Nette amélioration de la production apicole - La Dépêche de Kabylie | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

La wilaya de Bouira est connue pour sa vocation agricole, et même agropastorale.

 

Et l’apiculture, à l’instar d’autres activités agricoles, telles l’oléiculture, l’apiculture, et la céréaliculture, pour ne citer que celles-là, a été bien intégrée dans différents programmes de développement du secteur (PNDAR, PPDR…), lancés depuis des années par l’Etat qui a consenti de grands moyens financiers et matériels, même si des difficultés et un certain retard subsistent.

 

L’objectif est de réussir sa croissance et son envol, durablement. De l’avis des apiculteurs, la disponibilité de massifs forestiers de près de 112 500 hectares, de vastes étendues arboricoles de 32 000 hectares, et les quantités importantes de ruches distribuées par les services agricoles, sont autant de conditions qui contribuent à l’intensification des investissements dans ce créneau porteur.

 

En conséquence, le potentiel apicole de la wilaya de Bouira s’est étendu et a pris une autre dimension de plus en plus importante. Les aides consenties par l’Etat ont permis réellement d’augmenter la production locale en miel, et ce à une allure plus que régulière. Ainsi, en tenant compte du processus d’aide aux apiculteurs compris entre l’année 1999 et 2009, c’est-à-dire ce qui a été fait depuis 10 années, il est aisé de remarquer le progrès exceptionnel accompli dans cette filière. Le nombre de ruches exploitables qui était de 10 000 ruches en 1999, est passé à 98 600 ruches en 2009.

Tout l'article clic l'image!