Abeilles, intoxic...
Follow
Find tag "Butinage"
95.5K views | +31 today
Abeilles, intoxications et informations
Articles pertinents sur les problématiques des mortalités et disparitions des abeilles
Curated by Bee Api?
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Certaines plantes s'adapteraient aux UV en s'assombrissant - Futura Sciences

Certaines plantes s'adapteraient aux UV en s'assombrissant - Futura Sciences | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it
Une évolution florale qui pourrait perturber les pollinisateurs

Les résultats montrent que la taille du rond pigmenté croît d'autant plus en s'approchant de l'équateur et que l'incidence des ultraviolets augmente. Les auteurs de l'étude en concluent donc que ces expériences étendent la règle de Gloger à Argentina anserina.

Ils apportent également une explication possible du phénomène chez la plante : d'autres tests en laboratoire révèlent en effet que des niveaux élevés d'ultraviolets détériorent le pollen d'A. anserina. Les scientifiques en déduisent que plus le diamètre du disque sombre est important, plus le motif floral absorbe les ultraviolets qui, sans cela, se réfléchiraient en direction des étamines où ils pourraient endommager l'ADN du pollen, précieux pour la reproduction.

En outre, les chercheurs se questionnent sur l'impact sur cette espèce et, plus généralement, sur les plantes, de l'augmentation des ultraviolets aux pôles en raison de l'amincissement de la couche d'ozone dans ces régions. En réponse à ce phénomène, les populations végétales devraient, au fil des générations, tendre vers un modification de leur motif central, un trait morphologique généralement admis en faveur des interactions avec les pollinisateurs, comme les abeilles.

La diminution de la réflectance (le pourcentage de lumière réfléchie par la corolle) et l'assombrissement des parties centrales qui contiennent le nectar et le pollen pourraient perturber les insectes et, à terme, altérer le processus de reproduction de l'espèce végétale. D'autres expériences seront entreprises pour mesurer dans quelles mesures la règle de Gloger pourrait s'appliquer au monde végétal.

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Perception visuelle : chez les abeilles l'arbre ne cache pas la forêt - CNRS (Communiqué de presse)

Perception visuelle : chez les abeilles l'arbre ne cache pas la forêt - CNRS (Communiqué de presse) | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

CNRS (Communiqué de presse) Perception visuelle : chez les abeilles l'arbre ne cache pas la forêt CNRS (Communiqué de presse) Les travaux d'Aurore Avarguès-Weber et de Martin Giurfa du Centre de recherches sur la cognition animale (CNRS/Université Toulouse III - Paul Sabatier)

 

(...)

L'abeille dépend fortement de la vision pour naviguer efficacement dans son environnement et pour repérer et reconnaitre aussi bien les fleurs exploitées que sa ruche et ses alentours. Il était donc logique de s'intéresser à la perception visuelle de ce petit insecte. Cette étude, réalisée en collaboration avec des chercheurs australiens, met en évidence une exception à la différence homme/animal généralement observée. Les résultats obtenus montrent que, lorsqu'elles doivent choisir entre utiliser les détails ou la forme globale d'une image pour reconnaître une source de nourriture, les abeilles préfèrent se servir de la forme globale.

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Pollinisation : abeilles sensibles à la nicotine

Pollinisation : abeilles sensibles à la nicotine | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

«Si les concentrations de nicotine que l’on trouve naturellement dans les fleurs n’ont pas de conséquence pour les abeilles, il apparaît que ces dernières sont clairement repoussées par un nectar présentant des taux de nicotine élevés», commente Angela Köhler.

 

Pourtant, cet effet répulsif ne serait pas forcément contre-productif pour la plante. Selon certains chercheurs, il viserait même à améliorer la qualité de la reproduction en poussant l’insecte pollinisateur à ne pas trop s’attarder sur une même fleur, ce qui est toujours positif pour assurer un bon mélange de gènes et éviter ainsi l’excès de consanguinité pour la descendance de la plante.

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Les abeilles s'orientent grâce à une carte mentale, comme les humains - Atlantico.fr

Les abeilles s'orientent grâce à une carte mentale, comme les humains - Atlantico.fr | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

On sait depuis longtemps que les abeilles sont des génies des maths. Mais il semblerait qu'elles soient aussi des as de la géolocalisation. Selon une nouvelle étude néo-zélandaise, les malignes utilisent un système de navigation interne pour s'orienter.

 

Les abeilles à miel créent des "cartes mentales" qui leur permettent d'imaginer des itinéraires jusqu'à leur maison. "Il y a cinquante ans de cela, avancer qu'un être autre qu'humain avait une carte cognitive était très controversé car cela suggérait une théorie computationnelle de l'esprit ", s'est amusé le docteur James Cheeseman de l'Université d'Auckland en Nouvelle-Zélande. 

 

Pour en arriver à cette théorie des "cartes mentales", ses collègues et lui ont capturé et anesthésié des abeilles à miel et ont décalé leur horloge corporelle de six heures pour les désorienter.

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Vennetier Michel - Guide technique débroussaillement réglementaire et apiculture - Aryana Libris

Vennetier Michel - Guide technique débroussaillement réglementaire et apiculture - Aryana Libris | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

L’apiculture est une filière économique à part entière, pourvoyeuse d’emplois en milieu rural.

De plus, les abeilles jouent un rôle clé économique et écologique. Pour ces raisons, les contraintes de l’apiculture doivent être, mieux que par le passé, prises en compte dans la gestion forestière. Or, suite aux feux de 2003 et à l’application plus stricte des débroussaillements

réglementaires, les apiculteurs provençaux avaient constaté une augmentation significative des débroussaillements dans les zones forestières exploitées par leurs ruchers, avec des conséquences qu’ils jugeaient néfastes pour l’exercice de leur profession et pour leur production.

Il leur était cependant impossible d’estimer les pertes occasionnées et notamment de quantifier la baisse de potentiel mellifère des milieux concernés.

Indépendamment de son impact qui restait à étudier, le débroussaillement s’ajoutait aux nombreuses causes qui contribuent à l’effondrement des populations d’abeilles à travers le monde en général, et en France en particulier : produits chimiques, grandes cultures monospécifiques, changements d’occupation du sol, maladies émergentes, nouveaux prédateurs, changement climatique.

Bee Api?'s insight:

add your insight...

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Pourquoi les abeilles sont-elles attirées par les piscines d'eau salée ? - Maxisciences

Pourquoi les abeilles sont-elles attirées par les piscines d'eau salée ? - Maxisciences | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

A l’instar d’autres insectes, la perception gustative des abeilles ne passe pas seulement par la bouche. Leurs antennes ainsi que leurs pattes présentent également des récepteurs qui leurs permettent d'identifier des substances chimiques sous forme de solutions. Les scientifiques se sont concentrés sur les récepteurs des pattes de leurs sujets d’expériences.

Celles-ci ont été mises au contact de nombreuses solutions aux saveurs différentes. La réaction des abeilles a été observée dans un premier temps à travers des critères physiques comme le déploiement de la trompe correspondant à une substance considérée savoureuse ou au contraire une absence de réponse ou encore une rétraction.


Plus salée que sucrée

 

Les résultats, publiés dans la revue Frontiers in Behavioral Neuroscience, indiquent que les récepteurs du goût des abeilles sont très sensibles au sucre et encore plus au sel.

 

En revanche, il semblerait que ces insectes ne sentent pas l’amertume. Selon les chercheurs, ces niveaux de sensibilité aux saveurs sucrées et salées sont directement liés aux besoins des abeilles.

 



Bee Api?'s insight:

add your insight...

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Samedi-sciences (84) : pour butiner, les bourdons captent les signaux électriques des fleurs - Le Club de Mediapart

Samedi-sciences (84) : pour butiner, les bourdons captent les signaux électriques des fleurs - Le Club de Mediapart | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Les bourdons terrestres, insectes pollinisateurs apparentés aux abeilles, sont capables de détecter les signaux électriques émis par les fleurs, révèle une étude réalisée par l’équipe du professeur Daniel Robert, à l’université de Bristol (Royaume-Uni).

 

Selon cette étude, qui vient de paraître dans la revue Science, en plus de leurs couleurs, de leurs formes et de leurs fragrances, les fleurs se manifestent aux butineurs par un signal électrique, un peu l’équivalent d’une enseigne au néon au-dessus d’une vitrine.

 

Les plantes sont en général chargées négativement et émettent un champ électrique faible. Les insectes, eux, acquièrent une charge positive au cours de leur vol. Du fait de cette différence de potentiel, une petite force électrique se met en place lorsqu’un insecte s’approche d’une fleur.

On avait déjà observé que ce phénomène facilitait le transfert du pollen et son adhésion sur une courte distance. De plus, le champ varie selon le statut de pollinisation de la fleur : le dépôt du pollen et la pollinisation qui en résulte changent le potentiel électrique de la fleur.

 

Cela a donné aux scientifiques de Bristol l’idée de chercher si le signal lié au champ électrique fournissait une information aux insectes : un changement du potentiel électrique d’une fleur pouvait-il indiquer à un butineur qu’un autre insecte avait visité la même fleur récemment ?

 

Précisons que lorsqu’une abeille ou un bourdon butine une fleur, la visite de l’insecte laisse d’autres indices que le signal électrique : odeur ou modifications de la couleur, de la forme et du degré d’humidité de la fleur. Mais les signaux électriques fournissent-ils un indice supplémentaire ?

  

A leur surprise, les chercheurs ont découvert que les bourdons terrestres (Bombus terrestris) sont effectivement capables de détecter les champs électriques des fleurs, et apprennent à utiliser les variations de ces champs comme indication pour reconnaître les fleurs les plus intéressantes à butiner – celles où ils pourront trouver le plus de nectar.

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Champignons et bactéries donnent leur parfum aux fleurs et permettent leur pollinisation.

Champignons et bactéries donnent leur parfum aux fleurs et permettent leur pollinisation. | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Dans une étude publiée par Nature Scientific Reports, des chercheurs du Centro de Investigacion Ecologica y Applicaciones Forestales (CREAF) ont montré que le parfum des fleurs dépend largement de la présence de champignons et bactéries sur leur surface.

Pour ce faire, ils se sont intéressés aux terpénoïdes, cette famille de composés chimiques aux propriétés aromatiques qui donnent leur identité olfactive aux plantes. Les terpénoïdes font partie de ce que l'on appelle les métabolites secondaires, c'est-à-dire qui n'interviennent pas directement dans le développement de la plante, mais plutôt dans son interaction avec l'environnement. En l'occurrence, l'émission de ces terpénoïdes joue un rôle clef en permettant aux plantes, par le parfum qu'elles diffusent, d'attirer les insectes pollinisateurs.


En outre, cette étude tend à montrer que les pesticides et fongicides avec lesquels sont traitées les plantes cultivées pourraient avoir un effet négatif, en altérant les messages chimiques parfumés adressés par les plantes aux insectes dont dépend leur pollinisation.

 

 

more...
No comment yet.
Rescooped by Bee Api? from Variétés entomologiques
Scoop.it!

INRA - Projet de recherche participative sur la diversité des pollens en Europe

INRA - Projet de recherche participative sur la diversité des pollens en Europe | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

C’est sans doute l’étude la plus importante et le premier projet de science participative de cette envergure sur la diversité du pollen en Europe. Entre 400 et 500 volontaires se sont engagés aux côtés des chercheurs dans le projet CSI Pollen* : pendant deux ans, ces « citoyens scientifiques » vont aider à évaluer la diversité des pollens récoltés par les abeilles dans 20 pays européens. Tous sont passionnés, apiculteurs professionnels ou amateurs. Mais pas uniquement.

Des collèges et lycées participent aussi à cette enquête collective. Une occasion pour ces jeunes apprentis scientifiques – ou futurs apiculteurs ! – « d’observer » de très près la biodiversité et de prendre conscience de son importance. Les élèves enfilent les combinaisons d’apiculteurs et vont prélever des pelotes de pollen qu’ils trieront ensuite en fonction de leur couleur.

 

 


Via Bernadette Cassel
more...
No comment yet.
Rescooped by Bee Api? from La recherche en apiculture
Scoop.it!

INRA - abeilles et ressources florales

INRA - abeilles et ressources florales | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Via ADAPRO LR
Bee Api?'s insight:

Cette étude sur le comportement de butinage des abeilles est issue d’une thèse affiliée au projet de recherche Polinov. Ce projet vise à concevoir des systèmes de culture innovants, conciliant durabilité de l’agriculture et protection des abeilles et de leur environnement. Un de ses objectifs est de fournir des recommandations concernant les mesures agro-environnementales.

30 000 abeilles étudiées sur 3 ans

L’étude s’est concentrée sur les trois groupes d’abeilles principalement ciblés par les mesures agro-environnementales européennes : les abeilles domestiques (Apis mellifera), les abeilles sauvages et les bourdons (Bombus sp.).  Les chercheurs se sont appliqués à analyser des zones fréquentées par ces trois groupes : des habitats semi-naturels où les interventions humaines de gestion sont faibles, comme les prairies ou les haies, ainsi que des champs en fleurs de colza (Brassica napus), de tournesols (Helianthus annuus) et de luzerne (Medicago sativa).

 

L’activité de butinage des abeilles a été quantifiée grâce à la surveillance et la capture des individus. Cela a permis de relever la présence, l’abondance ou l’absence des trois groupes d’abeilles dans les différents sites sélectionnés. L’inventaire s’est déroulé pendant trois ans, sur 812 sites, répartis sur les 500 km2 d’un système de grandes cultures dédié à la recherche : la zone atelier Plaine et Val de Sèvre en Poitou-Charentes. Ainsi, c’est plus de 30 000 abeilles butineuses qui ont été inventoriées et suivies !

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Les abeilles peuvent apprendre à résoudre des problèmes complexes - Maxisciences

Les abeilles peuvent apprendre à résoudre des problèmes complexes - Maxisciences | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Maxisciences Les abeilles peuvent apprendre à résoudre des problèmes complexes Maxisciences Une étude menée par deux chercheurs canadiens met en évidence les capacités des abeilles à apprendre la solution de problèmes de plus en plus complexes. ..

(...)

Les observations relevées au cours de cette expérience ont fait l’objet d’une autre publication parue dans la revue "Psyche"

.

Les résultats indiquent que les abeilles inexpérimentées mettent, sans préparation, près d’une demie heure à résoudre un problème d’une grande complexité. Cependant, si on leur donne la possibilité d’observer une experte à l’action, elles sont capables par la suite de reproduire rapidement la solution, en moins de 70 secondes.

 

Ce comportement témoigne de l’existence chez ces insectes d’un processus appelé apprentissage social.

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

La tapisserie tout entière / France Inter

La tapisserie tout entière / France Inter | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Chacune des parcelles du tissu [de la nature] révèle l’organisation de la tapisserie tout entière.

Richard Feynman. The character of Physical Law.

Bee Api?'s insight:

Un régal à écouter!

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Chez les abeilles, les antennes captent les champs électriques

Chez les abeilles, les antennes captent les champs électriques | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Les abeilles perçoivent les champs électriques. L’information n’est pas nouvelle mais on vient seulement de comprendre... Tout reposerait sur la répulsion qu’ont les antennes pour les charges électriques positives. Et si insectes s'en servaient pour communiquer entre eux ? Un décryptage s’impose.
(...)

Des antennes électrosensibles chez les abeilles

Trois expériences ont été menées dans une salle dépourvue de perturbations électromagnétiques extérieures. Les champs émis par des abeilles chargées (tension de 0 à 450 volts) ont des composants de basses et de hautes fréquences. Pour commencer, ils ont été reproduits sur une baguette qui a ensuite été approchée de butineuses. Dans tous les cas, leurs antennes se sont mises à fléchir passivement à l’arrivée de l’objet. Dans la deuxième expérience, les chercheurs ont conditionné les abeilles pour qu’elles réagissent à un champ électrique précis, dont l’émission signalait la présence d’une récompense sucrée. Le test a été couronné de succès, ce qui signifie que ces insectes perçoivent les champs émis avec précision.

 

Enfin, des antennes ont été extraites de plusieurs spécimens, avec tous les organes attenants, puis exposées à la baguette chargée. Cette dernière les a de nouveau fait fléchir, provoquant la mise en mouvement des cellules sensorielles ciliées (ou mécanorécepteurs), d’après des mesures réalisées avec un vibromètre laser. Ces cellules sont observables dans l’organe de Johnson, qui se situe lui-même à la base des appendices. Des électrodes placées sur les axones partant de cet organe ont bien enregistré l’émission d’influx nerveux en présence d'un champ électrique. Leurs intensités respectives sont même liées. Ce mécanisme a été présenté dans les Proceedings of the Royal Society B.

 

Selon les auteurs, les abeilles pourraient l’exploiter pour dialoguer par champs électriques interposés. Ce nouveau mode de communication expliquerait comment elles se transmettent des informations dans l’obscurité, notamment lorsqu’elles réalisent leur danse indiquant la position d’une source de nourriture. Il reste maintenant à le prouver...



more...
Bernadette Cassel's curator insight, October 20, 2013 10:53 AM


SUR ENTOMONEWS

From www.atlantico.fr - February 22, 2013 9:02 PM :

Les abeilles et les fleurs communiquent grâce au courant électrique


Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Des abeilles en plein champ électrique | Agence Science-Presse

Des abeilles en plein champ électrique | Agence Science-Presse | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

 

On savait déjà que les abeilles pouvaient distinguer les couleurs et les motifs des fleurs. Mais les champs électriques des fleurs?

 

Des chercheurs de l'Université de Bristol (Royaume-Uni) suggèrent qu'elles s’en servent pour s’orienter.

Grâce à une expérience qui fait l'objet d'un article dans Science, ils ont démontré que ces bestioles pouvaient différencier les fleurs avec champ électrique et sans champ électrique.

Ils ont également pu apprendre à des bourdons à aller chercher une récompense cachée dans des fleurs ayant un motif particulier de champ électrique.

Cette sensibilité permettrait à l’insecte de reconnaître avec plus de facilité les fleurs à polliniser.

Les chercheurs vont jusqu'à parler d'un outil de communication entre la fleur et l'insecte.

 

more...
No comment yet.