Abeilles, intoxic...
Follow
Find tag "INRA"
88.9K views | +16 today
Abeilles, intoxications et informations
Articles pertinents sur les problématiques des mortalités et disparitions des abeilles
Curated by Bee Api?
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

La technologie au chevet des abeilles

La technologie au chevet des abeilles | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Depuis plusieurs décennies, en France et en Europe, et plus récemment aux Etats-Unis, on assiste à une inquiétante augmentation de la mortalité des abeilles. A terme, une centaine de millions de ruches d'élevage sont menacées dans le monde, soit quelque 4.000 milliards d'abeilles. Demain et après-demain, près de deux cents spécialistes vont plancher sur le sujet, à Paris dans le cadre des 3es Journées de la recherche apicole, organisées par l'Institut de l'abeille (Itsap - Institut technique et scientifique de l'apiculture et de la pollinisation). Des chercheurs de l'Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail), du Cetiom (Centre technique interprofessionnel des oléagineux et du chanvre), du CNRS, de l'Inra (Institut national de la recherche agronomique) et des universitaires exposeront leurs travaux.

« En France, la mortalité hivernale des colonies d'abeilles atteint désormais de 20 à 30 %, alors que, pour être rentable, une exploitation apicole ne devrait pas voir plus de 10 % de ses colonies disparaître sur toute une année », constate Yves Le Conte, directeur de l'unité de recherche abeilles et environnement à l'Inra d'Avignon.

more...
Bernadette Cassel's curator insight, February 4, 1:06 PM


SUR VARIÉTÉS ENTOMOLOGIQUES

3es Journées de la recherche apicole : 4 et 5 février 2015 :

→  3es Journées de la recherche apicole : 4 et 5 février 2015

Rescooped by Bee Api? from Variétés entomologiques
Scoop.it!

INRA - Projet de recherche participative sur la diversité des pollens en Europe

INRA - Projet de recherche participative sur la diversité des pollens en Europe | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

C’est sans doute l’étude la plus importante et le premier projet de science participative de cette envergure sur la diversité du pollen en Europe. Entre 400 et 500 volontaires se sont engagés aux côtés des chercheurs dans le projet CSI Pollen* : pendant deux ans, ces « citoyens scientifiques » vont aider à évaluer la diversité des pollens récoltés par les abeilles dans 20 pays européens. Tous sont passionnés, apiculteurs professionnels ou amateurs. Mais pas uniquement.

Des collèges et lycées participent aussi à cette enquête collective. Une occasion pour ces jeunes apprentis scientifiques – ou futurs apiculteurs ! – « d’observer » de très près la biodiversité et de prendre conscience de son importance. Les élèves enfilent les combinaisons d’apiculteurs et vont prélever des pelotes de pollen qu’ils trieront ensuite en fonction de leur couleur.

 

 


Via Bernadette Cassel
more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Action coup de poing des anti-OGM chez Limagrain - La Montagne

Action coup de poing des anti-OGM chez Limagrain - La Montagne | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it
Des faucheurs volontaires ont investi le site de recherche de Limagrain à Chappes, hier. Pour des réponses sur la recherche sur le blé OGM. Il n’y a pas eu de dégâts mais la tension était palpable.

À l’intérieur, une délégation des anti-OGM a été reçue par des représentants de la direction : « Les échanges ont été courtois et dynamiques, explique Agnès Renauldon, une des porte-parole des faucheurs volontaires. Mais nous n’avons pas obtenu de réponses claires. Nous voulions savoir où en est Limagrain sur les OGM, sur quels gènes ils travaillent et dans quel but. Notre action vise surtout à dénoncer leurs travaux alors que la France et l’Europe s’opposent aux OGM. Sans un mouvement comme le nôtre, la plaine de la Limagne serait déjà envahie depuis longtemps. Nous sommes donc aussi ici pour poursuivre notre mission d’interpellation et de prise de conscience générale. »

Cette « inspection citoyenne » n’a pas permis de lever les doutes. « Nous demandons également l’arrêt du programme Genius mené par l’Inra de Clermont-Ferrand en association avec plusieurs groupes privés dont Limagrain, ajoute Jacky Berrahil. Il montre une volonté d’agir sur la réglementation. Mais nous restons vigilants : sous prétexte de nouvelles technologies, il n’est pas question de mettre sur le marché des OGM qui seront définitivement cachés à la population. »

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

INRA - dossier abeilles

INRA - dossier abeilles | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Un monde sans abeilles ? N’y pensons pas ! Bien sûr, les produits de la ruche, miel, pollen, cire, nous manqueraient. Mais surtout, ces super-pollinisateurs sont indispensables à l’agriculture. Si on parle de tonnage, 35% de ce que nous mangeons dépend directement de leur travail silencieux. Si on parle de diversité, c’est 84% des espèces cultivées en Europe et plus de 80% des espèces sauvages qui ont besoin de leurs pattes et de leur toison pour s’échanger du pollen et se reproduire. Alors, seriez-vous prêt à vous passer de la plupart des fruits et légumes ?

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Les abeilles sous haute surveillance - Le Figaro

Les abeilles sous haute surveillance - Le Figaro | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

«En France, le déclin a commencé en 1995», souligne Yves Le Conte, le directeur de l'unité. À cette époque intervient la première mise en cause d'un insecticide utilisé massivement dans les champs: le Gaucho qui sera interdit en France pour certaines semences. Puis vient le tour du Régent (principe chimique: fipronil) et enfin celui de différentes molécules de la famille des néonicotinoïdes qui font l'objet d'un moratoire depuis 2013.

La découverte la plus importante quant aux pesticides tient à leur nocivité même à de très faibles doses. Les chercheurs ont ainsi pu mettre en évidence des troubles du comportement à commencer par l'incapacité dans certains cas pour les insectes à retrouver les ruches ou à communiquer avec leurs congénères, difficulté à maintenir la température de leur corps, perturbation de leur odorat… Autant d'impacts qui les fragilisent considérablement et favorise leur disparition.

 

Mais ce serait trop simple s'il n'y avait que cela: les pesticides bien souvent se combinent avec la présence de prédateurs tels que le varroa, un acarien destructeur de ruches apparu en France dans les années 1980, ou encore Nosema ceranae un champignon microscopique qui attaque l'intestin de l'insecte. Sans oublier les virus qui peuvent accompagner cette petite ménagerie.

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Les conséquences de la disparition des abeilles

Les conséquences de la disparition des abeilles | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it
Un rôle essentiel pour l'homme et la nature.
Bee Api?'s insight:
Depuis la fin des années 90 en Europe, et le début des années 2000 aux États-Unis, on assiste à de massives et mystérieuses disparitions d’abeilles. Ce phénomène, appelé “syndrome d’effondrement des colonies des abeilles”, se caractérise par une mortalité anormale des butineuses, allant jusqu’à 90% pour certaines ruches. Ce mal terrassant, qui touche principalement les ouvrières, reste encore inexpliqué : subitement, les ruches se vident de leurs abeilles, et aucun cadavre n’est découvert à proximité. En France, chaque année, ce sont près de 30% des colonies d’abeilles qui disparaissent. Et en 10 ans, 1500 apiculteurs ont été contraints de délaisser leur activité.Cette situation se révèle donc très préoccupante. Car parallèlement à l’importance de l’abeille au sein de la biodiversité, celle-ci occupe une place essentielle dans le développement des récoltes, et donc pour nos assiettes. Axel Decourtye nous explique ici les effets désastreux de l’absence des abeilles.
more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

INRA - Claudia Dussaubat

INRA - Claudia Dussaubat | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Claudia Dussaubat, originaire du Chili, mène une thèse au sein de l’unité Abeilles et environnement du centre Inra PACA, à Avignon. Ses recherches dédiées à la santé de l’abeille domestique se focalisent maintenant sur les effets d’un champignon parasite, Nosema cerenae. Dans le cadre de sa thèse, elle a déjà publié sept  articles dans des revues scientifiques internationales de haut niveau.

Son diplôme d’Ingénieur agronome en poche au Chili, Claudia Dussaubat a travaillé comme ingénieur de projets pendant huit ans à la Faculté d’Agronomie de l’Université Australe du Chili à Valdivia, la ville dont elle est originaire : « J’ai piloté des projets sur la surveillance des maladies de l’abeille domestique ainsi que sur les résidus de pesticides et d’antibiotiques dans le miel et la cire. Ces projets s’inscrivaient dans le cadre d’une collaboration entre le réseau national d’apiculteurs du Chili, le ministère de l’Agriculture, les entreprises exportatrices de miel et l’université. »


Elle arrive en France en septembre 2008 pour poursuivre son cursus universitaire par un Master 2 « Biodiversité et interactions microbiennes et parasitaires » à l’Université de Montpellier 2, puis se dirige vers un Doctorat à l’Université d’Avignon et des Pays de Vaucluse. Elle intègre alors l’unité Abeilles et environnement afin d’y mener une thèse consacrée aux effets produits par un champignon parasite, Nosema ceranae (1) sur la physiologie et le comportement de l’abeille domestique.

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Mise au point de la Filère Apicole Professionnelle sur le plan de dévelopement Apiculture du ministre de l’Agriculture, Mr Le Foll

Mise au point de la Filère Apicole Professionnelle sur le plan de dévelopement Apiculture du ministre de l’Agriculture, Mr  Le Foll | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

… COMMUNIQUÉ DE PRESSE …


Création d’ADA France – Fédération Nationale du Réseau du Développement Apicole
Les représentants des associations régionales du développement apicole (ADA), l’ensemble des structures représentatives de la filière apicole et du monde agricole présents à l’ITSAP-Institut de l’abeille travaillent à la définition et la mise en oeuvre des missions confiées à l’institut.


Les actions de développement apicole (installation, formation, accompagnement technicoéconomique et administratif des exploitations) sont gérées par les ADA, au plus près des besoins des apiculteurs, en proximité des centres de formation, des chambres d’agriculture, des organisations
agricoles, des collectivités territoriales et des services décentralisés de l’État.


La nouvelle étape qui s’ouvre avec la mise en oeuvre du « Plan de développement durable de l’apiculture » récemment annoncé par le ministre de l’Agriculture, doit permettre à la tête de réseau des ADA de se positionner comme véritable interlocuteur du développement apicole national et
régional. Le professionnalisme de ses adhérents, un réseau de 25 ingénieurs et techniciens, des budgets et des structurations régionales encore fragiles mais non négligeables sont les forces de ce réseau.


C’est pourquoi les associations régionales de développement de l’apiculture, réunies en Assemblée générale constitutive le 5 février 2013, à Paris, ont décidé de se regrouper en Fédération nationale sous le titre de ADA France - Fédération Nationale du Réseau de Développement Apicole.

 

ADA France se fixe comme objectifs de :
• concourir par tous les moyens au développement de l’apiculture : appui à l’installation et accompagnement administratif et technique des apiculteurs (actifs, nouveaux installés et porteurs de projets), diffusion de documents et d’informations techniques et économiques,formation continue ;
• regrouper et animer au plan national, les groupements de développement apicole à vocation professionnelle(ADA) ;
• être l’interlocuteur des ADA auprès des pouvoirs publics sur tous les sujets de développement et notamment dans les domaines du sanitaire et de la formation initiale et continue ;
• assurer conseil, coordination et harmonisation pour les missions de développement menées par les ADA ;
• contribuer à faire remonter, synthétiser et présenter dans les instances ad hoc les besoins et préoccupations du terrain.

 

Le Bureau mis en place est composé des personnes suivantes :
• Président : Dominique RONCERAY, apiculteur professionnel, Vice-président de l’Association
régionale de développement de l’apiculture du Centre
• Trésorier : Philippe DAUZET, apiculteur professionnel, administrateur de l’Association de développement de l’apiculture rhonalpine
• Secrétaire : Anne K’NEUR-DIDIER, apicultrice professionnelle, Présidente de l’Association de développement de l’apiculture en Midi-Pyrénées

 

4Contact :
Dominique RONCERAY
06 32 45 30 74 – dronceray@wanadoo.fr
Paris, 13 février 2013.

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

OGM, agro-écologie : Sud Solidaires s’interroge sur la stratégie de l’Inra - Agriculture - ouest-france.fr

OGM, agro-écologie : Sud Solidaires s’interroge sur la stratégie de l’Inra - Agriculture - ouest-france.fr | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

La branche INRA du Syndicat Sud-Solidaires veut profiter de la question des OGM et de l’agro-écologie, pour lancer un débat sur les axes prioritaires de la recherche au sein de l’Institut.

Le débat

Le syndicat Sud-Solidaires de l’INRA s’interroge dans un long texte, rendu public, sur la définition des axes de recherches auxquels les chercheurs de l’INRA devraient se consacrer prioritairement. Deux événements récents poussent le syndicat à demander à François Houllier le patron de l’INRA de prolonger les débats.

Le premier concerne les OGM. « La question des procédures d’évaluation des OGM a été soulevée par la publication de Gilles-Eric Séralini et ses collègues. Nous avions placé cette évaluation et celle des pesticides qui lui sont associés, ainsi que la question de l’expertise, au centre d’un message adressé aux personnels de l’INRA », rappelle le syndicat Sud. « Lors de l’audition organisée le 19 novembre à l’Assemblée Nationale sur le maïs NK 603, le discours d’ouverture du ministre Stéphane Le Foll, nous a paru porteur d’espoir. »

Modèles agronomiques

Les syndicalistes, ont notamment retenu de ce discours que les chercheurs devaient s’intéresser à la question plus globale et plus complexe des modèles de développement et des modèles agronomiques avec des alternatives qui ont un potentiel économique, écologique et sanitaire à envisager de matière systémique. « Encore faut-il que cette déclaration soit suivie d’effet, commente le syndicat, qui a en mémoire, le Grenelle de l’Environnement. La puissance des lobbies fut capable d’empêcher de bonnes idées de se traduire par des actes, à l’exemple du plan écophyto 2 018 qui est un échec. »

Agro-écologie : aller plus loin

Le syndicat enregistre avec satisfaction que le chantier de « l’agro-écologie » a été enfin ouvert à l’INRA. Le rapport préliminaire de ce chantier a été présenté au Conseil scientifique de l’INRA. « Nous regrettons, dans ce rapport, le poids démesurément important donné aux approches de modélisation. » Pour Sud Solidaires INRA, « l’agro-écologie pourra remplacer l’agriculture productiviste conventionnelle si l’ensemble des acteurs concernés sont impliqués, si des moyens financiers et humains sont mis en place, et si les modalités de conseil aux agriculteurs sont modifiées. »

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

OGM: "Les Français peuvent continuer à manger du maïs"

OGM: "Les Français peuvent continuer à manger du maïs" | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

TIENS DONC!!!

Huit français sur dix s'inquiètent de la présence d'OGM dans leurs assiettes, peut-on les rassurer?

 

Ce qui est sûr c'est qu'à ce stade, l'étude de Gilles-Eric Séralini n'a apporté aucune nouvelle information fiable qui remettrait en cause la consommation de cette céréale. Nous ne pouvons en tirer aucune conclusion. Les Français peuvent continuer à manger du maïs.



BEN IL VA PAS DIRE LE CONTRAIRE, REGARDEZ DONC AVEC QUEL "PARTENAIRE" TRAVAILLE NOTRE INSTITUT NATIONAL DE LA RECHERCHE AGRONOMIQUE

http://www.inra.fr/les_partenariats/collaborations_et_partenaires/entreprises/en_direct_des_labos/vers_un_systeme_d_aide_a_la_decision_pour_lutter_contre_le_pietin_echaudage

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Émission du 22 novembre 2014

Émission du 22 novembre 2014 | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it
Cette semaine, FUTURE se penche sur les innovations qui pourraient permettre de réparer les dommages de l'homme sur la planète. Sauver les abeilles et lutter contre le gaspillage alimentaire : deux enjeux cruciaux pour le XXIe siècle.
more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Nouvelle-Zélande : terrain d’étude privilégié des interactions entre abeilles, Varroa et virus

Nouvelle-Zélande : terrain d’étude privilégié des interactions entre abeilles, Varroa et virus | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Quel est l’effet du parasite Varroa sur les virus qui affectent les colonies d’abeilles domestiques ? En collaboration avec des chercheurs de l’Université d'Otago, des chercheurs de l’Inra ont scruté un territoire d’investigation unique présentant à la fois des zones parasitées mais aussi des régions exemptes de Varroa : la Nouvelle-Zélande. Ils ont étudié le paysage viral de colonies d’abeilles domestiques suite à l’invasion récente du territoire par ce parasite (depuis 2001). Ils ont montré que l’arrivée du Varroa coïncide avec une modification drastique de ce paysage viral au sein des colonies : un bouleversement qui augmenterait les interactions entre virus différents dans les colonies et par conséquent l’apparition d’effets synergiques néfastes à leur survie.

Au cours des 50 dernières années, l’acarien parasite Varroa destructor a été responsable de mortalités massives au sein des cheptels d’abeilles domestiques. V. destructor est donc actuellement considéré comme l’un des principaux facteurs pouvant affecter la survie de colonies d’abeilles domestiques, du fait notamment de son association avec plusieurs virus parasites de l’abeille. En l’absence de contrôle efficace de l’infestation par le Varroa, des épidémies virales sont observées et les colonies s’effondrent très rapidement.

more...
No comment yet.
Rescooped by Bee Api? from La recherche en apiculture
Scoop.it!

INRA - abeilles et ressources florales

INRA - abeilles et ressources florales | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Via ADAPRO LR
Bee Api?'s insight:

Cette étude sur le comportement de butinage des abeilles est issue d’une thèse affiliée au projet de recherche Polinov. Ce projet vise à concevoir des systèmes de culture innovants, conciliant durabilité de l’agriculture et protection des abeilles et de leur environnement. Un de ses objectifs est de fournir des recommandations concernant les mesures agro-environnementales.

30 000 abeilles étudiées sur 3 ans

L’étude s’est concentrée sur les trois groupes d’abeilles principalement ciblés par les mesures agro-environnementales européennes : les abeilles domestiques (Apis mellifera), les abeilles sauvages et les bourdons (Bombus sp.).  Les chercheurs se sont appliqués à analyser des zones fréquentées par ces trois groupes : des habitats semi-naturels où les interventions humaines de gestion sont faibles, comme les prairies ou les haies, ainsi que des champs en fleurs de colza (Brassica napus), de tournesols (Helianthus annuus) et de luzerne (Medicago sativa).

 

L’activité de butinage des abeilles a été quantifiée grâce à la surveillance et la capture des individus. Cela a permis de relever la présence, l’abondance ou l’absence des trois groupes d’abeilles dans les différents sites sélectionnés. L’inventaire s’est déroulé pendant trois ans, sur 812 sites, répartis sur les 500 km2 d’un système de grandes cultures dédié à la recherche : la zone atelier Plaine et Val de Sèvre en Poitou-Charentes. Ainsi, c’est plus de 30 000 abeilles butineuses qui ont été inventoriées et suivies !

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Des scientifiques au chevet des abeilles - La Croix

Des scientifiques au chevet des abeilles - La Croix | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

 

Extrait :

 

Le déplorable impact des pecticides

C’est désormais une certitude, les pesticides ont un impact direct sur les abeilles. « Une exposition à de faibles doses de pesticides affecte leur capacité à retenir des informations ou leurs compétences », explique l’écotoxicologue Claude Collet, devant une grande boîte en bois où se trouve emprisonnée une abeille déboussolée. 

Dans le laboratoire de biologie moléculaire, où règne une délicieuse fraîcheur, le chercheur pousse plus loin ses investigations. « Nous étudions en ce moment les effets potentiels des pesticides sur les neurones d’antennes d’abeille, explique le chercheur, devant un microscope branché à de puissants ordinateurs. Pour voir si leur capacité à détecter une odeur de fleur ou un phéronome (1) est perturbée ».

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

10 vérités sur l’apiculture (pour décrypter la propagande du lobby des pesticides) | LES RUCHERS DE L'AN 01

10 vérités sur l’apiculture (pour décrypter la propagande du lobby des pesticides) | LES RUCHERS DE L'AN 01 | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

On entend beaucoup d’informations contradictoires dans la guerre entre les apiculteurs et les marchands de pesticides…

 

L’argumentaire de ces derniers est toujours le même, répété à l’envie par les vendeurs d’agrochimie, la FNSEA, et parfois quelques journalistes dans des articles orientés.

 

Malheureusement pour eux, la science qu’ils bénissent en cœur d’avoir inventé les pesticides a également étudié leur impact sur l’environnement et les abeilles.

 

Voici 10 arguments de l’agrochimie démontés par des sources scientifiques ou tout simplement le bon sens, qui vous permettrons sans doute d’y voir un peu plus clair!

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Inf'OGM - FRANCE – « Exclure les plantes de la brevetabilité » propose le Conseil scientifique de l’Inra

Inf'OGM - FRANCE – « Exclure les plantes de la brevetabilité » propose le Conseil scientifique de l’Inra | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Le 17 mai 2013, le Conseil scientifique (CS) de l’Inra a émis un avis [1] consacré à la brevetabilité du vivant afin d’interpeller la Direction de cet organisme de recherche publique, et au-delà, les ministères de tutelles, pour que « les autorités françaises s’engagent sur la nécessité d’exclure les plantes comme les variétés du domaine de la brevetabilité ».

Le CS considère que « le caractère non brevetable des plantes issues de la sélection génétique, tout particulièrement dans le cas de plantes obtenues par des procédés d’amélioration classique [est] une condition très importante pour les échanges de matériels et plus encore d’informations entre les différents laboratoires, notamment dans le cadre de projets impliquant des partenariats avec des entreprises ».

 

Et le CS rappelle que la mission de l’Inra, telle que confiée par les autorités de tutelle, est de « contribuer au développement des filières économiques de son champ de recherche et [de] soutenir la liberté d’accès à l’ensemble des ressources génétiques ».

 

Cet avis a été adopté à 14 voix pour, et une voix contre.

Bee Api?'s insight:

add your insight...

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

A qui profitent les OGM ? RFI reçoit Jacques TESTART - Mediapart

A qui profitent les OGM ? RFI reçoit Jacques TESTART - Mediapart | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Alors que 150 millions d'hectares sont concernés, l'avis de ce scientifique ne manque ni d'intelligence, ni de pertinence ...

 

A l'heure ou le libéralisme et la mondialisation ont envahi nos champs, ce biologiste de renom fait la différence entre des recherches confinées dans des labos, qui peuvent avoir de l'intérêt et l'utilisation massive de ces technologies réalisées en plein champ, au profit de quelques firmes internationales (et d'experts).

 

La nature est têtue et nos apprentis sorciers tentent de masquer que des insectes mutants s'attaquent à ces plantes qui ont subi des modifications génétiques.

 

De la même manière les herbicides ne sont pas la panacée, là aussi des plantes mutantes sont devenues résistantes à tous ces cocktails, près de 50% des terres ainsi traitées aux USA sont concernées.

 

La suite est tout aussi "corsée"et mérite donc une écoute attentive. Le lien vers la première partie de cette émission radio est le suivant : http://www.rfi.fr/emission/20130218-1-profitent-ogm  ;

 

A déguster sans modération ...

Patrick Thomas

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

OGM, les acteurs d?une violente controverse: les alliés des "pros" OGM

OGM, les acteurs d?une violente controverse: les alliés des "pros" OGM | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

L’AFIS, Association française pour l’information scientifique -- qui publie la rigoureuse revue Sciences et Pseudo sciences très engagée contre tout charlatanisme -- est présidée par Louis-Marie Houdebine, chercheur honoraire à l’Inra, détenteur de brevets dans les biotechnologies animales. L’un de ses membres, Marcel Francis Kahn, professeur émérite de médecine à Paris 7, a démissionné arguant que « l'AFIS s'est transformé en un véritable lobby pro OGM » et a réclamé la publication des liens de certains membres avec Monsanto (Sic).

 

Des membres des six Académies, dont l’Académie des sciences, très liée à l’AFBV, ont critiqué l’étude Séralini en un temps record et sans avoir consulté tous leurs membres, et notamment le statisticien Paul Deheuvels, qui s’en est publiquement indigné.


Le site Agriculture et environnement pourfend l’agriculture biologique, défend les OGM et les pesticides.

L’EFSA, Autorité européenne de sécurité des aliments, est responsable de l’évaluation sanitaire des OGM. Après plusieurs scandales et un rapport cinglant de la cour des comptes européenne, elle a été contrainte d’obliger ses experts à publier leurs déclarations publiques d’intérêt. L’ancienne présidente a dû démissionner. Mais cinq membres du panel OGM ont toujours des liens étroits avec l'industrie, dont son directeur Harry Kuiper --dans la mire du médiateur européen depuis 2012, car il est membre de l’ILSI et auteur de recommandations sur l’évaluation des risques, pour « faciliter l’introduction des OGM en Europe » (projet Entransfood).

Autres experts visés: Gijs Kleter, membre de l’International Food Biotechnology Committee de l'ILSI entre 2002 et 2007, ou Patrick du Jardin, spécialiste des pommes de terre OGM, et ancien consultant chez Monsanto.

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Reporterre.net - OGM : l’INRA ne doit pas prendre position contre Séralini

Reporterre.net - OGM : l’INRA ne doit pas prendre position contre Séralini | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

EXTRAIT

 

Le second type de questions soulevé par le débat actuel se rapporte à l’évaluation des nouvelles substances et des OGM, et il concerne à la fois les procédures d’homologation de ces nouveaux produits et l’impartialité des experts qui a souvent été mise à mal ces dernières années, le dernier exemple étant le Médiator.

 

Sachant que presque tous les pesticides mis sur le marché après avoir obtenu une autorisation, sur présentation d’un dossier d’AMM (Autorisation de Mise sur le Marché) produit par le fabricant lui-même, finissent un jour par être interdits (atrazine, paraquat, chlordecone, Cruizer...) en raison des ravages qu’ils causent à l’environnement ou/et à la santé humaine, on se demande combien de temps il faudra attendre pour que toutes ces procédures d’homologation soient modifiées et quand sera confiée l’évaluation de ces molécules, ainsi que des OGM cultivés en plein champ, à une Agence d’Etat pouvant travailler en toute indépendance des pressions et des lobbys.

more...
No comment yet.