Abeilles, intoxic...
Follow
Find tag "Désinformation"
80.9K views | +26 today
Abeilles, intoxications et informations
Articles pertinents sur les problématiques des mortalités et disparitions des abeilles
Curated by Bee Api?
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Publicité bloquée: Nature Québec demande au ministre Gendron d'intervenir | Claudette Samson | Agro-alimentaire

Publicité bloquée: Nature Québec demande au ministre Gendron d'intervenir | Claudette Samson | Agro-alimentaire | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Nature Québec s'insurge contre la «censure» exercée par le ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation (MAPAQ) qui a bloqué une campagne publicitaire des clubs-conseils en environnement. L'organisme environnemental demande à son ministre François Gendron de «corriger la situation» et de casser cette décision.

 

Nature Québec réagissait mardi à des reportages du Soleil et de l'hebdomadaire La Terre de chez nous révélant que le MAPAQ avait bloqué la publication de quatre publicités où des agriculteurs disaient avoir économisé sur leur facture de fertilisants ou de pesticides grâce aux services d'un club-conseil. Celles-ci devaient paraître sous peu dans La Terre de chez nous, le journal de l'Union des producteurs agricoles.

 

Bien que le Ministère invoque une raison administrative pour justifier ce gel, plusieurs personnes ont dit au Soleil y voir le résultat de pressions de l'industrie. Ce sentiment était renforcé par le fait que le Ministère est intervenu l'an dernier pour faire modifier une autre publicité d'un club-conseil où un cultivateur disait avoir «économisé 30 000 $ en engrais». Selon ce que Le Soleil a appris, le MAPAQ avait demandé de modifier la formule en écrivant seulement «économisé 30 000 $». L'agriculteur ayant refusé de modifier son propos, dont la véracité avait été vérifiée, la publicité avait finalement été retirée.

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

OGM : le comité de l'ombre de l'Académie des sciences - Le Nouvel Observateur

OGM : le comité de l'ombre de l'Académie des sciences - Le Nouvel Observateur | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

MANOEUVRE OBSCURE...

Le communiqué des "six académies" condamnant vendredi dernier en termes très violents les travaux de Gilles-Eric Séralini sur l'OGM NK603 avait choqué de nombreux académiciens qui s'étaient étonnés de l'anonymat des signataires.

 

D'autant que selon nos informations, ils n'étaient guère alors que… deux membres à s'être érigés porte-parole des "six académies".

 

Un comité de l'ombre qui a en outre soigneusement écarté les académiciens ayant une autre analyse.

A commencer par le seul spécialiste des statistiques, Paul Deheuvels, qui avait publiquement soutenu le travail de Gilles Eric Séralini dans une tribune adressée au "Nouvel Observateur".

 

"Fait accompli"

 

Cinq académiciens du "groupe de travail" "consultés" avant "l'avis des six académies" sont donc cités : Jean-François Bach, l'épidémiologiste Alain-Jacques Valleron, le cancérologue Hugues de The, le généticien Georges Pelletier membre de l'AFBV (Association Française des Biotechnologies végétales) et Bernard Meunier, délégué à la communication de l'Académie des sciences.

 

"Il faut rajouter la quinzaine de membres de notre Académie consultés", est-il noté sans autres précisions. Quinze nouveaux anonymes.

 

Réaction d'un Académicien passablement choqué par le procédé "honteux" consistant à mettre ses collègues devant "le fait accompli" : "Cela montre bien que ce dossier touche tellement d'intérêts qu'il ne peut faire l'objet d'un véritable traitement objectif, venant de la part de personnes qui sont à la fois juge et partie (l'Inra, l'Anses, le HCB et l'Académie)".

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

OGM : l'étude qui fait polémique - LaDépêche.fr

OGM : l'étude qui fait polémique - LaDépêche.fr | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Que penser de l'étude du Pr Séralini, montrant des rats bouffis de tumeurs après avoir consommé du maïs OGM ? Hier, six académies scientifiques françaises ont estimé que l'étude comprenait de nombreuses insuffisances. Et lundi, l'Agence française de sécurité sanitaire rendra son avis.

 

(...)

 

Aujourd'hui, ce sont les industriels eux-mêmes qui attestent de l'innocuité de leurs produits : ils sont donc juges et parties.

Il est donc normal que la recherche publique s'intéresse à la question.

L'étude du Pr Séralini a au moins le mérite de poser des questions et d'ouvrir le débat sur la dangerosité des OGM, même si elle n'est pas exempte de critiques.

 

Comme le disait le philosophe Rabindranath Tagore : «Fermez la porte à toutes les erreurs et la vérité restera dehors.»

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

OGM: six Académies plaident pour museler les chercheurs et la presse

OGM: six Académies plaident pour museler les chercheurs et la presse | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

ACADEMIES DES SCIENCES OCCULTES????

 

Sur le fond, les six Académies reprennent les avis déjà remis par les autorités européenne (EFSA) et allemande (BfR) sans attendre celui de la France… Dont acte. Le communiqué de presse accompagnant l’avis conclut : “En conséquence, ce travail ne permet aucune conclusion fiable”. Mais c’est sur la forme, c’est à dire la stratégie de communication de cette étude, que les Académiciens lâchent leurs bombes. Sans se priver d’attaques ad hominem:

“L’orchestration de la notoriété d’un scientifique ou d’une équipe constitue une faute grave lorsqu’elle concourt à répandre auprès du grand public des peurs ne reposant sur aucune conclusion établie”.

 

Quand aux leçons et préconisations, elles font froid dans le dos. Leur citation intégrale s’impose tant le propos sort des sentiers battus. Ainsi, les six Académies :

- souhaitent que les universités et les organismes de recherche publics se dotent d’un dispositif de règles éthiques concernant la communication des résultats scientifiques vis-à-vis des journalistes et du public, afin d’éviter que des chercheurs privilégient le débat médiatique qu’ils ont délibérément suscité, à celui qui doit nécessairement le précéder au sein de la communauté. scientifique.

 

- proposent que le Président du Conseil supérieur de l’audiovisuel s’adjoigne un Haut comité de la science et de la technologie chargé de lui faire part, de façon régulière, de la manière dont les questions scientifiques sont traitées par les acteurs de la communication audiovisuelle.

 

- demandent aux pouvoirs publics et à la représentation nationale de tout mettre en Ĺ“uvre pour redonner du crédit à l’expertise collective et à la parole de la communauté scientifique qui mérite une confiance qu’on lui refuse trop souvent, alors que chacun s’accorde à affirmer que l’avenir de la France dépend pour partie de la qualité de ses travaux de recherche.

 

Est-il nécessaire de commenter de tels propos ? Le “dispositif de règles éthiques” semble conduire directement à l’instauration d’une nouvelle censure en matière de communication scientifique.

Le Haut conseil de la science et de la technologie, associé au CSA, ressemble à un service de renseignements chargé de faire la chasse aux journalistes maltraitant la science.

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

OGM : des chercheurs internationaux appuient l'étude française et dénoncent la désinformation

Une lettre ouverte d'appui au chercheur Gilles-Eric Séralini, auteur d'une étude sur la toxicité d'un maïs OGM sur les rats, rédigée par sept chercheurs internationaux et signée par une vingtaine d'autres est publiée sur le site Independant Science News

EXTRAIT CHOISI

 

Il est impossible de mener une recherche vraiment indépendante de manière légale sur plusieurs questions cruciales relatives à ces cultures [en raison des restrictions imposées par l'entreprise] » (p. 880, dans Waltz, 2009b); on ne s'étonne pas que la lettre ait été envoyée de façon anonyme, les scientifiques redoutant les représailles d'entreprises qui finançaient leurs travaux (Pollack, 2009).

Qui plus est, le contrôle exercé par l'industrie sur les recherches que l'on peut mener aux É.-U. lui permet d'éliminer de fait les résultats dérangeants.

 

L'article relate un cas où Pioneer travaillait à la mise au point d'une toxine Bt binaire, la
Cry34Ab1/Cry35Ab1, contre la chrysomèle des racines du maïs.

En 2001, Pioneer confia à des laboratoires universitaires le mandat de tester ses effets involontaires sur la coccinelle.

Les laboratoires établirent que toutes les coccinelles mouraient après huit jours de nourrissage. Pioneer interdit aux chercheurs de publier les données.

Deux ans plus tard, Pioneer obtint l'approbation d'une variété de maïs Bt contenant la Cry34Ab1/
Cry35Ab1 et soumit des études démontrant que les coccinelles nourries à la toxine pendant seulement sept jours ne subissaient pas d'effet nuisible.

 

Les scientifiques ne furent pas autorisés à refaire l'étude une fois la culture sur le marché (Waltz, 2009b).

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Quand le directeur de la FAO appelle à « fertiliser la planète avec l’argent » - Sécurité alimentaire - Basta !

Quand le directeur de la FAO appelle à « fertiliser la planète avec l’argent » - Sécurité alimentaire - Basta ! | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

BEN VOYONS!!!!

 

Le directeur général de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) a récemment appelé les gouvernements à adopter le secteur privé comme « moteur principal » de la croissance de la production alimentaire globale.

 

Et enjoint à « fertiliser la planète avec l’argent » !

 

Dans une lettre ouverte, des organisations environnementales et paysannes démontent cet argumentaire, en rappelant notamment que les petits paysans sont plus productifs que les grandes compagnies agroalimentaires.

 

Les petits paysans plus productifs que les multinationales


Dans leur article, Graziano da Silva et Chakrabarti font un nombre d’allégations biaisées qui obscure la réalité concernant l’agriculture et l’alimentation. Ils montrent la Russie, l’Ukraine et le Kazakhstan comme des exemples où des compagnies agroalimentaires « ont réussi à transformer les terres dévastées des années 1990 (…) pour faire de ces pays les plus grands exportateurs de céréales actuels ». Mais ils ne mentionnent pas que les statistiques officielles de ces trois pays montrent que les petits fermiers et paysans sont plus productifs que les grandes compagnies agroalimentaires.

 

Les paysans et petits fermiers, notamment les femmes, sont responsables de plus de la moitié de la production agricole de la Russie, tout en occupant seulement le quart des terres agricoles.

 

En Ukraine, les paysans et petits fermiers produisent 55 % de la production agricole et ce, sur seulement 16 % des terres agricoles, alors qu’au Kazakhstan, c’est 73 % de la production agricole qui est produite par les paysans et fermiers sur la moitié du territoire du pays.

 

Le fait est que ces pays sont nourris par leurs paysans et leurs petits fermiers, ce qui est aussi vrai à travers le monde. Partout où les données officielles sont disponibles, comme aux États-Unis, en Colombie et au Brésil, ou dans les études conduites en Asie, en Afrique et en Amérique Latine, l’agriculture paysanne se révèle plus efficace que les larges industries agroalimentaires.

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

OGM : Dr. Seralini / Etude sur OGM / Passage devant l'assemblée nationale/ très intéressant... très instructif

OGM : Dr. Seralini / Etude sur OGM / Passage devant l'assemblée nationale/ très intéressant... très instructif | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

DEBAT

 

Les seules questions qui se poseraient, ici, pour débarrasser le débat de tout ce qui l'encombre y compris les polémiques autour de ce sujet, seraient celles de savoir s'il est normal tout simplement :

 

1- que Monsanto s'arroge le droit de s'octroyer des brevets sur les semences et sur le vivant,  et de modifier génétiquement des semences que la nature intelligente nous a laissées ?

A quel titre ce qui doit rester à l'état naturel doit-il être modifié génétiquement pour enrichir Monsanto et sa clique mafieuse d'empoisonneurs planétaires qui visent les buts d'agir contre la nature ?

 

2 - est-ce que les produits chimiques tels que l'herbicide ROND-UP et autres pesticides et fongicides ont un effet chimique négatif sur la bio diversité, l'équilibre des espèces, sur la biodiversité et sur l'environnement naturel ainsi que sur la santé ?

 

Très intéressant et surtout très instructif sur les positions adoptées par certains des élus..
Les seule
more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

OGM : Gilles-Éric Séralini auditionné à l'Assemblée nationale - France Inter

OGM : Gilles-Éric Séralini auditionné à l'Assemblée nationale  - France Inter | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

RIEN DE NEUF....

Hier les députés français ont voulu en avoir le coeur net en auditionnant le professeur Gilles Eric Séralini à l'assemblée nationale. Après un exposé détaillé, graphiques et photographies à l'appui, le professeur a répondu aux questions et aux critiques. Ces deux heures d'échange n'ont pas permis de clarifier le débat.

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Étude de Séralini sur les OGM : pourquoi sa méthodologie est statistiquement bonne

Étude de Séralini sur les OGM : pourquoi sa méthodologie est statistiquement bonne | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

 

 

Des reproches statistiques infondés : explications concrètes

 

On reproche, par exemple, à G.E. Seralini d'avoir réalisé son étude avec des blocs de 10 animaux cobayes, alors que l'usage le plus courant est d'en utiliser 50.

Cette critique est infondée. En effet, dans une étude statistique, on peut chercher soit à démontrer l'innocuité d'un produit, soit à mettre en évidence sa nocivité.

Prenons l'exemple d'un produit qu'on soupçonne être un poison. Si on l'administre à 5 patients et s'il y a 5 morts, il n'y a pas besoin d'aller plus loin pour décider qu'il est toxique. Si, par contre, les 5 patients survivent, cela ne veut pas dire pour autant que le produit soit inoffensif, car les 5 patients

ne sont pas nécessairement représentatifs de toute la population.

C'est pour cette raison que les études commanditées par les entreprises qui souhaitent qu'on admette l'innocuité de leurs produits imposent que les échantillons utilisés soient d'une importance minimale.

Dans le cas présent, il est naturel d'imposer un minimum de 50 cobayes (ici, des rats) pour les analyses comparatives. C'est tout à fait différent si on recherche des effets toxiques. Dans ce cas, le fait de déceler des différences significatives sur des petits groupes (10 dans le cas de l'étude de G.E.Seralini) renforce la conclusion, au lieu de l'affaiblir.

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Les OGM et les tumeurs : l'étude de Séralini dérange car elle oblige à douter - Le Nouvel Observateur

Les OGM et les tumeurs : l'étude de Séralini dérange car elle oblige à douter - Le Nouvel Observateur | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Par Yves Paccalet -philosophe écologiste


Durant des années, Gilles-Éric Séralini a été déconsidéré, massacré sur les plans intellectuel et professionnel par les hommes et des femmes d’influence qui cautionnent les multinationales spécialisées dans la manipulation génétique, et qui en obtiennent le pouvoir ou la gloriole, à tout le moins des fonds pour leur équipe ou pour des colloques épuisants à Acapulco ou à Bangkok.

 

Lorsque je parle de telles firmes, suivez mon regard, je pense bien sûr à Monsanto : 90% des OGM actuellement vendus dans le monde.

 

On a voulu se débarrasser de Séralini, on l’a pris pour cible, on a coupé une bonne partie des crédits de son laboratoire, on a torpillé ses recherches, on a ravagé sa carrière.

Luc Ferry participe à cette démolition dans "Le Figaro" du 4 octobre dernier.

Ce philosophe devrait mieux évaluer le mal que causent aux universitaires les insinuations, les dénonciations calomnieuses ou les désignations à la vindicte générale.

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

OGM : qui est Gilles-Eric Séralini, l'auteur de l'étude ? - Le blog de Lucien Ponce

OGM : qui est Gilles-Eric Séralini, l'auteur de l'étude ? - Le blog de Lucien Ponce | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

BONNE QUESTION!!! REPONSE :

 

Il est l'homme par qui le scandale arrive.

 

Celui qui lance aujourd'hui une bombe contre les OGM : après deux ans de travaux menés dans la plus grande confidentialité avec une équipe de chercheurs de son laboratoire de Caen sur 200 rats nourris au maïs transgénique, Gilles-Eric Séralini démontre que même à faible dose, l'OGM est lourdement toxique pour les rats.

 

Les résultats de son étude sont à lire dans "Le nouvel Observateur" du 20 septembre, et dans un livre, "Tous cobayes !", qui paraîtra en librairie le 26 septembre (Flammarion).

 

Professeur à l'Université de Caen en biologie moléculaire, spécialiste des effets des OGM agricoles, pesticides et différents polluants sur la santé, Gilles-Eric Séralini a été membre, en tant qu'expert, de deux commissions gouvernementales chargée d'évaluer les OGM avant et après leur commercialisation : la Commission du Génie Biomoléculaire (CGB) et le Comité de Biovigilance.

more...
SVT-Suger's curator insight, March 31, 6:10 AM

Cet article de blog se penche sur l'un des premiers à alerter sur les risques des OGM, Seralini qui montre après 2 ans d'études confidentielles que les OGM sont très toxiques. Certains de ses confrères l'insultent de "marchand de la peur" qui décrédibilisent ses études. Cet article est en réalité un copier/coller de cet article du nouvel Obs : http://tempsreel.nouvelobs.com/ogm-le-scandale/20120919.OBS2846/ogm-qui-est-gilles-eric-seralini-l-auteur-de-l-etude.html

Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Des abeilles sur le toit de l'Assemblée nationale - Insolite - TF1 News

Des abeilles sur le toit de l'Assemblée nationale - Insolite - TF1 News | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

IL SE PEUT AUSSI QU'ON EN EMMENE A L'INTERIEUR UN JOUR...

Le président de l'Assemblée nationale a donné son accord aux abeilles : des ruches devraient prendre place sur le toit du Palais-Bourbon d'ici quelques semaines.

La ville de Paris compte déjà près de 300 ruches, dans les parcs comme le jardin du Luxembourg, mais aussi au conseil régional d'Ile-de-France ou encore sur le toit de l'Opéra Garnier.

POUR INFO, LES PERTES ANNUELLES S'ELEVENT A 40 000 COLONIES PAR AN, C'EST CELA QU'IL FAUT DIRE SUR LES TOITS!!!

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

OGM : La colère de Christian Vélot… | Les moutons enragés

OGM : La colère de Christian Vélot… | Les moutons enragés | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Et oui, on nous donne un os à ronger, la polémique est en suspend, et les empoisonneurs et leurs complices se frottent les mains.

 

Bonjour à toutes et tous,Je ne suis pas d’accord qu’on parle de combat gagné ou provisoirement gagné. Pour moi, il n’y a rien de gagné du tout. Ce qui ressort de toutes ces prétendues “contre-expertises”, c’est que l’étude de GES est réfutée : nulle et non avenue !

Je sais qu’il est parfois important de regarder la partie pleine de la bouteille plutôt que la partie vide. Mais là, en l’occurrence, la partie pleine ne permet même pas de remplir un dé à coudre.

Comment peut-on se satisfaire de rapports qui concluent à l’impossibilité de déduire un quelconque effet sanitaire du NK 603 et du Roundup à partir de l’étude de GES au prétexte notamment d’une puissance statistique trop faible, et donc que cette étude ne permet pas de remettre en cause les autorisations délivrées sur ces produits, alors que celles-ci reposent sur des études dont la puissance statistique est aussi faible, voire inférieurs encore ? C’est scandaleux !

Comment peut-on à la fois reconnaitre la nécessité de refaire des études toxicologiques de long terme sans revenir sur ces autorisations ?

C’est donc que ces agences reconnaissent l’insuffisance des évaluations faites jusqu’alors. Et on fait quoi ? On continue à bouffer ces merdes ?

SI VOUS NE L'AVEZ PAS ENCORE VU, C'EST L'MOMENT :

http://www.youtube.com/watch?v=Sq7gIq7_uYQ

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

OGM: les semenciers jugent les études scientifiques suffisantes à ce stade ... - Romandie.com

OGM: les semenciers jugent les études scientifiques suffisantes à ce stade ... - Romandie.com | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

BEN VOYONS!!!!

 

Les études scientifiques qui président à la mise en marché des produits OGM sont suffisantes à ce stade pour permettre aux politiques de prendre des décisions, a estimé jeudi Philippe Gratien, au nom des semenciers français.

 

Comment comprendre la volonté du gouvernement de vouloir remettre tout à plat ? s'interroge M. Gratien au nom d'Initiatives Biotechnologiues végétales (IBV) après que le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll eut démandé une remise à plat des procédures d'évaluation et d'autorisation européennes, pour les OGM et les pesticides

.

Ces procédures en Europe sont parmi les plus strictes du monde: elles ont été mises en place afin de n'autoriser la mise sur le marché que des produits qui répondent aux exigences de sécurité sanitaire définies par la législation, affirme-t-il.

 

Lorsqu'ils souhaitent mettre sur le marché un nouveau produit (OGM ou pesticide), ce sont les industriels qui fournissent aux Autorités compétentes l'intégralité des données brutes du dossier, poursuit-il en soulignant que ce sont aussi eux qui les financent pour un montant compris entre 50 et 100 millions d'euros pour un OGM et près de 200 millions d'euros pour un pesticide.

 

Mais si les industriels proposent, il faut souligner clairement que ce sont les Autorités compétentes qui disposent et décident d'autoriser ou non un produit, relève M. Gracien.

 

COMME QUOI C'EST BIEN LA LE PROBLEME...

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Avis des Académies sur l'étude les OGM: un académicien dénonce une "imposture"

Avis des Académies sur l'étude les OGM: un académicien dénonce une "imposture" | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

 

PARIS (Sipa) -- Paul Deheuvels, membre de l'Académie des Sciences, a estimé vendredi à Sipa que l'avis publié conjointement par six académies au sujet de l'étude de Gilles-Eric Seralini sur la toxicité du maïs OGM NK603 était une "imposture".

"Le président de l'Académie des Sciences a convoqué deux personnes de l'Académie, il a été fait de même dans les autres académies et ce comité a rédigé un communiqué sans consulter les autres membres", a dénoncé Paul Deheuvels, chercheur du Laboratoire de statistique théorique et appliquée de l'Université Pierre et Marie Curie (Paris). "Cet avis est une imposture", a-t-il martelé.

Un "avis" conjoint des Académies des Sciences, de Pharmacie, de Médecine, d'Agriculture, des Technologies ainsi que de l'Académie vétérinaire, a été rendu public vendredi. Critiquant sévèrement l'étude de Gilles-Eric Seralini, les rédacteurs de cet avis se demandent "comment un article aussi faible scientifiquement a pu être accepté" par une revue scientifique à comité de lecture.

Le nom des auteurs de l'avis des Académies n'a pas été rendu public. "Le groupe de travail souhaitait ne pas apparaître au premier plan, par souci de sérénité", a expliqué à Sipa Jean-François Bach, président de l'Académie des Sciences. Cependant il n'exclut pas que l'anonymat soit levé dans les heures ou les jours qui viennent sur la quinzaine d'experts sollicités au total. Les académies comptent plusieurs dizaines de membres.

"Cette opinion n'engage qu'eux-mêmes", estime de son côté Paul Deheuvels. "En tant que statisticien, j'aurais dû être convoqué mais je n'ai été mis au courant qu'après, c'est un procédé scandaleux!".

Le Haut comité pour les biotechnologies et l'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses), saisis par le gouvernement fin septembre après la publication de l'atude de Gilles-eric Seralini, rendront leur avis lundi prochain.

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

OGM: l'étude Séralini contestée par six académies scientifiques - Le Parisien

OGM: l'étude Séralini contestée par six académies scientifiques - Le Parisien | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

ENORME!!!!

Le travail si controversé de Gilles-Eric Séralini sur la toxicité d'un maïs OGM sur des rats «ne permet aucune conclusion fiable» en raison de «nombreuses insuffisances», affirment vendredi six académies scientifiques françaises.

 

 

Dans l'avis, non signé, qu'elles publient sur internet, elles reconnaissent toutefois ne pas avoir organisé «une expertise approfondie» de l'article en question.

 

«Les six Académies estiment qu'en raison de nombreuses insuffisances de méthodologie et d'interprétation» les travaux pilotés par M. Séralini «ne peuvent remettre en cause les études ayant précédemment conclu à l'innocuité sanitaire du maïs NK603».

 

NO COMMENTS...

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

"Marie-Monique Robin : «Le plus gros mensonge de l'industrie»" - Mediapart

"Marie-Monique Robin : «Le plus gros mensonge de l'industrie»" - Mediapart | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

INTERVIEW

 

Définitivement en guerre contre l'industrie agroalimentaire, Marie-Monique Robin s'attaque avec son nouveau documentaire, Les moissons du futur, à la crise alimentaire. Et prescrit un remède : l'agroécologie.

 

Entretien avec notre journaliste Romain Van Dyck

 

De passage hier au Luxembourg, la journaliste raconte sa quête autour du monde... et de ces questions : peut-on se passer des pesticides? Nourrir le monde autrement? Les réponses ont dépassé ses espérances.

 

"Ne faisons pas croire aux Français qu'on pourra cultiver des pommes, des poires ou des fruits sans aucun pesticide." Cette phrase de l'ancien ministre français de l'Agriculture Bruno Le Maire est le point de départ de votre nouveau film.

 

Marie-Monique Robin :

 

Oui, comme la phrase de Jean-René Buisson (NDLR : président de l'Association nationale des industries alimentaires, ANIA) qui dit que sans les pesticides, c'est "40 % de production en moins, et 50 % de coûts en plus".

 

D'où sortent ces chiffres?


Eh bien voilà : de nulle part. Il y a bien eu deux malheureuses études financées par l'industrie agroalimentaire qui prétendent que les rendements s'effondreraient si on passait à l'agriculture biologique, mais c'est faux, et c'est ce que je montre dans mon enquête.

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

OGM : Séralini reçoit le soutien de chercheurs internationaux - Le Nouvel Observateur

OGM : Séralini reçoit le soutien de chercheurs internationaux - Le Nouvel Observateur | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

RESCOUSSE!!!

Des scientifiques dénoncent, dans une lettre ouverte, les obstacles dressés par les industriels et les Etats contre la recherche indépendante.

 

Parmi les "difficultés fondamentales" pointées :

 

- Les "attaques de longue date contre les études faisant état de risques". Selon les auteurs, "Séralini et ses collègues ne sont que les derniers d'une série de chercheurs dont les travaux déclenchèrent des campagnes de harcèlement bien orchestrées". Parmi les victimes : Ignacio Chapela, le biochimiste Arpad Pusztai ou encore le professeur d'embryologie moléculaire Andres Carrasco.

 

- Le "rôle des médias scientifiques". Le texte souligne que dans leur couverture de l'étude de Séralini, "les segments incontestablement les plus prestigieux des médias scientifiques – "Science", le "New York Times", "New Scientist" et le "Washington Post" – omirent tous de faire contrepoids aux critiques".

 

- La "responsabilité réglementaire". Selon les auteurs, la plupart des organismes de contrôle (EFSA, FDA…) "ont avalisé des protocoles prévoyant peu ou pas de moyens de détecter les effets négatifs des OGM". Alors que la validité du protocole utilisé par l’équipe de Gilles-Eric Séralini n’a pas été validé.

 

- La complicité de l’Etat qui "utilise la science seulement quand cela l'arrange".

Ces critiques ont déjà été entendues dans le débat sur l'étude de Gilles-Eric Séralini. Mais elles proviennent cette fois de chercheurs qui se sont parfois heurtés aux mêmes obstacles, et qui en tirent l'implacable leçon suivante : "Si, au départ, l'évaluation scientifique d'un produit est un processus d'approbation biaisé en faveur du requérant, appuyé par l'élimination systématique du travail de scientifiques indépendants oeuvrant dans l'intérêt public, cela exclut toute possibilité de tenir un débat honnête, raisonné ou scientifique."

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Catherine Geslain-Lanéelle : «L'Efsa n'est pas sous la coupe de l'industrie»

Catherine Geslain-Lanéelle : «L'Efsa n'est pas sous la coupe de l'industrie» | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

HEM... EXTRAIT

 

Le conseil d’administration compte parmi ses membres des acteurs de la chaîne alimentaire. Ils ne sont pas là pour représenter des organisations, mais parce qu’ils connaissent cette chaîne alimentaire.

 

Ils viennent soit du secteur public, soit du secteur privé.

 

(...)

La moitié des 1500 experts avec lesquels nous travaillons vient des agences nationales.

L’autre moitié vient des universités, ou des organismes de recherche des Etats membres.

 

Ces experts qui travaillent dans les universités sont engagés par ailleurs dans des projets nationaux ou européens de recherche de plus en plus financés par l’industrie.

 

C’est même une exigence des programmes communautaires.

HEM DONC....

 

 

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

le maïs OGM NK 603 n'est pas poison - Enviscope

le maïs OGM NK 603 n'est pas poison - Enviscope | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

MAIS POUR QUI ROULE ENVISCOPE A LA FIN?

Le maïs OGM NK 603 n'est pas poison contrairement à ce qu'ont affirmé le Nouvel Observateur et d'autres médias, en évoquant l'étude de l'équipe de Gilles Séralini. L’Agence Européenne de Sécurité Sanitaire a analysé l’étude menée par Gilles Eric Séralini et son équipe sur le maïs modifié NK 603 et sur l'herbicide Round Up contenant du glyphosate.

Pour elle, l’insuffisance de la qualité scientifique ne permet pas d'affirmer un risque.

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Malgré les critiques, l'étude sur les OGM a peut-être ébranlé l'opinion publique pour longtemps

Malgré les critiques, l'étude sur les OGM a peut-être ébranlé l'opinion publique pour longtemps | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

PROTECTION DES LANCEURS D'ALERTE

 

Si une majorité critique l'étude, certains considèrent Gilles-Eric Séralini comme un lanceur d'alerte au même titre qu'Irène Frachon pour le Mediator.

 

C'est le cas notamment de Marie-Christine Blandin, sénatrice Europe Ecologie-Les Verts.

Elle propose donc une loi pour la création d'une Haute autorité de l'expertise scientifique et de l'alerte en matière de santé et d'environnement (HAEA). Marie-Christine Blandin est partie d'un double constat :

« Quand on fait des investigations, on s'aperçoit toujours qu'on trouve des gens qui sont normalement au service de la chose publique, et qui étaient parallèlement payés par les laboratoires ou bien des firmes, donc leur avis n'était pas neutre. Et on s'aperçoit qu'il y a toujours quelqu'un dans l'histoire qui a un moment donné a prévenu d'un risque dont la hiérarchie n'a pas tenu compte ».

 

Le but de la HAEA est donc de recueillir les alertes, pour découvrir plus rapidement un potentiel danger sanitaire comme celui du Mediator, ou celui des éthers de glycol. Elle permettrait aussi de contourner la pluralité des agences sanitaires en France et de protéger un lanceur d'alerte de sa hiérarchie et de ses pairs, qui pourraient l'attaquer ou le diffamer.

André Cicolella,

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

OGM : l’EFSA a manqué à une déontologie élémentaire

OGM : l’EFSA a manqué à une déontologie élémentaire | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

AVIS!!

L'EFSA se contente de compiler les arguments des détracteurs de Séralini

 

D’ailleurs, le pré avis fourni par l’EFSA me laisse perplexe car on y retrouve mot pour mot les critiques et les attaques fournies par les opposants à l’étude.

De la race des rats, aux nombres de rats par cohorte, en passant par les protocoles OCDE invoqués en cancérogénèse (alors qu’il s’agit d’une étude de toxicologie), l’agence ne semble rien faire d’autre que copier-coller les arguments des détracteurs de Gilles-Eric Séralini.

Et ceci sans même se rendre compte que les avis qu’elle-même a fournis l’ont été sur des critères qui se sont révélés bien moins exigeants que sur l’étude en question.

 

Alors quand j’apprends avec consternation que le peer reviewier, (c’est-à-dire l’expert examinateur de l’étude) qui a travaillé au pré avis rendu par l’EFSA jeudi dernier, est en fait l’un des rédacteurs de l’avis qui a été soumis au panel OGM en 2003, je note une fois de plus, un non-sens et un conflit déontologique.

 

Cela le rend en même temps juge et partie sur cet avis.

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

OGM: "Les Français peuvent continuer à manger du maïs"

OGM: "Les Français peuvent continuer à manger du maïs" | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

TIENS DONC!!!

Huit français sur dix s'inquiètent de la présence d'OGM dans leurs assiettes, peut-on les rassurer?

 

Ce qui est sûr c'est qu'à ce stade, l'étude de Gilles-Eric Séralini n'a apporté aucune nouvelle information fiable qui remettrait en cause la consommation de cette céréale. Nous ne pouvons en tirer aucune conclusion. Les Français peuvent continuer à manger du maïs.



BEN IL VA PAS DIRE LE CONTRAIRE, REGARDEZ DONC AVEC QUEL "PARTENAIRE" TRAVAILLE NOTRE INSTITUT NATIONAL DE LA RECHERCHE AGRONOMIQUE

http://www.inra.fr/les_partenariats/collaborations_et_partenaires/entreprises/en_direct_des_labos/vers_un_systeme_d_aide_a_la_decision_pour_lutter_contre_le_pietin_echaudage

more...
No comment yet.