Une charte pour sauver les abeilles - LaDépêche.fr | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Quatre années de travail, douze versions dont huit en quelques mois seulement et une vingtaine de personnes pour «plancher» sur le dossier… La première charte entre professionnels de l'apiculture et des semences oléagineuses vient enfin d'être signée.

 

Un gros, gros travail dans lequel s'est impliqué sans compter Laurent Bourdil, président national de l'ANAMSO (agriculteurs multiplicateurs de semences oléagineuses). L'agriculteur de Villasavary ne cache pas sa satisfaction tout en rendant hommage au travail commun et à la collaboration historique des apiculteurs, agriculteurs multiplicateurs et semenciers. «Nous avons besoin les uns des autres.

Les premiers pour la pollinisation de nos cultures, les seconds pour avoir des lieux où poser leur ruche».

 

Tout ce petit monde est désormais lié par des engagements réciproques. L'agriculteur pour l'emplacement de la ruche, l'accessibilité des parcelles, le volet – primordial – phytosanitaire ; l'apiculteur, lui, dans l'état, la préparation des ruches avant la pollinisation…