Emmanuel Giboulot : après le bijoutier de Nice, le vigneron de Beaune ?- Les Inrocks | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Cinquante nuances de vert


On se doute que dans une telle communauté, élargie aux visiteurs extérieurs, via Facebook, et aux relais de l’affaire sur la blogosphère, au moins cinquante nuances de vert cohabitent.

 

Le vigneron a d’abord reçu le soutien de la Confédération des Associations de Protection de l’Environnement et de la Nature (CAPEN), de la Confédération paysanne, d’Europe Ecologie-Les Verts (EELV) en la personne de la députée européenne Sandrine Bélier, d’apiculteurs et d’agriculteurs bios.

 

Une multitude d’organisations rouge-vertes ont ensuite appelé à un pique-nique de soutien à l’occasion de son procès le 24 février : le NPA, Attac, Cap 21, Ensemble-Front de gauche, EELV, la Confédération Paysanne, Greenpeace et d’autres.

 

Cependant des soutiens plus inattendus se sont glissés dans l’attroupement virtuel. Les sites d’extrême droite identitaires Fortune (le blog économique de Fdesouche) et Novopress se sont saisis du cas Giboulot, en relayant la pétition et les informations sur son procès.

 

Pourquoi cet intérêt inopiné?