Abeilles, intoxic...
Follow
Find tag "Chrysomèle du maïs"
75.0K views | +17 today
Abeilles, intoxications et informations
Articles pertinents sur les problématiques des mortalités et disparitions des abeilles
Curated by Bee Api?
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Aux Etats-Unis, le maïs transgénique ne résiste plus à l'insecte qu'il ciblait

Aux Etats-Unis, le maïs transgénique ne résiste plus à l'insecte qu'il ciblait | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Dans sa nouvelle étude, Gassmann décrit d’autres incidents de la résistance au Bt dans d’autres régions de l’Iowa. Il a également trouvé des chrysomèles devenues résistantes à une deuxième variété de maïs Bt.

De plus, le fait d’être devenue résistante à une variété augmente les chances de résistance à une autre.

 

Cela signifie que le maïs modifié pour produire plusieurs toxines Bt - dites variétés empilées - ne sera pas vraiment efficace pour ralentir l’évolution de la résistance de la chrysomèle, comme on l’espérait initialement.

 

Comme l’explique Gassmann, « les agriculteurs continueront à utiliser le maïs Bt qui reste efficace contre d’autres organismes nuisibles mais, comme la chrysomèle des racines devient plus résistante, les agriculteurs ajouteront des insecticides, ce qui augmentera leurs coûts et fera perdre les avantages écologiques obtenus à l’origine par l’utilisation de maïs Bt. »

 

 

more...
No comment yet.
Rescooped by Bee Api? from EntomoNews
Scoop.it!

Les OGM mis en échec par les insectes (sélection naturelle)

Les OGM mis en échec par les insectes (sélection naturelle) | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

APRES LA RESISTANCE DE L'AMARANTE RESISTANTE, LA CHRYSOMELE RESISTANTE, ET SI ON RESISTAIT AUSSI?

TOUJOURS PLUS "DROLE" QUOI!!

L'Agence américaine de protection de l'environnement (EPA) a confirmé, dans un document mis en ligne jeudi 17 janvier, l'apparition, chez la chrysomèle du maïs, de résistances à la variété transgénique mise au point par Monsanto pour luttercontre ce parasite.

Des travaux publiés en 2011 dans la revue scientifique PLos One avaient mis en évidence l'apparition, dans l'Iowa, de cette résistance à la toxine insecticide Cry3Bb1, produite par le maïs grâce à un gène transplanté d'une bactérie, Bacillus thurigiensis (Bt). L'EPA affirme aujourd'hui que l'Illinois est également concerné et qu'il existe de fortes présomptions que le Dakota du Sud, le Wisconsin, le Nebraska et le Minnesota le soient également.


Face à cette situation, l'agence fédérale se dit prête à "collaborer avec Monsanto (...) afin d'éviter une aggravation de la baisse de sensibilité des populations de chrysomèles du maïs à la toxine Cry3Bb1".


Une réaction qui n'étonne pas Denis Bourguet, généticien des populations à l'Institut national de la recherche agronomique, dans la mesure où, "historiquement, l'EPA affirme depuis le début que les toxines Bt constituent un bien public et que, à ce titre, des plans de gestion de la résistance doivent être mis en place".

Selon le chercheur, l'apparition d'une résistance chez le coléoptère, quelques années seulement après le début de la culture du maïs Bt, peut s'expliquer par trois facteurs : une insuffisante mise en place de zones refuges pour l'insecte plantées de maïs conventionnel ; la moindre efficacité de la toxine que celle qui cible un autre ravageur du maïs, la pyrale, qui n'a toujours pas développé de résistance après plus de quinze ans ; la présence à une fréquence élevée de gènes de résistance chez les chrysomèles.

LA SOLUTION? LISEZ BIEN C'EST LA QU'ON RIGOLE.... JAUNE!

Parmi les solutions que l'EPA préconise à Monsanto d'appliquer, l'une consiste à développer la vente de semences transgéniques mélangées à des semences conventionnelles, une technique baptisée refuge in a bag ("refuge dans un sac") : la présence d'une certaine densité de maïs non transgénique est censée avoir le même effet que l'existence de zones refuges à proximité des champs de maïs génétiquement modifié.

 

 (via Le Monde)


Via Bernadette Cassel
more...
Bernadette Cassel's curator insight, January 24, 2013 5:33 PM

 

Diabrotica barberi (Chrysomelidae, Coleoptera) - Photo Dominique Martiré (www.galerie-insecte.org)

 

Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Plantes OGM : maintenant les insectes leur résistent

Plantes OGM : maintenant les insectes leur résistent | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Il existe de plus en plus de cas d'insectes résistant à la protéine Bt de plantes génétiquement modifiées pour être protégées contre leurs attaques, une résistance qui varie en fonction des pratiques agricoles, affirme une étude publiée ce lundi.

 

Des cas observés aux Etats-Unis, en Inde et en Afrique du Sud

Sur les 13 types de ravageurs étudiés, cinq espèces étaient devenues résistantes en 2011, contre une seule en 2005. Le ravageur est considéré comme résistant lorsque plus de 50% des insectes d'un champ ont développé cette résistance. Sur les cinq insectes résistants, trois s'attaquent aux champs de coton et deux aux cultures de maïs.

Trois des cinq cas de résistance ont été recensés aux Etats-Unis, qui abritent la moitié des surfaces d'OGM produisant la protéine Bt, les deux autres en Afrique du Sud et en Inde. Un autre cas de résistance a été repéré aux Etats-Unis mais moins de 50% des insectes du champ étaient devenus résistants.

Dans ce contexte, les scientifiques ont aussi démontré que le délai de survenue de la résistance variait de manière significative en fonction des pratiques agricoles. Dans le pire des cas, les signes de résistance sont apparus au bout de deux ou trois ans, alors que dans d'autres cas les plantes OGM étaient toujours efficaces contre les ravageurs 15 ans plus tard.

Moins de risques quand des zones sans OGM sont aménagées

La différence vient de la pratique ou pas de «zones refuges», soit des parcelles de plants non OGM plantés à côté de champs OGM. Cette configuration réduit la probabilité que deux insectes résistants se reproduisent en transmettant chacun le gêne de la protéine Bt. Pour qu'un insecte naisse résistant, il faut que ses deux parents lui transmettent le gêne de la protéine.

 

 

more...
No comment yet.