Abeilles, intoxications et informations
104.6K views | +19 today
Follow
Abeilles, intoxications et informations
Articles pertinents sur les problématiques des mortalités et disparitions des abeilles
Curated by Bee Api?
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Intempéries : les apiculteurs de la Nièvre indemnisés par la préfecture - France 3 Bourgogne-Franche-Comté

Intempéries : les apiculteurs de la Nièvre indemnisés par la préfecture - France 3 Bourgogne-Franche-Comté | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Le caractère de calamité agricole a été reconnu pour les pertes de récoltes de miel dans la Nièvre au printemps 2016. Les mauvaises conditions climatiques avaient entraîné une importante baisse de la production. L'arrêté préfectoral ouvre la voie à une indemnisation des apiculteurs.

Les 15 apiculteurs professionnels de la Nièvre ont jusqu'au 3 mai pour déposer leur dossier, disponible sur le site de la préfecture.

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

News Press - Languedoc-Roussillon - Les producteurs de miel dans la tourmente - FNSEA - Fédération Nationale des Syndicats d'Exploitants Agricoles

News Press - Languedoc-Roussillon - Les producteurs de miel dans la tourmente - FNSEA - Fédération Nationale des Syndicats d'Exploitants Agricoles | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Précédés de deux ou trois années de difficultés, les aléas climatiques de 2014 ont occasionné la perte moyenne de 50% de la production régionale de miel, soit un manque à gagner d'environ 10 millions d'euros.

De nombreux apiculteurs du Languedoc-Roussillon se posent des questions sur l'avenir de leur activité. S'ajoutant aux problèmes récurrents de varroa, de frelon asiatique, d'intoxications, de maladies, à l'arrivée du cynips du châtaignier (le châtaignier constitue les plus gros volumes du miel régional), la carence en nectar et en pollen due à un printemps trop sec a affamé les colonies en plein développement, malgré les mesures prises par les apiculteurs pour les maintenir en état de production. Ce sont autant de coûts supplémentaires pour combler les besoins alimentaires des abeilles qui se répercutent aujourd'hui gravement sur le revenu des apiculteurs.

La FRSEA a alerté les différentes collectivités territoriales et l'Etat, et demande un appui financier permettant à la fois d'éviter une trop grande fragilisation de la filière apicole et de continuer à approvisionner les consommateurs en miel local.

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Calamités agricoles : les apiculteurs de l'Ardèche piquent une ... - France Bleu

Calamités agricoles : les apiculteurs de l'Ardèche piquent une ... - France Bleu | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it
Les apiculteurs réclamaient le classement en calamités agricoles pour leur année 2013. Demande rejetée par la direction départementale des territoires (vendredi de la semaine dernière...). Pourtant, eux estiment qu'ils ont perdu la moitié de leur récolte habituelle, 142 tonnes de miel en moins à cause du printemps et de l'été très pluvieux.
more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Printemps 2016 : la calamité agricole reconnue pour les apiculteurs jurassiens - France 3 Franche-Comté

Printemps 2016 : la calamité agricole reconnue pour les apiculteurs jurassiens - France 3 Franche-Comté | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it
Le département du Jura a obtenu du ministère de l'agriculture la reconaissance du caractère de calamité agricole pour les énormes pertes liées aux fortes pluie d'avril à juin 2016.
more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

«Sans apiculteurs, il n'y a plus d'abeilles» - LaDépêche.fr

«Sans apiculteurs, il n'y a plus d'abeilles» - LaDépêche.fr | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

«C'est la troisième année catastrophique», commence Christian Thène, apiculteur par passion qui vit à Montlaur, village dont il est originaire. Et pour cause, ses productions de miel ont été divisées par deux, parfois plus selon les types de miel. «On avait une fourchette pour comparer nos quantités de miel d'une année sur l'autre, avec une barre haute pour les années fastueuses et une barre basse pour les années creuses. Aujourd'hui, on est depuis 3 ans au bas de la fourchette, parfois même en dessous.» Les causes de cette baisse drastique de la production de miel sont générales à l'ensemble de la région et sont un assemblage de plusieurs facteurs multipliant leurs effets néfastes.
(...)

«On se fait de gros soucis pour l'avenir, sans les apiculteurs qui aident à la reproduction des abeilles, celles-ci vont disparaître» ajoute Christian Thène. Les apiculteurs audois se sont réunis en un Groupement départemental professionnel dans le giron de l'ADAPRO du Languedoc-Roussillon (Association pour le développement de l'apiculture professionnelle, syndicat des apiculteurs) pour demander aux instances gouvernementales de déclarer un état de calamité agricole. «Le dossier est en cours, la procédure prend à peu près un an. Mais même si on espère quelques fonds, on sait que ce ne sera rien, comparé à nos pertes.»

 

 

Bee Api?'s insight:

Adaptons une phrase célèbre attribuée à Einstein à tort :
"si les apiculteurs disparaissaient l'abeille n'aurait plus que quatre années à vivre, quant à l'humanité, elle fera ce qu'elle pourra..."

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Les apiculteurs victimes du mauvais temps n'ont pas de miel - Le Progrès

Les apiculteurs victimes du mauvais temps n'ont pas de miel - Le Progrès | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Pas de miel pour les apiculteurs de l’Ain. Quatre d’entre eux étaient présents sur l’exploitation de Michel Coillard, à Domsure, pour la mission d’enquête réalisée la DDT (Direction départementale des territoires). Leur objectif : monter un dossier de demande de déclaration en calamité agricole.

 

Les écarts de chaleur, les pluies du printemps et du début d’été n’ont pas favorisé les apiculteurs professionnels. Les abeilles n’ont pas pu sortir de leur ruche, elles n’ont donc pas pu produire de miel. De plus, beaucoup d’essaims ont été affaiblis. Certains insectes sont morts de faim, car, en plus de produire du miel, les abeilles s’en nourrissent. Aujourd’hui, les apiculteurs tentent avant tout de faire survivre leurs colonies : « On peut les nourrir avec des compléments alimentaires. Mais de toute façon, s’il y a une mauvaise météo, elles ne sortiront pas et ne produiront pas de miel, explique Michel Coillard. Les compléments alimentaires permettent seulement de maintenir les abeilles en vie. »

 

En 2013, les apiculteurs ont été obligés de nourrir artificiellement leurs abeilles, et certains font état de 3 000 à 4 000 euros investis dans les pâtes de nourrissement.

 

« L’année 2012 a été catastrophique. 2013 est encore pire ! En miel d’acacia, je pense que mes ruches ont produit 5 % de ce qu’elles auraient dû », confie Christophe Chalmeau, apiculteur à Poncin. Alors qu’il devrait avoir récolté huit tonnes de miel, ses 350 ruches n’en ont produit que 800 kg.

 

Une situation qui, même en cas de beau temps jusqu’à la fin de l’été, aura du mal à s’améliorer : « Si les ruches que nous avons descendues pour faire du miel de lavande en produisent un peu, et que celles, en montagne, font du miel toutes fleurs, on pourra au mieux sauver les meubles. » Les apiculteurs peuvent encore espérer récolter du miel jusqu’à fin juillet avec la floraison des tilleuls et châtaigniers. Mais ils ne pourront pas atteindre en quelques semaines les 30 kilos que produit chaque ruche en temps normal.

Bee Api?'s insight:

add your insight...

more...
No comment yet.