Abeilles, intoxic...
Follow
Find
90.7K views | +12 today
Abeilles, intoxications et informations
Articles pertinents sur les problématiques des mortalités et disparitions des abeilles
Curated by Bee Api?
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Générations Futures (Ex-MDRGF): réaction de Générations Futures ...

Générations Futures (Ex-MDRGF): réaction de Générations Futures ... | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

 

 

Générations Futures salue les intentions du rapport de la mission parlementaire commune d'information sur "les pesticides et leur impact sur la santé et l'environnement" rendu public aujourd’hui.

 

Générations Futures, association de référence dans la question des pesticides, se félicite que la mission commune d’information sur les pesticides ait fait un bilan sans concessions des impacts sanitaires des pesticides, que l’association dénonce depuis plus de 15 ans et dont les agriculteurs sont les premières victimes mais pas seulement car les riverains des zones traitées et les consommateurs sont également concernés.

 

Notre association note également avec satisfaction la nécessité d'améliorer la procédure d'autorisation de mise sur le marché des pesticides (AMM) demandée par le rapport parlementaire.

 

Au lendemain du rendu de l’avis de l’Anses sur l’étude de G E Séralini, cette demande prend tout son sens.

 

En effet l’Anses a préconisé hier dans son rapport d’engager des recherches sur les effets chroniques des pesticides sur la santé.

La demande de la mission parlementaire d’une amélioration de la procédure d’autorisation des pesticides commande une évolution encore plus ambitieuse de l’évaluation.

 

« Il conviendrait en effet d’intégrer des tests de toxicité chroniques dans les procédures d’évaluation des pesticides formulés de manière systématique, ce qui n’est pas le cas actuellement, ainsi qu’une évaluation systématique des effets ‘cocktails’ des pesticides entre eux. » demande François Veillerette, porte parole de Générations Futures, qui a été à la fois entendu par la mission parlementaire sur les pesticides et par l’Anses lors de la préparation de son avis sur l’étude de Séralini. « Nous soutenons également la proposition faite par la mission parlementaire de création d’un fonds abondé par les industriels pour réaliser les études nécessaires et celle de l’accroissement des moyens dédiés au soutien à l’Agriculture Biologique et aux méthodes alternatives » Ajoute t’il.

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

OGM: la France peut montrer à l'UE la voie d'une expertise indépendante et transparente... - Le Nouvel Observateur

OGM: la France peut montrer à l'UE la voie d'une expertise indépendante et transparente... - Le Nouvel Observateur | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

 

 

Les faiblesses du système actuel identifiées

 

Les débats passionnés entre partisans et détracteurs des OGM sont loin d’être clos. Le HCB comme l’ANSES contestent d’ailleurs le bien fondé des conclusions de l’étude du professeur Séralini.

 

Mais la polémique a tout de même dépassé le stade de l’invective, écarté les écrans de fumée portant sur le nombre ou la race des animaux testés, les buts présumés médiatiques et commerciaux des auteurs ou encore les modèles statistiques utilisés, pour aboutir enfin à l’essentiel. A savoir les conditions dans lesquelles les produits destinés à la consommation humaine et animale sont testés avant d’être mis sur le marché.

 

En auditionnant le 9 octobre dernier à l’Assemblée nationale le professeur Séralini, les députés avaient souligné quatre grandes faiblesses du système actuel : les liens de dépendance entre l’industrie qui produit l’OGM et le laboratoire qui l’étudie, l’absence de publicité des données protégées par le secret industriel alors qu’il s’agit de santé publique, le caractère non contradictoire des expertises alors que la controverse assumée est un élément central du débat scientifique.

 

Et ils avaient pointé la durée trop courte des expérimentations, les fameux trois mois habituels pour tester les OGM qui risquent de nuire à la véracité du résultat si les effets délétères apparaissent communément au-delà.

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Filières sans OGM. La CLCV veut accélérer leur création - Le Télégramme

Filières sans OGM. La CLCV veut accélérer leur création - Le Télégramme | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

AGIR? EXEMPLE:

 

L'association Consommation, logement et cadre de vie (CLCV) du Finistère entend contribuer «à accélérer la mise en place de filières sans OGM et, notamment, sans soja transgénique (400.000 tonnes sur les deuxmillions de tonnes importées en Bretagne)».

 

Elle interpelle ainsi les grandes surfaces du Finistère sur leur position «en rappelant que les consommateurs, dans leur immense majorité, ne veulent pas d'OGM dans leur assiette».

 

Par ailleurs, l'association de défense des consommateurs salue «l'initiative des quelques entreprises qui se sont lancées dans le poulet sans OGM et le porc sans OGM».

 

Mais elle interpelle aussi fortement la profession agricole et les industries agroalimentaires, afin que se développent massivement et rapidement toutes les filières non OGM (lait, poulet, porcs...) et que les produits soient clairement identifiés, puisque la réglementation autorise, depuis le 1erjuillet 2012, l'étiquetage «nourri sansOGM».

 

La CLCV du Finistère appelle enfin les consommateurs à choisir en toute connaissance de cause, en privilégiant, dans leurs choix, soit l'alimentation biologique, soit les produits qui affichent «nourri sans OGM».

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

OGM: les opposants satisfaits du doute désormais installé, pas des réponses

OGM: les opposants satisfaits du doute désormais installé, pas des réponses | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

BEN VOILA

 

Malgré le rejet par deux agences françaises de l'étude du Pr Séralini dénonçant la toxicité d'un maïs transgénique, le camp des opposants aux OGM se félicite que la question de l'impact sanitaire à long terme soit désormais posée, tout en critiquant les réponses apportées à ce stade.

 

Cette étude, même désavouée, introduit un doute sérieux puisqu'il est reconnu qu'il faut des études à long terme et que celles-ci manquent, juge Benoît Hartmann, porte-parole de France nature environnement (FNE).

 

Le débat a progressé, il est sorti du cercle des spécialistes et a mis en lumière l'insuffisance des études réalisées par les industriels au niveau de la prise en compte des effets à long terme et l'absence de consensus méthodologique, estime Anaïs Fourest de Greenpeace.

 

Pour Philippe Colin, porte-parole de la Confédération paysanne, l'étude a eu le mérite de remettre en cause quelque chose jamais examiné attentivement, à savoir les effets de la combinaison OGM et pesticides.

 

Idem pour François Veillerette (Générations futures), qui a été auditionné par l'Anses (l'agence nationale de sécurité sanitaire) comme représentant de la société civile et pour qui l'étude Séralini a permis de remettre sur le haut de la pile le dossier de l'évaluation insuffisante des OGM et des pesticides.

 

En rendant compte de l'avis de l'agence, le directeur général de l'Anses, Marc Morturieux, avait en effet admis lundi que cette étude remet en lumière la question des effets potentiels à long terme à la fois des OGM et des produits phytopharmaceutiques (pesticides), et le fait que cette question est assez peu documentée.

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

: Préservation des colonies d'abeilles domestiques en Beauce - Campagnesetenvironnement.fr

: Préservation des colonies d'abeilles domestiques en Beauce - Campagnesetenvironnement.fr | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

EXPERIMENTATION

 

« Le premier volet du programme InterAPI porte sur une expérimentation en région Centre, précise Estelle Delestra, ingénieur technique à l'Adapic, Association de développement de l'apiculture du Centre.

 

Sur 4 zones - deux dans le Loiret, une en Eure-et-Loir et une dans le Loir-et-Cher - nous étudions si la mise en place de Cipan mellifère permet de mieux préparer l'hivernage des abeilles domestiques et ainsi augmenter les chances de survie des colonies dans un environnement de grandes cultures.

 

Nous effectuons actuellement les premiers suivis que nous comparons à une zone témoin sans Cipan. Ce premier suivi, constituant le point de départ, sera répété en fin de floraison et en sortie d'hivernage ». En tout 60 ruches sont étudiées et les suivis seront réalisés pendant deux ans, en 2012 et 2013.

La dernière année du programme InterAPI, en 2014, sera consacrée à l'analyse des résultats obtenus.

more...
No comment yet.
Rescooped by Bee Api? from rushes infos
Scoop.it!

OGM : et si le professeur Séralini avait raison ? (En attendant, ce sera encore dans nos assiettes pour 2 ans)

OGM : et si le professeur Séralini avait raison ? (En attendant, ce sera encore dans nos assiettes pour 2 ans) | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

LA REACTION DE CORINNE

 

Critiques et suspicion

 

Mais l’EFSA a fait très fort en choisissant, pour l’un des deux (!) relecteurs de l’étude du professeur Séralini, le scripteur du dossier de demande d’autorisation du maïs NK603 concerné par l’étude en question.

 

Quant au Haut conseil des biotechnologies (HCB), les conditions d’audition du professeur Séralini, plus proches de l’inquisition que d’une discussion scientifique entre pairs, jettent la plus grande suspicion sur ses conditions de fonctionnement (par exemple, l'impossibilité pour Monsieur Séralini, faute de vidéoprojecteur, de présenter et a fortiori d’argumenter son étude) et par conséquent sur le sérieux de ses conclusions.

 

Pour les autres avis, les critiques formulées contre l’étude sont également valables, et même davantage, contre les études ayant conduit à délivrer l’autorisation des produits incriminés. Qu’il s’agisse en effet de la souche de rats (par ailleurs recommandée par le National Toxicology Programm) ou du nombre de rats testés par groupe, les choix sont identiques… Sauf que le nombre total de rats, la durée d’analyse ainsi que le nombre de paramètres suivis sont sans aucune comparaison et au bénéfice de l’étude critiquée.

 

Enfin, si les conclusions de ces contre-analyses estiment insuffisants les éléments de preuve de l’étude du professeur Séralini pour conclure à la toxicité, elles ne disposent d’aucun argument pour conclure à leur innocuité et se gardent bien de l’affirmer.


Via Rushes Infos
more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

OGM: les semenciers jugent les études scientifiques suffisantes à ce stade ... - Romandie.com

OGM: les semenciers jugent les études scientifiques suffisantes à ce stade ... - Romandie.com | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

BEN VOYONS!!!!

 

Les études scientifiques qui président à la mise en marché des produits OGM sont suffisantes à ce stade pour permettre aux politiques de prendre des décisions, a estimé jeudi Philippe Gratien, au nom des semenciers français.

 

Comment comprendre la volonté du gouvernement de vouloir remettre tout à plat ? s'interroge M. Gratien au nom d'Initiatives Biotechnologiues végétales (IBV) après que le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll eut démandé une remise à plat des procédures d'évaluation et d'autorisation européennes, pour les OGM et les pesticides

.

Ces procédures en Europe sont parmi les plus strictes du monde: elles ont été mises en place afin de n'autoriser la mise sur le marché que des produits qui répondent aux exigences de sécurité sanitaire définies par la législation, affirme-t-il.

 

Lorsqu'ils souhaitent mettre sur le marché un nouveau produit (OGM ou pesticide), ce sont les industriels qui fournissent aux Autorités compétentes l'intégralité des données brutes du dossier, poursuit-il en soulignant que ce sont aussi eux qui les financent pour un montant compris entre 50 et 100 millions d'euros pour un OGM et près de 200 millions d'euros pour un pesticide.

 

Mais si les industriels proposent, il faut souligner clairement que ce sont les Autorités compétentes qui disposent et décident d'autoriser ou non un produit, relève M. Gracien.

 

COMME QUOI C'EST BIEN LA LE PROBLEME...

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

OGM et pesticides : il faut des recherches sur les effets à long terme - Rue89

OGM et pesticides : il faut des recherches sur les effets à long terme - Rue89 | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

MAUVAISE FOI ENCORE UNE FOIS

 

« Engager des recherches sur la question des effets à long terme »

Dans un effort de diplomatie notable, l’Agence a reconnu :

 

« L’originalité de cette étude est qu’elle aborde un sujet jusqu’ici peu étudié : celui des effets à long terme des OGM associés aux préparations phytopharmaceutiques. »

 

L’Agence note effectivement que seulement deux études sur les effets de long terme des OGM avaient été menées - l’étude de Malatesta, membre de l’équipe Séralini, et celle du Japonais Sakamato.

 

D’où la nécessité, selon elle, d’« engager des recherches sur la question des effets à long terme » sur la base de « financements publics ». Il est étonnant de voir que l’agence veut « renforcer les exigences » sur l’évaluation des OGM, alors que ceux-ci sont commercialisés depuis plus de quinze ans.

 

Lorsqu’il est questionné sur ce décalage entre le faible niveau de connaissances disponibles et une commercialisation de longue date, Marc Motureux répond, quelque peu embarrassé :

 

« On est sur une technologie en développement. Au fil du temps, il y a une augmentation du nombre de modifications apportées aux plantes, ce qui implique une vigilance renforcée sur leur évaluation. »

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

OGM, le sacrifice des rats

OGM, le sacrifice des rats | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Michel Alberganti Journaliste scientifique.

 

Producteur de l'émission «Science Publique» sur France Culture.

 

EXTRAIT

 

Une chance de progrès à saisir

 

Nous voilà donc informés. La toxicité des OGM n’a jamais été sérieusement évaluée.

Les études ayant conduit à leur mise sur le marché sont commanditées par Monsanto et consort.

 

Elles n’ont pas plus de valeur que celle de Gilles-Eric Séralini financée par le CRIIGEN, comité ouvertement anti-OGM et par Auchan, entreprise au service... de ses propres intérêts.

 

Dans cette situation, qui oscille entre Ubu et Kafka, que faire? Ecoutons, à nouveau, le professeur Gérard Pascal, qui propose une solution pour la réalisation de ces études:

 

«Il me semble que les pouvoirs publics pourraient se doter des moyens de les conduire (animaleries, laboratoires, personnels, équipements…), par exemple à l’ANSES qui dispose par ailleurs de laboratoires, ou dans des structures dépendantes des services vétérinaires à la DGAl ou des laboratoires de la DGCCRF.»

 

Une solution à couper le souffle! L’Etat qui se chargerait de garantir l’indépendance des études! Damned!

 

Personne, sans doute, n’y avait pensé avant.

 

Magnanime, Gérard Pascal va même jusqu’à préciser la procédure.

 

Les industriels voulant mettre des produits sur le marché s’adresseraient à une structure d’Etat et verseraient le montant correspondant au coût de l’étude, ce qu’ils font déjà aujourd’hui mais pour financer leurs propres laboratoires ou des laboratoires privés.

 

Ainsi, il suffirait que l’Etat s’interpose, par le biais d’une structure qui existe déjà et se nomme l’ANSES...

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

OGM: le gouvernement veut la remise à plat du dispositif européen

OGM: le gouvernement veut la remise à plat du dispositif européen | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

AU MENU TOUJOURS: MAIS TRANSGENIQUE SAUCE RONDUP

 

"Le Premier ministre a demandé au ministre de l'Agriculture, à la ministre de l'Ecologie et au ministre délégué chargé de la Consommation de porter au niveau européen la demande du gouvernement d'une remise à plat du dispositif communautaire d'évaluation, d'autorisation et de contrôle des OGM et des pesticides", a annoncé lundi le ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll, dans un communiqué.

 

Il relève cependant que deux instances de contrôle, l'Agence Nationale de Sécurité Sanitaire (Anses) et le Haut Conseil des Biotechnologies (HCB), ont estimé lundi que l'étude française du Pr Séralini sur le maïs transgénique NK603 et l'herbicide Roundup "n'est pas de nature à remettre en cause les précédentes évaluations".

 

"Sur cette base, il n'y a donc pas lieu de revenir sur les autorisations accordées au maïs NK603 et à l'herbicide Roundup", poursuit-il.

 

En revanche, "le gouvernement retient la proposition formulée par l'Anses de renforcer les études sur les effets à long terme de la consommation des OGM et des pesticides".

 

"Dans ce contexte, la détermination du gouvernement pour maintenir le moratoire en France des OGM autorisés à la culture dans l'Union Européenne est réaffirmée".

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

OGM : l'étude Séralini officiellement rejetée - Information - France Culture

OGM : l'étude Séralini officiellement rejetée - Information - France Culture | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

FRANCE CULTURE OGM, A LIRE ET ECOUTER

Le Haut Conseil aux Biotechnologies (HCB) et l'Agence Nationale de Sécurité Sanitaire (Anses) ont réfuté ce lundi les conclusions polémiques du professeur Gilles-Eric Séralini sur le maïs transgénique NK603 et l'herbicide Roundup.

 

L'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) a déploré le refus du chercheur français de lui fournir des compléments d'informations.

 

Et le gouvernement a souhaité "porter au niveau européen (...) une remise à plat du dispositif communautaire d'évaluation, d'autorisation et de contrôle des OGM et des pesticides".

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

OGM : de nouvelles études de "long terme" réclamées par l'Anses

OGM : de nouvelles études de "long terme" réclamées par l'Anses | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

FEUILLETON OGM, SUITE ET A SUIVRE...

 

Après le Haut conseil des biotechnologies, l'Anses estime que l'étude de Séralini sur le maïs NK603, qui contient des "faiblesses", doit être complétée.

 

Les recherches du professeur Gilles-Eric Séralini "ne permettent pas de remettre en cause les évaluations réglementaires précédentes sur le maïs NK603 et le Round-up", estime l'Anses, qui a été saisie par le gouvernement. Pour cette agence, "la faiblesse centrale de l'étude réside dans le fait que les conclusions avancées par les auteurs sont insuffisamment soutenues par les données (qui) ne permettent pas d'établir scientifiquement un lien de cause à effet entre la consommation du maïs OGM et/ou de pesticide et les pathologies constatées..."

 

Cependant, l'Anses note "l'originalité" de l'étude du Pr Séralini "qui aborde un sujet jusqu'ici peu étudié : celui des effets à long terme des OGM associés aux préparations phytopharmaceutiques".

 

Soulignant "le nombre limité de publications traitant des effets potentiels à long terme" du cocktail OGM-pesticides, elle "recommande d'engager des travaux sur ces questions" et "appelle à la mobilisation de financements publics nationaux ou européens dédiés à la réalisation d'études et de recherches d'envergure visant à consolider les connaissances sur les risques sanitaires insuffisamment documentés".

 

L'Anses se dit même "prête, en association avec d'autres partenaires et notamment d'autres agences sanitaires européennes, à travailler à l'établissement des principes généraux de tels protocoles d'étude".

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Des souris OGM qui ont du flair pour les explosifs… | Les moutons enragés ...

Des souris OGM qui ont du flair pour les explosifs… | Les moutons enragés ... | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

SOURIS, TU ES FILMEE ;o))

 

Le détecteur de mines du futur sera petit et poilu, annonce The Guardian.

 

Charlotte D’Hulst et son équipe du Hunter College de New York ont créé des souris génétiquement modifiées possédant un odorat 500 fois plus sensible aux explosifs que des souris normales.

 

Dans le bulbe olfactif des souris (ensemble de neurones qui reconnaissent les odeurs), les scientifiques ont découvert un récepteur spécifique de la DNT – une molécule proche de la TNT, la substance chimique utilisée couramment dans les mines anti-personnelles.

 

Les chercheurs sont ensuite parvenus à produire des souris équipées d’un million de ces récepteurs. A terme, les chercheurs projettent d’implanter une puce électronique sous la peau de ces souris : quand l’animal aura trouvé une mine, la puce enverra un signal sur un ordinateur à distance.

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Pesticides : Les sénateurs dénoncent des risques sous-évalués - Doctissimo

Pesticides : Les sénateurs dénoncent des risques sous-évalués - Doctissimo | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

 

Au mois de février dernier, Monsanto, multinationale américaine commercialisant divers produits phytosanitaires, avait été reconnu coupable de l’intoxication en 2004 d’un agriculteur charentais, Paul François, par un puissant herbicide, Lasso, retiré de la vente en France en 2007.

 

C’est ce même Paul François qui est plus ou moins à l’origine de rapport : en effet, en tant que président de l’association Phyto-victimes, il avait alerté Nicole Bonnefoy, sénateur et conseillère générale de la Charente, sur les dangers des pesticides.

Ces composés sont suspectés d’augmenter le risque de pathologies graves comme la maladie de Parkinson ou certains cancers…

 

La sénatrice décide alors de créer une mission commune d’information sur les pesticides et leur impact sur la santé dont le rapport a été rendu public le 23 octobre.

 

(...)

Un rapport mal accueilli par les professionnels

 

Les nombreuses propositions n’ont évidemment pas manqué de faire réagir industriels et agriculteurs. L’union des industries de la protection des plantes (UIPP) qui regroupe les fabricants de pesticides demande "davantage de cohérence et de clarté" et "tient à souligner que la plupart de ces propositions sont déjà intégrées dans les démarches de progrès initiées et mise en œuvre par l’UIPP et ses adhérents".

 

Générations futures, association très active sur le dossier des pesticides, "se félicite que la mission (…) ait fait un bilan sans concessions des impacts sanitaires des pesticides(…) dont les agriculteurs sont les premières victimes mais pas seulement car les riverains des zones traitées et les consommateurs sont également concernés".

 

Rendez-vous en janvier 2013 lors de la discussion en séance plénière pour savoir quelles suites seront données à ce rapport.

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

OGM : le comité de l'ombre de l'Académie des sciences - Le Nouvel Observateur

OGM : le comité de l'ombre de l'Académie des sciences - Le Nouvel Observateur | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

MANOEUVRE OBSCURE...

Le communiqué des "six académies" condamnant vendredi dernier en termes très violents les travaux de Gilles-Eric Séralini sur l'OGM NK603 avait choqué de nombreux académiciens qui s'étaient étonnés de l'anonymat des signataires.

 

D'autant que selon nos informations, ils n'étaient guère alors que… deux membres à s'être érigés porte-parole des "six académies".

 

Un comité de l'ombre qui a en outre soigneusement écarté les académiciens ayant une autre analyse.

A commencer par le seul spécialiste des statistiques, Paul Deheuvels, qui avait publiquement soutenu le travail de Gilles Eric Séralini dans une tribune adressée au "Nouvel Observateur".

 

"Fait accompli"

 

Cinq académiciens du "groupe de travail" "consultés" avant "l'avis des six académies" sont donc cités : Jean-François Bach, l'épidémiologiste Alain-Jacques Valleron, le cancérologue Hugues de The, le généticien Georges Pelletier membre de l'AFBV (Association Française des Biotechnologies végétales) et Bernard Meunier, délégué à la communication de l'Académie des sciences.

 

"Il faut rajouter la quinzaine de membres de notre Académie consultés", est-il noté sans autres précisions. Quinze nouveaux anonymes.

 

Réaction d'un Académicien passablement choqué par le procédé "honteux" consistant à mettre ses collègues devant "le fait accompli" : "Cela montre bien que ce dossier touche tellement d'intérêts qu'il ne peut faire l'objet d'un véritable traitement objectif, venant de la part de personnes qui sont à la fois juge et partie (l'Inra, l'Anses, le HCB et l'Académie)".

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Actualité > Déclin des abeilles : les effets des pesticides peuvent s’additionner !

Actualité > Déclin des abeilles : les effets des pesticides peuvent s’additionner ! | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Les abeilles et les bourdons ne se limitent pas à la visite d’un seul champ lorsqu’ils butinent, au risque d’être exposés à plusieurs pesticides différents. Cet aspect du problème aurait été trop peu étudié.

 

Car les effets néfastes des néonicotinoïdes ou des pyréthrinoïdes peuvent s’additionner au point de mettre à mal la survie des colonies !

 

 

Les bourdons récoltent moins de pollen et se perdent

Les expositions ont également eu des effets sur les comportements d’exploration, confirmant ainsi les études précédentes. Les insectes contaminés par les deux agents ont en moyenne réalisé moins de sorties.

En revanche, ils ont été un plus grand nombre à s'aventurer hors du nid. Mais pourquoi ?

 

Peut-être car les bourdons ayant consommé de l’imidaclopride ont rapporté moins de pollen que les autres, même s’ils restaient à chaque fois plus longtemps à l’extérieur.

 

Dernier détail d’importance : le nombre de Bombus qui se sont perdus a augmenté de 50 à 55 % par rapport au groupe témoin.

 

Ainsi, une exposition aux néonicotinoïdes réduirait la collecte du pollen, forçant un plus grand nombre d’ouvrières à sortir et donc à délaisser les larves (qui sont par ailleurs contaminées par les aliments rapportés).

 

µAu final, les taux de mortalité cumulés observés pour chaque type d’exposition parlent d’eux-mêmes : ils sont de 41 %, 51 % et 69 % respectivement pour les lots mis en présence d’imidaclopride, d'λ-cyhalothrine ou des deux (contre 30 % dans le groupe témoin).

 

Les colonies concernées par la double contamination ont donc été touchées plus sévèrement.

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Un rapport du Sénat dénonce la sous-évaluation des risques liés aux pesticides

Un rapport du Sénat dénonce la sous-évaluation des risques liés aux pesticides | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

VOEUX PIEUX?

 

Une certaine "omerta" dans le secteur agricole

 

Que dit ce rapport ? Il fait le constat d'une situation peu satisfaisante. Premièrement, les dangers et les risques des pesticides pour la santé sont sous-évalués.

 

Sophie Primas parle d'une certaine "omerta" ou, tout du moins, d'une non-prise de conscience qui régnait dans le monde agricole mais qui est en train se lever. Nicole Bonnefoy se dit d'ailleurs frappée par le contraste entre les précautions prises par les industriels qui fabriquent ces substances et la réalité des pratiques agricoles.

 

Conçues après la Seconde Guerre mondiale dans une logique productiviste, "les pratiques industrielles, agricoles et commerciales actuelles n'intègrent pas suffisamment la préoccupation de l'innocuité pour la santé du recours aux pesticides", analyse la sénatrice socialiste.

 

Contrôler la validité des AMM au bout de cinq ans

4

"Le suivi des produits après leur mise sur le marché n'est qu'imparfaitement assuré au regard de leurs impacts sanitaires réels et les effets des perturbateurs endocriniens sont mal pris en compte", ajoute Nicole Bonnefoy.

 

D'où la proposition de contrôler la validité des autorisations de mises sur le marché (AMM) au bout de cinq ans, à partir d'un rapport d'étape réalisé par un laboratoire choisi par l'Anses et financé par le fabricant.

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Ain | Les abeilles en pincent pour les gâteaux d’une pâtisserie de Bourg-en-Bresse

Ain | Les abeilles en pincent pour les gâteaux d’une pâtisserie de Bourg-en-Bresse | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

BEN QUOI APRES AVOIR VISITE UNE GALERIE D'ART ET BLOQUE UNE RUE, Z'ONT BIEN LE DROIT A UN P'TIT PLAISIR CITADIN!

 

Le fait n’est pas nouveau. Néanmoins cette année, c’est une invasion. Des centaines d'abeilles colonisent carrément donughts et autres pains aux raisins, dans cette boulangerie du centre-ville de Bourg.

 

La direction du magasin a tout fait pour s’en débarrasser. Le problème, c’est qu’il semblerait que des nids prolifèrent année après année, sous les toits et dans les anfractuosités des vielles bâtisses alentours.

 

Les bestioles vivent dans un rayon de deux kilomètres et elles n’ont rien trouvé de mieux que de venir se gaver de sucre sur les étals de la boulangerie-pâtisserie. Sans piquer, apparemment.

 

L’affaire pourrait prêter à sourire, si les clients ne tournaient pas les talons les uns après les autres, engendrant une perte de chiffre d’affaires.

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

France : Epandage aérien des pesticides et chantage à la banane ...

France : Epandage aérien des pesticides et chantage à la banane ... | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

REPUBLIQUE TOUJOURS BANANIERE

 

Lettre ouverte à Monsieur Victorin Lurel, ministre de l'outre mer, sur l'épandage aérien des pesticides et le chantage à la banane.

EXTRAIT

 

Les guadeloupéens et les guadeloupéennes ne sont pas des enfants qu’il conviendrait de diriger contre leur volonté. Le paternalisme provincial n’est pas plus acceptable que le paternalisme colonial.

Vous ne pouvez prétendre agir en notre nom alors même que vous entendez prolonger l’utilisation de substances dangereuses pour les populations qui y seraient exposées. A moins que vous ne sachiez très bien au fond de vous, que ce que vous défendez est indéfendable politiquement et moralement inacceptable.

 

Vous êtes, monsieur le ministre un homme de grande culture, un lecteur érudit. Alors permettez moi de citer Aimé Césaire, notre voisin Martiniquais, qui dans une adresse fameuse employait les mots suivants :
« Prends garde architecte, car tu es bâtisseur de pestilence. »

 

Prenez garde monsieur le Ministre. Votre insistance à mener un odieux chantage à la banane pourrait bien vous conduire dans une impasse politique et précipiter une catastrophe pour les personnes vivant sur le territoire de la Guadeloupe.

 

Je vois bien les intérêts que vous défendez. Mais je vous demande de prendre en compte l’intérêt général. Vos dénégations et vos coups de mentons ne fondent pas une politique digne de ce nom. Il ne suffira pas de lancer avec agressivité « nous ne sommes pas des empoisonneurs. » pour faire de cette sentence une vérité.

 

Voulez-vous rester dans l’histoire comme le responsable de la prolongation d’une injure faite à la terre et d’une blessure portée à la santé des nôtres ?

Libre à vous. Mais ne nous demandez pas de consentir à ce crime contre la Guadeloupe.

 

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

OGM et herbicides, le cercle infernal - Metro France

OGM et herbicides, le cercle infernal - Metro France | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

PACTE AVEC LE DIABLE?

 

Le professeur au Centre pour une agriculture durable de l'Université de Washington appelle à tirer les leçons de l'expérience des cultivateurs américains.

 

Depuis seize ans, ces derniers utilisent des semences de maïs, soja et betterave modifiées génétiquement pour résister aux épandages de glyphosate, l'herbicide le plus utilisé, plus connu sous le nom de RoundUp (commercialisé par Monsanto).

 

"Jeter de l'essence sur un feu"

 

En principe, les "adventices" (mauvaises herbes) sont éradiquées, et la plante pousse intacte. Mais en réalité, ces semences se sont adaptées et développent des résistances au glyphosate, ce qui pousse à augmenter les doses de produit, qui accroissent encore les résistances. "C'est aussi sensé que de jeter de l'essence sur un feu pour l'éteindre", commente le professeur Benbrook.

 

Et financièrement, c'est aussi une mauvaise opération : les semences OGM sont plus chères, et les herbicides grèvent le budget des agriculteurs.

 

Selon le rapport présenté lundi à Varsovie par Greenpeace, si l'Union européenne donne le feu vert sans restrictions aux 19 dossiers d'OGM de type RR, les quantités d'herbicides dans les champs de maïs vont doubler, et l'usage des glyphosates sera multiplié par dix.

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Les pesticides rendent les bourdons moins efficaces pour butiner le pollen des plantes - Actualités News Environnement

Les pesticides rendent les bourdons moins efficaces pour butiner le pollen des plantes - Actualités News Environnement | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

COUP D'BOURDON...

 

Deux types de pesticides utilisés dans les champs agricoles rendent les bourdons moins efficaces pour accomplir leur rôle de pollinisateurs et menacent les colonies d’effondrement, d’après une nouvelle étude.

 

Les pesticides utilisés par les agriculteurs tuent aussi les bourdons et affectent leur capacité à trouver de la nourriture, ce qui signifie que des colonies essentielles pour la pollinisation des plantes sont davantage susceptibles de s’effondrer, d’après ce qu’une étude a montré dimanche.

 

Des scientifiques britanniques ont déclaré qu’ils avaient exposé des colonies de 40 bourdons, plus gros que les abeilles à miel, aux pesticides néonicotinoïde et pyréthroïde pendant quatre semaines, à des taux similaires à ceux enregistrés dans les champs agricoles.

 

« L’exposition chronique affecte le comportement naturel de pollinisation et fait augmenter la mortalité des ouvrières, conduisant à une réduction significative du développement et du succès des colonies » ont écrit les scientifiques dans un rapport publié dans le journal Nature dimanche.

Par ailleurs, l’exposition à une combinaison de deux pesticides « fait augmenter la propension des colonies à s’effondrer » d’après les chercheurs du Royal Holloway, de l’Université de Londres.

 

Un rapport des Nations Unies publié en 2011 estime que les abeilles et d’autres pollinisateurs tels que les papillons, les coléoptères ou les oiseaux représentent une valeur de 153 milliards d’euros par an pour l’économie humaine, et sont en déclin dans de nombreuses nations.

 

Les découvertes soulignent l’importance de tester plus largement les pesticides pour garantir qu’ils ne ciblent pas aussi les abeilles et les bourdons, d’après le rapport.

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

OGM : la Commission autorise le maïs MIR162

OGM : la Commission autorise le maïs MIR162 | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

TOUJOURS PLUS D'OGM

 

Par une décision publiée le 20 octobre, la Commission européenne autorise la mise sur le marché du maïs génétiquement modifié MIR162.

 

Ce maïs, développé par la société Syngenta, présente une résistance à certains nuisibles de l'ordre des lépidoptères. L'autorisation, d'une durée de dix ans, porte sur les denrées alimentaires, les ingrédients alimentaires, les aliments pour animaux et les produits contenant ce maïs pour toute utilisation autre que la mise en culture.

 

Les 27 Etats membres n'étaient pas parvenus à dégager une majorité qualifiée fin septembre sur la décision de commercialiser ou non ce maïs. La France s'était, pour sa part, abstenue. Selon la procédure en vigueur, il revenait à la Commission de trancher.

 

Ce maïs avait reçu un avis favorable de l'Efsa en juin 2012, l'agence estimant qu'il était "aussi sûr que son homologue non génétiquement modifié quant à ses effets potentiels sur la santé humaine et animale ou sur l'environnement".

 

En France, il avait fait l'objet d'un avis du Haut Conseil des biotechnologies en novembre 2011.

 

http://www.infogm.org/spip.php?article5231

En France, le Comité scientifique du Haut Conseil des Biotechnologies a rendu son avis le 10 novembre 2011, écrivant que « le pétitionnaire conclut à l’équivalence du maïs MIR162 et de son comparateur non transgénique sans avoir mis en œuvre les tests d’équivalence et études de puissance appropriés » [2]. En clair, on ne peut rien conclure des analyses fournies par Syngenta.

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Plan Ecophyto : Stéphane Le Foll maintient l'objectif de 50% de ... - bioaddict

Plan Ecophyto : Stéphane Le Foll maintient l'objectif de 50% de ... - bioaddict | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

OUVREZ LES VOLETS:

 

Trois ans après le lancement du Plan Ecophyto 2008-2018, Stéphane Le Foll a annoncé, dans le cadre du Comité national d'orientation et de suivi du Plan, qu'il avait décidé d'opérer une réorientation du plan en cinq volets pour atteindre l'objectif fixé par le Plan, à savoir une diminution de 50% de l'utilisation des pesticidesdans l'agriculture d'ici 2018.

 

Cette réorientation va viser à :

 

1) identifier des objectifs et des moyens par bassin de production et type de culture afin d'optimiser l'engagement des acteurs ;

 

2) valoriser et soutenir le développement de la lutte biologique et du biocontrôle : mesures de soutien aux PME productrices, diffusion des techniques, autorisations de mise sur le marché facilitées... ;

 

3) étudier la mise en place d'une fiscalité incitative afin de faire évoluer la redevance sur les produits phytopharmaceutiques et de l'affecter aux démarches biologiques ;

 

4) aller vers une meilleure professionnalisation et une indépendance du Conseil agricole ;

 

5) lutter contre les importations illégales et frauduleuses et les contrefaçons de produits phytopharmaceutiques.

 

Les moyens de contrôle de la brigade nationale d'enquête vétérinaire et phytosanitaire seront, pour ce faire, renforcés.

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

OGM : Séralini réclame l'interdiction avant une nouvelle étude

OGM : Séralini réclame l'interdiction avant une nouvelle étude | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

L'AVIS DE L'INTERESSE

Le Pr Gilles-Eric Séralini, auteur d'une étude controversée sur un maïs OGM, a estimé lundi 22 octobre que la recommandation du Haut conseil des biotechnologies (HCB) pour une nouvelle étude à long terme constituait un "progrès" mais qu'il fallait, en attendant, "interdire" le maïs concerné.

 

"C'est un progrès qui est réalisé, il faut remarquer l'ouverture d'esprit", a déclaré le Pr Séralini.

 

"Mais aujourd'hui, l'enjeu est un enjeu de santé publique. Une étude de deux ans, ça prend quatre ans à mettre en place et à analyser, et pendant ces quatre ans, qui va encore être malade ou mourir à cause de ces produits mal évalués ?", a-t-il ajouté.

"Entre-temps, on doit interdire" le maïs NK603 produit par Monsanto et sur lequel ont porté les travaux de l'équipe du Pr Séralini, menés pendant deux ans et concluant à un risque accru de tumeurs mammaires et d'atteintes hépato-rénales pour les rats nourris avec ce maïs, associé ou pas au Roundup, son herbicide associé.

 

"Juge et partie"

 

Le Haut conseil des biotechnologies (HCB), saisi par le gouvernement pour se prononcer sur l'étude, a rejeté lundi matin les conclusions du Pr Séralini, affirmant que cet OGM ne présentait pas de risque sanitaire.

 

Mais il a également recommandé une étude "indépendante" et "de long terme" sur ce maïs pour "lever le doute" dans l'opinion publique créé par "la médiatisation à outrance des travaux de Gilles-Eric Séralini".

 

Le Pr Séralini a estimé que l'avis du HCB sur son étude était invalidé du fait que cette institution "est juge et partie" sur la question des OGM.

 

"Ils travaillent avec les gens qui ont permis de valider ces produits", a-t-il encore assuré.

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

OGM : des académiciens (anonymes) désavouent le Professeur Séralini - Rue89

OGM : des académiciens (anonymes) désavouent le Professeur Séralini - Rue89 | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

LA STAR ACADEMIE DES SILENCES

 

Recontextualiser l’apport des académies

 

La violence des propos tenus contre Gilles-Eric Séralini rappelle à quel point il est nécessaire de contextualiser les travaux de ces académies aux positions souvent conservatrices et parfois hors de toute considération scientifique.

 

Ces instances sont de véritables arcanes où se mêlent sciences et politiques, et où les effets de groupes sont indissociables du mode d’élection par cooptation entre « pairs », ce qui entraîne bien des intrigues parmi ces chevaliers pas toujours si verts.

 

Des jeux d’influence qui peuvent mener au déni des évidences scientifiques les plus flagrantes. Dans un rapport de septembre 1994, l’Académie des sciences minimisait les risques des dioxines et indiquait qu’il serait « très souhaitable que soit évitée une réglementation excessivement contraignante » en la matière.

 

Trois ans plus tard, la dioxine est classée « cancérogènes pour l’homme » par l’Organisation mondiale de la santé.

 

En avril 1996, l’académie de médecine n’avait pas brillé non plus par sa clairvoyance sur la toxicité de l’amiante, allant même jusqu’à nier publiquement les risques sur la population de cette fibre hautement cancérigène.

 

On dit les académiciens « immortels », espérons que cette grâce touche un jour les pauvres cobayes que nous sommes...

more...
No comment yet.