A New Society, a ...
Follow
Find tag "pédagogie"
184.4K views | +73 today
A New Society, a new education!
Direct Proposals to organize a new Education in the Knowledge Society.
Curated by juandoming
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by juandoming from Ressources de la formation
Scoop.it!

Tout sur la pédagogie 3.0

Tout sur la pédagogie 3.0 | A New Society, a new education! | Scoop.it

Par Stéphane Côté


Via Frédéric DEBAILLEUL, Inffo_Ressources
more...
Gpm's curator insight, August 25, 2013 2:28 AM

le schéma de la pédagogie 3.0 de Stéphane Côté.

 

Rescooped by juandoming from questions d'éducation
Scoop.it!

L'école maltraite ses élèves par négligence, indifférence, incompétence et fatalisme

L'école maltraite ses élèves par négligence, indifférence, incompétence et fatalisme | A New Society, a new education! | Scoop.it

Jacques Pain est Professeur émérite de Sciences de l’Éducation, Fondateur du secteur de recherches “Crise, école, terrains sensibles” et cofondateur des éditions Matrice.


Via alozach
more...
alozach's curator insight, March 15, 2013 5:55 AM

Interview réalisée par le cafepedagogique où il est également question de la place et de la définition des sciences de l'Education, qui doivent rester généralistes selon Jacques Pain.

 

Extraits :

Vous avez étudié une forme de maltraitance scolaire par négligence ; lorsque les établissements ignorent la parole des élèves dans une vie interne indigente en relation et en humanité ainsi qu’un déficit d’accueil, d’écoute et de pédagogie ... Pouvez-vous préciser cette notion de maltraitance scolaire par négligence ?

 

J’ai acquis la conviction par mes réflexions sur les violences à l’école que l’institution est une “forme” sociale à laquelle il faut porter le plus grand soin. C’est l’institution qui permet de vivre, de travailler, d’apprendre. Et les institutions se portent plus ou moins bien, à la mesure des personnes qui les habitent. Ce sont donc des ensembles humains fragiles, au climat aléatoire. Elles sont à notre mesure. J’ai donc distingué des “états” institutionnels: comme dans tout groupe, il y a des “malmenances”, des bruits de structure, des ratés, des abus d’attitudes.

 

Lorsque ces dysfonctionnements prennent de l’amplitude, nous arrivons à une “maltraitance” institutionnelle, où l’institution privilégie son maintien, son intégrité, ses routines, au détriment des personnes et du désir de l’un et de l’autre. Enfin, si l’institution se bloque sur ses rigidités, son exercice, sur la répétition, nous nous installons dans la “violence institutionnelle”. On ne peut pas comprendre la déstructuration de l’école française sans penser à la violence de l’institution élitaire qu’elle fut. Elle est à présent largement maltraitante pour les populations qu’elle ne choisit pas. Elle se comporte comme une marâtre à l’égard du commun des élèves. Elle l’est alors par négligence, car elle ne se donne pas les moyens d’y remédier, où sinon à la marge, dans ses banlieues, par l’accident heureux d’une classe accueillante. Or le monde est à sa porte.

 

Lors de vos recherches vous avez mis en exergue une forme extrêmisée de maltraitance à l’encontre des élèves couverte par l’indifférence, l’incompétence ou le fatalisme des adultes. Pouvez-vous nous en parler ?

 

Il a fallu longtemps pour que le ministère et “l’école” s’inquiètent des violences scolaires, celles bien sûr à ses yeux des élèves avant tout, car comme on l’a vu la violence de l’institution, du système, des notes, du forcing de la réussite, de l’enseignement et des enseignants sont passés sous silence. En gros l’école en est à cette injonction bien connue : ça passe ou ça casse ! Il y a encore trop souvent dans nos écoles un état des lieux dramatique, physiquement dégradé, des locaux aux toilettes, bien loin du “bien être” préconisé par la commission européenne.

 

Mais surtout une tolérance malsaine pour les rapports de force, les ségrégations sociologiques, ethniques, les victimations structurelles. Le corps enseignant est par mission fataliste, on sait qui peut réussir à l’école, et tout se joue comme c’est écrit dans les tables sociales. J’ai connu des élèves cassés par l’angoisse sociale de réussir et du coup paralysés par la moindre réussite. Là-dessus un certain nombre d’enseignants opèrent à cœur ouvert, au laser de la moquerie, cette angoisse d’accompagnement. Malgré les mises en garde officielles, il faut entendre ces avis éclairés sur leurs propres élèves pour saisir le drame. Si les propos ne sont plus sur les bulletins, et encore, ils émaillent élégamment les commentaires. Un élève “bête comme ses pieds” est de ces “mauvais” élèves qui encombrent l’intelligence de “l’ensaignant”, comme on l’écrivait en 68 ! Et puis: qui parle à qui? Il suffit de mesurer la fréquence des “interactions ”en classe et à l’école pour détecter les cercles de qualité sociaux qui sélectionnent les réussites.

Rescooped by juandoming from Didactics and Technology in Education
Scoop.it!

La pyramide des besoins de Maslow d’un point de vue pédagogique

La pyramide des besoins de Maslow d’un point de vue pédagogique | A New Society, a new education! | Scoop.it

Le psychologue Abraham Maslow a établi une hiérarchie des besoins en faisant des recherches sur la motivation. Il a ainsi réalisé, dans les années 1940, la pyramide des besoins. Le fonctionnement doit être perçu tel un escalier. L’individu doit satisfaire les besoins qui sont à la base afin de pouvoir réaliser ceux qui sont au niveau supérieur. Le plus haut niveau étant le besoin de s’épanouir.

Voici l’explication de chacun des niveaux. (J’ai récemment découvert l’outil de présentation Prezi, je vous invite donc à aller voir l’explication ici)


Via Frédéric DEBAILLEUL, Rui Guimarães Lima
more...
Christian Dhinaut's curator insight, February 21, 2013 6:42 AM

La pyramide de Maslow n'est pas du tout incompatible avec notre nouveau monde liquide et social, bien au contraire. Les besoins d'appartenance et de reconnaissance sont au coeur des relations sociales, même dans un monde qui parait de plus en plus individualiste. Après tout, sans le regard de l'autre (même digital) nous n'existons pas !

Anne B.'s curator insight, February 21, 2013 2:23 PM

Une hiérarchisation des besoins qui permet parfois de redescendre sur Terre!

Marie Christine Daeron's curator insight, December 29, 2013 11:05 AM

Indispensable

Rescooped by juandoming from Elearning, pédagogie, technologie et numérique...
Scoop.it!

D’ici 5 ans, quelles technologies s’imposeront à l’éducation ? | E-media, the Econocom blog

D’ici 5 ans, quelles technologies s’imposeront à l’éducation ? | E-media, the Econocom blog | A New Society, a new education! | Scoop.it

Via L'équipe des conseillers pédagogiques numérique de l'IUT Lyon 1, CECI Jean-François
more...
Gilles Le Page's curator insight, July 22, 2013 6:55 AM

Cet articleque j'ai beaucoup apprécié fait l'inventaire de ce qui marquera demain l'environnement technlogique de l'apprentissage et de l'enseignement.

 

Les points clefs évoqués par l'étude :

- le BYOD (Bring your own device)

- le Cloud computing

- l'enseignant mobile

- l'enseignant à distance

- la publication numérique

- l’analytique (l’analyse Big Data)

- Les ressources en accès libre

- L’impression 3D

- La réalité augmentée

- Le laboratoire virtuel

- Les objets connectés

uTOP Inria's curator insight, July 23, 2013 2:45 AM

( E-media, the Econocom blog - 21 juin 2013)

Ronald Bannon MBA, Adm.A., FCMC's curator insight, August 9, 2013 9:43 AM

Au sein du NMC (New Media Consortium), des experts internationaux regroupant enseignants et chercheurs ont identifié les nouvelles technologies – et leurs atouts – qui seront adoptées par les professionnels de l’enseignement à court, moyen et long terme dans le secondaire.

Rescooped by juandoming from questions d'éducation
Scoop.it!

Une transition de qualité entre le primaire et le secondaire - et si on s'inspirait du Québec ?

Une transition de qualité entre le primaire et le secondaire - et si on s'inspirait du Québec ? | A New Society, a new education! | Scoop.it
Le Réseau d'information pour la réussite éducative (RIRE) diffuse de l'information susceptible de répondre aux besoins des acteurs de la réussite éducative.

Via alozach
more...
alozach's curator insight, February 21, 2013 7:37 AM

A l'heure où la future loi d'orientation de Vincent Peillon prévoit la création d'un cycle commun entre l'école et le collège, avec un conseil affilié, le ministère québécois de l'éduction développe des pistes de réflexion et d'action pour une transition de qualité, autour de six principes :

la reconnaissance de la place des parents comme premiers responsables de l’éducation des adolescentsle partage de la responsabilité de la qualité de la transition entre les acteurs concernésla planification et l’évaluation continue des activités de transitionla reconnaissance du temps et la mise en place des ressources requisesla mise à contribution de toutes les personnes qui connaissent l’adolescent et la personnalisation des pratiques de transitionla reconnaissance que l’entrée au secondaire est déterminante pour la persévérance et la réussite scolaire de l’élève

Chacun des principes est accompagné d’une grille d’analyse permettant d’évaluer les mesures à prendre pour améliorer la situation. Le MELS a également mis à la disposition des lecteurs un certain nombre de ressources fournissant de l’information supplémentaire sur le sujet.