Abeilles, intoxic...
Follow
Find tag "FFAP"
89.5K views | +18 today
Abeilles, intoxications et informations
Articles pertinents sur les problématiques des mortalités et disparitions des abeilles
Curated by Bee Api?
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

L'apiculture : «des sinistrés au secours des sinistrés»

L'apiculture : «des sinistrés au secours des sinistrés» | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

«L'idée a germé chez nos collègues du Maine-et-Loire, quand ils ont appris ce qui se passait dans les Pyrénées, rappelle-t-il. Nous sommes confrontés aux mêmes difficultés depuis vingt ans. Jusqu'ici, les montagnes, c'était le seul refuge. Aujourd'hui, il n'y a plus d'endroit où aller. Et dans leur détresse, les apiculteurs sont seuls, face au silence de l'État et à l'absence d'aides». La solidarité apicole est née de ce double constat. Et ce ne sont pas les mieux lotis qui ont été les plus généreux : «Parmi les apiculteurs qui ont donné des essaims, certains – ceux de Poitou-Charente notamment — ont subi jusqu'à 80 % de pertes. Ce sont des sinistrés qui donnent à des sinistrés», conclut Alain David.

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Deux millions d'abeilles remis aux apiculteurs les plus touchés en Ariège – environnement - France 3 Midi-Pyrénées

Deux millions d'abeilles remis aux apiculteurs les plus touchés en Ariège – environnement - France 3 Midi-Pyrénées | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it
Une transhumance exceptionnelle

Environ deux millions d'abeilles ont été remises samedi sur un champs de l'Ariège situé entre Fabas et Gerizols à des apiculteurs touchés jusqu'à 70% de mortalité de leur cheptel durant ces deux dernières années en France.
Ce don émane d'apiculteurs de l'ensemble du pays qui avaient pris la route vendredi pour dans un premier temps charger des essaims de 70 apiculteurs donateurs du Nord-Est, de l'Ouest, du Sud-Ouest et du Sud-Est.

Une chaîne de solidarité

Sous une pluie battante, les apiculteurs, le visage protégé contre d'éventuelles attaques d'abeilles, ont formé une chaîne pour se passer les essaims, disposés dans des boîtes.
Etape suivante: l'association Sol'Abeille sera chargée de mutualiser les essaims pour relancer des colonies d'abeilles.
Cette opération inédite est le résultat d'un appel aux dons lancé en novembre après l'hécatombe exceptionnelle qui avait touché les ruches de l'Ariège
et des Pyrénées-Orientales à l'hiver 2013-2014.
Les analyses effectuées depuis ont montré "des traces de molécules contenues dans des produits anti-parasitaires" pour le bétail, utilisés dans le cadre de la lutte contre la fièvre catarrhale ovine (FCO), a expliqué à l'AFP Alain David, coordinateur de la FFAP (Fédération française des apiculteurs professionnels).

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Solidarité avec les apiculteurs pyrénéens Appel aux dons !

Solidarité avec les apiculteurs pyrénéens  Appel aux dons ! | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

L'hiver dernier nos collègues du Sud Ouest ont assisté impuissants à une hécatombe dans leurs ruchers. Dans les départements des Hautes Pyrénées, Pyrénées Orientales, Haute Garonne et Ariège, les ruches installées dans les zones d’élevage se sont vues mourir à petit feu !

Aujourd’hui le constat est macabre, plus de 5 000 colonies sont mortes sans que la cause ne soit encore « officiellement » identifiée. Le sera-t-elle jamais ?

Combien d’entre vous ont perdu des ruches par intoxication sans que jamais l’Etat ne prenne ses responsabilités et ne reconnaisse le ou les coupables ? Et nous laissant seuls et démunis face à l’insurmontable remise à niveau de notre cheptel, quand tant de ruches sont perdues ou très affaiblies.

Sans moyens de production, incapables de produire du miel, nos collègues se retrouvent anéantis et dans l’impossibilité de vivre de leur métier.

 

En fin d’hiver les représentants de l’état, comme « Monsieur abeille » Gerster et le Sénateur Fauconnier sont venus en Ariège rencontrer nos collègues touchés par cette hécatombe, ont promis aides et enquêtes sur le terrain pour identifier les causes de cette catastrophe.

Ce n’est que début juillet que des propositions d’aides dérisoires sont parvenues aux apiculteurs ; en aucune manière elles ne les aideront à se relever de cette situation catastrophique.

Devant ce déni de l’Etat, de son inaction et de ses mensonges, le SAPCO a fait la proposition de venir en aide aux collègues du Sud Ouest.

Le bureau de la FFAP nous a suivi et a décidé de proposer une action syndicale de solidarité : organiser une collecte d’essaims puis une transhumance de soutien que nous devrons largement médiatiser, afin de sensibiliser nos concitoyens et nos élus.

more...
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Un plan de soutien contre le déclin de l'apiculture

Un plan de soutien contre le déclin de l'apiculture | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

UN MORATOIRE DE DEUX ANS POUR TROIS INSECTICIDES ?


En janvier, l'Autorité européenne pour la sécurité des aliments (EFSA) a rendu un rapport très critique, indiquant que trois des molécules les plus controversées, appartenant à la famille des néonicotinoïdes (clothianidine, imidaclopride et thiaméthoxame), présentaient des risques importants pour les abeilles. En conséquence, la Commission européenne a proposé l'instauration d'un moratoire de deux ans pour les trois insecticides en question, sur certaines grandes cultures (maïs, soja, colza, etc.). Les Etats membres ont jusqu'à fin février pour en débattre.

 

Vendredi, M. Le Foll n'a pas abordé ce problème, préférant se retrancher derrière la future décision européenne.

 

Les apiculteurs réunis au sein de l'Unaf ont de leur côté déjà annoncé qu'ils ne se satisferaient pas de cette proposition. Ils souhaitent l'interdiction totale et définitive de ces produits phytosanitaires systémiques, soupçonnés d'être la cause majeure du déclin des abeilles domestiques et des pollinisateurs sauvages.

 

 

Bee Api?'s insight:

MOUAIS....

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Les apiculteurs professionnels face aux menaces qui pèsent sur les abeilles - France 3 Auvergne

Les apiculteurs professionnels face aux menaces qui pèsent sur les abeilles - France 3 Auvergne | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Disparition de colonies d'abeilles, surcroît de travail et baisse de la production de miel... C'est dans ce contexte que des professionnels de l'apiculture se réunissent durant deux jours, à Saint-Ours-les-Roches, dans le Puy-de-Dôme.

 

La Fédération Française des Apiculteurs Professionnels parle de "circonstances alarmantes" pour l'apiculture dans l'Hexagone. Selon le syndicat, dans les campagnes, "on assiste chaque année à la disparition de la moitié des colonies d'abeilles", les apiculteurs professionnels devenant des "multiplicateurs de cheptel afin de remplacer les pertes".

C'est dans ce contexte que le syndicat, créé en janvier 2009, tient son assemblée générale, les 8 et 9 novembre, à Saint-Ours-les-Roches, dans le Puy-de-Dôme. La structure qui regroupe exclusivement des professionnels de l'apiculture (plus de 150 ruches) oeuvre pour la reconnaissance de l'apiculture comme métier.

 

Selon FranceAgriMer, la France comptait 1 150 000 ruches et 70 000 apiculteurs en 2010, les apiculteurs professionnels représentant environ 2 % des effectifs, et exploitant la moitié du cheptel.

 

Une filière apicole qui doit composer avec diverses menaces, caprices climatiques, pesticides, pollution, perte de biodiversité, attaques du varroa (un acarien) et de nombreux prédateurs comme le frelon asiatique.

 

Selon un rapport des Nations-Unies, en 2011, la mortalité des abeilles a atteint 10 à 30% du cheptel ces dernières années en Europe, 30 % aux Etats-Unis et plus de 85 % au Moyen-Orient.

 

LA FFAP http://www.apipro-ffap.fr/

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Les apiculteurs s'unissent face à la disparition des abeilles

Les apiculteurs s'unissent face à la disparition des abeilles | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Les apiculteurs de l'Ariège ont subi une hécatombe dans leurs ruches l'année dernière. Après avoir lancé un appel à l'aide, ils ont reçu 150 essaims, donnés par des collègues de toute la France. Il y a des ruches d'Alsace, de Bourgogne, du Larzac, des Cévennes...

Chaque apiculteur ariègois reçoit une dizaine d'essaims. "Ça va nous aider à redémarrer. On va pouvoir à nouveau produire et c'est cool !", s'enthousiasme Céline Henck au micro de France 2. Cette apicultrice a beaucoup souffert de la forte mortalité de ses abeilles l'an dernier. Contrainte de vivre au RSA, elle pensait devoir stopper son activité.

Un texte de loi en cours d'adoption

Aujourd'hui encore, "on accuse des mortalités importantes", déclare-t-elle. "Cet hiver, dans l'Ariège, les apiculteurs ont perdu entre 30% et 60% de leurs abeilles", confie-t-elle. Les apiculteurs du monde entier accusent les différents traitements chimiques utilisés d'être responsables de cette situation.

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Des apiculteurs contraints de demander des dons d'essaims - Libération

Des apiculteurs contraints de demander des dons d'essaims - Libération | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Deux organisations apicoles ont lancé un appel inédit aux dons d’essaims pour aider les apiculteurs de l’Ariège et des Pyrénées Orientales touchés par une hécatombe exceptionnelle l’hiver dernier. «Puisque l’État est déficient sur le sujet, on lance une opération de solidarité pour que nos collègues puissent reconstituer leurs colonies», a annoncé mercredi à l’AFP Alain David, coordinateur de la Fédération française des apiculteurs professionnels (FFAP).

Cette opération va être menée conjointement par la FFAP, qui représente 150 à 200 apiculteurs professionnels, et la section apicole de la Confédération paysanne, syndicat agricole minoritaire très investi dans les sujets environnementaux. «Dans l’urgence, il faut au moins qu’on puisse apporter un soutien, et un effort, de un à cinq essaims, sera demandé à nos apiculteurs», a poursuivi Thierry Dolivet, de la Confédération paysanne, apiculteur dans la Creuse. Quelque 150 essaims ont déjà été promis et ils seront livrés au début du printemps prochain, selon la FFAP.

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Pesticides : le ras-le-bol des apiculteurs - LaDépêche.fr

Pesticides : le ras-le-bol des apiculteurs - LaDépêche.fr | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Des apiculteurs ont investi, hier, les locaux de la DRAAF à Toulouse pour revendiquer une utilisation mesurée des pesticides qui «tuent nos abeilles».

 

«La terre, l'eau, l'air, tout y passe ! Plus rien n'échappe à la contamination chimique : les abeilles en crèvent, à quand le tour des humains ?»

 

Ainsi débute le manifeste de la Fédération française des apiculteurs professionnels (FFAP) dont une poignée de membres, en coopération avec la Confédération paysanne, ont hier après-midi investi les locaux de la Direction régionale de l'alimentation de l'agriculture et de la forêt de Midi-Pyrénées (DRAAF) à Toulouse.

Ils y sont restés une heure et demi, histoire de «faire une piqûre de rappel» au gouvernement.

 

Ces apiculteurs en colère, issus de plusieurs départements de la région, sont venus déposer en main propre leurs revendications, «dans l'espoir que le document remonte jusqu'à Paris»,explique Denis Sapène. Responsable de cette action-éclair hier à la DRAAF, cet apiculteur en Haute-Garonne est à lui seul un cas d'école en matière de mortalité des abeilles à cause des néonicotinoïdes, ces insecticides agissant sur le système nerveux central des insectes et les tuent.

 

«Dans une ruche, vous avez, l'hiver, jusqu'à 20 000 abeilles. L'été, ça peut monter à 60 000 abeilles. J'ai déjà perdu plus de 50 % de mon cheptel à cause de ces pesticides qu'on trouve partout. J'avais 450 ruches, la moitié a disparu», déplore l'apiculteur.

 

Les professionnels regrettent surtout la non prise en compte d'une circulaire européenne.

 

Mais les abeilles meurent aussi dans le monde à cause de ce qu'on appelle «le syndrome d'effondrement des colonies d'abeilles».

Aux États-Unis, près de 25 % du cheptel a disparu durant l'hiver 2006-2007. De nombreux pays européens sont touchés depuis le début des années 2000. Les pesticides sont directement visés.

 

«En 2008, le gouvernement italien a suspendu l'utilisation pour les enrobages de semences des produits phytosanitaires contenant les substances actives imidaclopride, clothianidine, thiamétoxam et fipronil, afin de protéger les abeilles», insiste la Fédération.

 

 

more...
UZAC's curator insight, April 23, 2013 2:52 PM

C'est très urgent !

Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Vers la fin de l'apiculture de plaine ?

Vers la fin de l'apiculture de plaine ? | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

DIVORCE ENTRE  L'ADA POITOU-CHARENTES ET L'INSTITUT DE L'ABEILLE

L'Association pour le développement apicole en Poitou-Charentes, l'Ada, était réunie en assemblée générale, samedi à Melle. Une vingtaine d'apiculteurs ont répondu à l'invitation de l'association, alors que l'on sait les difficultés de la profession.

 

« Nous sommes dans une période noire, mais il y a quelques avancées : le ministère et l'Europe viennent de demander aux organismes certificateurs de reconsidérer l'usage des néonicotinoïdes utilisés depuis quinze ans pour le traitement des semences. Ces insecticides agissent sur le système nerveux central des abeilles, mais ne sont pas nocifs que pour les abeilles. »


Le nombre d'apiculteurs dans la région ne cesse de diminuer. Devant la baisse de rendements d'une ruche et l'augmentation des pertes, les jeunes ne sont pas nombreux à vouloir se lancer dans la profession. Cela se traduit également par un exode vers d'autres régions. C'est l'apiculture de plaine qui est en train de disparaître. « L'intérêt économique de l'abeille dépasse la simple production de miel. Elle reste le vecteur essentiel de la pollinisation », rappelle Francis Chauvancy, secrétaire au sein de l'Ada. Une rencontre avec le ministre est possible. « Nous espérons lui faire comprendre que c'est à la France de prendre la décision, ça a déjà été fait pour le Cruiser. »


Enfin, au cours de l'assemblée, le divorce avec l'Institut technique et scientifique de l'apiculture et de la pollinisation, l'Itsap, a été une nouvelle fois entériné. « Je pense que cette structure a été mise en place pour " noyauter " la colère des apiculteurs, les problèmes d'intoxication sont trop conflictuels. Son comité technique ne comporte aucun apidologue. Nous avons été les premiers à nous retirer, d'autres ont suivi », souligne Francis Chauvancy.

 

L'Ada est un institut technique financé à 80 % par la Région qui mène des actions principalement pédagogiques, sur le terrain. L'Ada, propriétaire d'une soixantaine de ruches, participe également à des expérimentations.

 

 

more...
No comment yet.