Abeilles, intoxic...
Follow
Find tag "semences enrobées"
73.1K views | +29 today
Abeilles, intoxications et informations
Articles pertinents sur les problématiques des mortalités et disparitions des abeilles
Curated by Bee Api?
Your new post is loading...
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Pesticides néonicotinoïdes : faute de majorité qualifiée, la Commission européenne tranchera

Pesticides néonicotinoïdes : faute de majorité qualifiée, la Commission européenne tranchera | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

A l'occasion d'un nouveau vote sur la suspension pendant deux ans de l'utilisation de trois pesticides néonicotinoïdes (clothianidine, imidaclopride et thiametoxam) les représentants des Etats membres n'ont pas réussi à dégager une majorité qualifiée en faveur de la suspension.

 

Quinze pays se sont prononcés pour, dont Allemagne qui s'était abstenue lors du premier vote, huit pays contre et quatre se sont abstenus. A défaut de majorité qualifiée, ce sera donc à la Commission européenne ne se prononcer. La suspension de ces trois pesticides n'est donc plus qu'une question de temps. Elle pourrait entrer en vigueur le 1er décembre prochain.

 

Cette décision a provoqué de nombreuses réactions du côté des politiques comme des ONG : le ministre de l'Agriculture français Stéphane Le Foll s'est "réjouis de ce moratoire" à l'instar de Jean-Luc Bennahmias, député européen, vice-président du Mouvement Démocrate et de Sandrine Bélier, députée européenne des Verts/ALE et membre de la commission environnement. Cette dernière déclare toutefois regretter "que les gouvernements britanniques, hongrois et italiens aient cédé au lobbying trompeur de l'industrie agro-chimique".


Un lobbying mis en lumière début avril par l'association Greenpeace et l'ONG bruxelloise Corporate Europe. "Syngenta et Bayer sont dans le déni des preuves scientifiques, estime Anaïs Fourest, chargée de campagne agriculture durable à Greenpeace. Ils occultent totalement le rôle que jouent leurs produits dans le déclin des abeilles et pèsent de tout leur poids pour empêcher leur interdiction. Ce comportement irresponsable met en péril l'un des meilleurs alliés naturels des agriculteurs."

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Les néonicotinoïdes, pas seulement une plaie pour les abeilles - LaPresse.ca

Les néonicotinoïdes, pas seulement une plaie pour les abeilles - LaPresse.ca | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Les organismes les plus exposés ne sont pas les abeilles, mais bien les invertébrés qui vivent dans le sol, comme les vers de terre dont l'action, comme celle des abeilles, peut bénéficier à l'agriculture - encore que des techniques permettent de s'en passer, précise Mme Chagnon.

 

Les vers en meurent comme les insectes, et quand ils survivent, ils ont tendance à creuser moins de tunnels (aérant ainsi moins le sol) et à moins jouer leur rôle de décomposeur. Les oiseaux et les reptiles peuvent également pâtir de l'usage des néonicotinoïdes, soit en mangeant des graines qui en contiennent, soit parce que les insectes dont ils se nourrissent se font plus rares. Et les «néonics» se retrouvent aussi régulièrement dans les rivières à des concentrations suffisantes pour avoir un impact sur la faune.

 

Un problème majeur est que ces pesticides sont souvent utilisés de manière préventive, sans que des insectes ravageurs soient nécessairement présents. «Alors c'est comme si vous preniez une aspirine à chaque matin, au cas où vous auriez mal à la tête durant la journée», illustre Mme Chagnon. Ces pratiques augmentent beaucoup les quantités répandues dans la nature.

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

INRA - dossier abeilles

INRA - dossier abeilles | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Un monde sans abeilles ? N’y pensons pas ! Bien sûr, les produits de la ruche, miel, pollen, cire, nous manqueraient. Mais surtout, ces super-pollinisateurs sont indispensables à l’agriculture. Si on parle de tonnage, 35% de ce que nous mangeons dépend directement de leur travail silencieux. Si on parle de diversité, c’est 84% des espèces cultivées en Europe et plus de 80% des espèces sauvages qui ont besoin de leurs pattes et de leur toison pour s’échanger du pollen et se reproduire. Alors, seriez-vous prêt à vous passer de la plupart des fruits et légumes ?

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Question écrite relative à l'utilisation des pesticides contenant des substances actives de la famille des néonicotinoïdes

Question écrite relative à l'utilisation des pesticides contenant des substances actives de la famille des néonicotinoïdes | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it
Texte de la question

Mme Catherine Beaubatie interroge M. le ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, porte-parole du Gouvernement, sur l’utilisation en 2013 des pesticides contenant des substances actives de la famille des néonicotinoïdes.

Concernant plus spécifiquement le traitement des semences de céréales à paille, elle rappelle que chaque année en France sont semés environ 5 millions d’hectares de blé tendre et 1 million d’hectares d’orge. Lorsque ces cultures sont semées à l’automne, elles peuvent librement être enrobées avec de l’imidaclopride. Pourtant à cette période, les abeilles sont encore souvent en activité.

Par ailleurs, le couvert végétal implanté juste après la moisson fleurit souvent aussi en cette période (moutarde, phacélie…). Ces plantes sont très attractives pour les abeilles et du fait de la rémanence des produits pesticides utilisés en enrobage de semences, il y a un risque élevé d’intoxication pour les colonies d’abeilles et dans l’ensemble pour tous les insectes pollinisateurs. De plus, l’Anses a estimé qu’il existe un risque lié aux poussières de semis, pour les abeilles, mais également pour les insectes non cibles et la santé humaine. L’Agence européenne de sécurité des aliments a également souligné que l’imidaclopride peut avoir un effet négatif sur le développement du système nerveux humain.

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Insecticide Gaucho : non-lieu après treize ans d'instruction, les apiculteurs font appel

Insecticide Gaucho : non-lieu après treize ans d'instruction, les apiculteurs font appel | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

L'information judiciaire sur le pesticide Gaucho, ouverte en 2001 à la suite d'une plainte de 350 apiculteurs auprès du tribunal de grande instance de Paris, s'est soldée par un non-lieu, le 1er avril dernier, a annoncé l'Union nationale de l'apiculture française (Unaf).

Celle-ci précise, dans un communiqué, qu'elle a fait appel de cette ordonnance.

La plainte des apiculteurs portait sur des faits de tromperie, d'escroquerie et de destruction du bien d'autrui (le cheptel apicole). Le juge d'instruction a justifié sa décision de non-lieu par le fait que "la communauté scientifique n'a pas démontré l'existence d'un lien de causalité entre l'introduction du Gaucho dans les cultures agricoles et l'augmentation de la mortalité des abeilles".

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Évaluation des cas de mortalité d'abeilles au Canada en 2013 attribuables aux pesticides de la catégorie des néonicotinoïdes -

Évaluation des cas de mortalité d'abeilles au Canada en 2013 attribuables aux pesticides de la catégorie des néonicotinoïdes - | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Selon l'Association canadienne des apiculteurs professionnels (ACAP), les pertes pendant l'hivernage de 2012-2013 (37,9 %) étaient supérieures aux pertes subies au cours de l'hivernage de 2011-2012 (12 %). Le taux observé en 2012-2013 se situait à l'intérieur de la plage de mortalité hivernale des cinq dernières années en Ontario (de 12 à 43 %). Selon l'ACAP, un taux de pertes hivernales de 15 % est acceptable, le taux de pertes hivernales à l'échelle nationale en 2012-2013 étant de 28,6 %.


On a recueilli des échantillons d'abeilles mortes, d'abeilles vivantes, de rayons contenant du pollen, de rayons contenant du miel, de plantes, d'eau et de sol afin d'analyser les résidus de pesticide (tableau 3). Les résultats préliminaires de l'analyse des résidus indiquent qu'approximativement 75 % des échantillons d'abeilles mortes contenaient des résidus détectables d'insecticides néonicotinoïdes utilisés pour traiter les semences de maïs et de soja.

 

On a détecté des résidus d'insecticides néonicotinoïdes dans les échantillons provenant d'environ 80 % des apiculteurs dont les échantillons ont fait l'objet d'analyses.

 

On a détecté de la clothianidine ou du thiaméthoxame, ou les deux, dans plus de 90 % des échantillons de rayons contenant du pollen des ruchers touchés, ainsi que dans certains échantillons d'eau, de sol et de rayons contenant du miel (tableau 3). Des échantillons supplémentaires sont en cours d'analyse.

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Évaluation des cas de mortalité d'abeilles au Canada en 2013 attribuables aux pesticides de la catégorie des néonicotinoïdes -

Évaluation des cas de mortalité d'abeilles au Canada en 2013 attribuables aux pesticides de la catégorie des néonicotinoïdes - | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

On a recueilli des échantillons d'abeilles mortes, d'abeilles vivantes, de rayons contenant du pollen, de rayons contenant du miel, de plantes, d'eau et de sol afin d'analyser les résidus de pesticide (tableau 3). Les résultats préliminaires de l'analyse des résidus indiquent qu'approximativement 75 % des échantillons d'abeilles mortes contenaient des résidus détectables d'insecticides néonicotinoïdes utilisés pour traiter les semences de maïs et de soja.

 

On a détecté des résidus d'insecticides néonicotinoïdes dans les échantillons provenant d'environ 80 % des apiculteurs dont les échantillons ont fait l'objet d'analyses.

 

On a détecté de la clothianidine ou du thiaméthoxame, ou les deux, dans plus de 90 % des échantillons de rayons contenant du pollen des ruchers touchés, ainsi que dans certains échantillons d'eau, de sol et de rayons contenant du miel (tableau 3).

Des échantillons supplémentaires sont en cours d'analyse.

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

L'Europe veut sauver les abeilles de l'hécatombe - Charente Libre

L'Europe veut sauver les abeilles de l'hécatombe - Charente Libre | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

L'Agence européenne de sécurité des aliments, l'Efsa, a appelé jeudi l'Union européenne à redoubler d'efforts scientifiques pour parer à l'hécatombe des abeilles.  "Une coopération renforcée entre les agences de l'UE, les Etats membres et les chercheurs s'impose d'urgence pour améliorer notre compréhension de la manière dont les facteurs de stress multiples nuisent à la santé des abeilles", a conclu l'Efsa .  


Selon Agnès Rortais, spécialiste des abeilles à l'Efsa, "il y a une pénurie de travaux sur les abeilles autres que mellifères et même pour ces dernières, les études se concentrent sur quelques sous-espèces, alors qu'il existe une grande diversité" en Europe. "Nous avons également noté que les projets portant sur l'évaluation des facteurs multiples du stress sont rares. Or nous savons que dans leur milieu naturel, les abeilles sont confrontées à toute une série de facteurs de stress", ajoute-t-elle, citée par son Agence.  

 

Etudier les pistes pour réduire le stress


L'Europe est en déficit d'abeilles en raison d'une surmortalité  des colonies due à de multiples facteurs.  Or ces insectes ont des activités pollinisatrices indispensables à la production végétale. Les apiculteurs soutiennent que les pesticides sont la principale cause de mortalité.

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Alpes : le danger qui menace la santé des abeilles et celle des hommes ... - La Provence

Alpes : le danger qui menace la santé des abeilles et celle des hommes ... - La Provence | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Moratoire de Bruxelles


Le 29 avril, la commission européenne annonçait un moratoire de 2 ans pour 3 pesticides qui seraient à l'origine de la mortalité des abeilles domestiques : l'imidaclopride, la clothianidine et le thiaméthoxame et ce, sur 4 cultures : le maïs, le colza, le tournesol et le coton. Une décision qui prendra effet le 1er décembre prochain. Là où le bât blesse, c'est que cette décision est pernicieuse.

 

En effet, les semis de colza par exemple, se font toujours en automne, ils ne seront donc pas concernés par ce moratoire qui prend effet au 1er décembre et les agriculteurs pourront donc récolter en 2014 du colza élevé aux néonicotinoïdes après que les abeilles auront copieusement butiné leurs fleurs.

 

Autre déviance : les céréales d'hiver ne sont pas concernées par ce moratoire. On pourra donc utiliser ces produits, comme avant, sur toutes les variétés de blés et ses dérivés, sur l'orge et l'avoine notamment...

Le gros problème, dénoncé par les apiculteurs, c'est la rémanence du produit dans le sol.

 

En effet, lorsque l'on cultive du blé sur une parcelle, l'année suivante, compte tenu de la rotation des cultures, on fera pousser du colza sur la même terre.

 

Le moratoire de ces produits sur le colza deviendra donc inopérant puisque la rémanence dans le sol du produit atteindra aussi les cultures qui devraient en être protégées...

Bee Api?'s insight:

add your insight...

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Des insecticides sont pointés du doigt

Des insecticides sont pointés du doigt | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

BELOEIL – Depuis quelques années, les apiculteurs de la région de Beloeil, en Montérégie, observent un fort taux de mortalité chez leurs abeilles. Des pesticides qui enrobent les semences de maïs pourraient être responsables de ce fléau.


«Ça fait cinq ans que j’élève des abeilles dans la région et depuis deux ou trois ans, le problème est devenu flagrant, a expliqué Steve Martineau, de la Miellerie du Château de Cyr, de Saint-Marc-sur-Richelieu.

 

Dans les semaines qui suivent l’ensemencement du maïs, il y a plein d’abeilles mortes à proximité des ruches alors qu’en temps normal, on n’en retrouve que quelques-unes.»

 

L’an dernier, 60 % de ses ruches ont été contaminées. Selon lui, les insecticides de type néonicotinoïdes (des dérivés du tabac), qui enrobent la quasi-totalité des semences de maïs, seraient responsables de la situation.

Depuis 2012, il participe à une recherche dans laquelle Olivier Samson-Robert, un chercheur de l’Université Laval, compare la mortalité dans six ruchers de la Montérégie exposés aux néonicotinoïdes et six qui ne le sont pas, en Estrie.

 

«En Montérégie, les taux de mortalité sont trois fois supérieurs, a dit M. Martineau.

 

De plus, dans les champs où s’abreuvent les abeilles, l’eau contenait de 30 à 180 fois la dose létale.»

Bee Api?'s insight:

add your insight...

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Mortalité des abeilles : l'EFSA maintient son avis sur la responsabilité des pesticides néonicotinoïdes - bioaddict

Mortalité des abeilles : l'EFSA maintient son avis sur la responsabilité des pesticides néonicotinoïdes - bioaddict | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Les fabricants de pesticides n'ont pas encore digéré l'avis de l'Agence Européenne de Sécurité Alimentaire publié en janvier 2013 et qui pointait la responsabilité de trois familles de pesticides néonicotinoïdes dans la mortalité des abeilles, l'imidaclopride (Gaucho, Coboy 350, Confidor, Provado), la clothianidine (Poncho , Elado, Modesto, Smaragd) et le thiaméthoxame ( Cruiser, Actara) très utilisés en Europe dans l'agriculture.

 

De nouvelles études visant à démontrer à l'Efsa qu'elle s'est trompée dans son évaluation sont donc régulièrement lancées.

Les lobbyes de la chimie ne désarment pas pour défendre les pesticides aux dépends des abeilles.

 

L'Efsa pour l'instant tient bon. C'est une bonne nouvelle alors même que ce mercredi 5 juin était la Journée Mondiale de l'Environnement. Reste à espérer que la Commission Européenne tienne très vite compte de cet avis.

 

Mais pour l'instant elle s'en fout...

Bee Api?'s insight:

add your insight...

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Abeilles empoisonnées: les apiculteurs se mobilisent | Charles Côté | Pollution

Abeilles empoisonnées: les apiculteurs se mobilisent | Charles Côté | Pollution | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Les apiculteurs du Québec demandent le bannissement des néonicotinoïdes, une classe de pesticides nuisibles aux abeilles. Ils ont adopté une résolution en ce sens la semaine dernière.

La Fédération des apiculteurs a adressé cette demande à l'Agence de réglementation de la lutte antiparasitaire (ARLA), l'organisme fédéral de surveillance des pesticides.

«L'utilisation actuelle des néonicotinoïdes en grandes cultures est nocive pour les pollinisateurs, crée des problèmes environnementaux dont l'importance outrepasse largement les éventuels bénéfices», affirme la fédération dans sa résolution.

«Nous avons écrit à l'ARLA et nous serons en contact avec nos collègues de l'Ontario à ce sujet», a affirmé Jean-Pierre Chapleau, porte-parole de la Fédération des apiculteurs du Québec.
(...)

5000 ruches décimées

L'an dernier, en Ontario, 5000 ruches ont été décimées au printemps et des analyses ont permis de constater que les abeilles étaient contaminées aux néonicotinoïdes. Le phénomène ne semble pas s'être reproduit cette année.

Cependant, les apiculteurs craignent aussi une toxicité chronique de ces produits, au-delà de la période des semis. Ils contestent aussi l'efficacité des substances à augmenter les rendements des cultures.

 

Les «néonics» ne sont qu'une des nombreuses menaces qui pèsent sur les abeilles, dont dépend plus du tiers de la production alimentaire mondiale.

 

De son côté, l'industrie agrochimique nie la nocivité de ses produits pour les abeilles, mais travaille en même temps à des solutions pour diminuer la production de poussière au moment des semis.

 

Les principaux fabricants de néoniconinoïdes sont Syngenta et Bayer.

Bee Api?'s insight:

add your insight...

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Identification d'un nouvel insecticide mortel pour les abeilles

Identification d'un nouvel insecticide mortel pour les abeilles | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

BRUXELLES - L'Autorité européenne pour la sécurité des aliments (EFSA) a rendu lundi un avis défavorable contre le Fipronil, un insecticide fabriqué par le groupe allemand BASF, car son utilisation pour protéger les semences de maïs est cause de mortalité pour les abeilles.

 

La Commission avait demandé cet avis à l'EFSA en août 2012. Il est incomplet, mais il relève «un risque élevé» avéré pour le traitement du maïs.

Cinq pays de l'UE seulement utilisent encore cet insecticide pour le maïs : l'Espagne, la Hongrie, la Bulgarie, la République Tchèque et la Slovaquie. Il est également utilisé en Belgique, en Roumanie et aux Pays-Bas, mais pour d'autres cultures que le maïs.

 

La France a interdit son utilisation en 2005.

Le groupe BASF a désormais trois semaines -jusqu'au 14 juin- pour répondre à cet avis. La Commission européenne soumettra ensuite le cas du Fipronil à un comité d'experts de l'UE pour une décision le 15 ou le 16 juillet, ont indiqué les services du commissaire chargé de la Santé Tonio Borg.

 

La Commission européenne a déjà restreint pendant deux ans, à compter du 1er décembre 2013, l'utilisation de trois néonicotinoides (la clothianidine, l'imidaclopride et le thiaméthoxame) utilisés dans des pesticides fabriqués par les groupes Bayer et Syngenta pour le traitement des semences, l'application au sol (en granulés) et le traitement foliaire des végétaux, y compris les céréales (à l'exception des céréales d'hiver), qui attirent les abeilles.

 

Les trois pesticides ont été définis par l'EFSA comme étant l'un des facteurs pouvant être responsables de la baisse du nombre des abeilles.

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Les néonicotinoïdes | LES RUCHERS DE L'AN 01

Les néonicotinoïdes | LES RUCHERS DE L'AN 01 | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it
Pourquoi les néonicotinoïdes sont ils si dangereux?

La dangerosité des néonicotinoïdes, et leur particularité par rapport aux autres pesticides, est qu’ils sont systémiques. Cela signifie qu’au lieu d’être pulvérisés sur la plante selon les besoins ponctuels, ils sont présents dans la plante durant toute sa durée de vie, et restent ensuite dans les sols pendant de nombreuses années.

Pour les abeilles et autres pollinisateurs, cela pose un gros problème, puisque l’exposition et la consommation du pesticide est permanente, de trois manières différentes :

 

Le nectar récolté et utilisé pour la consommation de la colonieLe pollen récolté et utilisé pour l’élevage du couvainL’eau issu de la guttation (sorte de transpiration végétale) des plantes, très utilisée par les abeilles

Cette constante exposition aux produits ne créé pas toujours de mort subite, car les doses sont faibles. En revanche, cela a un effet très pernicieux, que sont les effets sub-létaux.

C’est à dire que la colonie ne meure pas tout de suite, mais qu’elle s’affaiblit petit à petit. Il est donc très difficile pour un apiculteur de savoir où et comment on été empoisonnées ses colonies.

Dossier complet en cliquant l'image et merci à l'an 01!

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Les pesticides néonicotinoïdes causent la mort des abeilles - Journal de Québec

Les pesticides néonicotinoïdes causent la mort des abeilles - Journal de Québec | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Plus de 50 scientifiques ont étudié l’impact des néonicotinoïdes, non seulement sur les insectes et les animaux, mais aussi sur les écosystèmes.

 

«Les néonicotinoïdes persistent pendant longtemps dans le sol, sont lessivés et se retrouvent dans nos cours d’eau, a expliqué le scientifique Sydeny Ribaux. Nous sommes préoccupés au sujet de leur utilisation à grande échelle et des impacts sur la santé humaine et les écosystèmes.»

Idéalement, disent les scientifiques, ce produit serait interdit. Cependant une utilisation restreinte, seulement lorsque nécessaire, aiderait grandement à augmenter les chances de survie des abeilles.

 

Le scientifique Jean-Marc Bonmatin a indiqué que près de 30 % des populations d’abeilles mourraient chaque année. Si l’utilisation actuelle des pesticides néonicotinoïdes se poursuit sans restriction, il a averti que l’extinction des abeilles deviendrait une réalité.

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Pollinisateurs/Insecticides : une proposition de résolution pour interdire l'ensemble des néonicotinoïdes dans l'UE - La France Agricole

Pollinisateurs/Insecticides : une proposition de résolution pour interdire l'ensemble des néonicotinoïdes dans l'UE - La France Agricole | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

A l'occasion du colloque organisé le 5 juin au Sénat sur le thème « pour une agriculture respectueuse des pollinisateurs », le sénateur Joël Labbé (Morbihan-EELV) et le député Germinal Peiro (Dordogne-PS), coorganisateurs du colloque avec l'Unaf (Union nationale de l'apiculture française), ont présenté une proposition de résolution « invitant le gouvernement français à agir auprès de l'Union européenne pour une interdiction de toutes les utilisations des insecticides néonicotinoïdes neurotoxiques tant que les risques graves pour la santé humaine, animale et l'environnement ne seront pas écartés ».

 

« En mai 2013, la Commission européenne a déjà restreint l'utilisation de trois molécules de cette famille chimique (clothianidine, thiamétoxam, imidaclopride), mais « l'interdiction est partielle car ces trois molécules, ainsi que deux autres néonicotinoïdes, restent utilisées en France et en Europe sur de très larges surfaces (blé, maïs, fruitiers, colza...) », expriment les parlementaires, expliquant que la résolution est étayée par de nombreux arguments scientifiques et agronomiques.

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Mortalité des abeilles : non-lieu pour Bayer sur le Gaucho - Le Parisien

Mortalité des abeilles : non-lieu pour Bayer sur le Gaucho - Le Parisien | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Treize ans après les premières plaintes, l'enquête pénale sur la commercialisation par le groupe Bayer du Gaucho et ses conséquences pour les abeilles s'est soldée par un non-lieu, alors que le pesticide fait désormais l'objet de restrictions en Europe.

 

Dans son ordonnance de non-lieu rendue le 1er avril, et conforme aux réquisitions du parquet de Paris, le juge d'instruction relève notamment que « la communauté scientifique n'a pas démontré l'existence d'un lien de causalité entre l'introduction du Gaucho dans les cultures agricoles et l'augmentation de la mortalité des abeilles ».

  

L'information judiciaire, ouverte en 2001, en pleine polémique sur ce pesticide, portait notamment sur des faits éventuels de tromperie, escroquerie et de destruction du bien d'autrui, en l'occurrence le cheptel apicole. Le groupe Bayer n'avait pas été mis en examen mais placé sous le statut de témoin assisté.

 

 

Bee Api?'s insight:

Et ça c'est quoi?
Nos résultats démontrent combien il est capital de mieux prendre en compte, les effets des faibles doses de toxiques dans l’évaluation du risque de pesticides chez l’abeille. En effet, nous avons montré que même des doses de l’ordre du mg/kg entraînaient non seulement des effets délétères (nocifs) mais aussi des effets létaux.

 

http://www.beekeeping.com/abeille-de-france/articles/toxicite_subchronique.htm

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Comment le lobby des pesticides se bat pour les néonicotinoïdes - Journal de l'environnement

Comment le lobby des pesticides se bat pour les néonicotinoïdes - Journal de l'environnement | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Les pressions sur l’Efsa ayant eu peu d’effets, des courriers démontrent que Bayer et Syngenta vont opter pour une opération de dénigrement. «L’Efsa a des connaissances limitées en agriculture», écrivent-ils, comme le rapporte CEO. Et de s’alarmer: si ce type d’évaluation des risques était généralisé, «il deviendrait impossible de maintenir l’enregistrement du moindre pesticide ou d’obtenir l’enregistrement de nouveaux produits». Enfin, les semenciers s’offrent une opération de communication à peu de frais, en proposant de planter des prairies fleuries [JDLE] –accréditant l’idée que c’est le manque de nourriture qui serait à l’origine de l’effondrement des colonies- et en plaidant pour la poursuite des recherches sur les causes de ce déclin massif.

 

Le 26 avril ou le 2 mai prochains, les Etats devraient voter à nouveau sur l’interdiction des trois néonicotinoïdes analysés par l’Efsa. CEO affirme que les Etats sont désormais l'objet de toutes les attentions de la part des marchands de pesticides. «Si les Etats membres ne parviennent pas à atteindre une majorité qualifiée sur la proposition [de limiter pendant 2 ans l’usage du chlothianidine, de l’imidaclopride et du thiamétoxam et des semences enrobées pour les seules cultures non attirantes pour les abeilles], la Commission pourrait l’imposer. Pendant ce temps-là, l’industrie des pesticide fait durement pression sur les Etats membres pour atteindre une majorité qualifiée qui rejetterait la proposition et bloquerait l’interdiction. Les semaines de bataille à venir seront cruciales: les intérêts de l’industrie prévaudront-ils sur la survie des abeilles?», s'interroge CEO.

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Générations futures demande le retrait d'autorisations de pesticides néonicotinoïdes

Générations futures demande le retrait d'autorisations de pesticides néonicotinoïdes | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

L'association Générations futures et le réseau européen Pesticide Action Network annoncent ce mardi 1er avril avoir déposé une demande de retrait d'autorisation de mise sur le marché (AMM) de trois néonicotinoïdes auprès du ministre français de l'Agriculture. Ces produits, des insecticides systémiques, sont suspectés de décimer les abeilles.

Les formulations de pesticides visées sont le Cruiser 600FS (thiametoxam), le Gaucho 350 et le Gaucho 600FS (imidaclopride).

 

"Bien que certains usages de ces molécules néonicotinoïdes aient été suspendus au niveau européen, la persistance de ces molécules dans l'environnement permet une contamination des cultures suivantes par ces produits qu'on retrouvera alors dans le pollen les années suivant l'utilisation, impactant gravement les abeilles", explique François Veillerette.

 

En cas de refus du ministre, précise le porte-parole de Générations futures, l'association engagera une action judiciaire devant les juridictions administratives.

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Des apiculteurs en colère contre la province | ICI.Radio-Canada.ca

Des apiculteurs en colère contre la province | ICI.Radio-Canada.ca | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

L'Association des apiculteurs de l'Ontario refuse de valider le rapport d'un groupe de travail provincial qui s'est penché sur la santé des abeilles.

 

Le rapport publié mercredi par la première ministre, Kathleen Wynne, qui est aussi ministre de l'Agriculture, encourage les agriculteurs à utiliser des graines qui n'ont pas été traité avec un pesticide.

 

Le groupe de travail recommande aussi l'utilisation de produits et d'outils afin de réduire le risque que des abeilles pollinisatrices soient exposées à des particules de poussières contenant des néonicotinoïdes (type d'insecticide) au moment de l'ensemencement des champs.

 

Le gouvernement ontarien refuse cependant d'interdire l'utilisation de ces pesticides même si le groupe de travail recommande d'envisager une interdiction temporaire.

 

Mark Cripps, porte-parole du ministère de l'Agriculture, soutient que le groupe de travail n'est pas parvenu à un consensus sur une éventuelle interdiction de ce type de produit.

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Canada - L'Étincelle - Les apiculteurs sont inquiets

Canada - L'Étincelle - Les apiculteurs sont inquiets | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Récemment, des recherches québécoises ont confirmé que là où abondent les cultures de maïs et de soya, les ruches d'abeilles sont affectées par des pesticides systémiques de la famille des néonicotinoïdes utilisés préventivement en traitement de semence. Ces pesticides s'attaquent sans distinction aux insectes nuisibles et à ceux qui sont indispensables, comme les abeilles. D'autres études ont révélé qu'ils contaminent aussi les sols et l'eau.

 

L'automne dernier, le gouvernement du Québec et l'Union des producteurs agricoles (UPA) ont communiqué par lettre avec tous les agriculteurs concernés et avec les semenciers pour les informer de la situation et les inciter à utiliser ces semences traitées, seulement là où la prolifération des insectes nuisibles le justifie. Le gouvernement annonçait du même coup une aide au dépistage de ces insectes.

 

Malheureusement, les informations préliminaires recueillies semblent indiquer que cet appel n'a pas été entendu.

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Interdire les pesticides pour sauver les abeilles - Radio-Canada

Interdire les pesticides pour sauver les abeilles - Radio-Canada | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Un regroupement d'organismes presse le gouvernement d'agir pour préserver les colonies d'abeilles au Québec. La Coalition réclame l'interdiction de pesticides de type néonicotinoïdes dans les grandes cultures.

 

La Fédération des apiculteurs du Québec, Nature Québec et les Amis de la Terre de Québec soutiennent que l'utilisation très répandue des néonicotinoïdes dans les champs contribue au déclin des abeilles. Mis au point dans les années 1980, ces pesticides sont utilisés comme enrobage des semences de maïs et de soya.

 

Les néonicotinoïdes sont parmi les insecticides les plus utilisés à travers le monde. Ils agissent sur le système nerveux central des insectes, allant jusqu'à provoquer la paralysie et leur mort. Les pesticides affaiblissent aussi le système immunitaire des abeilles et réduisent leur capacité à retrouver leur ruche.

 

Selon la coalition, qui demande leur interdiction, la quasi-totalité des semences de maïs vendues au Québec et plus de la moitié des semences de soya seraient enrobées avec ces produits. Or, leur utilisation menace la survie des abeilles à court terme.

 

« Environ 40 % des aliments à haute valeur nutritive contenus dans notre assiette au Québec proviennent du travail des abeilles par la pollinisation des fruits, légumes et autres plantes », rappelle Valérie Fournier, entomologiste à l'Université Laval.

 

Certaines cultures, comme le bleuet et la canneberge, sont particulièrement dépendantes de la pollinisation des abeilles dont les colonies sont en constante diminution ces dernières années.

 

Le regroupement réclame une politique gouvernementale et des mesures concrètes pour s'attaquer au problème.

 

Au Canada, un tiers de la production de nourriture dépend de la pollinisation par les insectes.

Bee Api?'s insight:

add your insight...

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

La restriction de 3 pesticides en UE ne suffit pas, selon Générations Futures - Notre Temps

La restriction de 3 pesticides en UE ne suffit pas, selon Générations Futures - Notre Temps | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

La décision européenne de restreindre pendant deux ans l'usage de trois pesticides ne suffit pas, a estimé mercredi l'ONG Générations futures, qui plaide pour une interdiction plus large de ce type de pesticides, largement présents dans nos assiettes selon son enquête.

Près d'un échantillon de courgettes sur deux, un échantillon de tomates sur quatre, 80% des échantillons de thé... "Les aliments testés contiennent, à des degrés divers, mais fréquemment, des résidus de néonicotinoïdes", des substances utilisées dans des pesticides, assure l'association.

 

L'ONG a recherché "entre février et mai 2013, les 5 principaux néonicotinoïdes (clothianidine, imidaclopride, thiamétoxame, thiaclopride, acétamipride) dans 109 échantillons de fruits, légumes et thés", "testés par un laboratoire indépendant et agréé, avec le soutien du réseau Pesticides Action Network Europe".

 

Cette enquête vise à "montrer que l'utilisation de ces néonicotinoïdes dépasse largement les 4 usages de 3 produits maintenant restreints" par la Commission européenne, ajoute-t-elle.

Fin mai, Bruxelles a restreint pendant deux ans, à compter du 1er décembre 2013, l'utilisation de trois de ces néonicotinoïdes (clothianidine, imidaclopride et thiaméthoxame) utilisés dans des pesticides, en raison notamment de leur toxicité présumée pour les abeilles.

"Il s'agit d'un premier pas positif", reconnaît Générations Futures, rappelant que "cette restriction concerne le colza, le maïs, le tournesol et le coton (sauf sous serre ou après floraison)". Mais "le problème posé par les néonicotinoïdes n'est pas résolu, loin s'en faut. Il reste d'autres usages de ces trois néonicotinoïdes qui restent autorisés", prévient l'association, dont les analyses publiées mercredi ont précisément portées sur des "végétaux courants non concernés par les restrictions récentes d'usage".

Pour l'ONG, les résultats de ces analyses plaident en faveur d'une extension de l'interdiction de "l'ensemble des néonicotinoïdes actuellement autorisés et pour tous types d'usages sans délais d'attente".

Bee Api?'s insight:

add your insight...

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Pesticides et abeilles : Encore une conclusion hâtive sur les semences- EurActiv France

Pesticides et abeilles : Encore une conclusion hâtive sur les  semences- EurActiv France | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

BEN VOYONS!!!!

Suite au rapport de l’EFSA (Autorité européenne de sécurité des aliments) publié le 27 mai sur l’impact potentiel du Fipronil sur les abeilles, l’UIPP alerte contre toute conclusion hâtive sur le lien entre pesticides et mortalité des abeilles. Jean-Charles Bocquet, Directeur général de l’UIPP : « ce rapport est le 4 ème de l’EFSA dont l’évaluation des risques liés à la technique de protection de semences est basée sur des critères non publiés et donc non validés, conduisant de fait à des différences de données avec les études réglementaires menées par les industriels.

 

Cette différence crée une confusion scientifique inappropriée sur un sujet aussi crucial ». Dès lors, l’UIPP en appelle à une approche proportionnée concernant les traitements de semences.

 

Elle propose d’une part que la Commission oriente les États membres vers des suivis au champ, organisés à grande échelle, afin de confirmer les résultats déjà obtenus et d’autre part que soient généralisées les mesures de gestion de risques spécifiques à chaque culture.

Bee Api?'s insight:

add your insight...

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

[Altermonde-sans-frontières] Comment le gouvernement s’assoit sur le ventre des abeilles

[Altermonde-sans-frontières] Comment le gouvernement s’assoit sur le ventre des abeilles | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Par Fabrice Nicolino

Les abeilles, assurent par la pollinisation le tiers de l’alimentation humaine, mais elles meurent par milliards. L’Europe fait un geste contre les pesticides qui les butent, et Charlie raconte les coulisses.


Résumons, car cette histoire en a bien besoin. La semaine passée, la Commission Européenne a décidé de suspendre pendant deux ans l’usage de trois pesticides, ou plutôt de trois matières actives entrant dans leur composition : l’imidaclopride, la clothianidine et le thiaméthoxame.


La grande folie, c’est qu’on sait depuis quinze ans que ces charmants personnages butent les abeilles par milliards. Ces abeilles qui garantissent, par la pollinisation, environ un tiers de l’alimentation humaine.

Résumons donc. En 1991, les chimistes du groupe Bayer touchent le gros lot. Leur nouvelle invention pour liquider les insectes dans les champs industriels de tournesol ou de maïs est dite systémique. En appliquant sur la semence le petit nouveau, on « protège » la plantule puis la totalité de la plante, via la sève. Le truc s’appelle imidaclopride et sera commercialisé sous le nom de Gaucho. De 1994 à 1997, les apiculteurs voient crever leurs abeilles par milliards, mais chut. L’hécatombe devient telle qu’en janvier 1999, Jean Glavany, ministre socialo de l’Agriculture, suspend l’utilisation du Gaucho pendant un an, sur le seul tournesol. Mais ce n’est qu’une gentille farce.


En janvier 2002, une main très inspirée, au ministère, donne un coup de tampon sur l’Autorisation de mise sur le marché (AMM) du Gaucho. Cette dernière est prolongée de dix ans, malgré la mort des abeilles. Alors arrive le petit juge Ripoll, saisi par une plainte d’un syndicat d’apiculteurs. Le voilà qui perquisitionne l’une des citadelles les mieux protégées du ministère de l’Agriculture, la Direction générale de l’alimentation (DGAL). Il tombe sur la directrice, Catherine Geslain-Lanéelle, qui l’envoie chier direct. Elle lui refuse communication des documents ayant permis l’Autorisation de mise sur le marché. Bien qu’ayant frôlé la garde-à-vue, la Catherine tient bon, et le juge repart la queue basse. Ripoll sera muté peu après à Papeete, là où le lagon est si bleu.

LA SUITE SOUS L'IMAGE, DELECTABLE!!!! CLIC!!!

Bee Api?'s insight:

add your insight...

more...
No comment yet.