3D4Doctor
2.8K views | +0 today
Follow
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Damoclès
Scoop.it!

Un scan antivirus se déclenche en pleine opération cardiaque

Un scan antivirus se déclenche en pleine opération cardiaque | 3D4Doctor | Scoop.it
Les équipements informatiques sont plus critiques dans certains cœurs de métiers que dans d'autres. Dans les hôpitaux, par exemple, un ordinateur qui plante peut avoir de très fâcheuses conséquences. Récemment, c'est un scan d'un logiciel antivirus qui a fait planter un appareil très important en pleine opération.
more...
No comment yet.
Scooped by Damoclès
Scoop.it!

Cet implant de la taille d'un cheveu peut contrôler un cerveau à distance

Cet implant de la taille d'un cheveu peut contrôler un cerveau à distance | 3D4Doctor | Scoop.it
A l'aide de nanocomposants, des chercheurs ont mis au point un implant minuscule, qui peut diffuser des médicaments dans le cerveau et influer sur le comportement grâce à l'émission de lumière.
more...
No comment yet.
Scooped by Damoclès
Scoop.it!

think3D's Learning Aids for India's Blind - 3D Printing Industry

think3D's Learning Aids for India's Blind - 3D Printing Industry | 3D4Doctor | Scoop.it
For those of us who can see, it was a big step in visualization to go from 2D technical drawings and blueprints to digital 3D models made using CAD. With 3D printing, it was another, albeit smaller step, since those virtual 3D models could now be made in the physical world – not just to visualize, but to touch and feel as well and, thus, adding a dimension of tangibility to our creativity. But what about for those of us who cannot see? Have such technological advances made the world a better place for them?

For the partially or completely blind, 3D CAD models on a screen are of absolutely no use. Without their faculty of sight, such virtual visualization is meaningless to their imagination or understanding. The blind tend to ‘see’ with their fingers. For them, their sense of touch is fundamental to comprehending the outside world. So 3D printing – a technology that essentially converts the virtual into the real and transforms the imagination into something you can hold in your hands – is as much a revolution for those of us who can see as it is for those who cannot.

There have already been several instances and applications wherein 3D printing has been used to help the blind ‘see’, from tactile sheet music, 3D scupltures, buildings & maps, to yearbooks, to even a new way of ‘finger-reading‘. This latest one comes from think3D, an Indian company that provides a platform for 3D printing services, sales, and education. They 3D printed educational aids for the visually-impaired students enrolled at arguably India’s (and quite possibly the world’s) largest school for the blind, the Devnar Foundation.
more...
No comment yet.
Scooped by Damoclès
Scoop.it!

Laurent Alexandre : "Le tsunami technologique est là, et rien n'est prêt"

Laurent Alexandre : "Le tsunami technologique est là, et rien n'est prêt" | 3D4Doctor | Scoop.it

Médecin urologue, président de la société belge DNAVision, leader en Europe dans le domaine du séquençage de l’ADN, fondateur du site Doctissimo, Laurent Alexandre était le grand témoin du Sommet économique du Grand Sud, organisé par La Tribune - Objectif Aquitaine, mardi à Bordeaux. Ses propos sur le développement de l’intelligence artificielle et le monde qui nous entoure, rendu vertigineux par la vitesse de l’innovation, ont secoué son auditoire.

"Nous sommes à un changement de civilisation, nous ne parlons plus d'innovation incrémentale mais d'innovation de rupture et d'une innovation que nous n'avons pas vu venir."

more...
No comment yet.
Scooped by Damoclès
Scoop.it!

Chinese Surgeons 3D Print a Spine Replica to Help with Incredibly Delicate Surgery

Chinese Surgeons 3D Print a Spine Replica to Help with Incredibly Delicate Surgery | 3D4Doctor | Scoop.it
s4Every day it seems like another incredible medical application for 3D printing emerges. Whether it’s affordable customizable prosthetic devices, the actual printing of biological material, or the numerous surgeries that are made safer and are performed quicker and more precisely thanks to 3D printed medical models, lives are constantly being improved and even saved on a regular basis now.

Along with the United States, China is leading the way, particularly within the 3D printed medical model space. We’ve see a number of complicated, delicate surgeries performed with greater knowledge and confidence thanks to 3D printed models that replicate the human anatomy.
more...
No comment yet.
Scooped by Damoclès
Scoop.it!

Meet 3 kids alive today thanks to a 3D printer

Meet 3 kids alive today thanks to a 3D printer | 3D4Doctor | Scoop.it
A 3D printer saved the lives of three baby boys with the same life-threatening condition, their doctors report in the latest issue of Science Translational Medicine.

Kaiba Gionfriddo was six weeks old when he turned blue because his lungs weren't getting enough oxygen. He was diagnosed with a terminal form of tracheobronchomalacia, a medical condition that causes the windpipe to periodically collapse and prevents normal breathing. With no cure and a low life expectancy, doctors told his mother April he may not make it out of the hospital alive.

Kaiba was one of the three babies who became the first in the world to receive 3D-printed devices that helped keep their airways open so they could breathe properly, thus saving their lives. "These cases broke new ground for us because we were able to use 3D printing to design a device that successfully restored patients' breathing through a procedure that had never been done before," Glenn Green, MD, an associate professor of pediatric otolaryngology at the University of Michigan's C.S. Mott Children's Hospital, said in a statement.
more...
No comment yet.
Scooped by Damoclès
Scoop.it!

Le chirurgien pédiatrique russe Roshal appelle les dirigeants à des négociations sur l'Ukraine au chevet d'un enfant blessé

Le chirurgien pédiatrique russe Roshal appelle les dirigeants à des négociations sur l'Ukraine au chevet d'un enfant blessé | 3D4Doctor | Scoop.it

MOSCOU, le 16 Janvier - Leonid Roshal, le directeur de l'institut de chirurgie d'urgence et de traumatologie pédiatrique, a invité les dirigeants du monde à se réunir afin d'arrêter l'effusion de sang en Ukraine, au chevet du garçon grièvement blessé.


Selon les rapports des médias, l'enfant a été gravement touché lors des bombardements des services de sécurité ukrainiens dans le Donbass. Maintenant il est traité dans un hôpital de Moscou. Roshal a exhorté à cesser immédiatement les combats en Ukraine.


"Et si cela arrivait à votre enfant ? Arracher ses deux jambes, ses mains, l’aveugler ? Il est nécessaire d’arrêter le massacre immédiatement et sans condition" -  a t'il écrit sur sa page Twitter.

Traduction: Elena Anfalova


more...
No comment yet.
Scooped by Damoclès
Scoop.it!

USA: Ils impriment des vaisseaux sanguins en 3D !

USA: Ils impriment des vaisseaux sanguins en 3D ! | 3D4Doctor | Scoop.it

Nous pouvons imprimer toutes sortes de choses en 3D, même des cellules souches ou des organes entiers comme des reins. En revanche, là où le domaine devient vraiment impressionnant, c'est lorsque l'on apprend qu'il est désormais possible d'imprimer des vaisseaux sanguins en 3D !


Une équipe de l’Hôpital Brigham and Women à Boston a réussi à fabriquer avec succès des vaisseaux sanguins en utilisant une technique de bioprinting en trois dimensions. Les chercheurs ont utilisé une imprimante (bioprinter) 3D pour créer une agarose.


« L’agarose est un polymère non-ramifié à base d’agar-agar purifié. Il est utilisé entre autres pour l’électrophorèse des acides nucléiques et possède une résolution moyenne : utilisé pour les fragments supérieurs à 500 pb. » - Wikipédia


Cette matrice de fibres a en réalité servi de moule pour mettre au point les vaisseaux sanguins. Les scientifiques ont couvert ledit moule avec une substance gélatineuse appelée hydrogel permettant ainsi de renforcer les vaisseaux. Ils sont alors suffisamment forts pour être retirés sans casser ! Cela évite d’avoir à dissoudre des couches, astuce qui n’est évidemment pas bonne pour les cellules piégées dans le gel.


Les vaisseaux sanguins forment la base de notre système circulatoire, laissant le sang circuler librement et offrant la possibilité de délivrer des nutriments essentiels, sans parler de drainer les déchets. C’est donc une formidable avancée, notamment pour les transplantations.

more...
No comment yet.
Scooped by Damoclès
Scoop.it!

Infants 'unable to use toy building blocks' due to iPad addiction - Telegraph

Infants 'unable to use toy building blocks' due to iPad addiction - Telegraph | 3D4Doctor | Scoop.it
Rising numbers of infants lack the motor skills needed to play with building blocks because of an “addiction” to tablet computers and smartphones, according to teachers.


Many children aged just three or four can “swipe a screen” but have little or no dexterity in their fingers after spending hours glued to iPads, it was claimed.


Members of the Association of Teachers and Lecturers also warned how some older children were unable to complete traditional pen and paper exams because their memory had been eroded by overexposure to screen-based technology.


They called on parents to crackdown on tablet computer use and even turn off wi-fi at night to address the problem.


The comments were made after Ofcom figures showed the proportion of households with tablet computers more than doubled from 20 to 51 per cent last year.


Experts have warned that the growth is having a serious effect on children’s social and physical development.


Last year, a doctor claimed that rising numbers of young people – including one aged just four – required therapy for compulsive behaviour after being exposed to the internet and digital devices from birth.


Addressing the ATL annual conference in Manchester, Colin Kinney, a teacher from Northern Ireland, said colleagues “talk of pupils who come into their classrooms after spending most of the previous night playing computer games and whose attention span is so limited that they may as well not be there”.


Click here or on the picture to read more


more...
No comment yet.
Scooped by Damoclès
Scoop.it!

Scientists reveal 3D-printing tech behind football's zorro-style masks

Scientists reveal 3D-printing tech behind football's zorro-style masks | 3D4Doctor | Scoop.it

A British company has revealed its methods for making facemasks

The masks are worn by footballers including Chelsea's Fernando Torres


They are designed to speed up the healing process for facial injuries

London-based Cavendish Imaging says they use 3D printing to make them.


Each player's face is measured to create a bespoke facemask


The masks are then layered using powdered nylon to fit the chosen face


Forget brightly coloured boots, carefully choreographed goal celebrations and flashy sports cars - the protective facemask is the new fashion for footballers.


Chelsea strikers Fernando Torres and Demba Ba, and Arsenal keeper Lukasz Fabianski, are among those who have worn facial protection.


But while the apparel has been a mystery to fans up until now, the company behind the sports masks has now revealed the methods they used to make them


Recently Fulham defender John Heitinga and Crystal Palace star Adrain Mariappa both wore the masks.


Players who break their nose or fracture a cheekbone face up to three weeks out to recover from surgery, but these masks allow them to play by protecting the unstable part of the face.


They are also customised for an exact fit and so do not move when a player runs or heads the ball.


Click here or on the picture to read more and see pictures


more...
No comment yet.
Scooped by Damoclès
Scoop.it!

VIDEO: Cette publicité Thaïlandaise va vous rappeler le pouvoir de donner, sans pour autant rien attendre en retour.

La Thaïlande est décidément pleine de surprises.

Voici une vidéo absolument excellente !


On y suit l’histoire d’un restaurateur d’un quartier populaire qui a pris l’habitude d’aider les plus démunis depuis plus de 30 ans : un jeune garçon qui se fait prendre à voler des médicaments pour sa mère, un sans domicile fixe, etc.


Une publicité qui est là pour nous rappeler le pouvoir de donner, sans pour autant rien attendre en retour. 

more...
No comment yet.
Scooped by Damoclès
Scoop.it!

3Dnatives teste la nouvelle Replicator 5ème génération

3Dnatives teste la nouvelle Replicator 5ème génération | 3D4Doctor | Scoop.it

Tout le monde s’accorde sur le fait que nous ne sommes qu’au début de « l’ère 3D » alors que Makerbot lance déjà sa 5ème génération d’imprimante.


Ce test à une saveur un peu particulière car comme vous le savez la Replicator 2 est notre machine de référence et elle nous avait donné du fil à retordre pour exploiter tout son potentiel. C’est donc le moment idéal de vérifier si MakerBot a bien tiré les leçons de ses déboires et si on peut enfin parler de Plug&Play et de fiabilité…


Avant d’entrer dans le vif du sujet, nous remercions bien entendu Le FabShop pour nous avoir permis de réaliser ces tests.


Cliquez ici ou sur la photo pour accéder au test

more...
No comment yet.
Scooped by Damoclès
Scoop.it!

Osteoid medical cast with attachable bone stimulator promises quick healing

Osteoid medical cast with attachable bone stimulator promises quick healing | 3D4Doctor | Scoop.it

Medical casts that we use are made ideally for structural integrity. These casts are made of plaster and they sacrifice ventilation leading to itching, bad smell and unnecessary bulk. To offer a new, lightweight and durable alternative for such orthopedic casts, Deniz Karasahin has designed a customizable 3D printed medical cast dubbed the Osteoid.


Osteoid is designed primarily to improvise on the healing experience of a broken or fractured bone. Being lightweight, easy to build, and fully customizable to need, the Osteoid can be easily combined with low intensity pulsed ultrasound bone simulator. The combination together allows healing process to be reduced by almost 38 percent in most critical cases.


For best results, it is necessary to for low intensity pulsed ultrasound bone simulator (LIPUS) to be placed direct on the skin on the injured area. Traditional orthopedic casts are a solid block with vents, so using the LIPUS with such casts is literally impossible. With the Osteoid, thanks to the ventilation pores on the cast, the bone simulator can be easy placed on the injured area to maximize the healing speed.


Osteoid’s size is case sensitive, but it is available in a base model measuring 130- X 108- X 315-mm, which can easy allow a 130- X 145- X 40-mm LIPUS bone stimulator to be used with it. For customizing the medical cast, the injured area is 3D scanned and the Osteoid is a 3D printed based on the model of the injury and limb. To keep you flaunting your fracture in style, the Osteoid is available in a variety of color options.


more...
No comment yet.
Scooped by Damoclès
Scoop.it!

Une première oreille fonctionnelle imprimée en 3D - 3Dnatives

Une première oreille fonctionnelle imprimée en 3D - 3Dnatives | 3D4Doctor | Scoop.it
Atteinte d’une malformation congénitale de l’oreille externe, la petite Maia Van Mulligan devrait être la première patiente à recevoir une oreille fonctionnelle imprimée en 3D en partenariat avec les chercheurs de la Queensland University of Technology (QUT).

Soutenu par la fondation Hear and Say, le projet devrait permettre à l’australienne âgée de seulement deux ans et demi de retrouver une audition complète ainsi que la forme parfaite de son oreille gauche. Jusqu’à présent, Maia utilisait un bandeau qui venait transmettre les ondes sonores directement à son cerveau.
more...
No comment yet.
Scooped by Damoclès
Scoop.it!

Exovite veut révolutionner le traitement des fractures grâce à l'impression 3D - 3Dnatives

Exovite veut révolutionner le traitement des fractures grâce à l'impression 3D - 3Dnatives | 3D4Doctor | Scoop.it
Basée à Saragosse en Espagne, la startup Exovite développe depuis plusieurs mois un nouveau système d’immobilisation et de réhabilitation ayant pour objectif de révolutionner le secteur orthopédique et notamment le traitement des fractures.

Composée de professionnels de la médecine, de l’électronique, de l’IT, de la mécanique ou bien de l’impression 3D, la startup espagnole travaille actuellement sur un plâtre connecté et imprimé en 3D permettant d’optimiser et de contrôler la guérison d’une main cassée ou d’une cheville fracturée.
more...
No comment yet.
Scooped by Damoclès
Scoop.it!

La canicule a fait plus de 2000 morts en Inde

La canicule a fait plus de 2000 morts en Inde | 3D4Doctor | Scoop.it
Samedi, les températures maximales en Inde tournaient autour de 45 degrés Celsius. Selon les autorités, cette vague de chaleur écrasante qui dure depuis des semaines dans le pays a provoqué la mort de plus de 2.000 personnes. Les hôpitaux font ainsi face à un afflux de personnes touchées par la canicule.

Si des centaines de personnes, surtout parmi les plus pauvres, décèdent chaque été en raison de la chaleur en Inde, 2015 s'avère être la deuxième année la plus meurtrière de l'histoire du pays et la cinquième la plus fatale sur l'ensemble de la planète, selon les chiffres du EM-DAT, une base de données internationale sur les catastrophes naturelles.
more...
No comment yet.
Scooped by Damoclès
Scoop.it!

Soft tissue surgical practice models by 3D Systems and Tulane University School of Medicine - YouTube

Watch as Tulane University doctors improve surgical outcomes using 3D-printed soft tissue models in pre-surgical practice and visualization, and see how they're enhancing patient understanding with 3D-printed demonstration models.
more...
No comment yet.
Scooped by Damoclès
Scoop.it!

VIDEO. Etats-Unis : trois bébés sauvés grâce à des implants réalisés par impression 3D

VIDEO. Etats-Unis : trois bébés sauvés grâce à des implants réalisés par impression 3D | 3D4Doctor | Scoop.it
En greffant à trois nouveau-nés souffrant d'une malformation aigüe de la trachée une attelle réalisée sur mesure par impression 3D, des médecins américains réussi à les sauver. Il n'existait jusqu'alors aucune thérapie pour guérir cette forme terminale de trachéomalacie.
more...
No comment yet.
Scooped by Damoclès
Scoop.it!

La prothèse imprimée en 3D Bionico Hand récompensée par le MIT et BNP Paribas - 3Dnatives

La prothèse imprimée en 3D Bionico Hand récompensée par le MIT et BNP Paribas - 3Dnatives | 3D4Doctor | Scoop.it

Depuis 2013, le journal Technology Review de la prestigieuse université américaine du MIT, en partenariat avec l’Atelier BNP Paribas, récompense les innovations de 10 entrepreneurs français de moins de 35 ans. Et cette 3ème édition, qui s’est tenu mercredi dernier, est venu récompensé le projet Bionico Hand de Nicolas Huchet, que nous vous présentions il y a quelques semaines.

Bionico Hand est une prothèse myoéléectrique imaginé dès 2012 par Nicolas Huchet pour un coût avoisinant les 300€. Le projet, qui a recours à plusieurs technologies open-source comme l’impression 3D ou les microcontrôleurs Arduino, a nécessité plus de 2 ans de développement avec l’aide du LabFab de Rennes et Gaël Langevin et son robot InMoov.

more...
No comment yet.
Scooped by Damoclès
Scoop.it!

Des scientifiques impriment des vaisseaux sanguins en 3D... un bouleversement pour l'industrie des organes artificiels?

Des scientifiques impriment des vaisseaux sanguins en 3D... un bouleversement pour l'industrie des organes artificiels? | 3D4Doctor | Scoop.it

Les technologies d'impression en 3 dimensions ont une influence importante sur la fabrication d'organes artificiels. C'est ce que disent des scientifiques du Massachussets Institute of Technology (MIT) et des universités d'Harvard, Sidney et Stanford. Les scientifiques disent avoir réussi à fabriquer des vaisseaux sanguins grâce à des applications en 3D.


Les vaisseaux sanguins sont indispensables pour maintenir les tissus en vie. Selon les scientifiques, l'impression en 3D va mettre fin aux longues listes de patients qui doivent attendre souvent indéfiniment un donneur compatible qui puisse leur sauver la vie.


« Chaque année, des centaines de milliers de patients meurent parce qu'on ne dispose pas suffisamment de dons d'organes », souligne Eric Blattberg, expert en technologies auprès du magazine VentureBeat. « Les organes artificiels peuvent offrir une alternative capable de sauver des vies. La possibilité de fournir des vaisseaux sanguins imprimés en trois dimensions peut signifier un tournant gigantesque dans ce secteur ».


« Grâce à l'élaboration de cette technique, les organes artificiels peuvent être pourvus des nutriments indispensables et d'oxygène et l'évacuation des déchets peut être possible ». Le responsable de cette recherche, Luiz Bertassoni, professeur de biologie à l'Université de Sidney, précise que cette technique va conduire à une révolution dans le secteur des organes artificiels.


« Dans l'avenir, il va être possible grâce à la commande d'un ordinateur de produire un organe complet et parfaitement adapté », fait remarquer le professeur Bertassoni. Le chercheur indique également qu'on faura attendre encore pas mal de temps pour une réalisation concrète, mais la nouvelle technique représente selon Bertassoni une étape cruciale dans la fabrication d'organes artificiels.


Dans le passé, des scientifiques ont déjà réussi à réaliser en laboratoire des vaisseaux sanguins, mais cette nouvelle technologie permettra, selon Blattberg, une importante simplification du processus alors que les coûts d'une telle fabrication peuvent également être sensiblement diminués.


more...
No comment yet.
Scooped by Damoclès
Scoop.it!

Impression 3D : vers une production massive d'os artificiel ?

Impression 3D : vers une production massive d'os artificiel ? | 3D4Doctor | Scoop.it

Des chercheurs japonais ont mis au point une nouvelle technique pour fabriquer des os artificiels. Une avancée technique et thérapeutique sans précédent.


Un nouveau type d'os artificiel a été développé par l'Université de Tokyo et Next-21, une entreprise médicale, afin d'en faciliter la production de masse. L'objectif est de disposer facilement et en permanence d'os propres à la transplantation.


En utilisant un moule pour injection et une imprimante 3D, plusieurs milliers d'unités peuvent ainsi être produites chaque jour.


La méthode conventionnelle consistait à créer les os en faisant s'agglomérer les matériaux de base par frittage, un procédé de fabrication consistant à chauffer une poudre sans la mener jusqu’à la fusion. Sous l'effet de la chaleur, les grains se soudent entre eux, ce qui forme la cohésion de la pièce.


Mais cette technique qui se fait à haute température - environ 800°C - n'offre pas entière satisfaction. Les os produits de cette façon s'assimilent avec difficulté aux os des patients après l'opération. De plus, le coût du procédé est très élevé, ce qui rend la production intensive presque impossible.


Une banque d'os artificiels


L'innovation des chercheurs japonais devrait permettre pour la première fois de produire en masse des os qui s'assimilent facilement à la structure osseuse des patients après la greffe.


Après avoir amélioré leur technologie au mieux, les équipes de l'Université de Tokyo et de Next-21 prévoient d'effectuer des tests cliniques dans l'année et de commercialiser leur produit d'ici 2 à 3 ans.


Si le produit est mis sur le marché, une banque d'os artificiels pour le stockage peut être créée pour conserver plusieurs variétés de types et de tailles d'os et être ainsi à disposition pour les urgences médicales nécessitant une greffe d'os rapide à cause d'un accident.


En cas de blessure, le bon os à disposition


Les patients potentiels bénéficierait d'un scan préalable - alors qu'ils sont toujours en pleine santé - pour obtenir les données 3D de leurs os et enregistrer ces données sur un support portatif qui contiendrait ainsi toutes les informations utiles à la banque d'os artificiels pour leur fournir les pièces nécessaires à une greffe en cas d'urgence médicale.


S'ils devaient faire une mauvaise chute, se blesser au ski ou subir une quelconque blessure impliquant des os cassés, il serait alors possible de réparer les dégâts en utilisant leurs propres os reconstitués.


Dans cette technologie, le composant majoritaire des os, le phosphate de calcium est chauffé entre 100 et 200°C ce qui le fluidifie et permet de l'injecter dans un moule, le procédé est parfaitement adapté à une production en masse.


Des dimensions calquées sur celles du patient


Les types d'os tels que l'humérus, le fémur, les vertèbres peuvent être modelés dans chaque moule pour être produits dans les dimensions appropriées pour chaque patient selon ses dimensions et son âge, les os produits seront ensuite stockés dans une banque et rendus prêts à l'emploi dans de brefs délais.


L'utilisation de l'imprimante 3D et de moules d'injection se présente comme une solution adéquate pour produire rapidement des os artificiels sur mesure, à moindre coût et avec une meilleure efficacité médicale.


Au Japon environ 80.000 patients subissent une opération impliquant une greffe d'os, la demande pour une telle technologie est donc importante.

more...
No comment yet.
Scooped by Damoclès
Scoop.it!

Grande-Bretagne : Des enfants « incapables d’utiliser des jeux de construction » après une surexposition à l’iPad

Grande-Bretagne : Des enfants « incapables d’utiliser des jeux de construction » après une surexposition à l’iPad | 3D4Doctor | Scoop.it

Le syndicat d’enseignant Association of Teachers and Lecturers (ATL) tire le signal d’alarme. De plus en plus d’enfants n’arrivent pas à exécuter des tâches simples telles que manipuler des jeux de construction à cause d’une surexposition aux iPads.


Selon les enseignants du syndicat, de plus en plus d’enfants n’ont pas les capacités motrices suffisantes pour manipuler des jeux de construction à cause de leur «dépendance» aux tablettes électroniques et aux smartphones.


Beaucoup d’enfants de trois ou quatre ans peuvent « faire glisser leurs doigts sur un écran » mais manquent de dextérité après avoir manipulé un iPad pendant plusieurs heures.


Les membres du syndicat d’enseignants ont également mis en garde sur l’incapacité d’enfants à mener à bien des tests classiques, la raison est que leur mémoire avait été dégradée après une surexposition aux technologies basées sur les écrans.


Ils appellent les parents à diminuer l’utilisation des tablettes et même à éteindre le wi-fi durant la nuit.


Les recommandations ont été faites après que les graphiques de l’Ofcom ont montré que la proportion de ménages possédant des tablettes a plus que doubler en 2013, passant de 20% à 51%..


Selon les experts cette augmentation conduit à des effets graves sur le développement social et physique des enfants.


L’année dernière, un médecin a affirmé que de plus en plus de jeunes enfants – dont un âgé de seulement 4 ans – avaient nécessité un traitement du fait d’un comportement compulsif, ils avaient été exposés à des appareils numériques et à internet depuis leur naissance.


Lors de la conférence annuelle de l’ATL à Manchester, Colin Kinney, professeur en Irlande du Nord, a rapporté que ses collègues parlent « d’élèves qui arrivent en classe après avoir passé une partie de la nuit à jouer à des jeux vidéos et dont la capacité d’attention est si limitée que cela revient à ne pas être présent ».


Il ajoute : « J’ai parlé à un certain nombre d’institutrices qui s’inquiètent du nombre croissant de jeunes élèves qui peuvent utiliser un écran tactile mais ont des difficultés à manipuler des blocs de construction, il y a aussi des élèves qui n’arrivent pas à se socialiser avec d’autres élèves et dont pourtant les parents parlent fièrement de leurs capacités à utiliser des tablettes ou des smartphones.»


S’adressant aux membres, il déclare que les « brillantes capacités informatiques » dont font preuve les élèves étaient « atténuées par leurs compétences détériorées lors d’examens utilisant crayons et papier parce qu’ils ont l’habitude d’être aidé par l’ordinateur et sont souvent incapables d’appliquer ce qu’ils apprennent dans leurs manuels. »


L’ATL a soutenu des plans pour élaborer de nouvelles directives pour les enseignants et les parents proposant la «meilleure voie à suivre» concernant les enfants «accros» aux iPads et aux iPhones.


Selon Mark Montgomery, lui aussi professeur en Irlande du Nord, une surexposition aux nouvelles technologies entraîne une prise de poids, un comportement agressif, une fatigue et des microtraumatismes répétés.


Il a appelé les parents à désactiver le wifi pendant la nuit afin d’empêcher les enfants de jouer à des jeux en ligne sur leur iPad.


Il ajoute : «Il est de notre devoir de faire en sorte que la technologie soit utilisée à bon escient et de façon productive pour éviter que les élèves ne deviennent obsédés et ne présentent des comportements anti-sociaux et agressifs».


«Une brique peut servir à casser une vitre ou à construire une maison, de la même manière la technologie numérique peut être utilisée de manière positive ou négative. Les enseignants doivent aider leurs élèves à faire de bons choix.»


The Telegraph

Traduction libre par fortune.fdesouche.com. 

more...
No comment yet.
Scooped by Damoclès
Scoop.it!

VIDEO: Des masques pour les sportifs imprimé en 3D

La société anglaise Cavendish Imaging, spécialisée en numérisation et impression 3D, réalise des masques de protection pour les sportifs de haut niveau, comme John Hetinga de l’équipe de Fulham qui s’est récemment cassé le nez au cours d’un entraînement.


Les masques sont réalisées en nylon pour les curieux.


Le process en vidéo au dessus.

Source: 3dnatives

more...
No comment yet.
Scooped by Damoclès
Scoop.it!

EBOLA: La cartographie de l’épidémie est en ligne grace à OpenStreetMap

EBOLA: La cartographie de l’épidémie est en ligne grace à OpenStreetMap | 3D4Doctor | Scoop.it

L’épidémie de fièvre hémorragique due au virus Ebola en Guinée est suivie à la trace par les internautes volontaires d'Openstreetmap qui cartographient les régions du pays les plus touchées, afin d’aider les soignants à se repérer sur le terrain, en localisant les différents foyers d'infection.


Il n'existe aucun traitement ou vaccin contre la fièvre Ebola, qui se transmet par contact direct avec le sang ou les tissus biologiques des sujets infectés, qu’ils soient humains ou les animaux, vivants ou morts. La seule parade possible consiste à isoler les malades afin de limiter la propagation du virus mortel.


Quand les équipes de Médecins sans Frontières (MSF) sont arrivées en Guinée en février dernier, aucune carte correcte de la région n'était à leur disposition, pas même sur Google Map où les images satellites de la Guinée, affichaient des zones floues de couleur beige et jaune. Guéckédou, une ville de 220 000 habitants, située en plein cœur de l’épidémie, montrait à peine les contours des bâtiments.


OpenStreetMap au travail


A la demande de MSF, une équipe composée d’humanitaires et d’internautes du service OpenStreetMap, a réussi à cartographier la ville « en moins d'un jour », en localisant avec précision les différents cas de fièvre hémorragique et retraçant les contours de toute la région.


A la demande de MSF, une équipe composée d’humanitaires et d’internautes du service OpenStreetMap, a réussi à cartographier la ville « en moins d'un jour », en localisant avec précision les différents cas de fièvre hémorragique et retraçant les contours de toute la région.


Voir la carte d'OpenStreetMap


OpenStreetMap est le nom du projet international fondé en 2004 qui a comme objectif de créer une carte en accès libre de toute la planète et sur le web. Des contributeurs bénévoles collectent des données provenant du monde entier, comme les routes, les voies ferrées, les rivières, les forêts, les bâtiments et dressent des cartes quand il le faut ! Toutes ces informations sont réutilisables sous une licence libre sur internet.


Une carte élaborée en quelques jours


Dans le cas de la Guinée, la réactivité de la communauté OpenStreetMap a été impressionnante avec plus de 300 volontaires qui en 10 jours ont ajouté aux cartes numériques vides, 1,2 million d'objets identifiables comme des ponts, des indications sur la nature du terrain, plus de 150 000 bâtiments et documenté environ 5 000 lieux.


Le fléau Ebola touche maintenant la Sierra Leone et le Liberia. Ces pays ont déjà signalé à l'OMS des cas suspects de décès en rapport avec le virus. Les volontaires OpenStreetMap entreprennent depuis la cartographie des régions qui bordent le sud de la zone la plus touchée de la Guinée.

more...
No comment yet.
Scooped by Damoclès
Scoop.it!

VIDEO: Il préfère une prothèse imprimée en 3D pour 50 dollars au modèle à 42.000 dollars

Un prix est-il proportionnel à la qualité d'un produit? Pas vraiment si l'on en croit le témoignage de cet Américain de 53 ans.


Dans une vidéo pour le site 3Duniverse.org (voir en haut de l'article), Jose Delgado, né sans main gauche, explique qu'il préfère utiliser une prothèse imprimée en 3D pour une somme dérisoire de 50 dollars, à celle qu'il avait jusque-là: un modèle myoélectrique utilisant les signaux musculaires de l'avant-bras pour déclencher l'ouverture ou la fermeture des doigts, et coûtant pas moins de 42.000 dollars. Une somme dont seulement une partie lui avait été remboursée par son assurance.


Sur ce site Web consacré à l'impression en 3D, l'un de ses contributeurs raconte comment Jose est venu vers lui pour lui demander de l'aider à concevoir une prothèse en 3D.


Ensemble, ils mettent alors au point un modèle entièrement mécanique, grâce notamment à une série de cordons flexibles s'étendant le long de la face inférieure de chaque doigt. La tension est ainsi provoquée par la flexion du poignet vers le bas. Une deuxième série de câbles souples courent le long des sommets des doigts, amenant ces derniers à revenir mécaniquement lorsque la tension est relâchée.


Le même matériau que celui des Lego


Le concepteur de la prothèse, bien que curieux des résultats obtenus dans la pratique par Jose, avait toutefois des attentes limitées. Il pressentait notamment que son modèle, fabriqué essentiellement en plastique ABS (le même matériau que celui des Lego), ne tienne pas bien longtemps.


Mais surprise! Après plusieurs jours d'utilisation, non seulement Jose lui affirme qu'il se sent très bien dedans, mais qu'il la préfère même à son modèle myoélectrique à 42.000 dollars... Selon le témoignage, cette prothèse mécanique lui fournit plus de fonctionnalités au quotidien. Et si l'une des parties casse, une pièce de rechange est rapidement réimprimable.


Les deux hommes veulent désormais améliorer le modèle existant: utiliser un matériau encore plus léger -le "Bridge nylon"- aux propriétés de résistance considérablement améliorées - et créer un nouveau pouce pour permettre un autre type de prise...

more...
No comment yet.