Abeilles, intoxic...
Follow
Find tag "Apiculture Algérie"
91.3K views | +11 today
Abeilles, intoxications et informations
Articles pertinents sur les problématiques des mortalités et disparitions des abeilles
Curated by Bee Api?
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Les apiculteurs demandent la levée des contraintes pour exporter leurs miels | Radio Algérienne

Les apiculteurs demandent la levée des contraintes pour exporter leurs miels | Radio Algérienne | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

La Fédération nationale des apiculteurs (FNAP) a demandé mercredi la levée des contraintes empêchant l'exportation du miel algérien vers les marchés internationaux, citant en ce sens l'absence d'un laboratoire d'analyses répondant aux normes mondiales.

"On adresse un appel à tous les partenaires, aussi bien privés que publics ayant des moyens, pour nous aider à mettre en place un laboratoire d'analyses répondant aux normes requises, et qui va nous permettre d'exporter notre miel à l'étranger", a déclaré Mohamed Lakhal président de la FNAP.

"Nous avons des miels d'excellente qualité, c'est à nous de savoir les placer en respectant les normes internationales", a-t-il ajouté lors d'une journée d'étude sur l'apiculture en Algérie, "défis et perspectives d'exportation", organisée par l'Agence nationale de promotion du commerce extérieur (ALGEX).

Le développement qu'a connu la filière ces dernières années suite au soutien des pouvoirs publics a engendré une hausse de la production et une diversification des produits de la ruche. Les apiculteurs, sillonnant tout le territoire national, et font jusqu'à huit transhumances par an.

 

 

more...
Eben Lenderking's curator insight, March 17, 8:47 AM

Honey is a wonderful natural product, but one which is subject to very stringent restrictions on an international level.  That is too bad, as the consumer wants raw, untreated honey, but it is almost impossible to export this type of honey as the restrictions placed on honey internationally make it impossible.  We face the same problem in Mexico trying to export the world's best honey as the case of Algerian honey cited in this article.  We must find another more economic way to test the safety of honey, to ensure that it is uncontaminated by pesticides, and to ensure that it really is flower nectar collected by bees and not sugar syrup as the Chinese were caught doing.  We must also allow for the fact that there are 18,000 species of bees, many of which produce honey, but that the rules were made for only one of these species of bees and they are too restrictive, preventing the world from discovering many of the most delicious honeys there are.  Article in French


La miel es un producto natural maravilloso, pero que está sujeto a restricciones muy estrictas a nivel internacional. Es una lástima, ya que el consumidor quiere cruda, miel sin tratamiento, pero es casi imposible exportar este tipo de miel como las restricciones impuestas a la miel a nivel internacional hacen imposible. Nos enfrentamos al mismo problema en México tratando de exportar mejor miel del mundo como el caso de la miel argelino citado en este artículo. Tenemos que encontrar otra manera más económica para probar la seguridad de la miel, para asegurarse de que está contaminada por pesticidas, y para asegurarse de que lo que realmente es néctar de las flores recogido por las abejas y no jarabe de azúcar como los chinos estaban haciendo capturado. También hay que considerar el hecho de que hay 18.000 especies de abejas, muchos de los que producen miel, sino que se establecieron las normas para una sola de estas especies de abejas y son demasiado restrictivas, impidiendo el mundo desde el descubrimiento de muchos de los más deliciosas mieles existen.


Le miel est un produit naturel merveilleux, mais qui est soumise à des restrictions très strictes sur le plan international. Ce est dommage, car le consommateur veut brut, le miel non traité, mais il est presque impossible d'exporter ce type de miel que les restrictions imposées sur le miel font internationalement impossible. Nous sommes confrontés au même problème au Mexique en essayant d'exporter meilleur miel du monde comme le cas du miel algérienne citée dans cet article. Nous devons trouver un autre moyen plus économique pour tester la sécurité de miel, pour se assurer qu'elle ne est pas contaminée par les pesticides, et de se assurer que ce est vraiment le nectar des fleurs récolté par les abeilles et pas de sirop de sucre que les Chinois ont été pris en flagrant délit. Nous devons également tenir compte du fait qu'il existe 18 000 espèces d'abeilles, dont beaucoup produisent du miel, mais que les règles sont faites pour une seule de ces espèces d'abeilles et ils sont trop restrictives, empêchant le monde de découvrir un grand nombre des plus délicieux miels il y a.

Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Adekar : «Mauvaise saison pour l'apiculture !» - El Watan

Adekar : «Mauvaise saison pour l'apiculture !» - El Watan | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

C’est le constat que se répètent à l’envie les apiculteurs d’Adekar. Si l’année passée a été jugée par tout le monde comme une année faste pour l’apiculture, ce n’est  pas le cas pour cette année où les apiculteurs les plus chanceux parlent d’un rendement de 4 kilogrammes de miel par ruche.Même constat du côté des services agricoles de la daïra qui annoncent dans leur bilan de ce mois le chiffre insignifiant de 1 kilo et demi de miel par ruche.

«L’année passée, j’ai eu un rendement moyen de 22 kilogrammes de miel ruche, cette année c’est l’année des vaches maigres !» nous dit un apiculteur de Taourirt-Ighil qui se sent comme dans une alvéole. La raison de cette maigre production est expliquée par la faible pluviométrie enregistrée dans le premier semestre de cette année. «Les pluies se sont faites rares, et les conséquences occasionnées à la filière apicole sont vraiment désastreuses» nous dit, pour sa part, un apiculteur d’Adekar.

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Tipasa : Cérémonie de clôture de la Fête du miel - El Watan

Tipasa : Cérémonie de clôture de la Fête du miel - El Watan | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it
La Fête du miel, organisée par la Chambre de l’agriculture de la wilaya (CAW), qui avait débuté le 9 février au complexe culturel et sportif de Tipasa, s’est achevée,  mercredi dernier, par la remise des prix aux jeunes apicultrices et apiculteurs de la wilaya de Tipasa.

(...)
A la fin de l’année 2013, la wilaya de Tipasa comptait 642 apiculteurs qui s’occupent de 26200 ruches. La production de miel pour l’exercice 2013 a enregistré une légère baisse par rapport à l’année précédente, pour atteindre 1190 quintaux. Le responsable de la CAW a reconnu qu’il reste encore beaucoup d’efforts à réaliser pour développer le secteur de l’apiculture de la wilaya de Tipasa.

 

La formation des apiculteurs dans la wilaya est encouragée depuis des années. Le monde de l’abeille est vaste. Le DSA de Tipasa a exhorté les jeunes apiculteurs à créer une coopérative afin de s’organiser et protéger leur production.

Bee Api?'s insight:

add your insight...

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Production de miel : Une baisse de 40% attendue en 2013 - Le Maghreb

Production de miel : Une baisse de 40% attendue en 2013 - Le Maghreb | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

La production nationale de miel devrait chuter de 40% cette année par rapport à la saison précédente en raison des conditions climatiques défavorables qui ont affecté la floraison dans plusieurs régions du pays, a indiqué à Alger le président de la Fédération algérienne des associations d'apiculteurs (FAAA), M. Mohammed Lakhal.


"La saison qui n'est pas encore achevée s'annonce mauvaise et on s'attend à une baisse de 40% de la production nationale de miel", a indiqué M. Lakhal à la presse lors de l'ouverture de la 6ème édition du salon régional du miel qui se tient du 26 juin au 7 juillet à la rue Hassiba Ben Bouali à Alger. En 2011 la production de miel a atteint 5.200 tonnes contre 4.800 tonnes en 2010. Les conditions climatiques marquées par de fortes pluies au printemps ont pénalisé les apiculteurs qui ont récolté "très peu de miel d'oranger" dans la Mitidja, plus grand verger agrumicole du pays.


Au nord, la production du miel d'oranger, récoltée entre avril et juin, a chuté de 80% cette année par rapport à 2012, selon M. Lakhal.

 

Les professionnels misent sur l'eucalyptus dont la floraison

s'étale de juin à août pour récolter des quantités appréciables, mais à cause du vent la moisson risque d'être compromise, selon Naïma Slimi, représentante de l'association de l'élevage apicole de la wilaya de Tipasa.

 

Même le jujubier, dont le miel est très demandé, n'a pas été généreux cette année parce que la floraison a pâti de la baisse de la température minimale et de la clémence de la maximale au Sud et dans les Hauts plateaux, explique cette jeune apicultrice qui évoque aussi la prolifération des vols de ruches durant les périodes de transhumance.

Bee Api?'s insight:

add your insight...

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Cherchell : la relance du tourisme par l’apiculture - Culture - El Watan

Cherchell : la relance du tourisme par l’apiculture - Culture - El Watan | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it
L’un des membres de cette association, Abdennour Semiani, nous déclare que «c’est une forme de tourisme pour les citoyens de notre région. Ils viennent à Cherchell à la découverte du merveilleux monde de l’abeille et de la reine. Ce qui est certain, c’est que les visiteurs quittent l’office satisfaits des explications données par les jeunes apiculteurs d’une part, et d’autre part les apiculteurs et les apicultrices encouragent les jeunes sans emploi à se former gratuitement pour essayer de créer à leur tour une micro-entreprise artisanale. Le tourisme, quelque part, c’est aussi cela : voyager, se cultiver et rencontrer d’autres gens ; en fait, c’est de la découverte.» Une apicultrice venue de Douaouda indique : «nous essayons de semer l’espoir avec nos miels et autres produits issus de la ruche».
more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Algérie : Hausse sensible de la production de miel

Algérie : Hausse sensible de la production de miel | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

La production de miel a connu une hausse notable dans la wilaya de Souk Ahras passant de 200 quintaux lors des précédentes campagnes agricoles à 2.500 quintaux cette année, a-t-on appris lundi, auprès de la direction des services agricoles (DSA).


Cet accroissement considérable «résulte de l’appui apporté aux apiculteurs pour le suivi de l’itinéraire technique et du programme de vulgarisation agricole qui a touché 500 apicu- lteurs sur un total de 800 activant dans cette wilaya qui a occupé, en la matière, la 5e place à l’échelle nationale, a précisé la même source.

 

L'utilisation des techniques modernes de l’apiculture et de méthodes modernes pour faire face aux maladies affectant les ruches, ainsi que l’alimentation des abeilles, sont au programme des actions de vulgarisation, a-t-on indiqué.

 

Les services de la DSA ont par ailleurs annoncé l’organisation, le 12 décembre prochain à l’université Mohamed-Cherif Messaâdia, d’un séminaire régional portant sur la promotion de cette filière, en présence de chercheurs et d’enseignants attendus de plusieurs wilayas du pays.

 

Les communes d’Ain Zana, d’Ouled Moumène, de Sidi Fradj concentrent dans leurs surfaces forestières et montagneuses l’essentiel de ce métier à Souk Ahras.

 

Une activité qui peut générer de nombreux postes d’emploi, notamment en faveur des diplômés de la formation professionnelle, selon la même source qui a fait savoir qu’une coopérative apicole destinée à prendre en charge et à répondre aux besoins

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

ar Algérie Presse Service Jeudi, 15 Novembre 2012 10:56 PDF Imprimer Envoyer Algérie - Rachid Benaïssa promet 7 milliards de DA aux petits agriculteurs et apiculteurs

ar Algérie Presse Service    Jeudi, 15 Novembre 2012 10:56    	PDF		Imprimer		Envoyer	 Algérie - Rachid Benaïssa promet 7 milliards de DA aux petits agriculteurs et apiculteurs | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

2 milliards de cette enveloppe seront alloués à la filière apicole, qui a connu beaucoup de pertes en 2012 à cause des intempéries en hiver et des feux de forêts en été, a expliqué le ministre de l’Agriculture et du Développement rural lors du 13ème Salon national des miels et des produits de la ruche. En 2011, a-t-il rappelé, la production algérienne de miel a atteint 5.200 tonnes, contre 4.800 tonnes en 2010.

 

2 milliards de cette enveloppe seront alloués à la filière apicole, qui a connu beaucoup de pertes en 2012 à cause des intempéries en hiver et des feux de forêts en été, a expliqué le ministre de l’Agriculture et du Développement rural lors du 13ème Salon national des miels et des produits de la ruche. En 2011, a-t-il rappelé, la production algérienne de miel a atteint 5.200 tonnes, contre 4.800 tonnes en 2010.

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Boumerdès : Flambée des prix après une baisse de la production de miel- Algerie Site

Boumerdès : Flambée des prix après une baisse de la production de miel- Algerie Site | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

La production mellifère dans la wilaya de Boumerdès a enregistré un baisse sensible cette saison, chutant de 190 tonnes en 2013 à  160 tonnes en 2014, et engendrant ainsi une flambée des prix de ce produit. « La moyenne de rendement par ruche est estimée, cette année, à  3,7 kg contre 5 kg pour la campagne apicole précédente », ont indiqué à  l'APS des professionnels du secteur, en marge du premier Salon du miel et des produits de la ruche.

Les conditions climatiques défavorables à  la floraison, les maladies affectant les ruches non traitées et les incendies, ont été cités, entre autres, comme étant les causes à  l'origine de la régression de la production mellifère, et ce en dépit des subventions accordées aux apiculteurs sur le Fonds national d'investissement et du développement agricole (FNDIA). Les prix du kilogramme de miel varient entre 3.000 et 6.000 DA, selon le type du miel, a-t-on constaté au niveau des stands d'exposition.

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Distribution de 480 ruches pleines - La Dépêche de Kabylie

Distribution de 480 ruches pleines - La Dépêche de Kabylie | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Les services des forêts de la circonscription de M’Chedallah, dont la compétence territoriale s’étend sur deux daïras, Bechloul et M’Chedallah, viennent de lancer la première tranche de l’attribution de pas moins de 480 ruches pleines à des agriculteurs, dans le cadre du programme du plan de développement rural intégré (PPDRI). 

 

Selon le chef du district de M’Chedallah, M. Nacer OUFNI, la répartition est faite comme suit : Au village Selloum, dans la commune d’Aghbalou, ce sont 38 agriculteurs bénéficiaires qui ont reçu chacun une dizaine de ruches pleines. Dans la commune de Saharidj, 10 autres apiculteurs ont, à leur tour, reçu une dizaine de ruches pleines. Soit un total de 480 ruches garnies qui ont été livrées par le district des forêts. Il s’agit là d’une première tranche de cette importante opération. Le même responsable fera part d’une deuxième tranche plus importante. Pas moins de 3 000 ruches pleines seront attribuées, au mois de septembre, aux 300 bénéficiaires répartis sur les communes Ath Rached, Ath Laksar et El Adjiba, dans la daïra de Bechloul, et aux agriculteurs inscrits dans ce programme de la commune d’Ahnif, dans la daïra de M’Chedallah.

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Chlef: des apiculteurs venus de 11 wilayas prennent part au 2éme salon national

Chlef: des apiculteurs venus de 11 wilayas prennent part au 2éme salon national | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Vingt quatre (24) apiculteurs, venus de 11 wilayas du centre et du centre-ouest du pays, prennent part au 2ème Salon national de l'apiculture, ouvert dimanche à la maison de la culture Larbi-Tebessi de Chlef.

...//..

Il existe 450 apiculteurs dans la wilaya de Chlef, dont 150 disposent chacun de plus 100 ruches pleines, alors que les autres en possèdent entre 20 et 40 ruches, a affirmé le président de l'association locale des apiculteurs qui a fait état, par ailleurs, de la réalisation d'une production globale de 45.000 quintaux de miel en 2013 dans la wilaya.

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Prochaine création d'une école de formation en apiculture à Sétif - Sétif.info

Prochaine création d'une école de formation en apiculture à Sétif - Sétif.info | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Une école de formation spécialisée dans les métiers de l’apiculture sera créée "incessamment" à Sétif, dans l’optique de "promouvoir la filière" et d’"augmenter la production de miel", a déclaré dimanche à l’APS le directeur des services agricoles (DSA).

 

Ali Zerarga a précisé que cette école, première du genre à l’échelle nationale, sera créée à la coopérative apicole d’El Bez (à l’ouest Sétif), et sera dotée des dernières technologies afin de développer les compétences et améliorer le rendement des apiculteurs.

 

Une première enveloppe financière estimée à 80 millions de dinars a été allouée à la création de cette école de formation, qui sera aussi un espace d’échanges entre apiculteurs et experts dans la filière, a ajouté le même responsable.

 

La capitale de Hauts-plateaux compte, selon un recensement effectué en 2012, 1.200 apiculteurs activant, pour la plupart, dans la région nord de la wilaya.

 

La filière connaît, selon M. Zerarga,"un véritable engouement" parmi les jeunes, encouragés par les efforts de l’Etat tendant à développer l’apiculture.

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Apiculture : nécessité d’identifier les variétés et délimiter les zones de production

Apiculture : nécessité d’identifier les variétés et délimiter les zones de production | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it


SOUK AHRAS - Les participants à une journée d’étude sur l’apiculture, organisée mercredi à Souk Ahras, ont insisté sur la nécessité d’élaborer une étude nationale pour identifier les variétés algériennes de miel et délimiter les zones de production de chaque variété.

Des apiculteurs et des universitaires venus d’Annaba, de Guelma et d’El Tarf, ont, au cours de cette rencontre initiée par la faculté des sciences de la nature et de la vie de l’université de Souk Ahras et par la chambre de l’agriculture, plaidé notamment pour "l’établissement d’une cartographie nationale de l’apiculture".

Pour Azzedine Chefrour, du département de pharmacie de l’université d’Annaba, une telle carte "permettra aux apiculteurs de programmer les déplacements de leurs ruches en fonction des saisons et des cycles floraux".

Les intervenants ont également abordé les techniques nouvelles d’apiculture et l’importance de cette filière pour la diversification de la production agricole en Algérie.

Le président de la chambre de l’agriculture, Mohamed Yazid Hambli, a estimé, de son côté, que l’adoption des "techniques nouvelles d’élevage et une bonne commercialisation", conjuguées à une étroite collaboration entre chercheurs universitaires spécialisés, éleveurs et services agricoles, "sont de nature à favoriser l’essor de la filière".

Il a également indiqué, par ailleurs, que la chambre prépare, conjointement avec l’université, l’organisation, prochainement, d’un séminaire national sur l’importance de la protection des ressources génétiques locales dont, a-t-il indiqué, une variété d’orge que "l’on ne retrouve qu’à Souk Ahras et qui présente la particularité d’être de couleur marron et sans tégument".

Une exposition réunissant des apiculteurs de Souk Ahras et de Skikda a présenté au public des moyens d’élevage apicole.
more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Webmanagercenter - Naissance de l’Union du Maghreb arabe d’apiculture

Webmanagercenter - Naissance de l’Union du Maghreb arabe d’apiculture | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Si l’on en croit la Fédération algérienne des apiculteurs (FAAAPI, présidée par Mohamed Lekhal), les apiculteurs d’Algérie, de Libye, du Maroc, de Tunisie et de Mauritanie, ont récemment décidé de se réunir en association en créant l’Union du Maghreb arabe d’apiculture (UMAAPI).

Cette organisation professionnelle -présidée par Mohamed Lekhal, alors que le secrétariat sera assuré par le Maroc- aura pour mission de défendre les intérêts de ses membres à l’international mais également de renforcer leur coopération au niveau régional.

 

Mais pas seulement, puisque l’autre cheval de bataille de cette union maghrébine porte sur la réhabilitation et la protection de son patrimoine apicole national et régional.

Par ailleurs, la création de cette union est à même de permettre aux 5 pays du Maghreb d’avoir une représentation unifiée au sein de la Fédération internationale des associations d’apiculteurs qui regroupe actuellement 196 pays et de constituer une force pour défendre les intérêts commerciaux de la région ainsi que son patrimoine génétique apicole. Sachant que bien qu’ils cotisent à cette fédération, les pays arabes n’ont jamais été membres du conseil ou dans le bureau exécutif. “Cela est dû au fait que chacun de ces pays agit individuellement", a affirmé M. Lekhal.

 

La même source précise que l’UMAAPI est officiellement née le 18 octobre dernier dans la ville marocaine Ifrane, au cours d’une assemblée générale regroupant les présidents des Fédérations des apiculteurs des cinq pays de l’UMA.

Lors de cette réunion, organisée en coordination avec la FAO, les représentants des cinq fédérations ont présenté "les rapports de développement de l’apiculture" dans leurs pays respectifs et établi la charte de l’UMAAPI.

more...
No comment yet.