Abeilles, intoxic...
Follow
Find tag "Maîs transgénique"
76.0K views | +123 today
Abeilles, intoxications et informations
Articles pertinents sur les problématiques des mortalités et disparitions des abeilles
Curated by Bee Api?
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Maïs OGM: possible que le gouvernement et le Sénat aient manqué ... - Revenu Agricole

Maïs OGM: possible que le gouvernement et le Sénat aient manqué ... - Revenu Agricole | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Le sénateur socialiste Didier Guillaume a admis mardi que le Sénat et le gouvernement avaient pu manquer d'anticipation dans la reconduite de l'interdiction du maïs OGM en France.

 

"Cette proposition de loi n'a pas assez été bien amenée peut-être, en vitesse (...) C'est possible que (le gouvernement) ait manqué d'un petit peu (d'anticipation) et en tous cas, qu'au Sénat, il ait manqué d'anticipation", a reconnu le vice-président du Sénat et sénateur de la Drôme, interrogé dans l'émission "Preuve par trois" Public Sénat/Dailymotion/AFP.

 

Mardi dernier, le Sénat a rejeté une proposition de loi PS, soutenue par le gouvernement, interdisant la culture de maïs OGM sur le territoire. Après ce revers, le chef de file des députés socialistes, Bruno Le Roux, s'est donc saisi du problème, proposant à l'Assemblée le même texte.

Celui-ci sera débattu le 10 avril, avant de passer à nouveau devant le Sénat. Et là, Didier Guillaume "pense qu'il y aura peut-être un autre vote".

Cette loi est destinée à sécuriser juridiquement l'interdiction de la culture des maïs transgéniques en France alors que le moratoire a été invalidé l'été dernier par le Conseil d'État qui le jugeait non conforme au droit européen.

 

Sur le fond, Didier Guillaume, président du Conseil général de la Drôme, 1er département bio de France, estime, qu'"aujourd'hui, on peut pas dire: +je suis pour ou contre les OGM+".

 

Selon lui, il faut interdire les OGM comme le MON810 de Monsanto mais "si on trouve une 2e génération d'OGM", pourquoi pas.

Bee Api?'s insight:

add your insight...

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Maïs OGM Monsanto : trois scientifiques dénoncent la manipulation des données scientifiques par l'administration française - Enviscope

Maïs OGM Monsanto : trois scientifiques dénoncent la manipulation des données scientifiques par l'administration française - Enviscope | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Pour les auteurs  d'un article publié dans la revue Nature Biotechnologie, des  fonctionnaires anonymes de l'administration française ont sciemment manipulé et écarté des des études scientifiques. Ils l'ont fait pour répondre à une commande politique et justifier la position du gouvernement  pendant le quinquennat Sarkozy, demandant  à l'Europe l'interdiction du maïs transgénique MON 810.


HE ENVISCOPE, CORRIGEZ VOS FAUTES D'OTHOGRAPHES DEJA, PUIS CESSEZ DE REPETER DES ANERIES SI C'EST PAS TROP DEMANDER, A MOINS QUE CE NE SOIT VOTRE PAIN QUOTIDIEN?

Bee Api?'s insight:

add your insight...

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Manifestation contre Monsanto le 25 Mai partout dans le Monde!

Manifestation contre Monsanto le 25 Mai partout dans le Monde! | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it
more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Biotechnologie végétale, OGM rendements inférieurs de 6,5%

Biotechnologie végétale, OGM rendements inférieurs de 6,5% | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Pfouarf!!!!! 
les variétés résistantes au diabrotica le rendement était en moyenne inférieur de 6,5% à celui des variétés conventionnelles.

Jospeh Lauer et ses collaborateurs de l’Université de Madison dans le Wisconsin ont analysé les résultats de 30 000 essais en plein champ menés pendant les 20 dernières années et pour lesquels 2 000 variétés de maïs conventionnel et génétiquement modifié ont été comparées. Les chercheurs ont constaté que le rendement des variétés de maïs Bt résistantes à la pyrale du maïs était en moyenne supérieur de 3,5%, pour les variétés tolérantes aux herbicides le rendement a atteint des valeurs de +3% à -3%, et pour les variétés résistantes au diabrotica le rendement était en moyenne inférieur de 6,5% à celui des variétés conventionnelles.
Cependant, même si le rendement est légèrement inférieur, la culture de plantes biotechnologiques peut quand même être rentable pour les agriculteurs si ces plantes leur permettent d’économiser des coûts de travail et de matériel, un facteur que l’étude n’a pas pris en compte.

 

Toutefois, une conclusion importante de ce travail était le fait que les fluctuations du rendement entre les années et les différents champs de maïs OGM étaient nettement plus faibles pour les variétés transgéniques. La certitude de ne pas devoir subir des pertes de récoltes représente un soulagement pour les agriculteurs, car celles-ci peuvent causer des dommages économiques considérables.

Les variétés transgéniques sont en quelque sorte une assurance dont la valeur correspond à un surplus de 2,2%. D’après Joseph Lauer, le directeur de l’étude, les caractères introduits n’augmenteraient pas le rendeme

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Course contre-la-montre pour éviter des champs de maïs OGM en France

Course contre-la-montre pour éviter des champs de maïs OGM en France | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

La France avait interdit le MON810 dès 2008, puis de nouveau en 2012, mais le Conseil d'Etat, saisi par les pro OGM, a annulé le moratoire en août dernier, pour non conformité au droit européen.

 

Immédiatement, le gouvernement avait manifesté son intention de trouver un autre moyen juridique pour prolonger l'interdiction de cultiver ce maïs, un engagement réédité lors de la 2e conférence environnementale en septembre.

 

Si le MON 810 est le seul OGM cultivé aujourd'hui dans l'Union européenne, la Commission pourrait prochainement autoriser le maïs TC1507 (Pioneer-Dupont), car si les Etats ont été majoritairement opposés à ce feu vert, ils n'ont pas atteint la majorité qualifiée, ce qui a relancé le débat sur le mécanisme européen d'autorisation des OGM.

 

Le sujet est d'ailleurs inscrit à la réunion des ministres européens de l'Environnement du 3 mars et le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll a déclaré lundi à Bruxelles défendre l'idée que chaque Etat puisse refuser un OGM, sans passer par un système de dérogation à une autorisation délivrée au niveau européen.

Bee Api?'s insight:

add your insight...

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Plantes OGM : maintenant les insectes leur résistent

Plantes OGM : maintenant les insectes leur résistent | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Il existe de plus en plus de cas d'insectes résistant à la protéine Bt de plantes génétiquement modifiées pour être protégées contre leurs attaques, une résistance qui varie en fonction des pratiques agricoles, affirme une étude publiée ce lundi.

 

Des cas observés aux Etats-Unis, en Inde et en Afrique du Sud

Sur les 13 types de ravageurs étudiés, cinq espèces étaient devenues résistantes en 2011, contre une seule en 2005. Le ravageur est considéré comme résistant lorsque plus de 50% des insectes d'un champ ont développé cette résistance. Sur les cinq insectes résistants, trois s'attaquent aux champs de coton et deux aux cultures de maïs.

Trois des cinq cas de résistance ont été recensés aux Etats-Unis, qui abritent la moitié des surfaces d'OGM produisant la protéine Bt, les deux autres en Afrique du Sud et en Inde. Un autre cas de résistance a été repéré aux Etats-Unis mais moins de 50% des insectes du champ étaient devenus résistants.

Dans ce contexte, les scientifiques ont aussi démontré que le délai de survenue de la résistance variait de manière significative en fonction des pratiques agricoles. Dans le pire des cas, les signes de résistance sont apparus au bout de deux ou trois ans, alors que dans d'autres cas les plantes OGM étaient toujours efficaces contre les ravageurs 15 ans plus tard.

Moins de risques quand des zones sans OGM sont aménagées

La différence vient de la pratique ou pas de «zones refuges», soit des parcelles de plants non OGM plantés à côté de champs OGM. Cette configuration réduit la probabilité que deux insectes résistants se reproduisent en transmettant chacun le gêne de la protéine Bt. Pour qu'un insecte naisse résistant, il faut que ses deux parents lui transmettent le gêne de la protéine.

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Des Etats-Unis à l'Europe, à qui appartiennent les plantes cultivées ?

Des Etats-Unis à l'Europe, à qui appartiennent les plantes cultivées ? | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

En Europe, les variétés végétales ne sont pas brevetables. C'est le Certificat d'obtention végétale (COV) qui, depuis 1961, tient lieu de droit de propriété intellectuelle en agriculture. A l'inverse du brevet, ce dernier permet d'utiliser la variété à des fins de recherche et d'expérimentation, mais aussi en semences de ferme, à condition que l'agriculteur paie une redevance au propriétaire du COV. Cette dernière règle a été introduite en France par la loi de novembre 2011, qui a mis fin à un flou juridique en autorisant les semences de ferme – taxées –, pour 21 variétés de céréales uniquement.

Pour obtenir un COV, la variété doit être homologuée selon certains critères : la distinction, à savoir son originalité par rapport aux variétés existantes, l'homogénéité entre ses différents individus, et la stabilité de ses caractéristiques après reproduction. En dehors de ces critères standardisés, point d'inscription au catalogue officiel ni, jusqu'à présent, d'autorisation de commercialisation. Au final, ces variétés protégées par COV correspondent à 99 % des plantes cultivées en France, selon Delphine Guey, du GNIS.

... MAIS DE PLUS EN PLUS DE BREVETS SUR LES GÈNES

Aux côtés du COV existe aussi, en Europe, le brevet sur les végétaux. Non pas pour la variété entière, mais uniquement pour un de ses gènes – qu'il soit obtenu par sélection et croisement classiques, ou par introduction, par transgenèse, dans les cellules de la plante. Du coup, c'est ce caractère génétique que le propriétaire du brevet détient exclusivement – même s'il se retrouve, par propagation, dans les plantes du champ voisin.

En France, on ne trouve pas encore de végétaux brevetés dans le commerce. Mais les brevets accordés sur les fruits et légumes se multiplient en Europe. Récemment, le groupe d'agrochimie Syngenta a par exemple reçu un brevet sur son melon baptisé EP1587933, issu d'un croisement avec un melon indien, pour le caractère doux et amer de son goût. Du coup, la firme revendique la propriété sur tous les melons qui détiennent cette teneur, précisément mesurée, en acidité et en sucre, explique l'ONG "No patent on seeds". Grâce à ces brevets, "Monsanto et Syngenta détiennent ensemble déjà plus de 50 % des semences de variétés de tomates, poivrons et choux-fleurs enregistrées dans l'UE", alarme ainsi l'ONG Swissaid (PDF), qui s'inquiète de la concentration accrue de ce marché agroalimentaire.

Bee Api?'s insight:

add your insight...

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

OGM : François Dufour devra indemniser Monsanto - France 3 Basse-Normandie

OGM : François Dufour devra indemniser Monsanto - France 3 Basse-Normandie | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

François Dufour se dit aujourd'hui "déçu" par la décision des magistrats de la cour de cassation. "C'est aussi une surprise, ajoute l'élu écologiste, vice-président du conseil régional de Basse-Normandie. "Les parcelles fauchées en 2008 ont été déclarées illégales cinq mois plus tard par le Conseil d'Etat. C'est à dire qu'elles n'auraient jamais du être cultivées !"

L'arrêt de la Cour d'Appel de Poitiers n'étant pas cassé, les huit faucheurs volontaires devront verser 135 700 euros à la firme Monsanto et 38 000 euros à l'agriculteur lésé par cette opération. Le 15 août 2008, des manifestants emmenés par les syndicalistes José Bové et François Dufour avaient détruit deux parcelles de maïs transgénique à Valdivienne (86).

L'avocate de Monsanto juge cette décision de justice "extrêmement satisfaisante". Les faucheurs doivent aujourd'hui s'en remettre à la solidarité afin de payer les indemnités. Ils ont annoncé leur intention de saisir la Cour Européenne des Droits de l'Homme. José Bové estime qu'il faut aller "au bout de la procédure".

 

 

more...
No comment yet.