Abeilles, intoxications et informations
99.0K views | +19 today
Follow
Abeilles, intoxications et informations
Articles pertinents sur les problématiques des mortalités et disparitions des abeilles
Curated by Bee Api?
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Histoire de l'apiculture

Histoire de l'apiculture | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it
Brève histoire de l'apiculture de la préhistoire à nos jours.
more...
Eben Lenderking's curator insight, November 12, 2014 8:29 AM

En Frances, la historia de la apicultura…pero que no incluye la historia mas vieja y mas importante de miel, la de la Meliponicultura

Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Installation en apiculture | Blog du Pays Bourgogne Nivernaise

Installation en apiculture | Blog du Pays Bourgogne Nivernaise | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it
Invitation « Tour de ruchers » sur le thème de l'Installation en apiculture Jeudi 28 août 2014 toute la journée à partir de 9h00 Chez Fabrice DAPOT—Etang du Grand Borne— 21250 VILLY LE MOUTIER—Tel 06 12 62 05 09 ...

Cette journée sera l’occasion d’aborder le thème de l’installation :
• Matin : Accueil, présentation de l’exploitation par Mr Dapot (apiculteur
installé avec des aides)

• Après‐midi : Visite des ruchers
Cette journée sera bien sûr agrémentée de discussions et d’échanges entre
les participants.

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Identification des dangers sanitaires en apiculture - Apivet.eu

Identification des dangers sanitaires en apiculture - Apivet.eu | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it
Identification des dangers sanitaires en apiculture

Les dangers sanitaires dans l’élevage apicole, de la flore aux productions de la ruche sont liés aux risques d’exposition aux agents biologiques, aux substances chimiques et aux éléments physiques. Ces dangers sont de réelles menaces pour les colonies d’abeille et pour le consommateur des produits de la ruche.

Bee Api?'s insight:

add your insight...

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Zimbabwe: En bordure du Parc national de Hwange, des abeilles contre les éléphants

Zimbabwe: En bordure du Parc national de Hwange, des abeilles contre les éléphants | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

MAGOLI (Zimbabwe) - Depuis deux ans, des champs de sorgho du village de Magoli sont protégés des éléphants par...des abeilles. En bordure du parc national de Hwange, au Zimbabwe, habitants et scientifiques travaillent main dans la main pour faire cohabiter hommes et animaux sauvages protégés.

Dans le cadre d'une expérimentation scientifique, plusieurs ruches, reliées entre elles par des cordes, ont été installées à l'entrée du champ. Impossible pour les éléphants de forcer le passage sans faire bouger les ruches.

 

Bourdonnement

 

Le bourdonnement furieux des abeilles suffit en général à repousser le pachyderme, sensible aux piqûres aux muqueuses de sa trompe et de ses oreilles.

 

Les gens sont convaincus, ils veulent aussi des ruches dans leurs champs, assure Victor Bitu.

L'intérêt des ruches, c'est d'utiliser une méthode passive de garde permettant de relâcher la pression sur les fermiers, relève Chloé Guerbois, écologue, oeuvrant au sein d'une zone-atelier de recherche du CNRS à Hwange dans le cadre d'une thèse sur les liens entre éléphants et villageois.

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

L'apiculture | Insect Archive

L'apiculture | Insect Archive | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Film muet en noir et blanc consacrée à l'apiculture : l'organisation et la mise en place du rucher sont expliquées (multiplication des essaims, fabrication de feuilles de cire alvéolées, mise en ruche d'un essaim) ainsi que le mode de vie des abeilles et la récolte du miel.

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Une abeille reconnaît ses amies avec l'antenne droite - Le Nouvel Observateur

Une abeille reconnaît ses amies avec l'antenne droite - Le Nouvel Observateur | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

LATÉRALISATION. 


À l'instar de plus grands animaux, les insectes, avec leur cerveau miniature, pourraient utiliser la latéralisation pour résoudre certaines tâches complexes.

En effet, des chercheurs de l'université de Nouvelle-Angleterre (Australie) et de l'université de Trente (Italie) se sont demandés si le comportement social évolué des abeilles pouvait être déterminé par leurs antennes. Résultat, c'est l'antenne droite qui permettrait aux abeilles d'adapter correctement leur comportement social au contexte.

(...)

L'antenne droite sert à reconnaître les alliées...

Chez les abeilles d'une même colonie ("amies"), celles utilisant leur antenne droite ont établi beaucoup plus rapidement un premier contact avec les autres et ont montré davantage d'interaction mutuelle. En fait, le comportement des abeilles qui n'utilisaient que leur antenne droite était le même que celui des abeilles ayant conservé leurs deux antennes. En revanche, les abeilles utilisant leur antenne gauche dépliaient moins souvent leur trompe et montraient davantage de réactions agressives.

TOUT L'ARTICLE SOUS L'IMAGE!


Bee Api?'s insight:

add your insight...

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Les ruches en ville : une fausse bonne idée! | LES RUCHERS DE L'AN 01

Les ruches en ville : une fausse bonne idée! | LES RUCHERS DE L'AN 01 | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

On le voit partout, c’est la mode, le truc écolo en vogue : la ruche en ville. Les bobos, les entreprises qui cherchent un faire valoir « vert », les urbains bêtas qui se cherchent une caution écolo, tous s’accordent à le dire : « c’est géééééniaaaal ! »


Certains vont même jusqu’à y voir la solution à la disparition des abeilles : qu’on les mettent en ville à butiner les géraniums, et le tour est joué.
 

J’avoue que les premières fois, je me suis dit : « pourquoi pas, après tout, si ça peut sensibiliser les urbains aux problèmes de l’agriculture intensive. » Je fût bien naïf. Parce qu’évidemment, comme à l’habitude, la masturbation médiatique à étouffé la plus petite once de réflexion, et les intérêts économiques ont bien entendus prévalus sur le reste.

Une petite mise au point s’impose.

NON, les abeilles ne sont pas mieux en ville. Les colonies en ville sont bien souvent peu populeuse, mise là pour faire joli, et ont parfois bien des soucis à trouver des ressources. Certains clients sur Angers témoignent avoir ouvert une ruche et découvert une colonie d’à peine une poignée d’abeilles… Bien entendu, il y a des emplacements qui vont bien donner. Mais les apiculteurs savent bien que les ressources en ville sont beaucoup trop faibles pour accueillir un véritable rucher de production. 

LA SUITE EN CLIQUANT LE PINCEAU, AU PROGRAMME: 

- NON, cela ne favorise pas la biodiversité. 

 - NON, le miel de ville n’est pas meilleur pour la santé.

 

- NON, les entreprises ne deviennent pas écolos avec une ruche sur le toit.


- NON, on ne sauvera pas l’abeille en la mettant en ville.


- Cette mode qui nous dessert…


- Qui c’est qui paye?


- Si au moins ça servait à quelque chose…


more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Apiculture : ma ruche je la déclare

Apiculture : ma ruche je la déclare | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Comment déclarer ses ruches ?

 

Les apiculteurs ayant déjà fait leur déclaration en 2010 et 2011, peuvent se rendre sur le site Internet gouvernemental : http://mesdemarches.agriculture.gouv.fr/TeleRuchers-teleprocedure pour déclarer leurs ruchers.

 

Les autres doivent faire une déclaration « papier ». Pour cela, il suffit de remplir un formulaire CERFA n° 13995*01 (disponible sur le site internet http://vosdroits.service-public.fr/pme/R15642.xhtml ou sur demande à votre GDS départemental.)

 

Un geste citoyen et responsable

 

Vous avez des abeilles ? Alors déclarez vos ruches. Faites le tout de suite, sans attendre, sans remettre à demain. De ce geste simple s’en suit des faits sanitaires essentiels. Vous participez concrètement à la lutte contre les maladies (loque américaine….) et à l’optimisation du réseau d’épidémiosurveillance du trouble des abeilles.

more...
No comment yet.