Abeilles, intoxications et informations
103.8K views | +9 today
Follow
Abeilles, intoxications et informations
Articles pertinents sur les problématiques des mortalités et disparitions des abeilles
Curated by Bee Api?
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Quand des médecins se mêlent d'agriculture !

Quand des médecins se mêlent d'agriculture ! | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

C’est une première en France : des toubibs se permettent de faire des propositions de lois dans le domaine de l’agriculture !

Il s’agit en l’occurrence d’amendements à la Loi d’Avenir Agricole, d’Alimentation et de la Forêt, la LAAF qui sera discutée prochainement !

 

 Quelle herbe ont donc fumé nos bons praticiens pour s’égarer ainsi dans les champs ?

 

 Ils se sont tout simplement rendu compte que leurs patients, confrontés aux Perturbateurs Endocriniens et autres joyeusetés de la famille des Pesticides, souffraient de maux divers et variés. Des pathologies ayant trait à la grossesse (prématurité, petit poids de naissance, fausses couches, infertilité, malformations congénitales,…), mais aussi des cancers de la prostate anormalement fréquents, des maladies neurodégénératives, myélomes multiples, allergies, etc.

 

 En fait, tout a commencé dans notre belle province, en Limousin. Les médecins se sont questionnés et ont fini par penser que l’environnement y était pour quelque chose. Réunis en association, ils ont lancé un appel. Voir ici.

more...
Martine Dupont's curator insight, March 19, 2015 4:29 AM

Les médecins révoltés et inquiets de l'états de santé de plusieurs de leurs patients agriculteurs se réunissent pour proposer une loi contre les pesticides pouvant développer des maladies plus ou moins graves. Ils soumettent onze propositions aux députés afin d'adopter une loi par l'Assemblé Nationale.

Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Les conséquences de la disparition des abeilles

Les conséquences de la disparition des abeilles | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it
Un rôle essentiel pour l'homme et la nature.
Bee Api?'s insight:
Depuis la fin des années 90 en Europe, et le début des années 2000 aux États-Unis, on assiste à de massives et mystérieuses disparitions d’abeilles. Ce phénomène, appelé “syndrome d’effondrement des colonies des abeilles”, se caractérise par une mortalité anormale des butineuses, allant jusqu’à 90% pour certaines ruches. Ce mal terrassant, qui touche principalement les ouvrières, reste encore inexpliqué : subitement, les ruches se vident de leurs abeilles, et aucun cadavre n’est découvert à proximité. En France, chaque année, ce sont près de 30% des colonies d’abeilles qui disparaissent. Et en 10 ans, 1500 apiculteurs ont été contraints de délaisser leur activité.Cette situation se révèle donc très préoccupante. Car parallèlement à l’importance de l’abeille au sein de la biodiversité, celle-ci occupe une place essentielle dans le développement des récoltes, et donc pour nos assiettes. Axel Decourtye nous explique ici les effets désastreux de l’absence des abeilles.
more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Pesticides, produits chimiques : les enfants de plus en plus affectés - Magic Maman

Pesticides, produits chimiques : les enfants de plus en plus affectés - Magic Maman | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Les produits chimiques et les pesticides seraient responsables de troubles neurologiques chez les enfants. C'est ce que révèle une étude menée principalement par l'université d'Harvard et publiée dans l'édition de mars 2014 de la revue médicale The Lancet Neurology, rapporte le HuffingtonPost. Selon les auteurs de l'étude, l'utilisation de certains produits chimiques expliquerait l'augmentation de plusieurs troubles neurologiques comme l'hyperactivité, l'autisme ou encore la dyslexie chez les enfants.


Les chercheurs ont aujourd'hui découvert six nouveaux composés chimiques toxiques et dangereux pour le développement du cerveau des enfants : le manganèse, le fluorure, le chlorpyriphos-éthyl, le dichlorodiphényltrichloroéthane, le perchloroéthylène et le polybromodiphényléther. Ainsi, le manganèse retrouvé dans l'eau potable pourrait affecter les aptitudes en mathématiques et intensifier l’hyperactivité de l'enfant. Le fluorure, lui, aurait une influence sur le quotient intellectuel alors que les autres composés, retrouvés dans les pesticides, seraient à l'origine d'une baisse de sociabilité. 
Bee Api?'s insight:

add your insight...

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Les abeilles privées de gelées - L'Union

Les abeilles privées de gelées - L'Union | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Lorsqu’il décide de se lancer dans l’apiculture en 1991, Pierre Ferté le fait assurément par conviction. « Je suis déjà un passionné d’ornithologie, proche de la nature. Et puis, j’ai découvert cet univers en travaillant avec mon frère », confie l’apiculteur, installé à Ponthion.

Il commence avec 200 ruches. Aujourd’hui, il en possède 300 et produit annuellement neuf  tonnes de miel bio. « J’arrive à un niveau optimum de production et de rentabilité », assure ce dernier.

Alors, lorsqu’il voit ces particuliers qui se mettent à la production de miel en dilettante, il ne peut qu’applaudir des deux mains. « Plus il y aura de miel, mieux ce sera. Il faut entretenir ce goût du miel. »

Des apiculteurs que se trouvent confrontés depuis près de 20 ans à une surmortalité des abeilles. « On observe un gros problème de reproduction », précise Pierre Ferté. Les reines, normalement fertiles durant 4 à 5 ans, cessent de pondre après deux ans. « Un phénomène difficile à expliquer mais qui a obligé les apiculteurs à se pencher sur la question. Aujourd’hui, j’ai l’impression d’être plus un technicien. Il ne faut pas que le miel devienne un produit de luxe », avertit ce passionné.

 

Bee Api?'s insight:

add your insight...

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Pesticides : l'indépendance des experts de l'EFSA une fois de plus ... - Le Huffington Post

Pesticides : l'indépendance des experts de l'EFSA une fois de plus ... - Le Huffington Post | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Ces derniers jours, l'actualité vient pointer une nouvelle fois les importants dysfonctionnements qui perdurent encore en matière d'évaluation et d'autorisation des pesticides en Europe, un sujet pourtant majeur pour la santé des européens.

 

C'est d'abord une nouvelle publication de l'ONG PAN Europe qui a mis en lumière un lobbying forcené visant à saboter la directive européenne de 2005 sur les dangers liés à la présence de mélanges de résidus de pesticides dans les aliments. Dans ce domaine, la réglementation en vigueur est censée prendre en compte la toxicité de chaque résidu pris individuellement. Mais pas la toxicité du mélange, qui constitue pourtant un cocktail chimique spécifique avec une toxicité propre. Pourquoi ?

 

PAN Europe révèle, à la suite de l'étude de Corporate Europe Observatory parue en octobre 2013, qu'un réseau d'experts liés à l'industrie des pesticides a infiltré depuis des années le milieu scientifique institutionnel. Ainsi on apprend que 52 % des experts travaillant pour l'Autorité alimentaire européenne (EFSA) sur les effets des mélanges de résidus de pesticides dans les aliments ont des liens d'intérêt avec l'industrie dont ils évaluent les produits. Ils sont en outre 73% parmi les experts travaillant pour l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

 

Avec cette majorité d'experts liés aux industries, qui se préoccupent davantage de leurs profits que de santé publique, rien d'étonnant à ce que les effets des cocktails de résidus de pesticides soient toujours passés sous silence.

 

Après ce nouveau coup porté à la crédibilité de l'EFSA, qu'attend la Commission européenne pour imposer enfin une véritable politique de prévention des conflits d'intérêts au sein cette agence?

Bee Api?'s insight:

add your insight...

more...
Stéphanie Fourmy's curator insight, February 16, 2014 2:01 PM

limites résolutions européennes

Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

En France, la production de miel est en chute libre

En France, la production de miel est en chute libre | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Presque pas d’acacia, de thym ni de romarin, à peine un peu de colza, de sapin, de châtaignier : la récolte de miel est en chute libre en France. Elle n’atteint même pas 15 000 tonnes pour 2013, moins qu’en 2012 (16 000 t) et loin derrière les 33 000 t par an que l’apiculture enregistrait jusqu’en 1995.

Compte tenu de l’engouement actuel pour cette activité professionnelle ou amateur, le nombre de ruches est resté stable, aux alentours de 1,3 million. Mais la mortalité des colonies ne cesse de grimper : de 15 % à 30 % en moyenne selon les régions, voire 100% par endroit. Et la situation se dégrade pareillement dans de nombreux pays.

Pourtant, au-delà des périls nombreux et variés, qui menacent les abeilles − conditions climatiques défavorables, varroa et nosema (un acarien et un champignon qui les parasitent), frelon asiatique entre autres −, les membres de l’Unaf ont une fois encore dénoncé leurs principaux ennemis : les pesticides et plus précisément les néonicotinoïdes.

 

Pour ceux qui élèvent les abeilles, il y a un avant et un après 1994, date d’arrivée sur le marché de cette famille d’insecticides organochlorés neurotoxiques. Après des années d’effort, leur cri d’alerte a fini par être entendu. Un moratoire interdisant l’usage de trois néonicotinoïdes pendant deux ans sur certaines cultures vient d’être adopté dans l’Union européenne, mais il donne lieu à des recours juridiques de la part de plusieurs firmes agrochimiques.

 

Pendant ce temps-là, d’autres produits utilisant ce type de molécules conquièrent les campagnes à leur tour. Les apiculteurs mettent en cause le thiaclopride et l’acétamipride que l’on retrouve notamment dans différentes préparations sous les noms de Proteus et Biscaya du groupe Bayer pour le premier ; Suprême, Horeme, Bambi, Cazogaze, Equinoxe et Insyst de la marque Certis Europe BV (groupe Nisso Chemical Europe GMBH), pour le second.

Bee Api?'s insight:

add your insight...

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Paris et Berlin pour des critères européens pour refuser les OGM | Reuters

Paris et Berlin pour des critères européens pour refuser les OGM | Reuters | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

PARIS, 13 février (Reuters) - La France et l'Allemagne vont proposer une nouvelle législation européenne sur les OGM qui permettrait aux Etats de décider sur des critères objectifs d'utiliser ou non ces produits, a déclaré jeudi le ministre français de l'Agriculture Stéphane Le Foll.

Cette proposition sera étudiée lors du conseil franco-allemand des ministres qui se tiendra le 19 février à Paris.

 

"Je vais proposer, nous allons proposer ensemble via le sommet franco-allemand, une proposition pour revoir complètement la législation", a déclaré Stéphane Le Foll sur BFM TV.

 

Il a précisé que cette "proposition de loi, de cadre juridique à l'échelle de l'Europe" fournirait aux Etats qui ne souhaitent pas recourir aux Organismes génétiquement modifiés (OGM) des critères objectifs pour appuyer leur refus d'utiliser un produit autorisé par l'Union européenne.

Il a notamment cité les problèmes liés à la protection de l'agriculture biologique, à la dissémination dans l'environnement ou encore à l'évaluation du coût/avantage.

 

"On parle des OGM comme un avantage économique, personne n'est capable de me le prouver, donc en évaluant les coûts/avantages sur des critères objectifs et positifs, on pourra dire je choisis ou je ne choisis pas", a-t-il ajouté.

Bee Api?'s insight:

add your insight...

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Teva i Uta dit “non” à la pulvérisation de Deltaméthrine | La Dépêche de Tahiti

Teva i Uta dit “non” à la pulvérisation de Deltaméthrine | La Dépêche de Tahiti | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

C’est non. Hier après-midi, Valentina Cross, maire de Teva i Uta, a réuni les apiculteurs de la commune. Ceux-ci s’inquiètent de la pulvérisation de Deltaméthrine, dans le cadre de la lutte anti-vectorielle, et de ses conséquences sur leurs abeilles.

 

En accord avec Jonas Tahuaitu, député et 1er adjoint au maire, Valentina Cross a décidé, en attendant la publication d'un arrêté municipal, de suspendre l'exécution de la pulvérisation qui devait débuter ce matin entre Atimaono et Tehoro.

 

Cette décision est prise dans un souci de protection des abeilles, des poissons et des anguilles.

 

En ce qui concerne ces dernières, la légende dit que "lorsqu'il n'y aura plus d'anguilles dans le bassin du Vaima, la source va se tarir".

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Les apiculteurs toujours en guerre contre les pesticides - 20minutes.fr

Les apiculteurs toujours en guerre contre les pesticides - 20minutes.fr | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Le syndicat d'apiculteurs professionnels, qui bataille depuis des années contre l'utilisation de pesticides sur les cultures pollinisées par les abeilles, a de nouveau sonné la charge contre plusieurs produits dont ceux contenant les molécules de thiaclopride (Protéus, Sonido) et d'acétamipride (Suprême).

 

Ils réclament leur interdiction par la France et demandent à l'Europe de revoir l'évaluation de leur toxicité.

 

«Ces deux substances néonicotinoïdes présentent les mêmes modes d'actions que ceux récemment suspendus» par l'Union européenne, explique l'Unaf. Et leurs évaluations présentent les carences similaires à celles ayant conduit à l'interdiction, ajoute l'organisation professionnelle.

Au printemps dernier, Bruxelles a interdit pour deux ans et sur certaines cultures trois substances actives (clothianidine, imidaclopride et thiaméthoxame) appartenant à la famille des néonicotinoïdes en raison de leur rôle dans la mortalité accrue des abeilles (environ 30% du cheptel par an).

 

Jean-Marc Bonmantin, chercheur au CNRS à Orléans, spécialiste des produits neurotoxiques, a fait état mardi de travaux montrant que «la toxicité chronique de l'acétamipride et du thiaclopride est similaire aux néonicotinoïdes bannis» par Bruxelles.

 

Pour lui, «les différentes molécules de la famille des néonicotinoïdes sont très proches et il n'est pas très judicieux d'en avoir interdit seulement trois».

Bee Api?'s insight:

add your insight...

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Le ministre Philippe Martin (Ecologie)veut agir contre les pesticides - Notre Temps

Le ministre Philippe Martin (Ecologie)veut agir contre les pesticides - Notre Temps | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

S'exprimant lors d'un colloque à l'Assemblée nationale sur les effets des pesticides, le ministre a rappelé que les analyses scientifiques démontrant un lien entre leur utilisation et des pathologies se multiplient, citant notamment les travaux de l'Inserm publiés en juin 2013.

Cette situation "a conduit 1.200 médecins à signer un appel" mettant en garde contre la présence de pesticides dans notre environnement, "appel que j'ai reçu comme une responsabilité supplémentaire à agir", a déclaré Philippe Martin.

 

Dans son analyse des études existantes, l'Inserm a indiqué en juin avoir "une présomption forte" entre l'usage de pesticides par des professionnels (agriculteurs, personnels des fabricants ou chargés des espaces verts) et plusieurs pathologies.

 

Isabelle Baldi, chercheuse à l'Inserm, a précisé que "globalement il y avait moins de cancers dans la population agricole", mettant en avant le rôle du mode de vie, mais que "certains cancers étaient plus fréquents", dont celui de la prostate, du cerveau, des lymphomes et myélomes multiples. Selon la scientifique, ces cancers sont 10 à 20% plus nombreux chez les agriculteurs, population la plus exposée aux pesticides. Un lien a également été fait avec la maladie de Parkinson.

 

L'Inserm a aussi mis en avant, via l'exposition au domicile ou l'alimentation des femmes enceintes, des risques accrus pour leurs enfants de développer une leucémie, une tumeur cérébrale ou une malformation génitale.

Bee Api?'s insight:

add your insight...

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Un nouvel OGM bientôt commercialisé en Europe ?

Un nouvel OGM bientôt commercialisé en Europe ? | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it
Le maïs TC1507 du groupe américain Pionneer, pourrait être autorisé à la culture dans l'UE la semaine prochaine si l'Allemagne s'abstient.

 

ABSTENTION. "L'Allemagne est en train de passer du contre (l'autorisation de culture des OGM) à l'abstention", ont confié deux sources proches du dossier. Les ministres de l'UE chargés des Affaires européennes doivent se prononcer sur la mise en culture du maïs TC1507 du groupe américain Pionneer, lors d'une réunion à Bruxelles mardi 11 février prochain.

 

Si le gouvernement allemand s'abstient lors de ce vote cela équivaudra à donner un accord à la demande d'autorisation de culture. "Si aucune majorité qualifiée n'est réunie contre la demande, parce qu'un Etat s'abstient, alors elle sera automatiquement approuvée", a expliqué Tonio Borg dans un entretien diffusé par Vieuws, un média internet spécialisé dans les affaires européennes.

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Des chercheurs équipent des milliers d’abeilles… avec des capteurs

Des chercheurs équipent des milliers d’abeilles… avec des capteurs | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Plus de 5.000 capteurs ont été placés sur des abeilles en Australie. C’est la première fois qu’autant d’abeilles sont relâchées dans la nature avec ce système de surveillance. Ces petits outils ne mesurent que 2,5 x 2,5 mm et ont été placés sur leur dos. Une équipe du Commonwealth Scientific and Industrial Research Organisation (CSIRO) enregistre en continu leur position et espère être en mesure de construire un modèle tridimensionnel du déplacement des insectes dans leur environnement. « Les abeilles sont des insectes sociaux qui retournent au même point et fonctionnent sur un calendrier très prévisible. Tout changement dans leur comportement indique un changement dans leur environnement », explique Paulo de Souza, directeur de l’étude.

Comprendre le déplacement des abeilles permettra à l’équipe d’améliorer le rendement de la pollinisation des abeilles et leur productivité dans les fermes australiennes. Ces insectes ont en effet un rôle essentiel dans l’agriculture. Le CSIRO a montré que dans la productivité de féveroles par exemple, la pollinisation des abeilles pouvait augmenter la productivité de 17 %. À l’échelle mondiale, un tiers de la nourriture que nous consommons repose sur la pollinisation, mais aujourd’hui les abeilles disparaissent, il y a donc urgence.

Bee Api?'s insight:

add your insight...

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

EFSA Communiqué de presse: L'EFSA évalue un lien potentiel entre deux néonicotinoïdes et la neurotoxicité développementale

EFSA Communiqué de presse: L'EFSA évalue un lien potentiel entre deux néonicotinoïdes et la neurotoxicité développementale | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Deux insecticides néonicotinoïdes – l'acétamipride et l'imidaclopride – peuvent avoir une incidence sur le développement du système nerveux humain, a déclaré l'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA). Les experts de l'Autorité proposent que certains niveaux recommandés d'exposition acceptable à ces deux néonicotinoïdes soient abaissés pendant que des recherches complémentaires sont menées pour fournir des données plus fiables sur la neurotoxicité développementale (NTD). Le groupe scientifique de l'EFSA sur les produits phytopharmaceutiques et leurs résidus (groupe PPR) demande que des critères soient définis au niveau de l'UE pour rendre obligatoire la soumission d'études NTD dans le processus d'autorisation des pesticides. Cela pourrait inclure l'élaboration d'une stratégie d'essai complète pour évaluer le potentiel de neurotoxicité développementale des substances, y compris tous les néonicotinoïdes.

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Trois études mettent en cause les insecticides néonicotinoïdes

Trois études mettent en cause les insecticides néonicotinoïdes | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Trois études scientifiques récentes mettent en cause le rôle dangereux des  insecticides néonicotinoïdes pour les abeilles. C’est ce qu’explique la très sérieuse revue La Santé de l’Abeille,  éditée par la fédération Nationale des Organisations Sanitaires Apicoles Départementales, présidée par Jean-Marie Barbançon, vétérinaire dans la Drôme.

 

Bee Api?'s insight:

add your insight...

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Pesticides : le rapport caché - Actu-environnement.com

Pesticides : le rapport caché - Actu-environnement.com | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Que contient le rapport sur la fiscalité des produits phytosanitaires rédigé par des hauts fonctionnaires et remis en juillet 2013 au Gouvernement ? Sept mois après cette remise, l'un de ses auteurs nous précise qu'"il n'est pas public à ce stade".

L'explication de ce refus de publication pourrait venir des chiffres alarmants qu'il contient. La synthèse de ce rapport, présentée devant le Comité de la fiscalité écologique (CFE) le 13 février dernier, concluait à la nécessité de créer des certificats d'économie de produits phytosanitaires (CEPP) afin de faire baisser l'usage agricole des pesticides. Alors que le plan Ecophyto prévoyait une réduction de moitié de leur utilisation d'ici 2018, celle-ci n'a en fait pas baissé d'un iota sur la période 2009-2012.

Bee Api?'s insight:

add your insight...

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Nucléaire et pesticides: ne faut-il pas en finir avec les "faibles doses" ? - Le Club de Mediapart

Nucléaire et pesticides: ne faut-il pas en finir avec les "faibles doses" ? - Le Club de Mediapart | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Dès qu’il est question du nucléaire et/ou des pesticides, on nous rabat les oreilles avec les « faibles doses ».

Ces « faibles doses » correspondraient à un seuil d’innocuité. Il y aurait des doses de radiations et/ou de pesticides qui ne seraient pas dangereuses. Des doses qui seraient  « normales » ou « naturelles ».

 Cette façon de parler est-elle légitime ?

 

 LES FAIBLES DOSES : UNE REALITE 

 

 Depuis toujours, nous savons que telle ou telle molécule est « dangereuse » ou « sans danger à faible dose ». Se mithridatiser, c’est absorber de « faibles » quantités de poison pour s’en protéger. Une faible dose d’aspirine nous soigne, une trop forte dose peut nous tuer.

 Il existe un seuil de toxicité pour le plomb présent dans l’eau.

 Le Radon est un élément radioactif « naturel ». Il est parfois présent dans notre environnement « à faible dose ».

 

 On pourrait multiplier les exemples.

 

 Les « faibles doses » correspondent donc à une réalité.

 

 Mais cela suffit-il à nous faire admettre que ces « faibles doses » correspondent à quelque chose de banal, quelque chose de naturel, quelque chose de l’ordre de l’innocuité ? Ces « faibles doses » fixent-elles un seuil de dangerosité pour tel ou tel agent, radionucléide et/ou pesticides ?

 

 N’essaye-t-on pas plutôt de nous entrainer à confondre « faibles doses » et « absence de dangerosité » ? Assimiler « faible dose » à innocuité ?

Bee Api?'s insight:

add your insight...

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Agriculture: face aux pesticides, le biocontrôle veut s'imposer - Sciences et Avenir

Agriculture: face aux pesticides, le biocontrôle veut s'imposer - Sciences et Avenir | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Les industriels du biocontrôle veulent conquérir en France 15% du marché de la protection des plantes en trois ans, en encourageant agriculteurs et collectivités à troquer les produits chimiques par des produits naturels pour protéger jardins et cultures.

Pour y parvenir, ils misent notamment sur la formation des agriculteurs et une réglementation plus souple à leur égard, détaille l'IBMA, leur association professionnelle, dans un communiqué publié vendredi.

Actuellement, le secteur pèse moins de 5% du marché français de la protection des plantes, avec un chiffre d'affaires situé entre 100 et 150 millions d'euros.

Pour réduire l'usage de produits chimiques (pesticides, herbicides, fongicides) et doper les productions végétales, les agriculteurs ou les collectivités peuvent avoir recours à des produits naturels dits de biocontrôle. Loin du purin d'orties, il s'agit de solutions difficiles à produire et à utiliser, comme des insectes (les coccinelles mangent les pucerons, le trichogramme lutte contre la pyrale du maïs...), des champignons, bactéries ou phéromones.

Pour diffuser leur usage, IBMA France souhaite "former les acteurs du monde agricole", techniciens, agriculteurs, formateurs, enseignants, etc

Agriculture: face aux pesticides, le biocontrôle veut s'imposer Sciences et Avenir Pour réduire l'usage de produits chimiques (pesticides, herbicides, fongicides) et doper les productions végétales, les agriculteurs ou les collectivités peuvent...
Bee Api?'s insight:

Oulah!!!! L'IBMA c'est quoi ça????

Et bien  c'est une bande de copains dont Bayer et Syngenta qui se positionnent sur le bio, mais dans quel but?

contrôler ce marché pour limiter son développement et laisser la part belle à leurs autres activités "moins louables"?

Se faire une image proprette?

 

Toute la liste des adhérents IBMA : http://www.ibmafrance.com/adheacuterents.html

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Le miel français a du plomb dans l'aile - Le Dauphiné Libéré

Le miel français a du plomb dans l'aile - Le Dauphiné Libéré | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it
Les mauvaises conditions météorologiques n’expliquent pas seulement la faible activité dans les ruches en 2013. Selon les apiculteurs, les traitements chimiques cassent les ailes de leurs protégées. 

Et si le pot de miel disparaissait des tables de nos petits-déjeuners ? La production française a encore baissé l’année dernière pour atteindre un record historiquement bas, autour de 15 000 tonnes, selon l’Union nationale des apiculteurs français (Unaf). Avec un nombre de ruches presqu’égal (de 1,25 à 1,3 million), la dernière récolte a été deux fois moins importante qu’en 1995. Mais que se passe-t-il dans les ruches pour expliquer cette baisse de régime des « infatigables travailleuses » ?

Pour l’Unaf, les pesticides sont les principaux responsables de la situation.

Le syndicat d’apiculteurs professionnels, qui bataille depuis des années contre l’utilisation de pesticides sur les cultures pollinisées par les abeilles, sonne à nouveau la charge contre plusieurs produits dont ceux contenant les molécules de thiaclopride (Protéus, Sonido) et d’acétamipride (Suprême).

Il réclame leur interdiction par la France et demande à l’Europe de revoir l’évaluation de leur toxicité.

Bee Api?'s insight:

add your insight...

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

D’où vient le miel que nous consommons ?

D’où vient le miel que nous consommons ? | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Chine, Espagne et Europe de l’Est, nos premiers fournisseurs.

 

Selon les chiffres de France AgriMer, la France a importé 25.500 tonnes de miel en 2012 pour un montant total de 72 millions d’euros. 23% provenait d’Espagne, 17% de Chine, 12% d’Argentine et 11% de Hongrie. Suivi par l’Allemagne, qui fournit 9% du miel que nous avons importé cette année. Puis l’Ukraine et l’Italie. La Chine, un pays dont la production ne cesse de progresser.

 

Une tendance confirmée par les chiffres 2013 du ministère des Finances. Selon les Statistiques agricoles annuelles du ministère des Finances, notre premier fournisseur est devenu chinois en 2013, avec 5.711 tonnes importées. Suivent l’Espagne (5.432 tonnes), l’Ukraine (3.147), l’Allemagne (2.625 tonnes) et la Hongrie (2.352 tonnes).

Bee Api?'s insight:

add your insight...

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Les OGM cachés

Les OGM cachés | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it
Variétés tolérantes aux herbicides, des OGM cachés dans les champs français?

Aspergées d’herbicides, ces plantes ne périclitent pas :  maïs, soja, blé, colza, tournesol, betterave, riz, chicorée/endive… Il existe pour toutes ces cultures des variétés tolérantes aux herbicides (VTH). Sont-elles des organismes génétiquement modifiés? Non, répond le droit européen.

 

Oui, répondent 10 associations et syndicats d’agriculteurs, qui s’inquiètent du développement en France de «colzas et tournesols tolérants aux herbicides», qu’ils considèrent comme des «OGM cachés». «Les seules informations disponibles sur les surfaces cultivées en France indiquent que ces VTH représentaient 10% des cultures de tournesol en 2011 et plusieurs centaines d’hectares de colza fleuri en 2013», a calculé la Confédération paysanne, qui appelle Stéphane Le Foll à s’opposer à leur développement et à protéger l’environnement face à ces cultures.

 

Bien que la mutagenèse soit considérée comme une méthode de modification génétique par la directive européenne de 2001, rappellent l’Inra et le CNRS, «les variétés obtenues par cette technique sont exclues de son champ d’application, et sont donc soumises aux mêmes procédures d’évaluation que les variétés issues de l’amélioration variétale conventionnelle».


La Confédération paysanne s’inquiète de «l’impact de ces plantes sur l’environnement: biodiversité, résistance aux herbicides, contamination génétique, qualité de l’eau». Par ailleurs, les organisations et syndicats agricoles s’interrogent «sur la pertinence de modifier le génome du colza pour lui permettre de tolérer des herbicides de la même famille que ceux utilisés dans les céréales, ce qui empêchera, notamment, de détruire ses repousses dans le blé qui lui succédera dans la rotation». Près d’un mois après la méta-analyse réalisée par l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) sur l’enjeu sanitaire attaché aux expositions professionnelles et générales des populations aux pesticides, les organisations pointent «les dangers sanitaires inhérents à l’utilisation d’herbicides, non seulement pour les utilisateurs mais aussi pour ceux qui consomment des aliments contenant des pesticides».

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Des pesticides courants causent la mort des larves d’abeilles dans la ruche - Magazine GoodPlanet Info

Des pesticides courants causent la mort des larves d’abeilles dans la ruche - Magazine GoodPlanet Info | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

C’est une équipe de chercheurs de l’université de Floride qui a fait la découverte, note phys.org. Ces pesticides  ne représentent pas de menace pour les abeilles adultes et donc ont été autorisés à la vente. Mais ils sont à l’origine de la mort des larves d’abeilles.

 

C’est en butinant des cultures traitées que les abeilles récoltent puis transportent les pesticides jusqu’à la ruche. Une fois dans la ruche, les abeilles mellifères se servent de ce pollen pour nourrir les larves. Bien que les pesticides récoltés par les abeilles adultes ne leur fassent pas de mal, ils menacent la survie des larves et donc, à terme, celle de la population d’abeilles.

 

Selon Chris Mullin, professeur d’entomologie en charge de l’étude publiée dans Plos One, « les résultats montrent que les pesticides courants, chlorothalonil, fluvalinate, coumaphos et chloropyrifos, individuellement ou combinés, impactent de manière significative la survie des larves d’abeilles ». Et de continuer « cette étude est la première a montrer les effets toxiques importants de ces pesticides courants à des doses semblables à celles retrouvées dans les ruches actuellement ».

Bee Api?'s insight:

add your insight...

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Hémorragie des abeilles : le cri d'alarme des apiculteurs

Hémorragie des abeilles : le cri d'alarme des apiculteurs | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

SURMORTALITÉ.

La fédération Française des Apiculteurs Professionnels (FFAP) a dressé mercredi 6 novembre 2013 un état des lieux dramatique de la situation des abeilles, dont la surmortalité continue d'augmenter, épinglant les pesticides comme l'une des causes majeures de leur disparition, lors de leur Assemblée générale annuelle dans la Drôme.

 

"Il y a véritable urgence à stopper l’hémorragie des abeilles, notre métier est menacé, nous connaissons des exploitations où la mortalité a augmenté de 50% d'un hiver à l'autre", a souligné à l'AFP Yvan Goutequillet, porte-parole national de la FFAP et apiculteur en Auvergne.

La profession estime que le taux de mortalité des abeilles est passé de 5% dans les années 1990 à 30% aujourd’hui.

 

La profession estime que le taux de mortalité des abeilles est passé de 5% dans les années 1990 à 30% aujourd’hui.
Bee Api?'s insight:

Fédération Française des Apiculteurs Professionnels :

http://www.apipro-ffap.net/

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Monsanto se met au bio, Le Foll s'inquiète de ses intentions

Monsanto se met au bio, Le Foll s'inquiète de ses intentions | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it
De plus en plus d'agriculteurs ont recours à des produits naturels, dits de biocontrôle, pour réduire l'usage de produits chimiques. Ce qui aiguise l'appétit de Monsanto.

 

Les grands de l'agrochimie comme Monsanto s'intéressent de plus en plus aux solutions de "lutte biologique" dans les champs, sous le regard inquiet du ministre de l'Agriculture qui veut préserver le savoir-faire français dans ce domaine.

 

Pour réduire l'usage de produits chimiques (pesticides, herbicides, fongicides) et doper les productions végétales, de plus en plus d'agriculteurs ont recours à des produits naturels dits de biocontrôle. Loin du purin d'orties, il s'agit de solutions difficiles à produire à grande échelle comme des insectes (les coccinelles mangent les pucerons, le trichogramme lutte contre la pyrale du maïs...), des champignons, bactéries ou phéromones.

L'américain Monsanto place ses pions...
more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Pesticides : L'alerte du Pr Séralini

Pesticides : L'alerte du Pr Séralini | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

"Le professeur Séralini et son équipe viennent de sortir une nouvelle étude sur les pesticides. Les tests qu'ils ont réalisés démontreraient la toxicité des pesticides  mis en vente et utilisés dans l'agriculture intensive sur la santé humaine."

"Nous avons étendu les travaux que nous avons faits avec le Roundup et montré que les produits tels qu'ils étaient vendus aux jardiniers, aux agriculteurs, étaient de 2 à 1.000 fois plus toxiques que les principes actifs qui sont les seuls à être testés in vivo à moyen et long terme", a-t-il déclaré jeudi à l'AFP.

Avant mise sur le marché, seuls les effets de la substance active sont évalués et non ceux des produits commercialisés auxquels ont été ajoutés des adjuvants.

"Il y a méprise sur la réelle toxicité des pesticides", a insisté le professeur Séralini, précisant qu'il y a toxicité "quand les cellules commencent à se suicider" au contact du produit et "qu'elles meurent en quantités beaucoup plus significatives que les cellules contrôles".

Bee Api?'s insight:

add your insight...

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Mortalité des abeilles : c’est l’hécatombe dans les ruches des Pyrénées-Orientales

Mortalité des abeilles : c’est l’hécatombe dans les ruches des Pyrénées-Orientales | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Mais que se passe-t-il donc dans certains ruchers des Pyrénées-Orientales ? Les apiculteurs, très inquiets, soupçonnent une intoxication.

C’est un lourd et inquiétant état des lieux que dressent conjointement le Groupement de défense sanitaire apicole des Pyrénées-Orientales (GDSA) et l’Union syndicale apicole du Roussillon (USAR) : "Depuis les premiers froids du mois de novembre, les abeilles meurent en masse devant les ruches ou disparaissent au fil des jours. Sur les ruchers impactés, c’est partout le même scénario avec une poignée d’abeilles et la reine au milieu. Les provisions sont excellentes, mais c’est le silence qui l’emporte".

Aucune maladie n'a été détectée

Bee Api?'s insight:

add your insight...

more...
No comment yet.