Le gouvernement demande la vérification de l'étude sur les OGM | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

HEROS?

 

Jean-Marc Ayrault, le Premier ministre, a affirmé que si ces dangers étaient avérés, il "défendrait au niveau européen" l'interdiction des OGM.

 

La publication d'une étude par des chercheurs français mettant gravement en cause l'innocuité à long terme du maïs transgénique NK 603 a provoqué la saisine immédiate de l'agence de sécurité sanitaire et de l'autorité européenne de sécurité des aliments", a expliqué le chef du gouvernement, lors de son discours de clôture des Journées parlementaires du PS à Dijon, jeudi 20 septembre.

 

"J'ai demandé une procédure rapide, de l'ordre de quelques semaines, qui permette de vérifier la validité scientifique de cette étude", a-t-il ajouté. "Si les résultats sont concluants, Stéphane Le Foll défendra au niveau européen l'interdiction de ces OGM."