Abeilles, intoxic...
Follow
Find tag "Apiculture Polynésie"
88.9K views | +19 today
Abeilles, intoxications et informations
Articles pertinents sur les problématiques des mortalités et disparitions des abeilles
Curated by Bee Api?
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Le plan de lutte contre la loque américaine sur l'île de Tubuai a débuté - Polynésie 1ère info

Le plan de lutte contre la loque américaine sur l'île de Tubuai a débuté - Polynésie 1ère info | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

La première phase d’assainissement vise à diminuer la pression d’infection et à limiter les risques d’hybridation des abeilles. Elle implique la destruction des foyers actifs de loque américaine et l’élimination de colonies, y compris les essaims sauvages.
 
La seconde phase tend au repeuplement de l’île par des colonies saines et testées pour leur comportement hygiénique. Le but est de compenser la perte liée à la destruction des colonies pendant la phase d’assainissement, d’indemniser les propriétaires de ruches grâce à une prise en charge des dépenses liées au repeuplement.
 
Cette opération va permettre de protéger la production locale de miel et d’assurer la pollinisation des productions agricoles de cette île. Par ailleurs, il est important de venir à bout de ce foyer de loque américaine à Tubuai, car celui-ci fait potentiellement courir un risque à l’ensemble du rucher de la Polynésie française
 
Un statut indemne de cette maladie pourl’ensemble de la Polynésie constituerait en effet un argument commercial de poids pour l’élevage et la commercialisation de reines d’abeilles à l’international.

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Teva i Uta dit “non” à la pulvérisation de Deltaméthrine | La Dépêche de Tahiti

Teva i Uta dit “non” à la pulvérisation de Deltaméthrine | La Dépêche de Tahiti | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

C’est non. Hier après-midi, Valentina Cross, maire de Teva i Uta, a réuni les apiculteurs de la commune. Ceux-ci s’inquiètent de la pulvérisation de Deltaméthrine, dans le cadre de la lutte anti-vectorielle, et de ses conséquences sur leurs abeilles.

 

En accord avec Jonas Tahuaitu, député et 1er adjoint au maire, Valentina Cross a décidé, en attendant la publication d'un arrêté municipal, de suspendre l'exécution de la pulvérisation qui devait débuter ce matin entre Atimaono et Tehoro.

 

Cette décision est prise dans un souci de protection des abeilles, des poissons et des anguilles.

 

En ce qui concerne ces dernières, la légende dit que "lorsqu'il n'y aura plus d'anguilles dans le bassin du Vaima, la source va se tarir".

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Des apiculteurs du monde entier se donnent rendez-vous à Québec - LaPresse.ca

Des apiculteurs du monde entier se donnent rendez-vous à Québec - LaPresse.ca | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Québec) Quelque 400 apiculteurs du monde entier essaimeront jusqu'à Québec cette semaine à l'occasion d'un symposium international qui traitera d'élevage et de sélection des abeilles mellifères, ainsi que des pathologies qui les touchent.Les abeilles nous donnent du miel, ce qui est déjà beaucoup. Mais c'est le rôle qu'elles jouent en agriculture qui leur confère leur grande valeur, puisqu'elles sont indispensables à la pollinisation d'un grand nombre de cultures. Dans ce contexte, savoir en prendre soin constitue un enjeu majeur.

 

Organisée par le Centre de référence en agriculture et agroalimentaire du Québec (CRAAQ), la rencontre Apimondia 2012 se déroulera du 16 au 18 novembre à l'hôtel Château Laurier.

 

(...)

 

Les abeilles et l'agriculture

 

La population urbaine imagine mal le chemin que parcourent les ruches dans un été, et l'importance qu'elles revêtent pour les agriculteurs, qui les louent lors des périodes de fertilisation pour améliorer leurs rendements.

 

Au Québec, ce sont les bleuetières qui sont les plus grosses utilisatrices de ce service.

 

En 2011, elles ont loué plus de 20 000 colonies pour un montant de près de 2,4 millions $ selon l'Institut de la statistique du Québec. Ce montant n'est rien toutefois en regard de ce qu'elles rapportent. Selon Giovenazzo, on a déjà estimé qu'elles contribuent pour la moitié de la production de bleuets qui se chiffre à 80 millions $ annuellement.

 

«C'est pas compliqué, quand y a pas d'abeilles, c'est pas bleu», dit-il.

 

Une ruche peut se louer 120 $ pour deux semaines et chaque producteur peut en louer des centaines, «mais ils n'ont pas peur de payer», dit-il.

more...
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Le miel, l'happy culture du fenua - Les Nouvelles Calédoniennes

Le miel, l'happy culture du fenua - Les Nouvelles Calédoniennes | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

L’apiculture en Polynésie française a pris un virage, il y a deux ans, lorsque les frontières polynésiennes se sont fermées au miel importé. L’idée était de laisser un marché disponible aux producteurs locaux. Environ 30 à 50 tonnes de miel étaient alors importées chaque année.

 

Cet appel d’air a suscité de nouvelles vocations. « Cette filière apicole a toujours existé », expliquait mardi Valérie Antras, vétérinaire, responsable du département développement des élevages au sein du Service du développement rural. « Il y avait une production qui allait de 50 à 100 tonnes par an. » En 2009, l’Institut d’émission d’Outre-mer (IEOM) avait ainsi constaté 93 millions de francs de revenus dégagés par les apiculteurs. La production portait alors sur 88 tonnes de miel pour 2 500 ruches, ce qui représentait une couverture de la demande locale de 60 %.

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Les abeilles de Polynésie sont en bonne santé

Les abeilles de Polynésie sont en bonne santé | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

La mission d’audit des deux experts internationaux de la filière apicole, Gilles Fert et Antonio Pajuelo, a pris fin mercredi.

 

Les deux spécialistes se sont rendus dans les cinq archipels de Polynésie pour dresser un état des lieux complet de l’apiculture sur le territoire.

 

Les premières règles proposées par l’expert pour conserver des abeilles et des ruches en bonne santé est d’éviter leur transport d’une île à l’autre, et d’interdire que des abeilles extérieures à la Polynésie soient importées.

 

Gilles Fert, apiculteur français et consultant à l’international, nous livre les premiers éléments de son bilan

A ECOUTER EN CLIQUANT L'ABEILLE

more...
No comment yet.
Scooped by Bee Api?
Scoop.it!

Apiculture : la filière polynésienne à la loupe

Apiculture : la filière polynésienne à la loupe | Abeilles, intoxications et informations | Scoop.it

Un audit de la filière apicole en Polynésie française est organisé du 8 au 28 novembre prochain. Gilles Fert, apiculture métropolitain, universitaire et Antonio Pajuelo, biologiste espagnol spécialiste de la flore mellifère, deux consultants internationaux vont mener cette étude, à la demande du Syndicat des apiculteurs de Polynésie française et avec le soutien du ministère de l'agriculture. Les deux experts ont réalisé une étude comparable, en 2010, sur le sol de Nouvelle Calédonie.

 

L’état des lieux réalisé à travers les cinq archipels a l’intention de proposer un bilan complet de la filière apicole, tant sur ses difficultés que sur ses nombreuses perspectives de développement.
"Nous avons de cette expertise sur la filière qui nous permettra de faire des projections de développement de la filière apicole", explique Marc Fabresse, conseiller technique au ministère de l’agriculture. "Le travail fait par ces deux experts en Nouvelle Calédonie, il y a deux ans a permis de dessiner les perspectives d’évolution de la filière en soulevant les problématiques et apportant des solutions. Ici nous avons une production qui ne couvre pas la demande locale, il y a un potentiel en élevage de reines, les structures de formation des apiculteurs doivent probablement être perfectionnées, comment doit-on se protéger des parasites qui menacent le secteur ?"

 

La mission des experts s’intéressera plus particulièrement à :
- La santé des abeilles polynésiennes ;
- Les possibilités de diversification des produits de la ruche sur le marché local et à l’export ;
- La diversité génétique de nos abeilles et leur sélection ;
- Les ressources mellifères et les possibilités d'appellation des miels polynésiens ;
- L'organisation de la production et de la commercialisation;
- L'évolution de notre réglementation pour assurer le développement durable de la filière.

more...
No comment yet.