Abeilles, intoxic...
Follow
Find tag "Glyphosate"
74.9K views | +16 today
Abeilles, intoxications et informations
Articles pertinents sur les problématiques des mortalités et disparitions des abeilles
Curated by Bee Api?
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Comment les OGM favorisent la vente de pesticides

Comment les OGM favorisent la vente de pesticides | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

C’était l’un des arguments majeurs en faveur de l’introduction des OGM aux Etats-Unis. Les plantes capables de résister à un insecticide devaient permettre aux agriculteurs de ne plus utiliser qu’un seul traitement phytosanitaire – par exemple le Roundup dans le cas des semences « Roundup ready » – et donc de réduire l’impact écologique de l’agriculture.

 

Un rapport publié en juillet dernier par l’ONG américaine Food and Water watch montre que c’est exactement l’inverse qui est arrivé. Un premier graphique, que nous reproduisons ci-dessous, montre que l’utilisation de pesticides a d’abord bien diminué entre 1998 et 2001, c’est-à-dire dans les premières années qui ont suivi l’autorisation de la commercialisation des plantes OGM. 

 

Mais leur utilisation a ensuite explosé. La faute, notamment, à l’émergence de mauvaises herbes résistantes aux pesticides, expose l’ONG. « A mesure que les plantes résistantes (aux pesticides, ndlr) ont envahi les champs et diminué les rendements, les agriculteurs ont recommencé à utiliser de plus en plus de pesticides dangereux, ceux-là même que les cultures OGM étaient censées leur faire éviter. »

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Rivières dégradées et pesticides en Côte-d'Or - Bien Public

Rivières dégradées et pesticides en Côte-d'Or - Bien Public | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Second point noir, la présence « importante » de pesticides et notamment des herbicides (le glyphosate) dans les nappes phréatiques et les cours d’eau, « utilisés par les agriculteurs, les collectivités territoriales et les particuliers ». « Les trois quarts des cours d’eau sont concernés par ce type de molécules », poursuit Laurent Tessier.

 

« Et c’est en Côte-d’Or où l’on retrouve des concentrations à des niveaux très importants, comme dans l’Ouche et la Cloux. Si on souhaitait produire de l’eau potable, on ne pourrait même pas le faire, même avec un traitement. »

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

OGM : en 2012, les surfaces cultivées ont progressé de 6% dans le monde

OGM : en 2012, les surfaces cultivées ont progressé de 6% dans le monde | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Les OGM poursuivent leur progression. En 2012, les surfaces cultivées ont augmenté de 6%, indique le rapport publié en février par le service international pour l'acquisition d'applications biotechnologiques (ISAAA). La croissance des plantations génétiquement modifiée est plus forte dans les pays émergents (11%) que dans les pays industrialisés (3%). Le Soudan et Cuba ont planté pour la première fois des OGM en 2012, portant à 19 le nombre de pays émergents cultivateurs

.

Le nombre de pays industrialisés cultivateurs de biotechnologies est quant à lui en baisse en 2012 (8 pays contre 11 en 2011). Cependant, malgré les arrêts de cultures OGM en Allemagne, Pologne et Suède, en Europe, les surfaces GM sont en augmentation de 13% en un an.

 

Les Etats-Unis restent les champions des OGM avec 69,5 Mha cultivés, loin devant le Brésil (36,6 Mha), l'Argentine (23,9 Mha) et le Canada (11,6 Mha). Mais c'est en Chine, en Inde, au Brésil, en Argentine et en Afrique du Sud que les cultures biotechnologiques augmentent le plus.

 

Ces cinq pays représentent près de la moitié de l'augmentation des surfaces d'OGM en 2012.

Le maïs (NK603, MON810, MON1445 et Bt11) et le soja (GTS) sont les biotechnologies les plus cultivées.

 

Sophie Fabrégat

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Conférence de presse - OGM & Roundup- le 15/01 à Strasbourg

News, politique, actualité, international, culture, loisir, rumeur, people... Suivez l'actualité politique française et internationale à travers des vidéos et reportages du Monde, Mediapart, Radio France, Rue 89, Arrêt sur image.
more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Inf'OGM - ETATS-UNIS – La littérature scientifique sous l’influence de l’industrie des OGM

Inf'OGM - ETATS-UNIS – La littérature scientifique sous l’influence de l’industrie des OGM | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Septembre 2012, Gilles-Eric Séralini et son équipe publient dans le journal Food and Chemical Toxicology (FCT) une étude de deux ans qui met en doute l’innocuité sanitaire du maïs NK603 et de l’herbicide associé, le Roundup.


Cette étude a engendré une tempête internationale et une campagne de dénigrement avait été orchestrée par le Science Media Center [1] afin que le journal se rétracte. Parmi les scientifiques les plus virulents dans cette campagne, nombreux avaient des liens très étroits avec l’industrie des OGM. 


Finalement, le journal Food and Chemical Toxicology a maintenu la publication.


Mais, quelques mois après, au début de l’année 2013, le Comité de rédaction de ce journal a intégré un nouvel « éditeur associé pour les biotechnologies », un certain Richard E. Goodman. Il s’agit d’un nouveau poste, au sein de la revue, qui semble avoir été créé spécialement pour Goodman.


Or ce professeur à l’Université du Nebraska en charge des recherches sur les allergies alimentaires a travaillé pour l’entreprise Monsanto entre 1997 et 2004. Il a publié en 2004 une étude (Goodman and Leach, 2004) qui affirmait que les OGM ne provoquaient aucun problème d’allergie.


Et dans un autre article publié en 2011, Goodman s’est positionner en faveur d’un allègement des « exigences » officielles en matière d’évaluation allergologique.


Par ailleurs, Goodman a travaillé de façon continue avec l’organisation de lobby de l’agro-alimentaire, l’International Life Science Institute (ILSI) dont un certain nombre de membres siègent au sein de l’Agence européenne de sécurité alimentaire (AESA).


L’ILSI développe et réussit à introduire dans les législations des méthodes d’évaluation extrêmement favorables à l’industrie.

Bee Api?'s insight:

add your insight...

more...
SVT-Suger's curator insight, March 24, 4:52 AM

L’article a été écrit en mai 2013, par Christophe Noisette, le rédacteur en chef et webmaster de l'association info OGM. Sa mission est de donner des informations critiques indépendantes et public sur les OGM et la biotechnologie et depuis 2013 sur les semences. Christophe Noisette a pour but de démontrer la corruption de la littérature scientifique par les industriels OGM, en utilisant des faits et des arguments rationnels. Il avance ainsi que la revue "Food and Chemical Toxicology" (qui a publié l'article de Séralini) a engagé Richard E. Goodman au début de l'année 2013, et quelques mois après l'article était retiré. Or, on apprend que Goodman a travaillé chez Monsanto (une puissante industrie des OGM). Monsanto aurait donc un contrôle sur les articles de la revue FCT et pourrait choisir son intérêt plutôt que la vérité des articles. [Laury & Sonya]

Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Phytosanitaires : exposition des travailleurs agricoles et santé desabeilles au programme de l'Anses en 2013

Phytosanitaires : exposition des travailleurs agricoles et santé desabeilles au programme de l'Anses en 2013 | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Lors de la présentation de son programme de travail lundi, l'Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail) a précisé que dans le domaine des produits phytosanitaires, deux guides européens devraient être finalisés en 2013 pour renforcer les critères d'évaluation des risques pour les travailleurs agricoles et la santé des abeilles. Ces guides sont réalisés sous l'égide de l'Efsa (Autorité européenne de sécurité des aliments).

 

Par ailleurs, des travaux sur l'évaluation des risques cumulés des mélanges de substances seront poursuivis par l'agence.

 

Concernant l'exposition aux travailleurs et les équipements de protection individuelle (EPI), l'Anses précise qu'une convention a été passée avec l'Institut national de recherche en sciences et technologies pour l'environnement et l'agriculture en 2012 afin qu'il réalise une étude décrivant les EPI disponibles sur le marché ainsi que les pratiques réelles des agriculteurs sur le terrain. Sur cette base, les performances des équipements seront ensuite caractérisées. « Les résultats de ce travail sont prévus pour 2013 » fait part l'agence.

 

Sur le sujet de la santé des abeilles, le collectif d'experts chargé d'étudier les co-expositions des abeilles et des colonies à différents facteurs de stress a été mis en place au début de 2013, pour une période de dix-huit mois. Il fera des recommandations de recherche et de mesures visant à adapter les pratiques agricoles et apicoles. Parallèlement, le programme de surveillance européen de la mortalité et des maladies des abeilles, géré par le laboratoire de Sophia-Antipolis depuis l'automne de 2012, fournira ses premiers résultats en 2013.

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

De nouveaux OGM bientôt autorisés à cause d’une réglementation européenne pleine de lacunes | Confédération Paysanne

De nouveaux OGM bientôt autorisés à cause d’une réglementation européenne pleine de lacunes | Confédération Paysanne | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

19.03.2013 Le 25 février 2013, les états membres de l'Union européenne ont adopté un règlement régissant l'évaluation des risques sanitaires des OGM. Ce règlement, non encore publié au Journal Officiel européen, ouvre la porte à la délivrance d'autorisation pour des plantes génétiquement modifiées, notamment pour la culture. Les eurodéputés ont encore la possibilité de faire reculer la Commission et les états membres !

Un règlement proposé par la Commission européenne et adopté le 25 février 2013 par les états membres, introduit un progrès sur un point : une étude de toxicologie 90 jours sur rongeurs sera obligatoire pour tous les OGM à un transgène.

Mais, par une discrète disposition, ce règlement ne concernera aucune des PGM* dont la demande d'autorisation est soit en cours, soit sera déposée dans les six mois. En effet, il est clairement stipulé que tous les dossiers de demande d'autorisation déjà déposés ne seront pas concernés par ce règlement.

Actuellement, selon la Commission européenne, sept dossiers pour l'importation et neuf pour la culture ne demandent plus qu'à être soumis au vote des états membres ou de la Commission européenne pour être autorisés, l'Autorité européenne de sécurité des aliments (AESA) ayant déjà rendu une opinion. En incluant les dossiers non encore évalués par l'AESA mais déjà dans les tuyaux, ce sont une soixantaine de dossiers, dont 26 pour la culture, qui sont concernés par cette disposition les exemptant de toute évaluation réelle.

Les Etats membres se sont prononcés en faveur de la validation du règlement sur l'évaluation tel qu'il est (notamment du fait du vote de la France qui a été décisif). Le règlement sera donc définitivement adopté d'ici la fin du mois, ouvrant ainsi la porte aux cultures d'OGM en France (dont le MON810).

 

 

more...
No comment yet.