement butiné leurs fleurs.

 

Autre déviance : les céréales d'hiver ne sont pas concernées par ce moratoire. On pourra donc utiliser ces produits, comme avant, sur toutes les variétés de blés et ses dérivés, sur l'orge et l'avoine notamment...

Le gros problème, dénoncé par les apiculteurs, c'est la rémanence du produit dans le sol.

 

En effet, lorsque l'on cultive du blé sur une parcelle, l'année suivante, compte tenu de la rotation des cultures, on fera pousser du colza sur la même terre.

 

Le moratoire de ces produits sur le colza deviendra donc inopérant puisque la rémanence dans le sol du produit atteindra aussi les cultures qui devraient en être protégées...

Bee Api?'s insight:

add your insight...

more...
No comment yet.