Abeilles, intoxications et informations
104.6K views | +6 today
Follow
Abeilles, intoxications et informations
Articles pertinents sur les problématiques des mortalités et disparitions des abeilles
Curated by Bee Api?
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

La pression grandit sur les pesticides, impliqués dans des maladies ... - La Parisienne

La pression grandit sur les pesticides, impliqués dans des maladies ... - La Parisienne | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Vendredi, les trois ministres de la Santé, de l'Agriculture et de l'Ecologie ont réagi prudemment en indiquant avoir saisi l'Anses (agence de sécurité sanitaire) pour évaluer "l'impact de ces nouvelles données sur les autorisations nationales existantes".

 

Au niveau européen, ils transmettront "ces nouveaux éléments" en vue de la réévaluation des substances actives autorisées au niveau communautaire".

"Un règlement européen, qui se met actuellement en place, va nous obliger à revoir toutes les molécules, comme par le passé", fait remarquer Jean-Charles Bocquet, le directeur général de l'Union des industries de la protection des plantes (UIPP, fabricants).

 

"La science évolue" et "il est important de faire évoluer les autorisations lorsque cela est nécessaire", reconnaît le représentant des professionnels pour qui le rapport de l'Inserm ne contient pas "de révélations nouvelles de nature dramatique".

 

"Pas toujours utilisés comme il faut"


"Les molécules les plus souvent citées sont des molécules anciennes, qui ont déjà disparu du marché", avance-t-il, précisant que "sur les 1.000 molécules présentes au début des années 80, il en reste 250".

 

Tout en étant interdites, certaines substances très persistantes comme le DDT ou le chrlordécone, continuent d'être détectées dans la nature.

"Pour les molécules encore sur le marché, les conditions d'emploi ont été réduites, les formulations ont été changées, si bien que les risques annoncés existent mais sont gérés", assure-t-il.

 

L'UIPP reconnaît toutefois que des progrès doivent être faits sur les conditions d'utilisation. "Historiquement des produits apportaient des solutions un peu miraculeuses, on ne les a pas toujours recommandés comme il fallait et les agriculteurs ne les ont pas toujours utilisés comme il faut", selon M. Bocquet.

 

Un rapport parlementaire d'octobre 2012 ("Pesticides: vers le risque zéro") affirmait que les dangers et risques des pesticides pour la santé étaient "sous-évalués" et que les protections n'étaient "pas à la hauteur des dangers".

 

Mais selon Paul François, céréalier dans les Charentes et président de Phyto-victimes, "les recommandations d'utilisation sont inapplicables, sauf à travailler en tenue de cosmonaute, et les fabricants le savent".

Bee Api?'s insight:

add your insight...

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Pesticides : une expertise collective sur les effets sur la santé MyPharma Editions | L'Info Industrie & Politique de Santé

Pesticides : une expertise collective sur les effets sur la santé MyPharma Editions | L'Info Industrie & Politique de Santé | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

L’Inserm a publié une expertise collective sur les effets des pesticides sur la santé, à la demande de la Direction générale de la santé, qui montre notamment qu’il existe une association entre l’exposition professionnelle aux pesticides et le cancer de la prostate ainsi que certains cancers hématopoïétiques (lymphomes non hodgkiniens, myélomes multiples). L’exposition à ces agents chimiques serait également associée au développement de certaines pathologies neurologiques comme la maladie de Parkinson.

 

L’expertise fait suite à des enquêtes épidémiologiques qui, depuis les années 1980, ont évoqué l’implication des pesticides dans plusieurs pathologies chez des personnes exposées professionnellement à ces substances, notamment des pathologies cancéreuses. Un groupe pluridisciplinaire d’experts a donc analysé les données de la littérature scientifique publiée au cours des 30 dernières années.

 

L’expertise collective s’est notamment intéressée à huit localisations de cancer : 4 cancers hématopoïétiques, ainsi que les cancers de la prostate, du testicule, les tumeurs cérébrales et les mélanomes.  La  plupart de ces localisations avaient été identifiées dans des méta-analyses antérieures comme potentiellement associées à une exposition aux pesticides, généralement sans distinction sur les matières actives incriminées.

Bee Api?'s insight:

add your insight...

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Maïs OGM Monsanto : trois scientifiques dénoncent la manipulation des données scientifiques par l'administration française - Enviscope

Maïs OGM Monsanto : trois scientifiques dénoncent la manipulation des données scientifiques par l'administration française - Enviscope | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Pour les auteurs  d'un article publié dans la revue Nature Biotechnologie, des  fonctionnaires anonymes de l'administration française ont sciemment manipulé et écarté des des études scientifiques. Ils l'ont fait pour répondre à une commande politique et justifier la position du gouvernement  pendant le quinquennat Sarkozy, demandant  à l'Europe l'interdiction du maïs transgénique MON 810.


HE ENVISCOPE, CORRIGEZ VOS FAUTES D'OTHOGRAPHES DEJA, PUIS CESSEZ DE REPETER DES ANERIES SI C'EST PAS TROP DEMANDER, A MOINS QUE CE NE SOIT VOTRE PAIN QUOTIDIEN?

Bee Api?'s insight:

add your insight...

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Miel Michaud à Gan : le chef d'entreprise refuse de rendre publics publics les comptes de l'entreprise - Sud Ouest

Miel Michaud à Gan : le chef d'entreprise refuse de rendre publics publics les comptes de l'entreprise - Sud Ouest | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Ce n’est pas que je ne veux pas respecter la loi.

 

Mais mon devoir est de défendre l’intérêt de mon entreprise." Vincent Michaud refuse de rendre publics les comptes de Famille Michaud apiculteurs, qui diffuse ses produits sous la marque Lune de miel. Une décision sur laquelle ce patron ne compte pas revenir. Même si une astreinte a été prononcée l’année dernière par le tribunal de commerce de Pau à l’encontre de cette PME employant 206 équivalents temps pleins à Gan. Ce qui correspond à une somme de 1 000 € par jour.

 

Le problème est lié à uneLa PME qu’il dirige est devenue le premier producteur français de miel, et le second sur le plan mondial (1). Elle exporte dans 76 pays et ne cesse de recruter. directive européenne. "Elle impose aux entreprises de rendre publics leurs comptes d’exploitation, bilans, ainsi que les décisions prises lors de leurs assemblées générales. En d’autres termes, de faire connaître à tout le monde la stratégie qu’elles adoptent. Y compris à leurs concurrents."



ET VOILA LE MEILLEUR :

 

La PME qu’il dirige est devenue le premier producteur* français de miel, et le second sur le plan mondial (1). Elle exporte dans 76 pays et ne cesse de recruter.

 

TRADUIRE "PRODUCTEUR" PAR IMPORTATEUR, CE SERA PLUS JUSTE...

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Des insecticides sont pointés du doigt

Des insecticides sont pointés du doigt | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

BELOEIL – Depuis quelques années, les apiculteurs de la région de Beloeil, en Montérégie, observent un fort taux de mortalité chez leurs abeilles. Des pesticides qui enrobent les semences de maïs pourraient être responsables de ce fléau.


«Ça fait cinq ans que j’élève des abeilles dans la région et depuis deux ou trois ans, le problème est devenu flagrant, a expliqué Steve Martineau, de la Miellerie du Château de Cyr, de Saint-Marc-sur-Richelieu.

 

Dans les semaines qui suivent l’ensemencement du maïs, il y a plein d’abeilles mortes à proximité des ruches alors qu’en temps normal, on n’en retrouve que quelques-unes.»

 

L’an dernier, 60 % de ses ruches ont été contaminées. Selon lui, les insecticides de type néonicotinoïdes (des dérivés du tabac), qui enrobent la quasi-totalité des semences de maïs, seraient responsables de la situation.

Depuis 2012, il participe à une recherche dans laquelle Olivier Samson-Robert, un chercheur de l’Université Laval, compare la mortalité dans six ruchers de la Montérégie exposés aux néonicotinoïdes et six qui ne le sont pas, en Estrie.

 

«En Montérégie, les taux de mortalité sont trois fois supérieurs, a dit M. Martineau.

 

De plus, dans les champs où s’abreuvent les abeilles, l’eau contenait de 30 à 180 fois la dose létale.»

Bee Api?'s insight:

add your insight...

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

La proposition de loi sur l'interdiction des pesticides en collectivités ... - Gazette des communes

La proposition de loi sur l'interdiction des pesticides en collectivités ... - Gazette des communes | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Collectivités, Réseau ferré de France et jardiniers amateurs auront cinq ans pour apprendre à se passer de pesticides : le sénateur Joël Labbé (EELV, Morbihan) a esquissé les grandes lignes de sa proposition de loi, à l’occasion d’une rencontre entre la presse et le Comité de soutien des élus à l’abeille et aux apiculteurs, mercredi 5 juin 2013 au Sénat.

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Monsanto indique tester des semences de blé OGM dans le Dakota du Nord

Monsanto indique tester des semences de blé OGM dans le Dakota du Nord | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it
Alors même que les autorités américaines enquêtent actuellement sur la présence mystérieuse de blé OGM dans l'Oregon, dans l'ouest du pays, le groupe américain d'agrochimie Monsanto a indiqué mercredi 5 juin qu'il testait une nouvelle génération de blé transgénique dans le nord des Etats-Unis.

Monsanto avait arrêté en 2005 un programme de développement de blé OGM Roundup Ready, c'est-à-dire résistant à son herbicide Roundup, face au manque d'enthousiasme du secteur, ont rappelé mercredi plusieurs de ses dirigeants lors d'une conférence téléphonique.

 

Il n'y a donc aucune semence de blé transgénique autorisée à l'heure actuelle dans le monde. Mais, en 2009, après le rachat de WestBred, société spécialisée dans la recherche et l'élaboration de semences de céréales, Monsanto a relancé ses efforts "à la demande des producteurs de blé", a indiqué Robb Fraley, directeur technologique du groupe.

 

Les recherches sur ces nouvelles semences de blé OGM de deuxième génération, différent du blé OGM trouvé récemment dans l'Oregon, se focalisent sur la résistance à la sécheresse ainsi qu'à l'action de multiples désherbants, et non seulement au Roundup.

Bee Api?'s insight:

add your insight...

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

OGM-Un céréalier du Kansas porte plainte contre Monsanto - Les Échos

OGM-Un céréalier du Kansas porte plainte contre Monsanto - Les Échos | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Un céréalier du Kansas a porté plainte lundi contre Monsanto, accusant le géant américain de l'agrochimie de grave négligence après la découverte d'une souche non homologuée de blé génétiquement modifié dans une ferme de l'Oregon.

Ernest Barnes, qui produit du blé dans le comté de Morton, dans le sud-ouest du Kansas, affirme que cette découverte lui a nui financièrement, ainsi qu'à d'autres céréaliers "parce qu'elle a eu un impact sur les exportations et le prix du blé".

Après l'annonce de la découverte par le département américain de l'Agriculture, le Japon a annulé un appel d'offres pour l'achat de blé américain destiné au marché de l'alimentation, tandis que l'Union européenne doit tester ses importations avant de décider d'éventuelles restrictions.

Bee Api?'s insight:

add your insight...

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

OPINION : "Epandages aériens de pesticides , un scandale sanitaire ... - Infos Chalon.com

OPINION : "Epandages aériens de pesticides , un scandale sanitaire ... - Infos Chalon.com | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

 

    EPANDAGES AERIENS DE PESTICIDES :
                UN SCANDALE SANITAIRE

  La quantité de pesticides épandue sur nos vignes devrait battre tous les records cette année.

 

Trois applications obligatoires supplémentaires de pesticides sont en effet imposées en 2013 aux professionnels du département, en juin et juillet.

 

Après avoir fermé la porte à toute négociation avec certains d'entre eux, qui souhaitaient proposer des alternatives, dans le cadre de la lutte contre la flavescence dorée, voici maintenant que le préfet a autorisé, de surcroît, par arrêtés (1) des dérogations à l'interdiction des épandages aériens dans notre département dans le cadre de la lutte contre l'oïdium et le mildiou.

 

Les dérogations sont à sens unique : tous les motifs sont bons pour satisfaire le lobby des marchands de poison, quand bien même l'efficacité de la méthode serait contestée.


Malgré le plan Ecophyto et l’objectif affiché de réduire les pesticides de 50% en dix ans, l'utilisation de ces derniers ne cesse d’augmenter ( +3% en 2010/2011), la France étant déjà championne du monde dans ce domaine !

 

Alors que leurs graves conséquences sanitaires sur les professionnels et la population riveraine sont maintenant connues (2) ces épandages toujours plus nombreux, aériens ou pas, vont aggraver la situation.

 

Les maires et les apiculteurs seront-ils avertis à chaque passage pour pouvoir réagir à temps, distribuer des consignes sanitaires aux riverains ?

 

Les épandages aériens seront-ils stoppés lorsque le vent dépassera 19 km/h, comme le veut la loi ?

 

On peut en douter.
 

 

Bee Api?'s insight:

add your insight...

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Pourquoi je ne signerai pas la pétition Pollinis | LES RUCHERS DE L'AN 01

Pourquoi je ne signerai pas la pétition Pollinis | LES RUCHERS DE L'AN 01 | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Pollinis : bon sens ou arnaque? Quelques éléments de réponses

Depuis quelques temps, je reçois environ une fois par semaine via des amis plus ou moins proches, une invitation à signer une gentille pétition qui va, c’est certain, sauver les abeilles et du même coup rétablir la biodiversité, et s’il y a vraiment beaucoup de signatures, ressusciter votre petit chat écrasé par la voiture du voisin, ce con qui se balade en 4×4.

 

Mais malgré toutes ces bonnes intentions de Pollinis, je ne signerais pas leur paperasse.

Une ruche neuve : 225€. Vous en trouverez pour une centaine d’euros TTC chez Route d’Or, en bois français et non traité.

 

Un essaim d’abeille noire : 155€. Vous verrez plus bas qu’en fait il s’agit d’un paquet d’abeille et non d’un essaim, puisque la reine est payante en plus. Si vous voulez un paquet d’abeilles noires, je vous en trouve de la locale à moins de 75€.

 

Une reine noire en ponte sélectionnée marquée : 30€.

Les meilleurs éleveurs de France sont tous en dessous de ce prix, 23€ généralement, pouvant passer sous les 17€ en commandant un certain nombre de reines fécondées.

 

Un nourrissement de démarrage : 55€. Pour le coup cela fait du 11€ le kilo de miel, ce sont les prix du commerce, mais on imagine que le miel ne leur coûte pas ce prix, puisque les colonies en activité produisent du miel… Un prix de gros autour des 5 à 6€ le kilo paraîtrait plus honnête.

 

Trois analyses par an : 75€. Trois analyses par an? Pour quoi faire? Faire marcher le commerce d’un copain qui a un laboratoire?

 

Cela nous met la ruche parrainée à 540€. Comme ça commence à faire très cher, vous pouvez parrainer des demi ruches, des quarts de ruches…etc…



Bee Api?'s insight:

add your insight...

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Pesticides et abeilles : Encore une conclusion hâtive sur les semences- EurActiv France

Pesticides et abeilles : Encore une conclusion hâtive sur les  semences- EurActiv France | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

BEN VOYONS!!!!

Suite au rapport de l’EFSA (Autorité européenne de sécurité des aliments) publié le 27 mai sur l’impact potentiel du Fipronil sur les abeilles, l’UIPP alerte contre toute conclusion hâtive sur le lien entre pesticides et mortalité des abeilles. Jean-Charles Bocquet, Directeur général de l’UIPP : « ce rapport est le 4 ème de l’EFSA dont l’évaluation des risques liés à la technique de protection de semences est basée sur des critères non publiés et donc non validés, conduisant de fait à des différences de données avec les études réglementaires menées par les industriels.

 

Cette différence crée une confusion scientifique inappropriée sur un sujet aussi crucial ». Dès lors, l’UIPP en appelle à une approche proportionnée concernant les traitements de semences.

 

Elle propose d’une part que la Commission oriente les États membres vers des suivis au champ, organisés à grande échelle, afin de confirmer les résultats déjà obtenus et d’autre part que soient généralisées les mesures de gestion de risques spécifiques à chaque culture.

Bee Api?'s insight:

add your insight...

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Abeilles empoisonnées: les apiculteurs se mobilisent | Charles Côté | Pollution

Abeilles empoisonnées: les apiculteurs se mobilisent | Charles Côté | Pollution | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Les apiculteurs du Québec demandent le bannissement des néonicotinoïdes, une classe de pesticides nuisibles aux abeilles. Ils ont adopté une résolution en ce sens la semaine dernière.

La Fédération des apiculteurs a adressé cette demande à l'Agence de réglementation de la lutte antiparasitaire (ARLA), l'organisme fédéral de surveillance des pesticides.

«L'utilisation actuelle des néonicotinoïdes en grandes cultures est nocive pour les pollinisateurs, crée des problèmes environnementaux dont l'importance outrepasse largement les éventuels bénéfices», affirme la fédération dans sa résolution.

«Nous avons écrit à l'ARLA et nous serons en contact avec nos collègues de l'Ontario à ce sujet», a affirmé Jean-Pierre Chapleau, porte-parole de la Fédération des apiculteurs du Québec.
(...)

5000 ruches décimées

L'an dernier, en Ontario, 5000 ruches ont été décimées au printemps et des analyses ont permis de constater que les abeilles étaient contaminées aux néonicotinoïdes. Le phénomène ne semble pas s'être reproduit cette année.

Cependant, les apiculteurs craignent aussi une toxicité chronique de ces produits, au-delà de la période des semis. Ils contestent aussi l'efficacité des substances à augmenter les rendements des cultures.

 

Les «néonics» ne sont qu'une des nombreuses menaces qui pèsent sur les abeilles, dont dépend plus du tiers de la production alimentaire mondiale.

 

De son côté, l'industrie agrochimique nie la nocivité de ses produits pour les abeilles, mais travaille en même temps à des solutions pour diminuer la production de poussière au moment des semis.

 

Les principaux fabricants de néoniconinoïdes sont Syngenta et Bayer.

Bee Api?'s insight:

add your insight...

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

[Altermonde-sans-frontières] Comment le gouvernement s’assoit sur le ventre des abeilles

[Altermonde-sans-frontières] Comment le gouvernement s’assoit sur le ventre des abeilles | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Par Fabrice Nicolino

Les abeilles, assurent par la pollinisation le tiers de l’alimentation humaine, mais elles meurent par milliards. L’Europe fait un geste contre les pesticides qui les butent, et Charlie raconte les coulisses.


Résumons, car cette histoire en a bien besoin. La semaine passée, la Commission Européenne a décidé de suspendre pendant deux ans l’usage de trois pesticides, ou plutôt de trois matières actives entrant dans leur composition : l’imidaclopride, la clothianidine et le thiaméthoxame.


La grande folie, c’est qu’on sait depuis quinze ans que ces charmants personnages butent les abeilles par milliards. Ces abeilles qui garantissent, par la pollinisation, environ un tiers de l’alimentation humaine.

Résumons donc. En 1991, les chimistes du groupe Bayer touchent le gros lot. Leur nouvelle invention pour liquider les insectes dans les champs industriels de tournesol ou de maïs est dite systémique. En appliquant sur la semence le petit nouveau, on « protège » la plantule puis la totalité de la plante, via la sève. Le truc s’appelle imidaclopride et sera commercialisé sous le nom de Gaucho. De 1994 à 1997, les apiculteurs voient crever leurs abeilles par milliards, mais chut. L’hécatombe devient telle qu’en janvier 1999, Jean Glavany, ministre socialo de l’Agriculture, suspend l’utilisation du Gaucho pendant un an, sur le seul tournesol. Mais ce n’est qu’une gentille farce.


En janvier 2002, une main très inspirée, au ministère, donne un coup de tampon sur l’Autorisation de mise sur le marché (AMM) du Gaucho. Cette dernière est prolongée de dix ans, malgré la mort des abeilles. Alors arrive le petit juge Ripoll, saisi par une plainte d’un syndicat d’apiculteurs. Le voilà qui perquisitionne l’une des citadelles les mieux protégées du ministère de l’Agriculture, la Direction générale de l’alimentation (DGAL). Il tombe sur la directrice, Catherine Geslain-Lanéelle, qui l’envoie chier direct. Elle lui refuse communication des documents ayant permis l’Autorisation de mise sur le marché. Bien qu’ayant frôlé la garde-à-vue, la Catherine tient bon, et le juge repart la queue basse. Ripoll sera muté peu après à Papeete, là où le lagon est si bleu.

LA SUITE SOUS L'IMAGE, DELECTABLE!!!! CLIC!!!

Bee Api?'s insight:

add your insight...

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Les abeilles se cachent pour mourir.....

On les trouve, errantes, comme si elles partaient butiner à "pattes", jamais ne reviennent.
Elles meurent comme ça, par centaines, en continu, à quelques mètres de leurs ruches. On ne les trouve pas forcément, les oiseaux, les lézards et les fourmis finissent le "sale boulot"...
Apiculteurs, observez vos ruches et signalez à vos GDS quand vous observez le phénomène.

Bee Api?'s insight:

add your insight...

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Quand Londres défend à tort des produits tueurs d'abeilles

Quand Londres défend à tort des produits tueurs d'abeilles | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Tenter de démontrer que les insecticides n'ont pas d'effets sur les insectes peut conduire à d'inattendus tête-à-queue. L'agence de sécurité sanitaire et environnementale britannique, la Food and Environment Research Agency (FERA), vient de l'apprendre à ses dépens : elle a reçu un cuisant camouflet de la part de l'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA), qui a publié, le 5 juin, une sévère critique de l'une de ses études.

A l'été 2012, la FERA avait mené une expérience en plein champ sur plusieurs colonies de bourdons, certaines placées à proximité d'un champ de colza non traité, d'autres mises devant un champ traité au clothianidine (Poncho), d'autres encore devant un champ traité à l'imidaclopride (Gaucho). Elle avait conclu qu'il n'existait aucune différence significative entre les trois groupes de bourdons. Des résultats rendus publics en mars, mais jamais publiés dans une revue scientifique.

 

Le gouvernement britannique les a pourtant mis en avant avec force, pour contester la récente proposition de la Commission européenne d'interdire, pour deux ans et pour certains usages, ces insecticides, dits "néonicotinoïdes", mis en cause dans le déclin des abeilles. Bruxelles a donc saisi l'EFSA pour avis.

 

Celui-ci est tombé comme un couperet. L'agence européenne liste vingt pages de griefs : manque de détails sur les niveaux d'exposition, lacunes méthodologiques graves, "incohérences" et "affirmations contradictoires sur les objectifs de l'étude", etc.

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

ROYAUME-UNI • Londres veut faciliter les cultures OGM dans l'UE - Courrier International

ROYAUME-UNI • Londres veut faciliter les cultures OGM dans l'UE - Courrier International | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

"La révolution agricole : le Royaume-Uni prêt à adopter les OGM", titre le quotidien de gauche. Il précise que le ministre de l'Environnement, Owen Patterson, "s'apprête à demander à l'UE d'assouplir les restrictions sur les licences de culture".

 

Londres craint d'être à la traîne par rapport à une technologie agricole importante ; un douzième des terres arables de la planète sont cultivées avec des OGM. D'après une récente étude, 61 % des agriculteurs britanniques y seraient désormais favorables, alors que les mauvaises conditions climatiques ont provoqué des baisses de rendement depuis un an.

Bee Api?'s insight:

add your insight...

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

OGM : peur devant l'incertitude - La Russie d'Aujourd'hui

OGM : peur devant l'incertitude - La Russie d'Aujourd'hui | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

AVIS A TOUS CEUX QUI ONT BUZZE LA PSEUDO DECLARATION DE GUERRE DE  POUTINE A OBAMA, VOILA DE QUOI IL EN RETOURNE EXACTEMENT!

En vertu des règles de l’OMC, le pays devra autoriser l’importation des semences OGM, la plantation des cultures génétiquement modifiées sur le sol russe ainsi que la vente des produits contenant ces organismes sans nécessairement l’indiquer sur les emballages. Tous ces points irritent les écologistes russes qui ont même organisé fin mai une action de protestation contre les OGM.

Le mouvement « Russie sans OGM » gagne du terrain dans le pays. Les organisateurs ont lancé une pétition pour tenter de rendre la Russie une zone exempte d’OGM.

 

« Les gens doivent pouvoir choisir quels produits acheter. Nous croyons que la présence d’OGM doit être indiquée sur les emballages », estime la directrice de l’Association nationale russe de sécurité génétique (OAGB), Elena Charoïkina. « Notre action a réuni près de 50 personnes, les autorités moscovites n’ayant autorisé qu’une manifestation, et non pas une marche que nous avions initialement envisagée. Toutefois, plusieurs millions de personnes dans plus de 400 villes de 58 pays sont descendus ce jour-là dans les rues ».




Bee Api?'s insight:

add your insight...

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

UE - Onze autorisations demandées, en une fois ! - Inf'OGM

UE - Onze autorisations demandées, en une fois ! - Inf'OGM | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

En février 2013, Inf’OGM annonçait la possible autorisation d’une cinquantaine de plantes génétiquement modifiées (PGM) suite à l’adoption d’un règlement européen sur l’évaluation des risques sanitaires liés aux PGM.


La Commission européenne est en passe de confirmer cette analyse. Selon l’ordre du jour de la réunion du Comité permanent de la chaîne alimentaire et de la santé animale (CPCASA), prévue le 11 juin 20123, ce sont onze propositions d’autorisations de PGM, réparties en trois paquets, que la Commission européenne soumettra aux représentants des Etats membres.


Toutes concernent l’importation, la transformation et l’alimentation humaine et animale.


En cas de vote positif, à la majorité qualifiée, ces propositions deviendront des autorisations effectives.UE - Onze autorisations demandées, en une fois !

Bee Api?'s insight:

add your insight...

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

La restriction de 3 pesticides en UE ne suffit pas, selon Générations Futures - Notre Temps

La restriction de 3 pesticides en UE ne suffit pas, selon Générations Futures - Notre Temps | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

La décision européenne de restreindre pendant deux ans l'usage de trois pesticides ne suffit pas, a estimé mercredi l'ONG Générations futures, qui plaide pour une interdiction plus large de ce type de pesticides, largement présents dans nos assiettes selon son enquête.

Près d'un échantillon de courgettes sur deux, un échantillon de tomates sur quatre, 80% des échantillons de thé... "Les aliments testés contiennent, à des degrés divers, mais fréquemment, des résidus de néonicotinoïdes", des substances utilisées dans des pesticides, assure l'association.

 

L'ONG a recherché "entre février et mai 2013, les 5 principaux néonicotinoïdes (clothianidine, imidaclopride, thiamétoxame, thiaclopride, acétamipride) dans 109 échantillons de fruits, légumes et thés", "testés par un laboratoire indépendant et agréé, avec le soutien du réseau Pesticides Action Network Europe".

 

Cette enquête vise à "montrer que l'utilisation de ces néonicotinoïdes dépasse largement les 4 usages de 3 produits maintenant restreints" par la Commission européenne, ajoute-t-elle.

Fin mai, Bruxelles a restreint pendant deux ans, à compter du 1er décembre 2013, l'utilisation de trois de ces néonicotinoïdes (clothianidine, imidaclopride et thiaméthoxame) utilisés dans des pesticides, en raison notamment de leur toxicité présumée pour les abeilles.

"Il s'agit d'un premier pas positif", reconnaît Générations Futures, rappelant que "cette restriction concerne le colza, le maïs, le tournesol et le coton (sauf sous serre ou après floraison)". Mais "le problème posé par les néonicotinoïdes n'est pas résolu, loin s'en faut. Il reste d'autres usages de ces trois néonicotinoïdes qui restent autorisés", prévient l'association, dont les analyses publiées mercredi ont précisément portées sur des "végétaux courants non concernés par les restrictions récentes d'usage".

Pour l'ONG, les résultats de ces analyses plaident en faveur d'une extension de l'interdiction de "l'ensemble des néonicotinoïdes actuellement autorisés et pour tous types d'usages sans délais d'attente".

Bee Api?'s insight:

add your insight...

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Mortalité des abeilles : l'EFSA maintient son avis sur la responsabilité des pesticides néonicotinoïdes - bioaddict

Mortalité des abeilles : l'EFSA maintient son avis sur la responsabilité des pesticides néonicotinoïdes - bioaddict | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Les fabricants de pesticides n'ont pas encore digéré l'avis de l'Agence Européenne de Sécurité Alimentaire publié en janvier 2013 et qui pointait la responsabilité de trois familles de pesticides néonicotinoïdes dans la mortalité des abeilles, l'imidaclopride (Gaucho, Coboy 350, Confidor, Provado), la clothianidine (Poncho , Elado, Modesto, Smaragd) et le thiaméthoxame ( Cruiser, Actara) très utilisés en Europe dans l'agriculture.

 

De nouvelles études visant à démontrer à l'Efsa qu'elle s'est trompée dans son évaluation sont donc régulièrement lancées.

Les lobbyes de la chimie ne désarment pas pour défendre les pesticides aux dépends des abeilles.

 

L'Efsa pour l'instant tient bon. C'est une bonne nouvelle alors même que ce mercredi 5 juin était la Journée Mondiale de l'Environnement. Reste à espérer que la Commission Européenne tienne très vite compte de cet avis.

 

Mais pour l'instant elle s'en fout...

Bee Api?'s insight:

add your insight...

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Inf'OGM - UE – Le faux retrait de Monsanto du marché européen des OGM

Inf'OGM - UE – Le faux retrait de Monsanto du marché européen des OGM | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Dans une interview accordée au journal Investigative Reporting Denmark, Brandon Mitchener, responsable de Monsanto pour les relations publiques en Europe et au Moyen-Orient, annonce que dans l’Union européenne, Monsanto va « se concentrer entièrement sur les cultures hybrides, conventionnelles, normales. Et c’est tout ce que nous vendrons, sauf en Espagne et au Portugal où les cultures GM sont acceptées ».


Comme nous allons le voir, cette annonce ne doit pas être lue comme un retrait de l’entreprise du marché des OGM en Europe.


Après la mobilisation mondiale du 25 mai contre Monsanto qui a rassemblé plus de deux millions de personnes, l’entreprise joue en effet la carte de la communication qui, en étant mal comprise, pourrait laisser croire à son retrait effectif du marché.


Or, cette annonce n’aura concrètement aucune conséquence pratique quant aux demandes d’autorisation ou en disponibilité de semences GM en Europe.

Cela ne change donc rien à la présence de Monsanto sur ce marché.

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Biodiversité: une convention passée entre la centrale EDF de Bouchain - La Voix du Nord

Biodiversité: une convention passée entre la centrale EDF de Bouchain - La Voix du Nord | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Dix premières ruches ont été installées sur le site de la centrale bouchinoise. Une façon de préserver la biodiversité et de faire un geste social, puisque le miel ira au Téléthon.

 

Sauver les abeilles

 

La nouvelle étape a été marquée mercredi dernier par la signature, en présence de Brigitte Quertigny et Léone Taine (membres de l’association d’organisation du Téléthon), d’une convention entre Marc-Antoine Rupp, directeur du CPT Bouchain, et Sabah Escadini, responsable développement de la société Un toit pour les abeilles (gérant Régis Lippinois).

 


EDF qui lave plus vert que le bleu du ciel...

Sauver qui au fait??????

Bien vendue les ruches! si c'est pas un scandale ça???


PS: grosse ânerie au passage, en réalité c'est juste dix fois moins :

« 300 à 400 000 ruches sont décimées chaque année, déplore Luc Hennion.

 

 




Bee Api?'s insight:

add your insight...

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

« Les vols de ruches se sont multipliés » - Sud Ouest

« Les vols de ruches se sont multipliés » - Sud Ouest | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Depuis quelques semaines, les cas de vols de ruches dans le département se sont multipliés. Sainte-Bazeille la semaine dernière, Aiguillon au début du mois, Verteuil-d’Agenais, aucun secteur ne semble épargné. Des vols qui, par leur nature, nécessitent une organisation et des connaissances qui font penser à un réseau professionnel de revente de ruches.

 

Alain, apiculteur à Port-Sainte-Marie, a été victime d’un vol de douze ruches la semaine dernière :

« Elles étaient sur le coteau, on pouvait les voir depuis la route. Au mois de mars, je les avais préparées pour la pollinisation, mais un soir, lorsque je suis passé les voir, une douzaine de ruches avaient disparu.


Il faut être à plusieurs pour effectuer ce vol, même si à cette époque, c’est plus facile car elles ne sont pas encore trop lourdes. Mais il faut quand même des connaissances techniques. J’ai porté plainte à la gendarmerie, le préjudice s’élève à 1 000 euros, mais sans compter le manque à gagner.

 

Du coup, j’ai dû racheter des ruches et j’ai pris du retard. »

Bee Api?'s insight:

add your insight...

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Inf'OGM - FRANCE – « Exclure les plantes de la brevetabilité » propose le Conseil scientifique de l’Inra

Inf'OGM - FRANCE – « Exclure les plantes de la brevetabilité » propose le Conseil scientifique de l’Inra | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Le 17 mai 2013, le Conseil scientifique (CS) de l’Inra a émis un avis [1] consacré à la brevetabilité du vivant afin d’interpeller la Direction de cet organisme de recherche publique, et au-delà, les ministères de tutelles, pour que « les autorités françaises s’engagent sur la nécessité d’exclure les plantes comme les variétés du domaine de la brevetabilité ».

Le CS considère que « le caractère non brevetable des plantes issues de la sélection génétique, tout particulièrement dans le cas de plantes obtenues par des procédés d’amélioration classique [est] une condition très importante pour les échanges de matériels et plus encore d’informations entre les différents laboratoires, notamment dans le cadre de projets impliquant des partenariats avec des entreprises ».

 

Et le CS rappelle que la mission de l’Inra, telle que confiée par les autorités de tutelle, est de « contribuer au développement des filières économiques de son champ de recherche et [de] soutenir la liberté d’accès à l’ensemble des ressources génétiques ».

 

Cet avis a été adopté à 14 voix pour, et une voix contre.

Bee Api?'s insight:

add your insight...

more...
No comment yet.