Abeilles, intoxic...
Follow
Find tag "Biodiversité"
82.5K views | +0 today
Abeilles, intoxications et informations
Articles pertinents sur les problématiques des mortalités et disparitions des abeilles
Curated by Bee Api?
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by Bee Api? from Variétés entomologiques
Scoop.it!

INRA - Projet de recherche participative sur la diversité des pollens en Europe

INRA - Projet de recherche participative sur la diversité des pollens en Europe | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

C’est sans doute l’étude la plus importante et le premier projet de science participative de cette envergure sur la diversité du pollen en Europe. Entre 400 et 500 volontaires se sont engagés aux côtés des chercheurs dans le projet CSI Pollen* : pendant deux ans, ces « citoyens scientifiques » vont aider à évaluer la diversité des pollens récoltés par les abeilles dans 20 pays européens. Tous sont passionnés, apiculteurs professionnels ou amateurs. Mais pas uniquement.

Des collèges et lycées participent aussi à cette enquête collective. Une occasion pour ces jeunes apprentis scientifiques – ou futurs apiculteurs ! – « d’observer » de très près la biodiversité et de prendre conscience de son importance. Les élèves enfilent les combinaisons d’apiculteurs et vont prélever des pelotes de pollen qu’ils trieront ensuite en fonction de leur couleur.

 

 


Via Bernadette Cassel
more...
No comment yet.
Rescooped by Bee Api? from EntomoNews
Scoop.it!

Les abeilles sauvages de hautes montagnes menacées

Les abeilles sauvages de hautes montagnes menacées | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Le changement climatique affecte la biodiversité et met en péril les abeilles sauvages des hautes montagnes. Les chercheurs de l’université de Würzburg et des biologistes, les professeurs Bernhard Hoiss, Jochen Krauss et Ingolf Steffan-Dewenter, ont étudié les abeilles dans un espace naturel du parc national de Berchtesgaden.

 

Le devenir des abeilles sauvages du parc national

Les glaciers fondent, les terres dégèlent, les plantes endémiques disparaissent car elles souffrent du réchauffement de la terre et les abeilles sauvages se terrent dans les sous-sols, à la recherche d’un peu de fraîcheur. Les montagnes du parc national de Berchtesgaden s’élèvent de 600 à 2.000 mètres d’altitude. Les explorateurs de l’université de Würzburg ont répertorié 87 espèces d’abeilles sauvages dans le parc national. Parmi celles-ci, 19 sont des bourdons.

 

Les colonies d’abeilles vivant à basse altitude sont plus importantes, car les prés situés en hauteur se sont réchauffés. Les colonies s’entassent en communautés, elles s’organisent et créent des nids souterrains, à la recherche d’un peu fraîcheur. Les abeilles qui s’établissent dans les hauteurs alpines ont un espace de pollinisation réduit, elles ne disposent que d’une faible zone de distribution et d’alimentation.

En effet, les fleurs sont désormais utilisées par les autres abeilles pour se nourrir. Ainsi, Bernhard Hoiss commente: «La réduction de la concurrence pourrait contraindre les abeilles sauvages [espèces endémiques] adaptées à la montagne, à disparaître, par contre, celles des plaines qui aiment la chaleur deviendraient dominantes dans les espaces alpins». Ainsi, la survie des abeilles sauvages spécialisées dans les hauteurs alpines serait en péril. Et pour les pays situés à des latitudes élevées, l’effet est le même, comme par exemple le nord de la Scandinavie.

Les répercussions sur la flore

 

La perte programmée des abeilles sauvages aura une incidence sur la pollinisation, car les espèces végétales endémiques sont riches et rares dans ces régions, elles pourraient bien disparaître. Nous savons en effet que la pollinisation faite par les insectes tels que les abeilles, contribue à la croissance de 66% des cultures mondiales utilisées pour la production à l’intention des hommes. La pollinisation contribue à la vie de la plupart des espèces végétales sauvages, soutiennent les chercheurs de l’université de Würzburg, en Allemagne.

 

 


Via Bernadette Cassel
more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Biodiversité: une convention passée entre la centrale EDF de Bouchain - La Voix du Nord

Biodiversité: une convention passée entre la centrale EDF de Bouchain - La Voix du Nord | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Dix premières ruches ont été installées sur le site de la centrale bouchinoise. Une façon de préserver la biodiversité et de faire un geste social, puisque le miel ira au Téléthon.

 

Sauver les abeilles

 

La nouvelle étape a été marquée mercredi dernier par la signature, en présence de Brigitte Quertigny et Léone Taine (membres de l’association d’organisation du Téléthon), d’une convention entre Marc-Antoine Rupp, directeur du CPT Bouchain, et Sabah Escadini, responsable développement de la société Un toit pour les abeilles (gérant Régis Lippinois).

 


EDF qui lave plus vert que le bleu du ciel...

Sauver qui au fait??????

Bien vendue les ruches! si c'est pas un scandale ça???


PS: grosse ânerie au passage, en réalité c'est juste dix fois moins :

« 300 à 400 000 ruches sont décimées chaque année, déplore Luc Hennion.

 

 




Bee Api?'s insight:

add your insight...

more...
No comment yet.